ODEGARD PETER (1901-1968)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Spécialiste américain de la science politique et de l'étude du fonctionnement du pouvoir, Peter H. Odegard prépara un doctorat de philosophie à l'université Columbia avant d'acquérir une grande expérience des affaires publiques en occupant différents postes : conseiller du gouvernement américain auprès de plusieurs ministres ou de commissions, il devint pendant la Seconde Guerre mondiale conseiller puis assistant du secrétaire du Trésor, pour lequel il rédigea le plan de base du War Finance Program ; il fut aussi conseiller de la fondation Ford, de la commission de l'Énergie atomique ainsi que membre de la commission de l'Agriculture du président Truman.

À l'occasion de toutes ces responsabilités, il en vint à étudier la dynamique du changement et surtout le problème de l'exercice du pouvoir et de son contrôle. Dans un livre publié avec E. Allen Helms, American Politics : a Study in Political Dynamics (1938), Odegard analyse le rôle des groupes ethniques et sociaux dans la démocratie américaine, le jeu des partis et des groupes de pression. On y trouve une excellente description du fonctionnement des « machines politiques » et, plus particulièrement, du processus par lequel on devient un boss.

Ce sont les mêmes problèmes qui sont abordés dans The American Republic, Its Government and Politics (1964-1969). Ce livre, préparé en collaboration avec Hans H. Baerwald et William C. Havard, est une réponse à la question formulée par Robert Dahl : « Qui gouverne ? » Odegard y analyse la structure et l'environnement du pouvoir aux États-Unis, décrivant minutieusement les forces qui entrent en jeu dans le processus politique.

—  Daniel DERIVRY

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ODEGARD PETER (1901-1968)  » est également traité dans :

GROUPE DE PRESSION

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 6 973 mots

L'étude scientifique des systèmes politiques a traversé, historiquement, trois grandes phases. On les a d'abord étudiés en se plaçant au point de vue des institutions et en analysant leur mode de fonctionnement ; cette approche des phénomènes politiques relève, d'une part, d'une perspective juridique et normative, qui accorde une priorité aux superstructures et, d'autre part, d'une perspective mé […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel DERIVRY, « ODEGARD PETER - (1901-1968) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-odegard/