GRECQUE ANCIENNE MUSIQUE

ARISTOXÈNE DE TARENTE (-IVe s.)

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 288 mots

Aristoxène le Musicien, né à Tarente entre ~ 356 et ~ 352, élève d'Aristote et ami de Dicéarque, a participé aux grands travaux historiques et scientifiques du Lycée sous le scolarquat de Théophraste, en écrivant — sur la musique, son histoire, son enseignement, ses instruments […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristoxene-de-tarente/#i_34752

AULOS

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 293 mots

Dans la musique grecque antique, l'aulos désigne un tuyau à anche simple ou double joué par paire (auloi) au cours de la période classique. Après la dite période, il a été joué seul. Il a donné naissance à la tibia romaine. Sous des noms variés, il a été le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aulos/#i_34752

CHORALE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY, 
  • Universalis
  •  • 3 109 mots

Dans le chapitre « Antiquité et civilisations primitives »  : […] Les grandes civilisations policées de l'Antiquité – dont celle de la Grèce est la plus prestigieuse, mais non point l'unique – sont au fond beaucoup moins loin qu'on ne le pensait de ces sources primitives. Les manifestations chorales de la Grèce antique, du moins jusqu'au siècle de Périclès, y jouaient un rôle sacré assez analogue : qu'il s'agisse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-chorale/#i_34752

CITHARE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 140 mots

Instrument à cordes pincées, du genre lyre, particulièrement apprécié des Grecs de l'Antiquité. Les cordes (de 5 à 11) sont de longueur égale et vibrent à vide sur une caisse de résonance plate et oblongue. Le terme désigne, en outre, un grand nombre d'instruments à cordes frappées ou pincées, dépourvus de manche, à corps unique et qui diffèrent du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cithare/#i_34752

DIAPASON

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY
  •  • 2 752 mots

Dans le chapitre « Avant le diapason »  : […] lieu pour longtemps de « diapason ». Associée à des types mélodiques particuliers, elle est peut-être à l'origine de la classification de la musique grecque ancienne en trois « tons » fondamentaux : le lydien aigu, ton des lamentations, le phrygien moyen, ton des exhortations guerrières, le dorien grave, ton des hymnes religieuses et des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diapason/#i_34752

DITHYRAMBE

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 523 mots

Genre lyrique consacré à Dionysos et, comme tel, caractéristique de tout un aspect du monde hellénique. Le mot est d'origine incertaine, probablement non grecque, comme en témoignerait la légende rapportée notamment par Hérodote : Arion de Méthymne (fin ~ viie s.), transporté par un dauphin au cap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dithyrambe/#i_34752

GAMME

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 5 060 mots

Dans le chapitre « La gamme et les modes »  : […] de ton) des différents degrés de ces gammes. Maurice Emmanuel, dans ses ouvrages sur la musique grecque, oppose ainsi une technique qui aurait été celle des philosophes et du peuple à une technique des « professionnels » de la musique. Platon manifeste, d'ailleurs, son mépris pour les subtilités exagérées de ces derniers en les appelant, dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gamme/#i_34752

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Théâtre et musique

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY, 
  • François JOUAN
  •  • 5 725 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le temps des dieux »  : […] Comme celle de tous les peuples anciens ou primitifs, l'histoire de la musique grecque commence par des légendes. Son origine met en scène dieux et déesses, en une longue série d'histoires souvent aussi variées qu'inconciliables entre elles. On y trouve Hermès et Apollon, Dionysos et Héraclès. Des héros mythiques, comme Orphée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-theatre-et-musique/#i_34752

HARMONIE

  • Écrit par 
  • Henry BARRAUD
  •  • 6 431 mots
  •  • 14 médias

La musique grecque classique opérait parmi tous ces possibles une sélection de sept sons, scientifiquement établie en fonction des intervalles obtenus en divisant par moitié, tiers, quart, etc., une corde vibrante. Elle établissait la valeur de consonance parfaite des intervalles d'octave, de quinte ou de quarte, et, en accordant ses instruments […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harmonie/#i_34752

HYDRAULE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 403 mots

Instrument construit par l'hydraulicien grec Ctésibios d'Alexandrie (~ iiie s.). L'hydraule, le premier type d'orgue, est décrit par l'ingénieur Héron l'Ancien (Héron d'Alexandrie, ier s., in Pneumatiques), par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydraule/#i_34752

KITHARA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 278 mots

La kithara est l'un des deux principaux types de lyres grecques antiques. Elle avait une table d'harmonie en bois et une caisse de résonance dont partaient deux bras creux reliés par une barre transversale. Trois, à l'origine, puis jusqu'à douze cordes étaient tendues entre cette barre et l'extrémité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kithara/#i_34752

LYRE, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 269 mots

Nom donné à l'un des plus anciens instruments à cordes. Dans l'Antiquité gréco-romaine, les cordes de la lyre, en nombre très variable (pentacorde, heptacorde, etc.), étaient pincées, frappées du bout des doigts ou jouées avec un plectre. La table d'harmonie de peau ou de bois était collée sur les bords de la caisse ; les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyre-musique/#i_34752

MESURE, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 4 071 mots

Dans le chapitre « Origines lointaines »  : […] à l'origine des idées qui ont présidé à sa lente gestation, c'est-à-dire à la musique gréco-latine. La rythmique grecque est issue de la métrique, science de la succession des pieds de la poésie classique ; à une syllabe brève correspond un son bref, à une longue un son long ; le système repose sur la brève ou temps premier, qui ne peut contenir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesure-musique/#i_34752

NOTATION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Mireille HELFFER, 
  • Alain PÂRIS
  •  • 5 227 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Chironomie et notations alphabétiques »  : […] précis. La gestique des prêtres du clergé catholique est représentative de ce procédé. La chironomie se généralise en Grèce avant d'être supplantée par la notation alphabétique : seize lettres représentent deux octaves et un ton (gamme éolienne) qui correspondent à peu près aux touches blanches du piano. Pour élever la note […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notation-musicale/#i_34752

NUANCE, musique

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 255 mots

Par le terme de nuance, les Grecs indiquaient les modifications apportées à la division du tétracorde dans les deux genres mélodiques : diatonique et chromatique (l'enharmonique n'en comportant pas). Ainsi distinguait-on le syntono-diatonique et le malako-diatonique ; le toniaïo-chromatique, l'hémiolio-chromatique et le malako-chromatique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nuance-musique/#i_34752

OLYMPOS (1re moitié -VIIe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 165 mots

Poète et musicien semi-légendaire, qui passe pour l'inventeur de la musique grecque. Dans la mythologie, Olympos est considéré tantôt comme le père, tantôt comme le fils du silène phrygien Marsyas, « inventeur » de la flûte à deux tuyaux (aulos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olympos/#i_34752

PÉAN

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 254 mots

Chant choral grec, généralement accompagné de lyre ou de flûte, caractérisé par le retour du cri Iô paian en refrain. Il est dédié par excellence à Apollon, le dieu guérisseur, dont péan est aussi l'épithète (cf. Péan, le nom du médecin d'entre les dieux, dans l'Iliade). Un péan demande la délivrance d'un mal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pean/#i_34752

PYRRHIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 253 mots

Dans la métrique grecque ancienne, c'est le nom du pied formé de deux brèves ; c'est donc un rythme à deux temps : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyrrhique/#i_34752

RHOMBE

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 74 mots

Le mot « rhombe » vient du grec rhombos : toupie, fuseau, losange. Dans l'Antiquité, ce fut une sorte de rouet d'airain ou un anneau tenu par des lanières que les chamans ou les sorciers faisaient tourner, tel un instrument magique ; son vrombissement était censé provoquer quelque sortilège. Il est utilisé en musique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhombe/#i_34752

SAPPHO (fin -VIIe-déb. -VIe s.)

  • Écrit par 
  • Dominique RICHARD
  •  • 695 mots
  •  • 1 média

Poétesse grecque, Sappho, ou plus exactement en éolien Psapphô ou Psapphâ, appartenait à une famille noble de Mytilène, dans l'île de Lesbos. Son père s'appelait Scamandronyme et son frère Charoxus. Bannie vers ~ 600, elle fut exilée en Sicile puis revint au pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sappho/#i_34752

STÉSICHORE (-640?-? -550)

  • Écrit par 
  • Dominique RICHARD
  •  • 163 mots

Son nom, qui signifie « maître de ballet », domine l'histoire du lyrisme choral au ~ vie siècle. Stésichore était originaire d'Himère en Sicile. On ne possède aujourd'hui presque plus rien de ses Hymnes ; on lui attribue l'invention de la triade, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stesichore/#i_34752

TERPANDRE (-VIIIe--VIIe s.)

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 231 mots

Poète et musicien grec, originaire d'Antissa (Lesbos). C'est avec Terpandre que commence véritablement la musique grecque et la poésie lyrique ; il peut en être tenu pour le fondateur. Il fonda à Sparte, où il fut appelé, une célèbre école citharédique et il remporta le prix au premier concours des Carnées, en ~ 676. En raison de sa renommée, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terpandre/#i_34752


Affichage 

Système parfait

dessin

Grand système parfait 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système parfait
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin