FRANCEL'année politique 1998

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'impossible union de la droite

Les résultats médiocres de la droite, son discrédit dans l'opinion, les accommodements de certaines personnalités avec le Front national obligeaient l'opposition à réagir. Toutefois, les recompositions internes sont apparues aux yeux du public plus comme des manœuvres d'état-major ou l'expression de tactiques individuelles que comme la formulation d'une nouvelle identité de droite autour d'un programme clair. C'est à l'U.D.F. que les mouvements ont été les plus marqués : à la suite d'une offensive lancée contre le président de la confédération, François Léotard, François Bayrou devait en conquérir en septembre 1998 la présidence avant d'en faire un parti unifié lors de la réunion de son conseil national le 29 novembre. Cette fusion, accomplie sans Démocratie libérale, consacrait la prise de distance à l'égard de l'U.D.F. annoncée en mai par le parti d'Alain Madelin. L'attitude ambiguë de la direction de ce parti envers les présidents de région élus avec les voix de l'extrême droite suscita d'ailleurs le ralliement à l'U.D.F. de certaines de ses personnalités, comme Gilles de Robien.

Du côté du R.P.R., Charles Pasqua réactiva, en juin, son association Demain la France pour en faire un parti politique, avant de démissionner de la direction nationale du mouvement gaulliste en décembre. Malgré des débats importants, notamment sur l'Europe, le R.P.R. devait réaffirmer son unité autour de Philippe Séguin, réélu en décembre par les militants président du parti, tandis que Nicolas Sarkozy était confirmé au poste de secrétaire général. Les rivalités internes, apparemment apaisées (ainsi de la querelle qui, à l'hôtel de ville de Paris, opposa les partisans du maire, Jean Tiberi, à ceux de Jacques Toubon), n'en demeuraient pas moins. Par ailleurs, le trouble a parfois pu être j [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

  • : président du Centre d'étude et de réflexion pour l'action politique

Classification

Pour citer l’article

Nicolas TENZER, « FRANCE - L'année politique 1998 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-1998/