MANGAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Astro Boy, Osamu Tezuka

Astro Boy, Osamu Tezuka
Crédits : Nippon Television Network (NTV), Tezuka Productions/ Aurimages

photographie

Une vie dans les marges, de Tatsumi Yoshihiro

Une vie dans les marges, de Tatsumi Yoshihiro
Crédits : 2010 Yoshihiro Tatsumi / Cornélius

photographie

L’Homme qui marche, Taniguchi Jirō

L’Homme qui marche, Taniguchi Jirō
Crédits : L'Homme qui marche, Jirô Taniguchi 1992-2015/ BCF-Tokyo

photographie


Le samouraï et l'employé de bureau

La même dialectique se répercute dans la production destinée aux hommes, écartelée entre des univers extraordinaires et la banalité du quotidien. À ce titre, l'une des figures emblématiques de la bande dessinée masculine est Golgo 13 (2006, éd. or. 1969). Créé par Takao Saito, le personnage de Golgo 13 est le héros de la série éponyme, dont la publication se poursuit encore aujourd'hui au Japon, plus de trente-cinq ans après sa création, totalisant plusieurs dizaines de milliers de pages. Tueur à gages au professionnalisme légendaire, mais aux motivations obscures, Golgo 13 s'acquitte de ses missions sans trahir la moindre émotion, manifestant une force et une intelligence hors du commun. Parmi les autres incarnations de l'homo japonicus – pour reprendre le titre de l'ouvrage de Muriel Jolivet (éd. Philippe Picquier, 2000), désignant l'identité masculine japonaise et les représentations fantasmées qu'elle suscite – présentes dans la bande dessinée pour adultes, signalons également le héros de la série Lone Wolf and Cub de Kazuo Koike et Gōseki Kojima (2003, éd. or. Kozure Okami, 1970), assassin taciturne accompagné de son fils en bas âge, ou les samouraïs qui peuplent les récits du vétéran Hiroshi Hirata, magnifiant le destin souvent tragique d'individus demeurant inébranlables, acculés au sacrifice afin de rester fidèle à leur code d'honneur.

À l'opposé de ces monuments de virilité et d'abnégation, le Japonais moyen est le héros ordinaire de nombreux récits. Si aucun des nombreux mangas destinés aux salarymen (« employés de bureau ») nippons n'a encore été traduit en français, sans doute en raison de la description des règles et des usages très spécifiques qui régissent l'entreprise japonaise, certains récits de Jirō Taniguchi, comme Quartier lointain (2002, éd. or. Haruka na machi, 1998) peuvent être en partie rattachés à cette catégorie. Le héros est un quadragénaire qui retourne sur les lieux de son enfance, et jette à cette occasion un regard neuf sur les événements de son passé. L'au [...]

L’Homme qui marche, Taniguchi Jirō

L’Homme qui marche, Taniguchi Jirō

Photographie

Dès L'Homme qui marche, Taniguchi introduit une tonalité insolite dans l'univers du manga. La contemplation y joue un rôle essentiel.  

Crédits : L'Homme qui marche, Jirô Taniguchi 1992-2015/ BCF-Tokyo

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  MANGAS  » est également traité dans :

BANDE DESSINÉE

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 17 298 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques »  : […] La diffusion en Occident de dessins animés télévisés japonais avait été un signe avant-coureur : à la fin des années 1980 l'Europe et les États-Unis découvrent les bandes dessinées japonaises, ou mangas (le mot, qui aurait été forgé par le peintre Hokusai en 1814 avec le sens d'« images dérisoires », désigne aujourd'hui également les films d'animation). La bande dessinée japo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bande-dessinee/#i_98358

FANTASY

  • Écrit par 
  • Anne BESSON
  •  • 2 824 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Richesse visuelle »  : […] Dès les origines du genre, romans illustrés ( Alice au pays des merveilles ) et auteurs-artistes (William Morris, proche des peintres préraphaélites et fondateur du mouvement Arts and Crafts) rappellent le lien qui existe, dans la fantasy, entre imaginaire et image. John Howe et Alan Lee, les grands illustrateurs de Tolkien, après les frères Greg et Tim Hildebrandt dans les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantasy/#i_98358

SCIENCE-FICTION

  • Écrit par 
  • Roger BOZZETTO, 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 8 006 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les mangas »  : […] Les mangas, qui se sont développés de manière prolifique, dans les années 1960, autour de héros positifs dans des univers imaginaires, à l'instar du robot Astro Boy du fondamental Osamu Tezuka (1928-1989), s'orientent rapidement vers des récits plus violents, qui alternent entre constats inquiets et désabusés et fuite dans des univers alternatifs ou de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/science-fiction/#i_98358

SHUDŌ TAKESHI (1949-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 242 mots

Fils d'employé japonais du gouverneur de la préfecture, Shudō Takeshi, né en 1949 à Fukuoka, crée dans les années 1980 le manga aux personnages empreints d'innocence de Fairy Princess Minky Momo (intitulé Gigi dans l'édition française) et le scénario de GoShōgun ( Fulgutor dans l'édition française), une sér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shudo/#i_98358

SUPER-HÉROS, bande dessinée

  • Écrit par 
  • Jean-Marc LAINÉ
  •  • 4 880 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les super-héros en dehors des États-Unis »  : […] Développés parallèlement aux comic books , typiques des États-Unis, les super-héros seraient-ils un phénomène national purement américain ? Des copies étrangères, simples décalques souvent, parodies mordantes parfois, se retrouvent partout dans le monde. Ainsi Le Rayon U , d'Edgar-Pierre Jacobs, remplace Flash Gordon , interdit sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/super-heros-bande-dessinee/#i_98358

TATSUMI YOSHIHIRO (1935-2015)

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 763 mots
  •  • 1 média

Deux histoires d’îles sont liées à la fondation de la bande dessinée japonaise moderne : en 1947, Tezuka Osamu (1926-1989) publie La Nouvelle Île au trésor , un récit inspiré du roman de Stevenson, dans lequel il fixe des codes graphiques qui persistent encore ; en 1952, Tatsumi Yoshihiro, jeune admirateur de Tezuka (il est né à Osaka le 10 juin 1935, et a rencontré son modè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tatsumi/#i_98358

Pour citer l’article

Julien BASTIDE, « MANGAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mangas/