MÉDITERRANÉE MER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Bathyscaphe Trieste

Bathyscaphe Trieste
Crédits : Hulton Getty

photographie

Méditerranée occidentale : topographie

Méditerranée occidentale : topographie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Gibraltar

Gibraltar
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Vulcano

Vulcano
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Tous les médias


Géologie

Morphologie, structure, géophysique

Le trait le plus marquant de la géomorphologie de la mer Méditerranée est la brusque plongée des côtes vers les grands fonds de 2 500 à 5 000 mètres, disposés sous forme de plaines abyssales au centre des principaux bassins. Rares sont en effet les plateaux continentaux : parmi eux, celui du golfe du Lion, celui des Baléares entre cet archipel et la côte espagnole, celui de Tunisie-Sicile entre l'Italie et la Tunisie, celui des Cyclades, très accidenté, qui porte l'archipel du même nom et s'étend des côtes helléniques aux côtes turques.

Qu'il y ait un plateau continental ou que la plongée soit directe vers les plaines abyssales, le talus qui en résulte est entaillé par des canyons sous-marins, très étroits et de pente assez forte ; tels sont, par exemple, les canyons des côtes françaises, qui furent parmi les premiers décrits, en particulier par Jacques Bourcart (cf. canyons sous-marins) ; mais il en existe partout le long des autres côtes.

Cette brusque plongée des côtes est due à des failles directes inclinées vers les profondeurs, failles récentes et sismiques. Si on les a tout d'abord mises en évidence le long des côtes d'Afrique du Nord et autour du bassin ionien, ces failles ont été retrouvées partout, bordant directement la côte lorsqu'il n'y a pas de plateau continental ou bien limitant celui-ci. Dans ces failles paraissent prédominer deux familles, l'une nord-ouest - sud-est, l'autre nord-est - sud-ouest, responsables des principales directions de côtes observables en Méditerranée ; les côtes italiennes sont significatives à cet égard, ou encore l'archipel des Cyclades, qui se dispose dans les mailles de ce réseau. L'orientation est-ouest existe également, par exemple le long de la Berbérie.

Si le continent, le plateau continental quand il existe et le talus appartiennent à la croûte continentale, le fond des grands bassins est, par endroits, de la croûte océanique, marquée par d'importante [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MÉDITERRANÉE MER  » est également traité dans :

RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE ET MER MÉDITERRANÉE

  • Écrit par 
  • Fanny ADLOFF
  •  • 804 mots
  •  • 1 média

La Méditerranée est la mer semi-fermée la plus grande de la planète. Tel un océan miniature, c’est un bassin approprié pour étudier l’impact du changement climatique sur l’océan. Le temps de résidence de ses eaux (de l’ordre du siècle) étant plus faible que celui de l’océan global, une réponse rapide du système face aux changements est attendue dans cette région particulièrement vulnérable au cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rechauffement-climatique-et-mer-mediterranee/#i_23353

ADRIATIQUE MER

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 690 mots

La mer Adriatique est un bras de la mer Méditerranée situé entre les péninsules italienne et balkanique. À son extrémité sud-est, le canal d'Otrante la relie à la mer Ionienne. Elle mesure environ 800 kilomètres de longueur, avec une largeur moyenne de 160 kilomètres, une profondeur maximale de 1 324 mètres et une surface de 131 050 kilomètres carrés. L'Adriatique a joué un grand rôle dans le dév […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-adriatique/#i_23353

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 698 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le Phanérozoïque »  : […] Au moment de passer à l'ère paléozoïque, voyons comment se présente l'Afrique, qui émerge alors dans sa presque totalité. À la fin du Précambrien, les événements panafricains ont soudé et ressoudé les différents morceaux de l'Afrique, qui maintenant forment un tout. Nous y retrouvons les différents cratons nés de l'Archéen, enrichis des chaînes du Protérozoïque inférieur et moyen et complétés par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geologie/#i_23353

BALÉARES

  • Écrit par 
  • Vicente RODRIGUEZ
  • , Universalis
  •  • 794 mots
  •  • 2 médias

Archipel de la Méditerranée occidentale peuplé de 1 030 650 habitants (estim. 2007) et d'une superficie de 5 014 kilomètres carrés, les Baléares constituent la plus petite communauté autonome d'Espagne avec la Rioja, composée d'une seule province. Situées à une distance de 80 à 300 kilomètres de l'Espagne continentale, elles se divisent en deux groupes d'îles. Le groupe oriental, le plus import […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baleares/#i_23353

BIOCÉNOSES

  • Écrit par 
  • Paul DUVIGNEAUD, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 9 782 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Cas des biocénoses marines »  : […] Comme dans les biocénoses terrestres, chaque espèce marine, qu'elle soit végétale ou animale, a des exigences et des tolérances déterminées à l'égard des facteurs ambiants : température, salinité et teneur de l'eau en différents constituants secondaires, agitation du milieu, éclairement, pression hydrostatique (fonction de la profondeur), nature du substrat (pour les espèces benthiques seulement) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biocenoses/#i_23353

BOURCART JACQUES (1891-1965)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 589 mots

Naturaliste de formation, Jacques Bourcart consacra une grande partie de sa vie à la géologie classique en y faisant preuve d'un esprit novateur et anticonformiste. Au cours de ses recherches sur le Quaternaire du Maroc, il aborda les problèmes littoraux et écrivit une œuvre d'une profonde réflexion : Essai sur les régressions et les transgressions marines (1938) ; ainsi com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-bourcart/#i_23353

CANYONS SOUS-MARINS

  • Écrit par 
  • Maurice GENNESSEAUX
  •  • 7 528 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les têtes de canyons et leur prolongement vers le littoral »  : […] La majorité des têtes de canyons sont situées à la partie supérieure de la pente continentale. Les marges atlantiques, et en particulier la marge armoricaine, en présentent de bons exemples. La distance entre les canyons est souvent inférieure à 10 kilomètres. Leurs têtes, élargies ou ramifiées, festonnent le sommet de la pente continentale et s'avancent même jusqu'à l'isobathe 70 mètres. La plate […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canyons-sous-marins/#i_23353

CAULERPA TAXIFOLIA

  • Écrit par 
  • Alexandre MEINESZ
  •  • 747 mots

L' algue verte tropicale Caulerpa taxifolia est apparue en Méditerranée en 1984, au pied du Musée océanographique de Monaco où elle était cultivée dans ses aquariums. Observée sur un mètre carré cette année-là, elle s'est développée sur un hectare en 1989. Elle s'est ensuite répandue très rapidement le long des côtes françaises, italiennes, croates, espagnoles (Baléares) et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caulerpa-taxifolia/#i_23353

CHYPRE

  • Écrit par 
  • Marc AYMES, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Gilles GRIVAUD, 
  • Pierre-Yves PÉCHOUX
  •  • 10 301 mots
  •  • 9 médias

En Méditerranée orientale, l'île de Chypre a souvent reçu, dès l'aube du Néolithique, habitants, techniques et croyances en provenance des côtes toutes proches du Levant. Mais la langue grecque adoptée et conservée depuis plus de trois millénaires l'a ancrée dans l'espace culturel hellénique où elle demeure, malgré quatre siècles de présence latine puis vénitienne, après l'échec des croisades en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chypre/#i_23353

COSQUER GROTTE

  • Écrit par 
  • Jean COURTIN
  •  • 1 147 mots
  •  • 1 média

Découverte en 1991 par le scaphandrier professionnel dont elle porte désormais le nom, la grotte Cosquer est à ce jour la seule grotte ornée paléolithique connue dans le sud-est de la France. C'est également l'unique grotte ornée au monde dont l'entrée s'ouvre sous la mer, à 37 mètres de profondeur, au pied des falaises du cap Morgiou, dans les calanques de Marseille. En effet, au paroxysme de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grotte-cosquer/#i_23353

COSTA BRAVA

  • Écrit par 
  • Robert FERRAS
  •  • 345 mots

Littoral de la province de Gérone entre la frontière française et le Tordera qui la sépare du Maresme barcelonais. Ce « finisterre » catalan dit Côte de Gérone ou Costa de Levante est entré dans la catégorie des plages très fréquentées sous le nom de côte brava (sauvage), rocheuse et malaisée d'accès, interrompue par des cales ménageant des abris natur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/costa-brava/#i_23353

LIGURIE SÉISME DE (1887)

  • Écrit par 
  • Christophe LARROQUE
  •  • 926 mots
  •  • 2 médias

Le matin du 23 février 1887, à 5 heures, un tremblement de terre détruisit le village de Bussana, en Italie, et des dégâts importants se produisirent sur plus de 100 kilomètres de côte, en particulier à Imperia, Menton et Nice. Plus de trois cents villages furent sérieusement affectés par les secousses . On recensa plus de six cents morts et de très nombreux blessés, principalement dus à l'écrou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seisme-de-ligurie/#i_23353

EUROPE - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Pierre RAT
  •  • 10 012 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La néotectonique »  : […] L'Europe paraît stable. Pourtant rien n'est acquis ! Elle continue à s'éloigner de l'Amérique (2,5 cm par an), avec les tensions internes et les déformations que cela occasionne. Elle continuera sans doute à le faire jusqu'à ce que la croûte océanique entre en subduction le long de la marge continentale (dans 30 millions d'années peut-être). Le bouclier balte, allégé de ses glaces, se soulève len […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/europe-geologie/#i_23353

FRANCE (Le territoire et les hommes) - Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean COGNÉ, 
  • Michel DURAND-DELGA, 
  • François ELLENBERGER, 
  • Jean-Paul von ELLER, 
  • Jean GOGUEL, 
  • Charles POMEROL, 
  • Maurice ROQUES, 
  • Étienne WINNOCK
  •  • 16 645 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Les dépôts postérieurs à l'orogenèse alpine »  : […] Une intense érosion a suivi les stades finals (Éocène terminal ?) de l'orogenèse alpine. Jusqu'alors, l'ensemble corso-sarde était resté accolé au bâti européen, de la Catalogne à la Ligurie, et en avait partagé l'histoire géologique. C'est à ce moment, à la limite de l'Oligocène et du Miocène, que s'« ouvre » la Méditerranée occidentale et que s'opère une rotation de quelque 30 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-le-territoire-et-les-hommes-geologie/#i_23353

GARROS ROLAND (1888-1918)

  • Écrit par 
  • Bernard MARCK
  •  • 820 mots
  •  • 1 média

Un des grands pionniers de l’aviation, Roland Garros est surtout connu pour avoir effectué la première traversée aérienne de la mer Méditerranée en 1913 . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roland-garros/#i_23353

GLANGEAUD LOUIS (1903-1986)

  • Écrit par 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 1 387 mots

Né à Tulle en 1903, Louis Glangeaud a occupé une place exceptionnelle au sein de la communauté géologique française. Animé par une passion dévorante de la géologie, auteur d'une œuvre scientifique considérable, il fut un chef d'école particulièrement dynamique : on sait maintenant que ce fut un grand visionnaire et un véritable précurseur des sciences de la Terre modernes. Louis Glangeaud entrepri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-glangeaud/#i_23353

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 707 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « De la Méditerranée au désert »  : […] À l'angle sud-est de la Méditerranée, le pays occupe une position de transition entre les domaines bioclimatiques méditerranéen et tropical aride, avec un gradient d'aridification très régulier du nord vers le sud, doublé par une variation plus complexe du littoral vers l'intérieur, du fait de la configuration du relief en trois bandes parallèles, au moins dans la moitié nord : plaine littorale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel/#i_23353

KERKENA ou KERKENNA ÎLES

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 209 mots
  •  • 1 média

Situé au large de Sfax, l'archipel des Kerkena groupe deux îles principales (el-Gharbi et el-Chergui) et de nombreux îlots. Ces îles (180 km 2 ), très planes, s'élèvent à peine au-dessus du niveau du golfe de Gabès. Soumises à un climat très venteux et sec (200 mm de pluie par an), pauvres en eaux de nappe, recouvertes d'encroûtements calcaires stériles ou de sols sablonne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kerkena-kerkenna/#i_23353

MÉDITERRANÉE, DE COURBET À MATISSE (exposition)

  • Écrit par 
  • Robert FOHR
  •  • 1 040 mots

« Si l'on demandait quelle est la plus originale création du xix e  siècle, il faudrait peut-être répondre : c'est la mer. [...] Devant un spectacle qui enchante jusqu'à l'enivrement les sensibilités d'aujourd'hui, les sensibilités d'hier restaient froides, ennuyées ou même peureuses. Le paysage marin, loin d'être recherché par les hommes, était f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mediterranee-de-courbet-a-matisse/#i_23353

MÉDITERRANÉENNE AIRE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Henri GAUSSEN, 
  • Hervé HARANT
  • , Universalis
  •  • 8 277 mots
  •  • 3 médias

L'aire méditerranéenne a trait à la mer Méditerranée et aux portions de continents qui la bordent. Le climat de ces régions, avec ses caractères – ciel bleu, sécheresse estivale – et leurs conséquences – végétation, activités humaines, histoire –, est à la base de la conception de pays méditerranéens. L'aire occupée par ces pays possède aussi des caractères géologiques originaux, puisque la Médite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aire-mediterraneenne/#i_23353

MERS RETRAITS ET AVANCÉES DES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 3 910 mots

Dans le chapitre « L'influence de la tectonique locale et de l'isostasie »  : […] La tectonique des plaques et les variations du volume des glaciers continentaux ont une influence globale, et elles sont responsables de changements du niveau de la mer ressentis sur l'ensemble de la planète. Cependant, les forces qui agissent sur les plaques continentales provoquent également des déformations importantes à l'intérieur des continents et sur leur bordure. Pour un observateur situé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/retraits-et-avancees-des-mers/#i_23353

MERS MARGINALES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 628 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La mer des Caraïbes et la Méditerranée »  : […] La mer des Caraïbes et la Méditerranée sont des cas particuliers. Dans la mer des Caraïbes, la subduction est active dans les Petites Antilles, qui forment un arc insulaire double ; le premier, dit externe, à l'est, est l'émergence du prisme d'accrétion sédimentaire dans la position d'arc frontal qui forme la ride portant l'île de la Barbade ; le second, dit interne, à l'ouest, en position d'arc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mers-marginales/#i_23353

MÉSOGÉE

  • Écrit par 
  • Geneviève TERMIER, 
  • Henri TERMIER
  •  • 1 770 mots

Le nom de Mésogée (au milieu des terres) a été donné en 1900 par Henri Douvillé à une mer chaude, caractérisée par des organismes particuliers et ayant occupé, durant le Mésozoïque et jusqu'à l'Éocène, une position moyenne, intertropicale, entre la Laurasie et la Gondwanie (ou Gondwana ; cf.  gondwana ), du Pacifique aux Antilles. La Mésogée est une entité géographique, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesogee/#i_23353

MONACO

  • Écrit par 
  • Louis TROTABAS
  • , Universalis
  •  • 1 949 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'implantation géographique »  : […] La principauté, insérée dans le département français des Alpes-Maritimes, mais ouverte sur la mer, couvre une superficie de 1,95 kilomètre carré. Pour la géopolitique, elle présente une frontière morte et invisible. Dans son étendue, Monaco avait acquis, jadis, des droits sur Menton et Roquebrune ( xiv e  s.), arrière-pays agricole, mais ces ville […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monaco/#i_23353

NÉOGÈNE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 1 104 mots

Le Néogène est la plus récente des deux périodes (systèmes) de l'ère cénozoïque. Il débute il y a 23 millions d'années (Ma). La base du système est marquée par une inversion du champ magnétique terrestre connue sous le nom de Chron C6n.2n. Selon la tendance actuelle, le Néogène inclut l'époque récente mais certains auteurs nomment Quaternaire les derniers 2,6 ou 1,8 Ma. Le terme Néogène, dont l'ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neogene/#i_23353

NOIRE MER

  • Écrit par 
  • Luch Mikhaylovich FOMIN, 
  • Yves GAUTIER, 
  • Vladimir Petrovich GONCHAROV, 
  • Aleksï Nilovitch KOSAREV
  •  • 3 579 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Géologie »  : […] La nature et l'âge des roches sous-jacentes reflètent la diversité géologique de la région. La pointe sud de la plate-forme russe, bloc structurel datant d'au moins 540 millions d'années, apparaît dans le nord-est de la mer Noire. Sur ce socle protérozoïque repose une épaisse couche sédimentaire. La profonde cuvette sous-marine est généralement considérée comme une vaste zone de subsidence struct […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-noire/#i_23353

OCÉAN ET MERS (Eaux marines) - Propriétés

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 3 033 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Température »  : […] La température des eaux de l'océan résulte de l'action de facteurs antagonistes, les uns d'échauffement (absorption des radiations provenant du Soleil et du ciel, transfert par convection à partir de l'atmosphère, condensation de la vapeur d'eau, transformation en chaleur de l'énergie des vents agissant sur la surface), les autres de refroidissement (rayonnement de grande longueur d'onde à partir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-eaux-marines-proprietes/#i_23353

OCÉAN ET MERS (Eaux marines) - Mouvements

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 3 601 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Courants de compensation »  : […] Les courants de compensation sont ainsi nommés parce qu'ils annulent l'excès ou, au contraire, le déficit d'eau qui existe dans une aire donnée de l'océan mondial. Par exemple, tant dans le Pacifique que dans l'Atlantique, le déficit d'eau sur les rives orientales des basses latitudes est compensé par un puissant courant portant à l'est et qui chemine, de 100 à 300 mètres environ, sous le contre- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-eaux-marines-mouvements/#i_23353

OCÉANOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Patrick GEISTDOERFER
  •  • 10 070 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Vers une connaissance scientifique de l’océan mondial »  : […] Les avancées dans le domaine de l’océanographie sont non seulement corrélées à celles de l’ensemble des sciences, mais aussi aux progrès apportés aux navires et à la navigation. Au x iii e  siècle, l’utilisation de la boussole, du gouvernail d’étambot et de la voile carrée ouvre le domaine de la haute mer aux navigations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanographie/#i_23353

PLAN D'ACTION POUR LA MÉDITERRANÉE

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 587 mots
  •  • 1 média

Dès la fin des années 1960, les pays riverains de la Méditerranée se sont préoccupés de la dégradation de cette mer qui est leur patrimoine commun et le lien qui les unit depuis la plus haute Antiquité. Cela les a conduits à lancer, au début de 1975, dans le cadre du Programme des Nations unies pour l’environnement (P.N.U.E.), un Plan d’action pour la Méditerranée (P.A.M.) et à signer, le 16 févr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plan-d-action-pour-la-mediterranee/#i_23353

POLLUTION

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 20 844 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Pollution de l'océan par les composés organiques de synthèse »  : […] On a pu montrer que les composés organochlorés (DDT, PCB) contaminaient la biomasse marine même dans les zones les plus reculées de l'océan mondial. Des requins capturés en plein centre de l'Atlantique en 1972 renfermaient dans leur foie plus de 1 ppm (partie par million) de DDT et de ses dérivés (DDE, par exemple) et jusqu'à 13 ppm de PCB. Ces dernières substances, dont l'utilisation est stricte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution/#i_23353

TÉTHYS

  • Écrit par 
  • Olivier MONOD
  •  • 5 214 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De la Téthys alpine à la Méditerranée actuelle »  : […] La superposition actuelle de la Méditerranée sur une part importante du système alpin où abondent les témoins de l'ancienne Téthys avait conduit Eduard Suess à considérer, de fait, la Méditerranée comme un reste de celle-ci. Pour Émile Argand, au contraire, la chaîne alpine résultait de l'écrasement complet de la Téthys, et la Méditerranée provenait des phases importantes de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tethys/#i_23353

Voir aussi

Pour citer l’article

Michel DURAND-DELGA, Jean AUBOUIN, François DOUMENGE, « MÉDITERRANÉE MER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-mediterranee/