BALÉARES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Espagne : carte administrative

Espagne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Majorque, Baléares

Majorque, Baléares
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie


Archipel de la Méditerranée occidentale peuplé de 1 030 650 habitants (estim. 2007) et d'une superficie de 5 014 kilomètres carrés, les Baléares constituent la plus petite communauté autonome d'Espagne avec la Rioja, composée d'une seule province. Situées à une distance de 80 à 300 kilomètres de l'Espagne continentale, elles se divisent en deux groupes d'îles. Le groupe oriental, le plus important, constitue les Baléares à proprement parler et est formé de Majorque, de Minorque et de l'îlot de Cabrera. Le groupe occidental, connu sous le nom de Pityuses, comprend deux îles, Ibiza et Formentera. L'archipel, prolongement des chaînes Bétiques, est relié à la péninsule ibérique par un seuil, près du cap de Nao dans la province d'Alicante. Chef-lieu de la communauté autonome, Palma de Majorque en est aussi le centre militaire, judiciaire et religieux.

Espagne : carte administrative

Espagne : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Espagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Majorque, Baléares

Majorque, Baléares

Photographie

Vue d'une partie de la côte sud-ouest de l'île de Majorque, près de la ville d'Andraitx. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Les Baléares présentent des paysages variés, mêlant montagnes, plateaux et plaines vallonnées. Minorque est couverte de plaines. Les précipitations annuelles, faibles, dépassent rarement 450 millimètres et se produisent essentiellement en automne et au printemps.

Les raids de pirates barbaresques ont découragé le peuplement des côtes jusqu'au xixe siècle. Le développement du tourisme depuis le début des années 1950 a favorisé la concentration humaine le long des zones côtières et la dépopulation de l'arrière-pays. La population de Majorque et de Minorque est très concentrée dans les grandes villes alors que celle d'Ibiza et de Formentera tend à être plus dispersée. Les zones cultivées sont fréquemment subdivisées en minifundios (petites propriétés), le nombre de latifundia (grandes propriétés) ayant fortement baissé depuis 1920.

L'exode de l'arrière-pays a considérablement réduit la main-d'œuvre agricole des îles. La culture du froment, du raisin et des olives a prédominé jusqu'en 1830, quand l'amélioration des transports a permis d'acheminer sur des marchés plus éloignés de nouvelles [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : chercheur à l'Institut d'économie et de géographie de Madrid, auteur

Classification


Autres références

«  BALÉARES  » est également traité dans :

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN
  •  • 9 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les îles Baléares »  : […] La plus petite des régions autonomes avec la Rioja, les Baléares (5 014 km 2 ), conquise également par les Catalans (ancien royaume de Majorque), ne manque pas de diversité, notamment entre les paysages de Majorque et ceux de Minorque. Les différences ne tiennent pas seulement au relief qui oppose Minorque, plate-forme battue par les vents, à Majorque où une imposante ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_34334

IBÉRIQUE PÉNINSULE

  • Écrit par 
  • Michel DURAND-DELGA
  •  • 4 154 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Cordillères bétiques »  : […] Orogène large de 150 kilomètres, long de 600 (sans compter le prolongement baléare), les cordillères bétiques se relient par la courbure de Gibraltar à la chaîne alpine littorale de Berbérie, les Maghrébides. Ce système englobe l'essentiel de l'Andalousie, de la province de Murcie et du Levant. La chaîne Bétique montre des resserrements, avec nappes de charriage de plusieurs centaines de kilomèt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peninsule-iberique/#i_34334

PALMA DE MAJORQUE ou PALMA

  • Écrit par 
  • Robert FERRAS
  •  • 315 mots
  •  • 1 média

Ville principale de l'île de Majorque et de l'archipel des Baléares, chef-lieu de la communauté autonome des Baléares, Palma avait une population de 383 107 habitants en 2007, soit plus de la moitié de la population de l'île contre le quart en 1900 ; entre cette date et 1950, sa population avait doublé. Aux xiv e et xv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palma-de-majorque-palma/#i_34334

Pour citer l’article

Vicente RODRIGUEZ, « BALÉARES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/baleares/