GROUPE DE PRESSION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'étude scientifique des systèmes politiques a traversé, historiquement, trois grandes phases. On les a d'abord étudiés en se plaçant au point de vue des institutions et en analysant leur mode de fonctionnement ; cette approche des phénomènes politiques relève, d'une part, d'une perspective juridique et normative, qui accorde une priorité aux superstructures et, d'autre part, d'une perspective mécaniciste, qui envisage un système social à la manière d'un système mécanique, dont les lois de fonctionnement sont données avec le schéma de montage. L'analyse institutionnelle se rattache à une tradition fort ancienne et trouve ses origines dans un contexte culturel où la science politique n'était pas encore nettement distinguée de la philosophie politique.

Depuis le début du siècle, avec l'apparition des nouvelles sciences humaines, surtout de la sociologie, l'attention s'est portée de plus en plus vers l'étude des faits qui sont sous-jacents aux institutions. On a fait remarquer, par exemple, que des institutions très voisines peuvent recouvrir des réalités très différentes selon la nature et le rôle des partis qui, dans les États modernes, sont les porteurs effectifs du pouvoir politique. Aussi a-t-on orienté l'étude de la vie politique vers l'étude des partis, des interactions entre partis et systèmes institutionnels, des différents types de configurations politiques (systèmes à parti unique, à deux ou à plusieurs partis).

Assez rapidement cependant, on s'est aperçu que les partis ne sont pas les seuls groupements qui entrent dans le processus politique et donnent à un système institutionnel sa vraie figure et qu'il faut tenir compte d'autres groupements, qui représentent des intérêts sectoriels (éventuellement portés par des groupes numériquement très nombreux ou stratégiquement très puissants) et qui, dans le contexte de la [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université catholique de Louvain (Belgique)

Classification


Autres références

«  GROUPE DE PRESSION  » est également traité dans :

ARMÉE - Pouvoir et société

  • Écrit par 
  • Pierre DABEZIES
  •  • 16 276 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'armée, groupe de pression »  : […] Les divergences entre le corps militaire et les responsables politiques rappellent pour une part les désaccords armée-société : opposition de valeurs et de culture ; différences de rigueur, d'éthique, d'idéologie, sources de frondes et de rivalités propres à favoriser l'abus de force ou la confiscation du pouvoir par l'armée. Qu'aujourd'hui la majorité des prétoriens ressentent, toutefois, le beso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armee-pouvoir-et-societe/#i_1269

ASSOCIATION

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GARRIGOU-LAGRANGE, 
  • Pierre Patrick KALTENBACH
  •  • 7 053 mots

Dans le chapitre «  D'une liberté politique à un expédient socio-commercial »  : […] On distinguera avant et après 1975. De 1901 à 1975, la vie associative connaît trois grandes vagues parfaitement en phase avec l'évolution politique et sociale du pays. La première vague est celle des « bonnes œuvres » avec les « bonnes sœurs » et les « dames d'œuvres », les bals de charité et les sociétés de bienfaisance, etc. L'immense appareil créé par l'Église depuis des siècles pour les pauvr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/association/#i_1269

C.F.E.-C.G.C. (Confédération française de l'encadrement-Confédération générale des cadres)

  • Écrit par 
  • Dominique ANDOLFATTO
  •  • 1 918 mots

Dans le chapitre « Lobbying et action politique »  : […] Jusqu'aux années 1970, la C.G.C. est dominée par la figure d'André Malterre. Gaulliste, conservateur, partisan de l'Algérie française, cet ancien dirigeant des papeteries Darblay ancre la C.G.C. dans le paysage social et politique français comme un solide groupe de pression, qui oppose le lobbying auprès des parlementaires et des gouvernements aux formes traditionnelles de l'action revendicativ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/confederation-francaise-de-l-encadrement-confederation-generale-des-cadres/#i_1269

COMMERCE INTERNATIONAL - Politique du commerce extérieur

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLOCHON
  •  • 7 521 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'économie politique de la protection »  : […] L'économie politique de la protection considère que les dirigeants politiques prennent des décisions guidées, en grande partie, par la seule volonté de se faire élire ou réélire. Défendre les intérêts particuliers des groupes d'électeurs qui les soutiennent devient alors au moins aussi important pour eux que de se préoccuper de l'intérêt général. Même si les thèses de l'économie politique de la pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerce-international-politique-du-commerce-exterieur/#i_1269

CONSTITUTIONNEL DROIT

  • Écrit par 
  • André DEMICHEL
  •  • 2 612 mots

Dans le chapitre « Un ensemble de techniques »  : […] Le droit constitutionnel peut être défini, de ce point de vue, comme l'étude des techniques permettant à un groupe de s'organiser et de se gouverner. Ainsi comporte-t-il l'étude des procédures d'élection, des rapports entre les électeurs et les élus (mandat donné par les électeurs aux élus, responsabilité des élus devant les électeurs), de la structure et du fonctionnement des organes élus. Cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-constitutionnel/#i_1269

ENTREPRISE - Communication d'entreprise

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DÉCAUDIN
  •  • 6 717 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les techniques de la communication institutionnelle »  : […] Le choix des techniques de communication pertinentes dépend des objectifs fixés pour la campagne (cf. figure) . La multiplicité des cibles accroît la complexité de la définition des objectifs de la campagne (éventuellement différenciation des objectifs par cible) et du choix des techniques appropriées (lobbying, communication financière, etc.). De fait, il est rare qu'une campagne institutionnelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/entreprise-communication-d-entreprise/#i_1269

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - La démocratie institutionnelle

  • Écrit par 
  • Serge HURTIG
  • , Universalis
  •  • 10 415 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Groupes de pression »  : […] L'absence de partis disciplinés met les hommes politiques à la merci de pressions de tous ordres. Une réglementation adoptée en 1946 a permis de mieux révéler les mécanismes de ces luttes d'influence entre lobbys, mais sans paraître les gêner pour autant. Les intérêts organisés s'efforcent de faire élire ou réélire les candidats de leur choix, parce qu'ils les savent bien disposés à leur égard – l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-la-democratie-institutionnelle/#i_1269

FÉMINISME - France : du M.L.F. à la parité

  • Écrit par 
  • Muriel ROUYER
  •  • 4 252 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'opportunité politique : la gauche au pouvoir et l'impulsion européenne »  : […] L'arrivée de la gauche au pouvoir en 1981 changea la donne féministe et occasionna ce que certaines féministes considèrent comme un « repli » du M.L.F., du moins en tant que mouvement social. L'heure n'était plus à la révolution, mais aux réformes. François Mitterrand s'était voulu le candidat des femmes, quoiqu'elles n'aient pas voté en majorité pour la gauche. L'ancienne tendance psychépo du M.L […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/feminisme-france-du-m-l-f-a-la-parite/#i_1269

LOYAUTÉ

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD
  •  • 3 711 mots

Dans le chapitre « Loyauté et distance »  : […] La meilleure manière de saisir les phénomènes de loyauté, c'est de les traiter comme des relations de dévouement et d'attachement entre des individus situés à la périphérie et des individus placés au centre , sous la condition de ne pas oublier les relations de ces deux catégories avec celles qui sont situées au sommet de l'organisation sociale. La distance entre ces personnes affecte évidemment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loyaute/#i_1269

MEDEF (Mouvement des entreprises de France), ex-C.N.P.F.

  • Écrit par 
  • Olivier MÉRIAUX
  •  • 2 230 mots

Dans le chapitre « Un partenaire social »  : […] En 1996, Jean Gandois se heurtera au même refus des fédérations mais lancera un travail de réflexion interne, connu sous le nom de « commission Scherrer », dans lequel Ernest-Antoine Seillière puisera de manière sélective pour élaborer le projet de réforme sur lequel il est élu en 1997. Laissant prudemment de côté la question de l'adhésion directe des entreprises aux unions locales, il fera néanmo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medef/#i_1269

MILITAIRE INDUSTRIE

  • Écrit par 
  • Pascal LE PAUTREMAT
  •  • 8 502 mots

Dans le chapitre « Le poids du complexe militaro-industriel »  : […] Le terme « complexe » a été proposé pour traduire, et parfois dénoncer, les multiples passerelles et correspondances établies entre certains postes de hauts responsables militaires et ceux occupés dans les grandes firmes de production d'armes. Mais le concept de complexe militaro-industriel repose aussi sur les véritables synergies qui existent entre acteurs publics et privés, laboratoires civils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/industrie-militaire/#i_1269

OLSON MANCUR (1932-1998)

  • Écrit par 
  • Jean-Michel BERTHELOT
  •  • 1 018 mots

Né dans le Dakota du Nord, Mancur Olson effectua l'essentiel de sa carrière au département d'économie de l'université du Maryland, où il dirigea un centre de recherche spécialisé dans le soutien aux économies en développement. C'est cependant son œuvre théorique, exprimée surtout dans The Logic of Collective Action (1965) qui assura son renom. Olson s'y interroge sur les fondements de l'action c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mancur-olson/#i_1269

OPINION PUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Patrick CHAMPAGNE
  •  • 4 997 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'opinion publique fabriquée par les sondeurs »  : […] L'introduction de la pratique des sondages d'opinion, après la Seconde Guerre mondiale en France – pratique qui se généralise en fait en 1965 à partir de l'élection du président de la République au suffrage universel – va mettre bon ordre en quelque sorte à cette situation où chacun peut dire et même croire qu'il sait ce que pense et ce que veut l'« opinion publique », compte tenu de l'idée qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opinion-publique/#i_1269

OSTRACISME

  • Écrit par 
  • Pierre BOUDOT
  •  • 9 368 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Développement de l'ostracisme »  : […] L'ostracisme antique s'est maintenu et développé, s'introduisant dans toutes les structures d'organisation de la société ou d'interprétation des idées et des comportements. Les modifications liées à la civilisation de masse et à la division en groupes de pression ou de combat tendent à imposer à l'intelligence une lecture standardisée du monde, et l'on est fondé à croire que l'ostracisme devient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ostracisme/#i_1269

PROTECTIONNISME

  • Écrit par 
  • Bernard GUILLOCHON
  •  • 6 508 mots

Dans le chapitre «  Offre et demande de protection »  : […] L'analyse économique des effets souvent négatifs du protectionnisme n'empêche pas les gouvernements actuels de répondre favorablement aux demandes d'intervention adressées par certains groupes qui s'estiment lésés par l'ouverture. Dans les pays industrialisés, cette demande de protection émane des salariés et des entrepreneurs des branches de basse et moyenne technologie concurrencées par les pay […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protectionnisme/#i_1269

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Les difficultés politiques »  : […] Les grands problèmes qui divisent l'opinion et le Parlement ont varié. Au départ, on peut en recenser trois à l'intérieur : la politique économique, la réforme sociale et la question de la démocratisation. La première est surtout celle du choix du système douanier : aux protectionnistes invétérés, soutenus par les « intérêts fonciers », s'opposent les libre-échangistes de l'école de Manchester, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_1269

SAINT-SACREMENT COMPAGNIE DU

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 998 mots

École de vie intérieure et office catholique d'action sociale, la Compagnie du Saint-Sacrement reste, dans l'histoire, comme une société secrète efficace, prompte à organiser les cabales. La première idée de compagnie revient à Henri de Lévis, duc de Ventadour, sous l'influence de sa femme, Marie-Liesse, fille de Henri de Luxembourg. Animés d'une foi brûlante, les deux époux se séparent en 1629, M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/compagnie-du-saint-sacrement/#i_1269

SCIENTIFIQUES ET LOBBIES INDUSTRIELS

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 2 156 mots
  •  • 1 média

Les prises de position ambiguës concernant le réchauffement climatique et ses causes mettent particulièrement en lumière l'implication de certains scientifiques dans la formation d'une polémique essentiellement médiatique. Que des scientifiques isolés contestent publiquement une thèse faisant consensus chez leurs collègues n'est pas un phénomène récent, mais ce fait pose problème à plusieurs titr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scientifiques-et-lobbies-industriels/#i_1269

SIONISME

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF
  •  • 9 987 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La continuité du sionisme comme structure »  : […] L'État d'Israël n'est pas uniquement l'État de ses seuls citoyens, juifs et arabes, mais aussi, potentiellement, celui des juifs de la Diaspora qui, en vertu de la loi du retour (1950), bénéficie d'un droit naturel à immigrer et à obtenir, automatiquement, la nationalité israélienne. Le caractère sioniste de l'État d'Israël qui se manifeste clairement au travers de cette disposition se retrouve d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sionisme/#i_1269

SYNDICATS AGRICOLES

  • Écrit par 
  • Jean VERCHERAND
  •  • 8 788 mots

Dans le chapitre « Opposition des stratégies syndicales »  : […] Après la loi de 1884, la syndicalisation des agriculteurs s'opère peu à peu à partir de ces deux grandes forces sociales, idéologiques et politiques qui se disputent les suffrages des campagnes. Cependant, dans ce mouvement, on assistera à un grand paradoxe. Alors que désormais les agriculteurs votent dans leur majorité pour les républicains, c'est le syndicalisme dirigé par les ducs et marquis qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndicats-agricoles/#i_1269

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean LADRIÈRE, « GROUPE DE PRESSION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-de-pression/