PORTAL MICHEL (1935- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Certains êtres, et particulièrement certains artistes, découragent toute espèce de classement ou de définition. De Michel Portal, clarinettiste et saxophoniste – mais aussi joueur de bandonéon –, interprète classique et jazzman – mais également compositeur –, Francis Marmande brossait en 1981 le portrait d'un « exilé permanent qui se sent en instance » ; presque une manière de congédier tout enfermement du personnage dans la fixité, illusoire, d'une identité. Autant dire que, si l'on veut se donner une chance de cerner la singularité du musicien, le portrait devient... pluriel ; un paradoxe qui permit en 1972 à Lucien Malson de « botter en touche » du côté de la mythologie grecque : « Protée, c'est déjà lui : plusieurs artistes en un seul, un seul homme sous diverses apparences. » Faut-il voir dans ces appartenances toujours transitoires la clé de l'anxiété radicale qui le sous-tend, humainement et musicalement ? Ce n'est probablement pas un hasard si l'une des plages de son disque Any Way (1993) s'intitule Intranquilo, adjectif qui signifie l'inquiétude dans la langue d'une Espagne chère au cœur de ce Bayonnais, mais aussi dans celle du Portugais Fernando Pessoa ; le desassossego sur quoi le poète fonde son Livre de l'intranquillité n'est probablement pas étranger à l'univers du clarinettiste.

Musicien et activiste

L'itinéraire de Michel Portal défie constamment l'académisme : s'il est vrai qu'il obtint en 1959 le premier prix de clarinette du Conservatoire de Paris, puis le deuxième prix (premier prix non décerné) du concours international d’exécution musicale de Genève (1963), le premier du Jubilé suisse (1963) et celui du concours international de musique de Budapest (1965), cela ne l'empêcha nullement de jouer dans des orchestres de danse (Pérez Prado, Aimé Barelli...), après avoir pratiqué dès l'enfance les musiques populaires de son Pays basque (il est né à Bayonne le 25 novembre 1935). Les années 1960 le voient parcourir toutes les provinc [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : producteur à Radio France, chroniqueur à Jazz Magazine et à Guitare et claviers

Classification


Autres références

«  PORTAL MICHEL (1935- )  » est également traité dans :

ALSINA CARLOS ROQUÉ (1941- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON, 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 932 mots

Compositeur et pianiste argentin naturalisé français, né à Buenos Aires le 19 février 1941, Carlos Roqué Alsina y fait ses études musicales de piano et de direction d'orchestre, puis travaille la composition en autodidacte. Il mène parallèlement une carrière de pianiste commencée très jeune, d'interprète de la musique contemporaine et de compositeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlos-roque-alsina/#i_22138

JAZZ

  • Écrit par 
  • Philippe CARLES, 
  • Jean-Louis CHAUTEMPS, 
  • Michel-Claude JALARD, 
  • Eugène LLEDO
  • , Universalis
  •  • 10 989 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Un jazz français »  : […] L'apparition d'une musique improvisée affiliée au jazz, mais possédant des spécificités européennes, correspond à l'éclosion, avant la Seconde Guerre mondiale, d'un génie manouche qui va bouleverser l'approche de son instrument : Django Reinhardt, sans doute le guitariste le plus important de l'histoire du jazz avec Charlie Christian, a en effet su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jazz/#i_22138

JAZZ, France

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 033 mots

Dans le chapitre « Un jazz français »  : […] L'apparition d'une musique improvisée affiliée au jazz, mais possédant des spécificités européennes, correspond à l'éclosion, avant la Seconde Guerre mondiale, d'un génie manouche qui va bouleverser l'approche de son instrument : Django Reinhardt, sans doute le guitariste le plus important de l'histoire du jazz avec Charlie Christian, a en effet s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jazz-france/#i_22138

Voir aussi

Pour citer l’article

Xavier PRÉVOST, « PORTAL MICHEL (1935- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-portal/