INDIVIDU & SOCIÉTÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dès qu'on s'interroge sur les rapports qui peuvent lier individu et société, on est amené à penser ces relations en termes de cause et d'effet et à voir dans l'individu et dans la société deux objets en soi, deux réalités séparées. Or une telle séparation est impraticable, aussi bien au niveau du fait qu'au niveau du concept. Au niveau du fait, puisqu'il n'est pas d'individu humain dont l'individualité ne renverrait pas à la culture dans laquelle il s'inscrit et que, inversement, on voit mal ce que seraient les institutions sociales en dehors des individus qui les actualisent, qui les effectuent. Il en est de même au niveau du concept, puisqu'un tel réalisme mènerait la réflexion à des impasses, celle du sociologisme ou celle du psychologisme : soit qu'on parte de la société et qu'on échoue à retrouver l'individu sinon sous la forme d'un fantôme, reflet mécanique de la société et de ses institutions ; soit qu'on parte de l'individu et qu'on voie s'évanouir la réalité sociale, réduite à n'être que le milieu des comportements de l'individu, les significations procédant en dernière analyse de celui-ci. La difficulté du problème – son impossibilité peut-être – tient à ce qu'il s'agit de comprendre deux symbolismes (non pas deux réalités) qui sont à la fois inséparables et irréductibles l'une à l'autre.

On peut résumer la question des rapports entre l'individu et la société de la façon suivante : « Comment un homme est-il à la fois différent de tous les autres hommes, semblable à certains hommes et semblable à tous les hommes ? » Ce qui en fait la complexité est la façon dont se noueraient les déterminations biologiques et les déterminations culturelles dans la singularité d'une existence, quand bien même il serait possible de définir clairement la spécificité de chacun des ordres impliqués.

Inné et acquis

Acceptons que, chez un individu, ce qui relève du biologique soit in [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite, université de Paris-V-Sorbonne

Classification

Autres références

«  INDIVIDU & SOCIÉTÉ  » est également traité dans :

ADAPTATION - Adaptation sociale

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 2 248 mots
  •  • 1 média

Le concept d'adaptation sociale va de pair avec celui d' intégration sociale. L'adaptation décrit les mécanismes par lesquels un individu se rend apte à appartenir à un groupe. L'intégration, ceux par lesquels le groupe admet un nouveau membre. L'adaptation insiste sur les changements chez l'individu, qui sont la condition de l'intégration. De nombreuses études de psychologie sociale ont porté su […] Lire la suite

ADLER MAX (1873-1937)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 644 mots

Longtemps occulté par la prépondérance de l'idéologie bolchevique, le rôle de Max Adler, l'un des principaux représentants de l'austro-marxisme, s'éclaire d'une importance accrue à mesure qu'on redécouvre les tendances anti-autoritaires apparues dans l'évolution de la doctrine marxiste. Né le 15 janvier 1873 à Vienne, Max Adler entreprend des études de droit, mais se consacre surtout à la philosop […] Lire la suite

ADORNO THEODOR WIESENGRUND (1903-1969)

  • Écrit par 
  • Miguel ABENSOUR
  •  • 7 892 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'individu, contre la standardisation »  : […] Par des voies multiples, Adorno parvient au même diagnostic quant à l'individu : en proie à une standardisation sans précédent, la société moderne procède à une liquidation du moi. Mais de par la souffrance qui l'affecte – le moment somatique –, de par le tourment qu'elle éprouve face à une universalité mensongère, l'expérience individuelle n'est-elle pas à même de sortir de la conservation de so […] Lire la suite

AGRESSION (psychologie sociale)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 899 mots

L’agression est définie comme un comportement qui vise à blesser intentionnellement un individu motivé à se soustraire à ce traitement. Les recherches conduites sur les formes et fonctions du comportement agressif ont mobilisé des méthodologies extrêmement variées (statistiques publiques judiciaires et policières, enquêtes de victimation ou de délinquance autoreportée, observations, tests cogniti […] Lire la suite

AGRICULTURE URBAINE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET, 
  • Xavier LAUREAU
  •  • 6 267 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les implications sociales »  : […] Dans le domaine social, les agricultures urbaines ont pour objectif d’établir ou de recréer des relations entre citadins et agriculteurs, sous des formes très diverses. Dans les espaces délaissés dans et autour de bien des villes, il n’est pas rare que des jardins illégaux aient été installés comme autour de Barcelone en Espagne ou de Meknès au Maroc. Toutefois, dans la grande majorité des cas, i […] Lire la suite

ALIÉNATION

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 998 mots

Dans le chapitre « Ambiguïtés du mot et du concept »  : […] L'ambiguïté du mot aliénation est une ambiguïté proliférante. Au niveau dit objectif, la notion peut être prise au ras de l'enquête empirique ou sur des plans variables d'élaboration conceptuelle, en fonction de la théorie ou du système qui règle la description, rassemble des analyses partielles et finalement s'articule sur une pratique sociale et politique, elle-même plus ou moins avouée ; le con […] Lire la suite

ALTHUSIUS JOHANN ALTHAUS dit JOHANNES (1557-1638)

  • Écrit par 
  • Yves SUAUDEAU
  •  • 1 156 mots

Né à une époque où l'Allemagne, notamment la Westphalie où il naquit, était une succession de petits fiefs animés surtout par les communautés calvinistes, Althusius appliqua sa pensée et son activité à ce contexte, aussi original que sa conception de la souveraineté devait l'être pour l'époque. Il étudie Aristote à Cologne, puis, à Bâle, la théologie, l'histoire et le droit ; en 1586, il est reçu […] Lire la suite

ANARCHISME

  • Écrit par 
  • Henri ARVON, 
  • Jean MAITRON, 
  • Robert PARIS
  • , Universalis
  •  • 13 333 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'associationnisme »  : […] Parmi les nombreuses utopies sociales qui s'inspirent de la ferme volonté de préserver la souveraineté absolue de l'individu, relevons d'abord l'associationnisme de Stirner. L'auteur de L'Unique et sa propriété établit une différence fondamentale entre la société telle qu'elle existe et l'«  association » dont il prône l'avènement. La société se dresse face aux individus ; elle est située en deho […] Lire la suite

ANOMIE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 3 989 mots

Le concept d'anomie forgé par Durkheim est un des plus importants de la théorie sociologique. Il caractérise la situation où se trouvent les individus lorsque les règles sociales qui guident leurs conduites et leurs aspirations perdent leur pouvoir, sont incompatibles entre elles ou lorsque, minées par les changements sociaux, elles doivent céder la place à d'autres. Durkheim a montré que l'affa […] Lire la suite

ASSIMILATION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Shmuel Noah EISENSTADT
  •  • 9 369 mots

Dans le chapitre « Quelques types caractéristiques de groupes de candidats à l'assimilation »  : […] Le processus de transformation des groupes de candidats à l'assimilation va donner naissance dans la société d'accueil à bien des types différents. Il serait évidemment impossible d'analyser ici tous les types qui ont été décrits dans les études consacrées à ce sujet. On s'est limité ici aux plus intéressants, à ceux qui ont une valeur exemplaire. On les distingue généralement selon que le groupe […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

États-Unis. Renforcement des sanctions contre Cuba. 6-12 mars 1996

en justice tout gouvernement, société ou individu qui exploiterait ces biens. Le Canada et l'Union européenne condamnent cette dernière disposition, qui pénalise les échanges avec La Havane. Le 12, le président Clinton signe cette loi inspirée par les républicains qui marque un revirement de la politique suivie depuis plus de deux ans par la Maison-Blanche à l'égard de Cuba. […] Lire la suite

Pour citer l’article

André AKOUN, « INDIVIDU & SOCIÉTÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/individu-et-societe/