e siècle" />

MEXIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mexique : carte physique

Mexique : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Mexique : drapeau

Mexique : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Palenque

Palenque
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Désert de Basse-Californie, Mexique

Désert de Basse-Californie, Mexique
Crédits : P. Schermeister/ National Geographic/ Getty

photographie

Tous les médias


Nom officielÉtats-Unis du Mexique (MX)
Chef de l'État et du gouvernementAndrés Manuel López Obrador (depuis le 1er décembre 2018)
Note :
CapitaleMexico
Langue officielleespagnol
Unité monétairepeso mexicain (MXN)
Population124 786 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)1 964 375

L'économie du Mexique

L'histoire du Mexique est marquée par quelques dates clés. La conquête tout d'abord, lorsque Cortés en 1521 détruit l'empire aztèque ; puis les guerres d'indépendance, déclenchées en 1810, marquant le terme de la longue période coloniale et mercantiliste ; la révolution de 1910 qui lance le pays dans une nouvelle période de guerres civiles et de transformations sociales ; le retour à la stabilité politique dans les années 1930, à l'origine de la grande croissance de l'après-guerre, et enfin l'alternance en 2000 qui met fin à des décennies de pouvoir d'un seul parti. Cinq grandes périodes peuvent ainsi être étudiées sous l'angle du développement économique : le Mexique précolombien, le Mexique colonial, le Mexique indépendant du xixe siècle, la révolution (1910-1940), la modernisation sous le PRI (1940-2000). La dernière période est celle de la démocratie, établie au début du xxie siècle.

L'économie précolombienne

L'Amérique s'étend sur un axe nord-sud, à la différence de l'allongement est-ouest de l'Eurasie. Et à l'intérieur du continent américain, les pays du Nord bénéficient de la plus grande extension est-ouest, l'Amérique latine de la plus faible. Cette différence commence au Mexique, dont la forme se rétrécit comme un entonnoir vers l'Amérique centrale.

Jared Diamond a longuement développé ce point dans son ouvrage Guns, Germs, and Steel (1997) en expliquant les différences de développement par des facteurs environnementaux et géographiques. Sur un axe est-ouest, les cultures et les techniques se propagent plus facilement, les climats sont les mêmes, les plantes cultivables aussi. Sur un axe nord-sud, on passe de climats très froids à des climats tropicaux et équatoriaux, pour revenir ensuite à des climats tempérés puis froids. Les techniques agraires et les cultures ne peuvent se propager aussi aisément. En outre, les sierras Madre au Mexique et les Andes au sud freinent encore les échanges. Ainsi, l'ancien Mexique invente la roue mais n'a pas d'animaux de trait, le sud du continent dispose en revanche de ces animaux, mais la roue ne lui p [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 48 pages



Écrit par :

  • : maître assistant à l'université de Paris-VIII
  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Bordeaux
  • : professeur émérite des Universités en sciences économiques
  • : docteur en droit public, coordinatrice scientifique au Centre de recherche et d'analyse FUNDAR à Mexico
  • : agrégé de géographie, professeur au lycée Simone-de-Beauvoir, Garges-lès-Gonesse, chargé d'enseignement à l'université de Marne-la-Vallée
  • : attaché de recherche au C.N.R.S.
  • : professeur à l'université de Paris-VIII, géographe, Credal-U.M.R. 7169

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Roland LABARRE, Henri ENJALBERT, Jacques BRASSEUL, Cécile LACHENAL, Philippe SIERRA, Jean A. MEYER, Marie-France PRÉVÔT-SCHAPIRA, « MEXIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mexique/