VÉTÉRINAIRE MÉDECINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médecine et sciences vétérinaires

La médecine vétérinaire a souvent suivi un chemin parallèle à celui de la médecine humaine, lui empruntant sa méthodologie et ses techniques, mais elle a su conserver, partagée qu'elle est entre les aspects médicaux et zootechniques, un génie propre. Ses apports aux domaines scientifiques humain et comparé sont à ce jour considérables.

L'anatomie a été la base de l'enseignement vétérinaire, dès sa création, avec Bourgelat et Fragonard. Comparative, pour répondre aux besoins professionnels, elle débouche sur une recherche appliquée et reste la base de la sémiologie, de la tératologie, de l'embryologie. La physiologie vétérinaire qui en est issue s'affirme au xixe siècle et apporte une contribution capitale à la connaissance du fonctionnement de l'organisme animal avec A. Chauveau (1827-1917). Émule de Claude Bernard, il crée la cardiographie intracardiaque et, avec ses élèves E. J. Marey, A. Arloing et Kaufmann, explore la circulation sanguine et lymphatique. La contraction musculaire, les principes de la pharmacodynamique sont étudiés ; les bases de la chirurgie expérimentale sont établies.

La médecine vétérinaire pratique les méthodes d'analyse et de diagnostic utilisées chez l'homme ; médecine et chirurgie des petits animaux apportent dans ce domaine une aide indéniable. La pharmacopée vétérinaire est issue de la thérapeutique humaine, mais celle-ci bénéficie de l'aide apportée par l'animal dans l'étude pharmacodynamique des médicaments de l'homme, pour laquelle il sert de modèle.

En microbiologie et en virologie, l'apport de la recherche vétérinaire est prépondérant. P. V. Galtier démontre que la rage est inoculable au lapin et, dès 1881, entrevoit l'immunisation antirabique. Face à la méfiance de la médecine officielle, Pasteur peut compter sur l'aide enthousiaste de vétérinaires comme H. Bouley. Une lignée de vétérinaires pasteuriens va naître avec E. L. E. Nocard, E. Roux (sérothérapie antidiphtérique et antitét [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Écrit par :

  • : directeur de l'École nationale vétérinaire de Lyon

Classification


Autres références

«  VÉTÉRINAIRE MÉDECINE  » est également traité dans :

PREMIÈRE ÉCOLE VÉTÉRINAIRE

  • Écrit par 
  • Philippe BONBLED, 
  • Jean-François CHARY
  •  • 446 mots

À l'initiative de Claude Bourgelat (1712-1779), écuyer du roi passionné d'anatomie et de pathologie équines, la première école vétérinaire du monde accueille, le 13 février 1762, ses premiers élèves à Lyon, deuxième ville du royaume de France (après Paris) devenue alors le plus grand centre européen de l'industrie et du commerce de la soie. Fondé par l'arrêt du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-ecole-veterinaire/#i_7321

AGRICULTURE - Agriculture biologique

  • Écrit par 
  • Isabelle SAVINI
  •  • 7 006 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Productions animales »  : […] Pour l'alimentation des herbivores, la règle est de privilégier le pâturage et le foin et de limiter la part des aliments concentrés (grains) et de l'ensilage (fourrages conservés par fermentation) dans la ration. Pour tous les élevages, l'objectif est d'assurer au maximum la production, sur l'exploitation même, des fourrages et grains consommés par les animaux. Cette obligation constitue actuell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-agriculture-biologique/#i_7321

AUJESKY MALADIE D'

  • Écrit par 
  • Jacqueline VIRAT
  •  • 404 mots

Maladie contagieuse, inoculable, la maladie d'Aujesky est due à un virus spécifique qui affecte la plupart des animaux domestiques et quelques animaux sauvages. Sa transmission à l'homme est exceptionnelle. Elle a été décrite par Aujesky en 1902. On la trouve en Europe et en Amérique, avec des territoires préférentiels comme l'Europe de l'Est ; de rares cas ont été signalés en Afrique et en Asie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-d-aujesky/#i_7321

BRUCELLOSE ou MÉLITOCOCCIE ou FIÈVRE DE MALTE

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 1 370 mots

La brucellose (fièvre de Malte, fièvre ondulante, fièvre sudoro-algique, mélitococcie) est une maladie infectieuse commune à l'homme et à différentes espèces animales (essentiellement caprins, ovins, bovins, porcins), due à des microbes du genre Brucella . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brucellose-melitococcie-fievre-de-malte/#i_7321

CHARBON MALADIE DU

  • Écrit par 
  • Agnès FOUET, 
  • Michèle MOCK
  •  • 1 931 mots
  •  • 1 média

Le charbon, dénommé anthrax en anglais, est une maladie essentiellement vétérinaire. Elle touche tous les mammifères, y compris l'homme, à qui elle est transmise par les animaux ou des produits dérivés contaminés. Elle est non contagieuse d'homme à homme. On distingue trois formes humaines de la maladie : la forme cutanée, caractérisée par la formation d'une escarre noire (d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-du-charbon/#i_7321

CHAUVEAU AUGUSTE (1827-1917)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 330 mots

Vétérinaire lyonnais, Auguste Chauveau, en collaboration avec Marey, a étudié la circulation du sang et inventé divers appareils : un manomètre enregistreur à inscription horizontale, un sphygmographe, un hémodromographe. Il a étudié également la glycogenèse (il montre que le sucre est détruit dans les parenchymes) et le système nerveux (innervation de l'œsophage). Il a créé pour ses expériences s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-chauveau/#i_7321

CLAVELÉE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 337 mots

Maladie infectieuse, virulente, inoculable, contagieuse, la clavelée ou sheep-pox (poxvirose ou variole du mouton) est spéciale aux ovins et non transmissible à l'homme. Elle est due à un poxvirus spécifique (sous-genre C), ectodermotrope et de contagion directe (croûtes cutanées ou claveau), du groupe des virus vaccino-varioliques, mais différent du virus de la variole de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clavelee/#i_7321

COCCIDIES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 3 136 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les Babesiidés »  : […] Ces parasites du bétail, connus depuis longtemps, sont aujourd'hui classés définitivement dans les Sporozoaires. Les espèces du genre Babesia ( Piroplasma ) vivent dans le sang du bétail, bœuf, mouton, chez lesquels s'effectue la schizogonie. La maladie a reçu le nom de piroplasmose. L'hôte intermédiaire est la larve de la tique (Acariens) dans le cor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coccidies/#i_7321

DOURINE

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 324 mots

Maladie infectieuse, inoculable, de contagion vénérienne, la dourine est spéciale aux équidés reproducteurs et non transmissible à l'homme. Elle est due à la multiplication d'un trypanosome spécifique (Schneider et Buffard, 1899), Trypanosoma equiperdum , non transmissible par vecteurs. Elle se caractérise par une évolution chronique en trois phases, semblables à celles de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dourine/#i_7321

ENCÉPHALOPATHIES SPONGIFORMES

  • Écrit par 
  • Dominique DORMONT
  •  • 6 588 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La tremblante du mouton et la chèvre »  : […] Les premières descriptions de la tremblante du mouton et de la chèvre remontent au début du xviii e  siècle. C'est une maladie d'allure endémique qui touche des animaux âgés de deux à cinq ans. La tremblante débute insidieusement par des troubles comportementaux (léthargie ou excitation) qui vont se compliquer par une incoordination motrice avec a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encephalopathies-spongiformes/#i_7321

ÉPIDÉMIES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Georges DUBY, 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 16 519 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La vigilance permanente à l'échelle mondiale »  : […] L'optimisme général, dans le mouvement duquel les disciplines pasteuriennes sont venues étayer l'hygiénisme, a connu des difficultés notables au xx e  siècle : circonstancielles, avec par exemple le typhus et la typhoïde pendant la Première Guerre mondiale puis à nouveau pendant la Seconde, mais aussi générales, avec la mise en échec par la grippe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epidemies/#i_7321

ÉPIZOOTIES

  • Écrit par 
  • Bernard TOMA
  •  • 4 168 mots
  •  • 6 médias

Une épizootie est une maladie affectant brutalement un grand nombre d'animaux, dans une région donnée. Elle correspond pour l'animal à ce qu'est une épidémie pour l'homme. Cette définition appelle un certain nombre de commentaires, à la fois pour préciser la terminologie analogue en pathologie humaine et pour situer les limites de la notion d'épizootie par rapport à d'autres formes épidémiologique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epizooties/#i_7321

FIÈVRE APHTEUSE

  • Écrit par 
  • Jacques LAPORTE, 
  • Bernard TOMA
  •  • 2 165 mots

La fièvre aphteuse tire son nom du mot grec aphthê (aphte) qui signifie brûlure et rappelle ainsi la vésicule caractéristique de la maladie. Elle est contagieuse, inoculable, due à un virus. Elle affecte les ongulés artiodactyles ou animaux à doigts pairs, qu'ils soient domestiques (bovins, porcins, ovins, caprins) ou sauvages (antilope, buffle...). Sa transmission à l'homme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievre-aphteuse/#i_7321

GRIPPE AVIAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 1 792 mots
  •  • 2 médias

La grippe aviaire est une maladie très contagieuse susceptible de toucher toutes les espèces d'oiseaux, et notamment les volailles domestiques, provoquant d'importantes épizooties pouvant être particulièrement dévastatrices. Elle est due au virus Influenza A (famille des Orthomyxoviridae ). Pendant longtemps, cette maladie n'a concerné que les élevages de volailles mais, en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grippe-aviaire/#i_7321

HANTAVIRUS

  • Écrit par 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 2 059 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les réservoirs de virus »  : […] Dès 1976, le rôle d'animaux porteurs de virus était établi. Les rongeurs nouveau-nés ne sont généralement pas infectés, soit que leur mère ne l'était pas, soit qu'ils sont protégés par les anticorps maternels. Ultérieurement, les nouvelles générations de rongeurs se contaminent par « transmission horizontale » généralement par contact avec les adultes infectés. Après une virémie précoce, les anim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hantavirus/#i_7321

INTERDICTION DES FARINES D'ORIGINE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 309 mots

Le 14 novembre 2000, le gouvernement français interdit l'utilisation de farines animales dans l'alimentation de toutes les espèces animales. Cette décision est étendue à toute l'Europe le 4 décembre 2000. Ces interdictions étaient la dernière étape d'un processus mis en œuvre dans les différents pays de l'Union européenne depuis que, en 1986, les vétérinaires britanniques avaient identifié la mal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interdiction-des-farines-d-origine-animale/#i_7321

LANGUE BLEUE MALADIE DE LA ou BLUE TONGUE ou FIÈVRE CATARRHALE OVINE

  • Écrit par 
  • René HOUIN
  •  • 2 270 mots
  •  • 1 média

La maladie de la langue bleue est une virose des ruminants. Elle frappe durement l'élevage en Europe nord-occidentale depuis 2006. Cette virose existe depuis des siècles en Afrique, sur un mode beaucoup plus mineur, et n'y atteint que les moutons, d'où son autre nom, de fièvre catarrhale ovine (F.C.O.). Une souche du virus a été introduite, vraisemblablement avec des animaux vivants importés sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-bleue-blue-tongue-fievre-catarrhale-ovine/#i_7321

LISTÉRIOSE

  • Écrit par 
  • Paul M.V. MARTIN
  •  • 2 490 mots

Dans le chapitre « Chez l'animal »  : […] Listeria monocytogenes , bactérie banale, qui peut être considérée comme un pathogène opportuniste, est devenue un modèle d'étude de la virulence bactérienne. Les premiers isolements de la bactérie ont été réalisés à partir du lapin au début du xx e  siècle. Depuis lors, Listeria monocytogenes a été iso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/listeriose/#i_7321

LYOPHILISATION

  • Écrit par 
  • Charles ROMOND
  •  • 3 590 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Médecine vétérinaire »  : […] Dans ce domaine, la lyophilisation s'est révélée indispensable. Ce fait tient à différentes raisons : le transport et la conservation des médicaments vétérinaires sont des problèmes plus aigus qu'en médecine humaine, parce que l'arsenal prophylactique et thérapeutique vétérinaire est plus important et plus nuancé qu'en médecine humaine, par le simple fait que les espèces animales à soigner sont tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyophilisation/#i_7321

MALADIE DE LA VACHE FOLLE

  • Écrit par 
  • Jeanne BRUGÈRE-PICOUX
  •  • 146 mots

Apparue en 1985 en Grande-Bretagne, l'encéphalopathie spongiforme bovine (E.S.B.), encore dénommée « maladie de la vache folle », a très vite suscité de grandes inquiétudes car, dès 1986, plusieurs centaines de cas avaient été décelés. Contrairement au cas d'autres encéphalopathies spongiformes transmissibles subaiguës (E.S.S.T.) également dues à un « agent transmissible non conventionnel » bapti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-la-vache-folle/#i_7321

MÉLIOÏDOSE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO
  •  • 759 mots

Maladie infectieuse suppurative due au bacille de Whitmore Pseudomonas pseudomallei , rebaptisé Malleomyces pseudomallei , bactérie Gram négative mise en cause dès 1912 en Birmanie, la mélioïdose ou pseudomorve se déclare chez l'homme après une phase d'incubation de durée extrêmement variable ; dans certains cas, plusieurs années s'écoulent entre le cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melioidose/#i_7321

MORVE

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 311 mots

Maladie infectieuse, virulente, inoculable et contagieuse, affectant essentiellement les équidés et transmissible à d'autres animaux et à l'homme. La morve est due à une bactérie aérobie spécifique, Burkholderia mallei, anciennement dénommé Malleomyces mallei (Bouchard, Loeffler, 1882) ; elle se caractérise par des formes aiguës ou chroniques, s'accompa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morve/#i_7321

MYCOBACTÉRIES

  • Écrit par 
  • Carlo COCITO, 
  • Gabriel GACHELIN
  • , Universalis
  •  • 4 318 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La paratuberculose »  : […] La paratuberculose (maladie de Johne) est une mycobactériose des bovins, des caprins et des ovins. L'agent étiologique, Mycobacterium paratuberculosis , provoque chez ces animaux une entérite aiguë avec diarrhée, qui devient chronique par la suite. Les bêtes malades maigrissent progressivement et meurent en état cachectique. La dissémination des mycobactéries par le sang prod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mycobacteries/#i_7321

MYCOSES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY, 
  • Gabriel SEGRETAIN
  • , Universalis
  •  • 6 989 mots

Dans le chapitre « Mycoses de l'homme et des animaux »  : […] Chez l'homme et l'animal, les mycoses sont caractérisées par une allure subaiguë ou chronique, par une formule sanguine non modifiée et par l'absence de fièvre ; les lésions cutanées sont fréquentes dans ces affections. Ces données cliniques guident le médecin et le vétérinaire dans leur diagnostic. Les mycoses superficielles provoquées par les champignons des teignes sont connues depuis la fin d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mycoses/#i_7321

MYXOMATOSE

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 1 124 mots

La myxomatose est une maladie inoculable d'une extrême contagiosité, presque toujours mortelle, autrement dit létale, étroitement spécifique du lapin domestique et du lapin sauvage ( Oryctolagus cuniculus ), non transmissible aux autres espèces et à l'homme. Elle est due à la propagation le plus souvent vectorielle (puces, simulies, moustiques) d'un pox-virus ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myxomatose/#i_7321

NOCARD EDMOND (1850-1903)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 619 mots

Vétérinaire français. Après de brillantes études à l'École vétérinaire de Maisons-Alfort (1868-1873), il est nommé, à la fin de 1873, chef de clinique de la chaire de pathologie interne et externe à Alfort, puis professeur de pathologie chirurgicale, lorsqu'en 1878 cette chaire est dédoublée. Il introduit l'anesthésie au chloral, par voie intraveineuse, chez les gros animaux et en indique la dose […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edmond-nocard/#i_7321

PASTEUR LOUIS (1822-1895)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 6 425 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Pasteur et la vaccination »  : […] Pasteur utilise le mot vaccination pour désigner l'injection préventive, dans le sang d'un individu, d'un germe microbien pathogène dont la virulence avait été artificiellement atténuée. Cela immunisait l'individu contre la maladie en cas de rencontre ultérieure avec le germe virulent. Le terme vaccination rendait hommage à une pratique empirique, géné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-pasteur/#i_7321

PASTEURELLOSE

  • Écrit par 
  • Henri-Hubert MOLLARET
  •  • 946 mots

Dans le chapitre « Manifestations cliniques »  : […] P. multocida est un germe saprophyte très fréquent dans le tube digestif et les voies aériennes supérieures d'un grand nombre d'espèces animales ; on le trouve dans la salive de 70 à 90 p. 100 des chats, 30 p. 100 des chiens, 80 p. 100 des bœufs, 50 p. 100 des moutons, 60 p. 100 des chevaux, etc. Chez ces espèces, P. multocida se comporte comme un « germ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pasteurellose/#i_7321

PESTE BOVINE

  • Écrit par 
  • Joseph DOMENECH
  •  • 3 132 mots
  •  • 7 médias

La peste bovine a été une des maladies animales les plus importantes du fait des ravages qu'elle a pu entraîner dans les troupeaux de bovins. En mai et juin 2011, elle a été déclarée officiellement éliminée de la planète par, respectivement, l'Organisation mondiale de la santé animale (également connu sous son sigle O.I.E. : Office international des épizooties) et par l'Organisation des Nations u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peste-bovine/#i_7321

PESTES ANIMALES

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 383 mots

Maladies infectieuses, virulentes, inoculables, très contagieuses, les pestes animales sont des fléaux économiques des cheptels, non transmissibles à l'homme en général. Elles sont dues à des virus différents selon les espèces animales affectées : Myxovirus (peste aviaire), Paramyxovirus (peste bovine et pseudo-peste aviaire ou maladie de Newcastle), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pestes-animales/#i_7321

PLOWRIGHT WALTER (1923-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 372 mots

Vétérinaire britannique, Walter Plowright mit au point un vaccin efficace et peu onéreux permettant d'entrevoir l'éradication de la peste bovine. Cette maladie virale très contagieuse, qui affecte les ruminants, a été redoutée durant des siècles, causant de lourdes pertes dans les troupeaux de bovins, de buffles (en Afrique et Asie) et autres espèces apparentées, et provoquant des désastres écono […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-plowright/#i_7321

RAGE

  • Écrit par 
  • Pierre SUREAU
  •  • 2 477 mots

Dans le chapitre « La rage chez les animaux »  : […] Chez le chien, la maladie débute par un changement de comportement ou par une fugue. Puis rapidement éclatent des crises furieuses au cours desquelles l'animal mord tout ce qui passe à sa portée. Des paralysies apparaissent de la mâchoire, de la langue, de l'oropharynx (mais il n'y a jamais d'hydrophobie). L'affection peut revêtir d'emblée une forme purement paralytique. Dans tous les cas la mort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rage/#i_7321

ROUGET, médecine vétérinaire

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 371 mots

Maladie infectieuse, virulente, inoculable, enzootique et faiblement contagieuse, commune à de très nombreuses espèces animales et transmissible à l'homme, surtout dans un cadre professionnel (vétérinaires, éleveurs, bouchers, équarrisseurs, poissonniers). Le rouget est dû à une bactérie spécifique, Erysipelothrix rhusiopathiae , également dénommée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rouget-medecine-veterinaire/#i_7321

STRONGYLOÏDOSE ou ANGUILLULOSE

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 656 mots

Parasitose humaine due à la présence dans l'intestin d'un petit ver rond nématode, Strongyloides stercoralis , ou anguillule. Le cycle biologique de ce parasite est très voisin de celui de l'ankylostome. Il est répandu dans les régions tropicales d'Amérique (Antilles notamment), d'Asie et d'Afrique, mais il peut exister sous climat tempéré puisque certains foyers d'infestati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/strongyloidose-anguillulose/#i_7321

TRICHOMONASES

  • Écrit par 
  • Yves GOLVAN
  •  • 640 mots

Maladies parasitaires provoquées par l'infestation de trois espèces distinctes de Protozoaires flagellés, Trichomonas vaginalis , qui vit dans la sphère urogénitale, Trichomonas intestinalis , hébergé dans l'intestin, et Trichomonas tenax , hôte de la cavité buccale. Le Trichomonas vaginalis se rencontre commu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trichomonases/#i_7321

TUMEURS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jean-Charles FRIEDMANN, 
  • Rémi GÉRARD-MARCHANT, 
  • Charles GOSSE
  • , Universalis
  •  • 5 582 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Caractères généraux »  : […] Bien qu'il soit difficile d'obtenir des données statistiques, les résultats des enquêtes illustrent parfaitement l'importance de la pathologie tumorale chez les animaux. Ils mettent aussi en évidence que les fréquences et le type des tumeurs et hémopathies malignes sont sous la dépendance de différents facteurs. Tous les groupes zoologiques, Insectes, Batraciens, Oiseaux et Mammifères notamment, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tumeurs-animales/#i_7321

VACCINATION ANTI-CHARBONNEUSE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 278 mots
  •  • 1 média

La maladie du charbon était un fléau endémique chez le bétail et les contaminations graves voire mortelles de l'homme étaient fréquentes. L'existence d'un micro-organisme dans le sang des animaux atteints de charbon avait été reconnue vers 1860. Mais le rôle de celui-ci dans la maladie n'était pas établi bien qu'il ait été cultivé par Robert Koch en 1874. Il revint à Charles Chamberland (1851-190 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaccination-anti-charbonneuse/#i_7321

VIROSES ANIMALES

  • Écrit par 
  • Jacqueline VIRAT
  •  • 2 576 mots

On trouve, dans l'étiologie des viroses animales, des groupes de virus identiques à ceux que l'on rencontre dans les affections humaines ; certains sont les agents de zoonoses, telles la rage, la vaccine, les encéphalomyélites américaines. Ces maladies sont d'autant plus dangereuses que les animaux atteints vivent plus près de l'homme ou que les vecteurs sont communs à toutes les espèces sensibl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viroses-animales/#i_7321

ZOO ou PARC ZOOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Luc BERTHIER
  •  • 5 121 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les métiers du zoo »  : […] Les différentes tâches nécessaires à l'accomplissement des missions d'un zoo font appel à des compétences très diverses. Les soigneurs animaliers, ceux que l'on appelait autrefois les « gardiens » – on voit l'évolution des conceptions –, sont au centre de la structure des zoos. Ils s'occupent directement et quotidiennement des animaux, assurant leur bien-être tout autant que la satisfaction de leu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoo/#i_7321

ZOONOSES

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 2 558 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Prophylaxie »  : […] Préoccupation constante des grands organismes internationaux (Office international des épizooties, Organisation mondiale de la santé, Food and Agriculture Organization), la prophylaxie des zoonoses comprend trois aspects différents. La protection directe de l'homme concerne surtout les maladies professionnelles, en milieu rural et industriel et au laboratoire. Elle consiste dans le respect de pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoonoses/#i_7321

Voir aussi

Pour citer l’article

Joseph FROGET, « VÉTÉRINAIRE MÉDECINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-veterinaire/