ŒUVRE D'ART TOTALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Tannhäuser, mise en scène de Wieland Wagner à Bayreuth, 1955.

Tannhäuser, mise en scène de Wieland Wagner à Bayreuth, 1955.
Crédits : AKG

photographie

Cathédrale de Rouen, C. Monet

Cathédrale de Rouen, C. Monet
Crédits : AKG

photographie


Après avoir été longtemps occultée par la doxa du « moderne classique », fruit d'une perspective isolationniste, formaliste et puriste de G. E. Lessing à Clément Greenberg, Theodor W. Adorno ou Michael Fried, l'esthétique de la synthèse des arts a trouvé une nouvelle actualité sous l'effet de la critique des avant-gardes ainsi que de la révision des hiérarchies de valeurs et des critères de jugement. Ainsi, l'art contemporain se caractérise-t-il par la transgression des frontières, le brouillage des catégories et le mélange des genres.

Mais la collaboration des arts ne date pas d'hier. Elle trouve dans l'histoire de nombreux antécédents qui sont souvent revendiqués par les théoriciens de l'œuvre d'art totale. C'est ainsi que l'on a pu invoquer, entre autres, le théâtre antique, modèle idéal du Gesamtkunstwerk wagnérien, les mystères médiévaux, les « fabriques » (Bauhütten) gothiques (la cathédrale servira souvent d'emblème, de Schinkel à Feininger), les grands jardins de la Renaissance, l'urbanisme, la décoration architecturale ou l'opéra baroques, la féerie ou le mélodrame romantiques, le ballet, l'art pyrotechnique, les fêtes, les entrées solennelles, les processions, les cortèges et autres mascarades.

Aussi Guy Scarpetta a-t-il pu plaider pour « un régime d'impureté maximum » et revendiquer une analyse « transversale » des arts, au nom de l'actualité de la veine baroque.

Définitions

Le terme « œuvre d'art totale » apparaît pour la première fois en 1827 dans le traité d'esthétique de K. F. Trahndorff (1762-1863). Victime d'une inflation récente, souvent galvaudé, il appartient à la catégorie de ces concepts que les Anglais qualifient de « portemanteau », chacun pouvant y accrocher sa propre définition. On peut classer celles-ci, qui varient d'un pays à l'autre, en diverses rubriques, qui se recoupent partiellement et peuvent revêtir des aspects esthétiques, philosophiques, psychologiques, anthropologiques, sociaux ou politiques. Leur dénominateur commun est une volonté de réunion, que ce [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  OEUVRE D'ART TOTALE  » est également traité dans :

L'ŒUVRE D'ART TOTALE À LA NAISSANCE DES AVANT-GARDES, 1908-1914 (M. Lista)

  • Écrit par 
  • Philippe JUNOD
  •  • 1 145 mots

Depuis les années 1990, les publications sur la convergence des arts se sont multipliées. Marcella Lista, qui a publié sa thèse sous le titre L'Œuvre d'art totale à la naissance des avant-gardes, 1908-1914 (CNRS-INHA, Paris, 2006), a contribué à cette recherche dans divers catalogues d'exposition ou revues. Son ouvrage tente de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-oeuvre-d-art-totale-a-la-naissance-des-avant-gardes-1908-1914/#i_48494

LIVRET, musique

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BRÈQUE, 
  • Elizabeth GIULIANI, 
  • Jean-Paul HOLSTEIN, 
  • Danielle PORTE, 
  • Gilles de VAN
  •  • 10 877 mots

Dans le chapitre « Pourquoi ? »  : […] des musiciens qui se font une très haute idée de l'opéra, qu'ils considèrent comme une œuvre d'art totale. Tous cherchent à contrôler l'ensemble du processus lyrique : non seulement le texte, mais aussi la scénographie, l'interprétation. Wagner multiplie les didascalies dans ses partitions, les directives à ses interprètes, les commentaires de ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/livret-musique/#i_48494

SCHWITTERS KURT (1887-1948)

  • Écrit par 
  • Henri BEHAR
  •  • 2 285 mots

Dans le chapitre « « Poésure et Peintrie » »  : […] cherche ainsi à réaliser un Gesamtkunstwerk, c'est-à-dire une œuvre d'art totale, qui engloberait tous les arts : peinture, poésie, sculpture, théâtre et architecture. Ce faisant, il s'oppose à la conception wagnérienne de la totalité que serait l'opéra. Pour lui, il s'agit d'introduire la confusion, d'effacer la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-schwitters/#i_48494

WAGNER RICHARD

  • Écrit par 
  • Pierre FLINOIS
  •  • 4 197 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L’exil à Zurich »  : […] autant que dans la société : s’appuyant sur le rôle social de la tragédie grecque, il prône le Gesamtkunstwerk (l’« œuvre d’art totale ») qui réalise la fusion de la poésie, de la danse et de la musique dans le drame, conjointement à l’architecture et à la peinture. Rejetant les sujets historiques et mélodramatiques, il prône […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-wagner/#i_48494

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe JUNOD, « ŒUVRE D'ART TOTALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeuvre-d-art-totale/