BANDE DESSINÉE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Toute bande dessinée est fondée sur une juxtaposition d'images, organisée en séquences narratives. Chaque image – dite « vignette » – se trouve généralement à l'intérieur d'un cadre rectangulaire, la « case ». Un alignement de cases forme un « registre » ou « strip ». Une superposition de registres occupant toute une page d'une revue ou d'un album constitue une « planche ».

La bande dessinée, dont le Suisse Rodolphe Töpffer a l'intuition dès les années 1830-1840, naît, en tant qu'activité professionnelle reconnue, à la fin du xixe siècle aux États-Unis ; la présence de ballons (dialogues écrits dans des bulles ou phylactères) s'y généralise à partir du Yellow Kid d'Outcault (1896). Durant la première moitié du xxe siècle, la bande dessinée américaine domine, tant en quantité qu'en qualité, la production mondiale ; ses premiers chefs-d'œuvre sont Little Nemo de McCay (1905) et Krazy Kat de Herriman (1913). La naissance de Superman en 1938 ouvre la voie aux « super-héros ». Malgré quelques réussites exceptionnelles, comme Peanuts de Schulz (1950) ou Maus de Spiegelman (1986), la seconde partie du xxe siècle voit un recul des États-Unis, et l'émergence de bandes dessinées marquantes au Japon (les mangas d'Osamu Tezuka), en Belgique (Tintin par Hergé, Spirou par Franquin, Blake et Mortimer par E.P. Jacobs), en Italie (Corto Maltese par Hugo Pratt) et en France (Astérix par Uderzo et Goscinny, récits de politique-fiction par Bilal).

Au début du xxie siècle, la bande dessinée, à l'image de la société, est divisée en courants multiples et contradictoires. Le genre est aussi diversifié que peut l'être la littérature ou le cinéma : il n'existe plus aujourd'hui une bande dessinée, mais des bandes dessinées.

Histoire de la bande dessinée des origines à 1970

Définitions et statut de la bande dessinée

Si tous les théoriciens s'accordent à penser qu'il n'y a pas bande dessinée sans une succession d'images interdépendantes, le texte qui accompagne les dessins [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 26 pages

Médias de l’article

Bécassine en apprentissage

Bécassine en apprentissage
Crédits : Editions Gautier-Languereau/ Hachette

photographie

Hergé

Hergé
Crédits : Dannau Wim/Gamma-Rapho/ Getty Images

photographie

Winsor McCay, Little Nemo

Winsor McCay, Little Nemo
Crédits : 1969, Editions Pierre Horay

photographie

Walt Disney et Mickey Mouse

Walt Disney et Mickey Mouse
Crédits : General Photographic Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 17 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  BANDE DESSINÉE  » est également traité dans :

BRUXELLES CAPITALE DE LA BANDE DESSINÉE (expositions)

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 1 014 mots

À l'automne de 2009, alors que Lutèce fêtait le cinquantenaire de la création d'Astérix (cérémonie à l'université de Paris-XIII, apposition d'une plaque sur l'immeuble HLM de Bobigny où, en août 1959, René Goscinny et Albert Uderzo eurent l'idée du personnage, exposition de planches originales dans les ther […] Lire la suite

ROMAN GRAPHIQUE

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 2 282 mots
  •  • 2 médias

Le « roman graphique » – traduction de l’américain graphicnovel –ne marque pas seulement une nouvelle conception de la bande dessinée : c’est aussi, au niveau lexical, une création plutôt heureuse et qui fut essentielle dans la légitimation culturelle, aux Ét […] Lire la suite

SUPER-HÉROS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 578 mots

1937 1938 Première apparition de Superman dans le no 1, daté de juin 1938, du mensuel de bandes dessinées Action Comics. Le dessinateur est Joe Shuster (1914-1992) et le scénariste Jerry Siegel (1914-1996).1939 Superman n'est plus le seul sup […] Lire la suite

SUPER-HÉROS, bande dessinée

  • Écrit par 
  • Jean-Marc LAINÉ
  •  • 4 880 mots
  •  • 1 média

Personnage de fiction, le super-héros apparaît au cours des années 1930 dans les comic strips et comic books , bandes dessinées insérées dans les pages des quotidiens ou publiées à part en fascicules mensuels. Le genre, destiné aux adolescents et aux adultes, est typique des États-Unis, et va le rester pour une large part jusqu'à nos jours. La figure du super-héros est ainsi intimement liée à l […] Lire la suite

LEE STAN (1922-2018)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GABILLIET
  •  • 864 mots
  •  • 1 média

Stanley Martin Lieber, né à New York le 28 décembre 1922 de parents juifs roumains, avait pour ambition d’être l’auteur du « grand roman américain ». Il ne l’écrivit jamais mais, sous le nom de Stan Lee, donna naissance à la mythologie moderne des super-héros Marvel , devenue en un demi-siècle un des pans les plus dynamiques de la culture de masse américaine. Entré à dix-sept ans comme grouillot d […] Lire la suite

SCIENCE-FICTION

  • Écrit par 
  • Roger BOZZETTO, 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 8 006 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La bande dessinée »  : […] La BD s’est développée de manière exponentielle. La science-fiction lui a fourni un certain nombre de scénarios, avec une capacité d’invention différente de celle qu’on trouve dans les textes. Et, à son tour, la littérature est venue se nourrir des images que les planches proposent. Passées les audaces graphiques et conceptuelles des années 1970 que poursuivent Moebius ( Le Monde du garage herméti […] Lire la suite

FALK LEE (1905-1999)

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION
  •  • 353 mots

Mandrake , le magicien en haut-de-forme, est certainement une des bandes dessinées qui aura suscité le plus de nostalgie chez le public européen. De tous les chefs-d'œuvre de l'Âge d'or, c'est aussi l'un de ceux qui a le plus vieilli. Le dessin de Phil Davis (1905-1964) était clair, solide, mais sans génie particulier. En revanche, le scénario de Lee Falk était original, rebondissant. Créée en 193 […] Lire la suite

EISNER WILL (1917-2005)

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 854 mots
  •  • 2 médias

Bien que peu connu du grand public européen, l'Américain William (dit Will) Eisner a joué à plusieurs reprises un rôle essentiel dans l'évolution de la bande dessinée. Né le 6 mars 1917 à Brooklyn, il étudie à l'Art Students' League, puis, en 1936, publie ses premiers strips et, pour échapper aux contraintes qui pèsent sur la profession, fonde avec Jerry Iger un studio et sa propre agence de plac […] Lire la suite

GOTLIB MARCEL GOTLIEB dit (1934-2016)

  • Écrit par 
  • Yves FRÉMION
  •  • 594 mots
  •  • 1 média

Gotlib est le créateur de quelques personnages immortels de bandes dessinées capables d'atteindre successivement plusieurs publics, dont celui des jeunes depuis les années 1960. Son Gai-Luron, dans Pif , donnait déjà le sens de son humour : anglo-saxon, décalé, jouant de l'absurde gentil, qui n'était pourtant pas gentillet. La rencontre de Marcel Mordekhaï Gotlieb, né le 14 juillet 1934 à Paris, a […] Lire la suite

MOEBIUS JEAN GIRAUD dit (1938-2012)

  • Écrit par 
  • Dominique PETITFAUX
  •  • 907 mots
  •  • 1 média

C'est une double carrière qu'a menée le dessinateur Jean Giraud : sous son vrai nom ou sous le diminutif de Gir, il a réalisé des bandes dessinées d'inspiration traditionnelle et, sous la signature de Moebius, des œuvres que l'on pourrait qualifier d'art et d'essai. Après un passage par l'École des arts appliqués de Paris, Jean Giraud, né le 8 mai 1938 à Nogent-sur-Marne, réussit, à partir de 1956 […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Dominique PETITFAUX, « BANDE DESSINÉE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bande-dessinee/