GLOBOKAR VINKO (1934- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

D'origine slovène, né à Anderny (Meurthe-et-Moselle), le 7 juillet 1934, le tromboniste et compositeur Vinko Globokar fait ses premières études musicales à Ljubljana, étudie ensuite au Conservatoire de Paris (trombone et musique de chambre), puis travaille la composition avec René Leibowitz et Luciano Berio. Après quoi, il enseigne (trombone et composition) à Cologne ; il a dirigé, de 1976 à 1980, un département de recherches à l'I.R.C.A.M.

Extraordinaire virtuose de son instrument, il n'en professe pas moins la nécessité pour le virtuose « de dépasser le cap du virtuosisme, et de devenir un musicien considérant son instrument comme un moyen avec lequel on fait de la musique et non pas comme un but en soi ». En conséquence, il est tenté par toute forme musicale qui approche de l'improvisation (celle-ci est le sujet de ses cours) ; il fonde, en 1969, avec le compositeur et pianiste Carlos Roqué Alsina, le percussionniste Jean-Claude Drouet et le clarinettiste Michel Portal, un ensemble, le New Phonic Art, voué aux « libres jeux d'ensemble ».

Instrumentiste, il pousse à bout les possibilités de son instrument (Discours II, pour cinq trombones, 1968) ; il recherche les analogies entre voix et instruments, tant sur le plan de la rythmique que sur celui de la respiration (Fluide, 1967 ; Discours III, pour cinq hautbois, 1969 ; Kolo, 1988, pour chœur mixte, trombone et électronique ; Discours IX, pour deux pianos, 1993).

Les dons d'invention, de fantaisie, le bonheur manifeste qu'éprouve le compositeur à se jouer des sons caractérisent le style de Globokar.

Attentif, l'homme se penche sur le folklore, à la recherche d'un équilibre entre naturel et culturel (Études pour Folklora I et II, 1968 ; Der Engel der Geschichte, 2000-2004). Passionné de la communication, il invente de grandes fêtes, où la recherche [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  GLOBOKAR VINKO (1934- )  » est également traité dans :

ALSINA CARLOS ROQUÉ (1941- )

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON, 
  • Nicole LACHARTRE
  •  • 932 mots

Compositeur et pianiste argentin naturalisé français, né à Buenos Aires le 19 février 1941, Carlos Roqué Alsina y fait ses études musicales de piano et de direction d'orchestre, puis travaille la composition en autodidacte. Il mène parallèlement une carrière de pianiste commencée très jeune, d'interprète de la musique contemporaine et de compositeur. De 1959 à 1964, il participe aux concerts de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carlos-roque-alsina/#i_35084

PORTAL MICHEL (1935- )

  • Écrit par 
  • Xavier PRÉVOST
  •  • 1 574 mots

Dans le chapitre « Musicien et activiste »  : […] L'itinéraire de Michel Portal défie constamment l'académisme : s'il est vrai qu'il obtint en 1959 le premier prix de clarinette du Conservatoire de Paris, puis le deuxième prix (premier prix non décerné) du concours international d’exécution musicale de Genève (1963), le premier du Jubilé suisse (1963) et celui du concours international de musique de Budapest (1965), cela ne l'empêcha nullement de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-portal/#i_35084

VENT INSTRUMENTS À

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 6 489 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les trombones »  : […] Le trombone (cf. la sacqueboute dotée d'une coulisse dès le ix e  siècle) fut fort employé à l'époque de la grande polyphonie de la Renaissance. Dans les messes, motets, madrigaux, il entre en formation avec cornets et trompettes (Monteverdi, Sonata da chiesa , 1610). Bach l'utilise à deux, trois ou quatre parties dans plusie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/instruments-a-vent/#i_35084

Pour citer l’article

Brigitte MASSIN, « GLOBOKAR VINKO (1934- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vinko-globokar/