BOPP FRANZ (1791-1867)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Mayence, Franz Bopp étudie à Paris de 1812 à 1816 (le persan, l'arabe, l'hébreu, le sanskrit), puis à Londres de 1816 à 1820. Il est le fondateur de la méthode comparative en linguistique. Son ouvrage, Le Système de conjugaison du sanscrit comparé avec celui des langues grecque, latine, persane et germanique, etc. (Über das Konjugationssystem der Sanskritsprache in Vergleichung mit jenem der griechischen, lateinischen, persischen und germanischen Sprache, 1816), eut une importance considérable dans le développement et l'évolution de la philologie.

Technicien avant tout, Bopp échappe à la vague romantique, aux écarts visionnaires ou philosophiques ; partant de l'idée d'une filiation entre les langues qu'il étudiait et le sanskrit (il crut même un temps que le sanskrit était la langue mère), il tente d'établir des correspondances entre les langues, de ramener les différences et les évolutions à des règles. C'est de cette problématique que naîtront les lois de Grimm (Deutsche Grammatik, 1822) ou plus tard de Verner (1875). Son importance historique est aussi bien soulignée par Antoine Meillet qui écrivait : « Il a trouvé la grammaire comparée en cherchant à expliquer l'indo-européen, comme Christophe Colomb a découvert l'Amérique en cherchant la route des Indes », que par Giulio Lepschy pour qui l'histoire de la linguistique scientifique commence avec Bopp plutôt qu'avec Herder, Wilhelm Humboldt ou les frères Schlegel.

Certes, plusieurs thèses de Bopp sont aujourd'hui tombées en désuétude. Celle, en premier lieu, du sanskrit conçu comme une langue mère. Celle aussi du déclin des langues (la langue était comparée à un organisme vivant qui naissait, se développait et se dégradait à travers l'usage qu'en faisaient les hommes), celle enfin de la répartition des racines indo-européennes en deux groupes (racines nominales, d'où proviendraient dans le [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  BOPP FRANZ (1791-1867)  » est également traité dans :

GRAMMAIRE COMPARÉE DES LANGUES INDO-EUROPÉENNES, Franz Bopp - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel BERGOUNIOUX
  •  • 752 mots

Après avoir conduit des études classiques en Allemagne, Franz Bopp (1791-1867) s'installe en 1812 à Paris. Durant quatre années, il se consacre aux langues orientales, notamment l'arabe et le sanscrit dont il poursuit l'étude à Londres. Nommé en 1821 professeur de littérature orientale et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaire-comparee-des-langues-indo-europeennes/#i_808

GRAMMAIRES (HISTOIRE DES) - Du Moyen Âge à la période contemporaine

  • Écrit par 
  • Jean-Claude CHEVALIER, 
  • Jean STÉFANINI
  • , Universalis
  •  • 4 815 mots

Dans le chapitre « Le XIXe siècle : dimension historique et disciplines spécifiques »  : […] Malgré les découvertes du xviii e  siècle, on fait naître traditionnellement la grammaire comparée avec Bopp et son étude de la conjugaison indo-européenne (1816), comme la grammaire historique avec Grimm : à cause du prestige des langues étudiées, du goût du siècle pour l'histoire et les genèses et du cadre institutionnel offert par l'Université a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaires-histoire-des-du-moyen-age-a-la-periode-contemporaine/#i_808

INDO-EUROPÉEN

  • Écrit par 
  • Guy JUCQUOIS
  •  • 7 980 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Premiers travaux »  : […] La découverte de la parenté de ces langues a été en quelque sorte une conséquence directe de la rencontre, au xvi e  siècle, entre l'Occident et les langues de la Perse et de l'Inde. En effet, aussitôt que les relations régulières établies entre l'Orient et l'Europe ont donné à quelques Européens l'occasion de connaître le persan et le sanskrit, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indo-europeen/#i_808

INDO-EUROPÉENS (archéologie)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 5 144 mots

Dans le chapitre « De l'Inde à la mer Noire »  : […] Pendant une bonne partie du xix e  siècle, les données archéologiques font défaut, d'autant que l'on recherche la patrie primitive des Indo-Européens très loin en Asie. En effet, dès le xviii e  siècle, l'Inde nouvellement découverte fascine, de Voltaire à Fichte, les intellectuels occidentaux, au point d'y voir une origine alternative à l'Éden bib […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indo-europeens/#i_808

LANGUES ET LANGAGE ORIGINE DES

  • Écrit par 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 6 746 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La démarche de la linguistique historique »  : […] La méthode essentielle de la linguistique historique est le comparatisme : on recherche dans les langues dont on veut établir la parenté des similarités grammaticales, comme des analogies dans les systèmes de conjugaisons ou de déclinaisons, et des similarités lexicales, en établissant des listes des mots qui se correspondent de langue à langue, t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-des-langues-et-langage/#i_808

Pour citer l’article

Louis-Jean CALVET, « BOPP FRANZ - (1791-1867) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/franz-bopp/