LION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le plus grand Carnivore d'Afrique vivant dans les milieux ouverts (savanes etdéserts) de ce continent, au sud du Sahara, ainsi que dans l'ouest de l'Inde (population résiduelle dans la réserve de Gir, État de Gujarat). Classe : Mammifères ; ordre : Carnivores ; sous-ordre : Fissipèdes ; famille : Félidés. Effectifs : 200 000 en Afrique, une centaine en Asie.

Le lion (Panthera leo) est caractérisé par un corps puissant, une tête très large et couronnée d'une crinière foncée, de fortes pattes et une longue queue se terminant par un toupet de poils noirs. Comme la plupart des félidés, ses griffes sont rétractiles. Son pelage ras est de couleur ocre.

Le mâle mesure de 2,6 à 3,30 mètres de longueur (queue de 60 cm à 1 mètre non comprise), 1,20 mètre de hauteur et son poids varie de 150 à 250 kilogrammes. La femelle, la lionne, est nettement plus petite. L'espérance de vie est de quinze à vingt ans.

Sociaux, fait rare pour de grands félins, ces animaux diurnes, et parfois nocturnes, forment des groupes comportant des mâles et des femelles. Les individus solitaires sont presque toujours des lions âgés, blessés ou malades. Les mâles assurent la surveillance et la protection du territoire qu'ils marquent en rugissant, ce cri pouvant être entendu à plus de 8 kilomètres. Ce sont surtout les lionnes qui chassent, soit seules, soit en groupes pour encercler leurs proies (buffles, gnous, zèbres, antilopes). Seulement un quart des attaques réussissent. Les lions, quant à eux, se contentent bien souvent de se nourrir de charogne ou de voler le repas des hyènes. Leur vue, mais surtout leur ouïe et leur odorat sont excellents.

Lors des chaleurs des femelles (qui sont réceptives plusieurs fois par an), très peu de rivalité existe entre les mâles d'un même groupe. Durant cette période, les femelles s'accouplent avec plusieurs mâles. Après une gestation d'environ trois mois, la lionne met bas, à l'écart du groupe, deux à quatre petits aveugles et couverts de poils ras. Les lionceaux rejoindront le groupe vers l'âge de deux mois et seront a [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LION  » est également traité dans :

SOCIÉTÉS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Bernard THIERRY
  •  • 5 395 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Compétition sociale et manipulation des congénères »  : […] conflits d'intérêt ont des conséquences directes sur la reproduction des individus. Chez les lions, les mâles forment des associations de frères ou cousins qui doivent prendre le contrôle d'un groupe de femelles pour être en mesure de s'accoupler. À cette fin, ils affrontent les mâles résidents. Ayant réussi à les chasser, les nouveaux venus tuent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societes-animales/#i_7243

Pour citer l’article

Marie-Claude BOMSEL, « LION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lion/