FRANCEL'année politique 1998

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Incertitudes de la gauche plurielle

Après des débuts marqués par une communication excellente, et malgré une cote satisfaisante dans les sondages de Lionel Jospin, qui aura résisté mieux que les autres Premiers ministres à l'épreuve du pouvoir, l'année 1998 a vu s'amplifier, surtout au cours du second semestre, les contestations des composantes non socialistes de la majorité plurielle et s'amorcer quelques hésitations dans l'art de gouverner. Si les débats autour de la proposition de loi relative au Pacte civil de solidarité (Pacs), malgré une réticence des députés socialistes, ont révélé la persistance d'un clivage gauche/droite, la régularisation limitée des immigrés sans papiers, les dispositions fiscales de la loi de finances, la politique économique en général, les mesures en faveur des plus démunis et des chômeurs, la lutte contre l'insécurité, l'avenir du secteur public et la reprise des privatisations, voire la ratification du traité d'Amsterdam, ont été des sources de tension au sein de la gauche. Nés de causes multiples, le report du projet de loi sur l'audiovisuel, perçu comme un désaveu de la ministre de la Culture et de la Communication, les débats autour de la proposition de Pacs, dont l'adoption devait être repoussée à 1999, mais aussi la renonciation à une réforme du mode de scrutin aux élections européennes, l'enlisement des projets de limitation du cumul des mandats et la lenteur de la réforme de la justice ont contribué à affaiblir le gouvernement. À cela s'ajoutent les incertitudes sur le comportement des marchés financiers, la croissance future et la diminution du chômage. Celui-ci ne paraît pas endigué et l'opinion ne croit pas à un impact significatif des mesures gouvernementales (réduction du temps de travail, emplois-jeunes). Le développement de mouvements sociaux (lycéens, cheminots, chômeurs) accentue le malaise.

Si les difficultés gouvernementales sont le lot de toute équipe au pouvoir, elles ne peuvent qu'accroître les tensions d'un parti socialiste dominan [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

  • : président du Centre d'étude et de réflexion pour l'action politique

Classification

Pour citer l’article

Nicolas TENZER, « FRANCE - L'année politique 1998 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-l-annee-politique-1998/