ÉPIZOOTIES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Maladies transmissibles : vocabulaire épidémiologique

Maladies transmissibles : vocabulaire épidémiologique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Maladies animales transmissibles

Maladies animales transmissibles
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Maladies animales contagieuses

Maladies animales contagieuses
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Maladies animales contagieuses

Maladies animales contagieuses
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Lutte contre les épizooties

Méthodes

Pour limiter ou prévenir les épizooties, on peut recourir à des méthodes de prophylaxie sanitaire ou de prophylaxie médicale, voire associer les deux.

La prophylaxie sanitaire repose, en milieu indemne, sur l'installation de réseaux d'épidémiovigilance pour les principales épizooties et sur le respect de règles scrupuleuses relatives à l'importation de tout animal ou produit d'origine animale pouvant servir de support à l'agent pathogène.

Le principe est simple : interdire l'importation de toute espèce animale réceptive et de tout produit éventuellement pollué en provenance de pays infectés. En pratique, les difficultés sont grandes : en Europe occidentale, la disparition des frontières au sein de l'Union européenne ne peut qu'accroître les risques, chaque pays devenant dépendant de l'efficacité de ses voisins.

Par ailleurs, la libéralisation croissante du commerce international a accru les échanges d'animaux et de produits d'origine animale et, par conséquent, les risques de transport concomitant d'agents d'épizooties.

Les instances internationales, notamment l'O.I.E., jouent un rôle capital dans l'épidémiosurveillance des épizooties et dans l'information réciproque des pays membres. L'O.I.E. a permis également de définir des règles auxquelles soumettre les échanges internationaux d'animaux, les techniques de contrôle à utiliser, la standardisation de réactifs, la désignation de laboratoires de référence, etc.

En milieu atteint, la prophylaxie sanitaire fait appel à la mise en quarantaine des foyers, leur suppression par abattage de tous les animaux réceptifs (atteints ou non), la désinfection, le tout associé à des mesures de limitation des rassemblements d'animaux, des transports, des déplacements dans des zones périfocales.

La prophylaxie médicale repose sur la vaccination. Celle-ci peut être systématique, comme elle le fut en France pendant une trentaine d'années à partir de 1950, pour protéger les bovins de la fièvre aphteuse, ou occasionnell [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite, École nationale vétérinaire d'Alfort

Classification


Autres références

«  ÉPIZOOTIES  » est également traité dans :

AUJESKY MALADIE D'

  • Écrit par 
  • Jacqueline VIRAT
  •  • 404 mots

Maladie contagieuse, inoculable, la maladie d'Aujesky est due à un virus spécifique qui affecte la plupart des animaux domestiques et quelques animaux sauvages. Sa transmission à l'homme est exceptionnelle. Elle a été décrite par Aujesky en 1902. On la trouve en Europe et en Amérique, avec des territoires préférentiels comme l'Europe de l'Est ; de rares cas ont été signalés en Afrique et en Asie. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-d-aujesky/#i_11619

BARRIÈRE D'ESPÈCE, épidémiologie

  • Écrit par 
  • Jeanne BRUGÈRE-PICOUX
  •  • 688 mots

Toute maladie infectieuse résulte d'une contamination microbienne de l'organisme affecté par cette maladie. Ce dogme épidémiologique n'a jamais été mis en défaut depuis les recherches dont Robert Koch et Louis Pasteur ont été les protagonistes. La méthodologie scientifique qu'ils ont utilisée comportait obligatoirement une étude de pathologie expérimentale : comment régissaient les « cobayes » ? S […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/barriere-d-espece-epidemiologie/#i_11619

CATASTROPHES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 7 339 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'analyse des catastrophes »  : […] Si les failles dans les systèmes évoquées plus haut se retrouvent systématiquement à la lecture des faits, il s'agit le plus généralement d'une succession de ces erreurs. C'est ce que les spécialistes du risque (risk managers, cindyniciens...) appellent l'arbre des événements ou arbre des défaillances. Le retour d'expérience consiste à recenser l'ensemble des erreurs possibles, à étudier leurs en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catastrophes/#i_11619

CLAVELÉE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 337 mots

Maladie infectieuse, virulente, inoculable, contagieuse, la clavelée ou sheep-pox (poxvirose ou variole du mouton) est spéciale aux ovins et non transmissible à l'homme. Elle est due à un poxvirus spécifique (sous-genre C), ectodermotrope et de contagion directe (croûtes cutanées ou claveau), du groupe des virus vaccino-varioliques, mais différent du virus de la variole de la chèvre ( goat-pox ). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clavelee/#i_11619

DOURINE

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 324 mots

Maladie infectieuse, inoculable, de contagion vénérienne, la dourine est spéciale aux équidés reproducteurs et non transmissible à l'homme. Elle est due à la multiplication d'un trypanosome spécifique (Schneider et Buffard, 1899), Trypanosoma equiperdum , non transmissible par vecteurs. Elle se caractérise par une évolution chronique en trois phases, semblables à celles de la syphilis humaine, d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dourine/#i_11619

ENCÉPHALOPATHIES SPONGIFORMES

  • Écrit par 
  • Dominique DORMONT
  •  • 6 588 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'encéphalopathie spongiforme bovine »  : […] L'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) est une maladie d'allure épidémique qui a été identifiée au Royaume-Uni en 1986, touchant depuis lors quelque 185 000 bovins sur le territoire britannique (1 000 cas par jour en 1992-1993, au maximum de l'épidémie) et 5 000 dans le monde, essentiellement en Europe. L'âge moyen d'apparition de la maladie est de trois à six ans. Sa traduction clinique asso […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/encephalopathies-spongiformes/#i_11619

ÉPIDÉMIES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET, 
  • Georges DUBY, 
  • Gabriel GACHELIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 16 519 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La vigilance permanente à l'échelle mondiale »  : […] L'optimisme général, dans le mouvement duquel les disciplines pasteuriennes sont venues étayer l'hygiénisme, a connu des difficultés notables au xx e  siècle : circonstancielles, avec par exemple le typhus et la typhoïde pendant la Première Guerre mondiale puis à nouveau pendant la Seconde, mais aussi générales, avec la mise en échec par la grippe espagnole des réponses sanitaires admises. À parti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epidemies/#i_11619

FARINES ANIMALES

  • Écrit par 
  • Alain BLOGOWSKI
  •  • 4 440 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Maladie de la « vache folle » et farines animales »  : […] La maladie de la « vache folle » (ou E.S.B.) est incurable chez les bovins. Les premiers cas ont été officiellement rapportés en 1986 au Royaume-Uni. Cette maladie s'est ensuite déclarée en France (premier cas détecté en février 1991) et dans plusieurs pays de l'Union européenne, allant même jusqu'au Japon. Cette épizootie (épidémie pour les animaux) bovine est aussi associée à une maladie humai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/farines-animales/#i_11619

FIÈVRE APHTEUSE

  • Écrit par 
  • Jacques LAPORTE, 
  • Bernard TOMA
  •  • 2 165 mots

La fièvre aphteuse tire son nom du mot grec aphthê (aphte) qui signifie brûlure et rappelle ainsi la vésicule caractéristique de la maladie. Elle est contagieuse, inoculable, due à un virus. Elle affecte les ongulés artiodactyles ou animaux à doigts pairs, qu'ils soient domestiques (bovins, porcins, ovins, caprins) ou sauvages (antilope, buffle...). Sa transmission à l'homme est tout à fait excep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fievre-aphteuse/#i_11619

GRIPPE AVIAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 1 792 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mode de transmission »  : […] L'infection des volailles domestiques s'effectue par les fientes des oiseaux sauvages porteurs du virus de la grippe. Le risque est augmenté lorsque les volailles sont élevées en plein air et s'alimentent en eau dans des réserves partagées avec les oiseaux sauvages. La maladie peut se propager d'un pays à l'autre par le commerce des volailles vivantes et par les oiseaux migrateurs. Quand un pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grippe-aviaire/#i_11619

INTERDICTION DES FARINES D'ORIGINE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 309 mots

Le 14 novembre 2000, le gouvernement français interdit l'utilisation de farines animales dans l'alimentation de toutes les espèces animales. Cette décision est étendue à toute l'Europe le 4 décembre 2000. Ces interdictions étaient la dernière étape d'un processus mis en œuvre dans les différents pays de l'Union européenne depuis que, en 1986, les vétérinaires britanniques avaient identifié la mal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interdiction-des-farines-d-origine-animale/#i_11619

LANGUE BLEUE MALADIE DE LA ou BLUE TONGUE ou FIÈVRE CATARRHALE OVINE

  • Écrit par 
  • René HOUIN
  •  • 2 270 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Europe prise à revers »  : […] Tout changea subitement en 2006 : à la surprise générale, vraisemblablement à partir d'une importation d'ovins vivants, un nouveau foyer apparut en Europe, non plus dans le Sud mais dans le Nord-Ouest. Il s'étendit très vite sur la Belgique et les régions voisines d'Allemagne, de France et des Pays-Bas. La forme clinique de la maladie induite était beaucoup plus aiguë que celle du sud de l'Europe, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-bleue-blue-tongue-fievre-catarrhale-ovine/#i_11619

MALADIE DE LA VACHE FOLLE

  • Écrit par 
  • Jeanne BRUGÈRE-PICOUX
  •  • 146 mots

Apparue en 1985 en Grande-Bretagne, l'encéphalopathie spongiforme bovine (E.S.B.), encore dénommée « maladie de la vache folle », a très vite suscité de grandes inquiétudes car, dès 1986, plusieurs centaines de cas avaient été décelés. Contrairement au cas d'autres encéphalopathies spongiformes transmissibles subaiguës (E.S.S.T.) également dues à un « agent transmissible non conventionnel » bapti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-de-la-vache-folle/#i_11619

MÉLIOÏDOSE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO
  •  • 759 mots

Maladie infectieuse suppurative due au bacille de Whitmore Pseudomonas pseudomallei , rebaptisé Malleomyces pseudomallei , bactérie Gram négative mise en cause dès 1912 en Birmanie, la mélioïdose ou pseudomorve se déclare chez l'homme après une phase d'incubation de durée extrêmement variable ; dans certains cas, plusieurs années s'écoulent entre le contage et l'apparition de manifestations cliniq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melioidose/#i_11619

MORVE

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 311 mots

Maladie infectieuse, virulente, inoculable et contagieuse, affectant essentiellement les équidés et transmissible à d'autres animaux et à l'homme. La morve est due à une bactérie aérobie spécifique, Burkholderia mallei, anciennement dénommé Malleomyces mallei (Bouchard, Loeffler, 1882) ; elle se caractérise par des formes aiguës ou chroniques, s'accompagnant d'ulcères et de réactions lymphatique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morve/#i_11619

MYXOMATOSE

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 1 124 mots

Dans le chapitre « Clinique et diagnostic »  : […] Après trente ans d' épizooties en Australie (depuis 1950) et en Europe (France, 1952), la maladie s'est transformée par l'apparition de mutants moins virulents et de lignées de lapins moins réceptives. Elle présente actuellement trois formes principales : – Une forme virulente classique (degrés I-II), avec 99 p. 100 de morbidité et de létalité, sans possibilité thérapeutique, en huit à dix jours, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myxomatose/#i_11619

PESTE BOVINE

  • Écrit par 
  • Joseph DOMENECH
  •  • 3 132 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Histoire de la peste bovine »  : […] Plusieurs publications ont retracé l'histoire de la peste bovine et de la lutte contre cette maladie. La première référence à une grande épizootie due probablement à la peste bovine se situerait il y a près de 3 000 ans, puis, de façon certaine, au iv e  siècle. Il faut ensuite attendre le xviii e  siècle pour que des précisions sur cette maladie soient publiées, notamment avec les travaux de Bern […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peste-bovine/#i_11619

PESTES ANIMALES

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 383 mots

Maladies infectieuses, virulentes, inoculables, très contagieuses, les pestes animales sont des fléaux économiques des cheptels, non transmissibles à l'homme en général. Elles sont dues à des virus différents selon les espèces animales affectées : Myxovirus (peste aviaire), Paramyxovirus (peste bovine et pseudo-peste aviaire ou maladie de Newcastle), Réovirus (peste équine), Togavirus (peste po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pestes-animales/#i_11619

PRINCIPE DE PRÉCAUTION

  • Écrit par 
  • Pierre LASCOUMES
  •  • 2 219 mots

Dans le chapitre « Maîtriser les menaces et les risques »  : […] L'idée de précaution peut être présentée sous forme d'adage : « Dans le doute sur l'existence et la portée d'effets potentiellement négatifs, sur l'homme ou l'environnement, d'un produit ou d'une activité, ne t'abstiens surtout pas. Engage au contraire une démarche d'évaluation du danger et de recherche des moyens de le maîtriser. » La précaution est une incitation à l'action dans un contexte d'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/principe-de-precaution/#i_11619

RAGE

  • Écrit par 
  • Pierre SUREAU
  •  • 2 477 mots

Connue depuis l'Antiquité, mortelle en l'absence de traitement, la rage est toujours d'actualité en raison de son extension mondiale. La maladie a causé 55 000 décès dans le monde en 2004, essentiellement en Asie et en Afrique, et est resté à ce niveau depuis lors. L'Europe centrale, le Moyen-Orient, le continent américain constituent des zones d'endémie, alors que les îles Britanniques demeurent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rage/#i_11619

ROUGET, médecine vétérinaire

  • Écrit par 
  • Louis JOUBERT
  •  • 371 mots

Maladie infectieuse, virulente, inoculable, enzootique et faiblement contagieuse, commune à de très nombreuses espèces animales et transmissible à l'homme, surtout dans un cadre professionnel (vétérinaires, éleveurs, bouchers, équarrisseurs, poissonniers). Le rouget est dû à une bactérie spécifique, Erysipelothrix rhusiopathiae , également dénommée Erysipelothrix insidiosa (Loeffler, 1885), aérob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rouget-medecine-veterinaire/#i_11619

SALMONELLOSES

  • Écrit par 
  • Léon LE MINOR
  • , Universalis
  •  • 2 320 mots
  •  • 1 média

On appelle « salmonelloses » les infections de l'homme et des animaux dues à des Salmonella . Chez l'homme, ces maladies peuvent revêtir plusieurs aspects : les fièvres typho-paratyphoïdiques, maladies graves avec présence des Salmonella dans le sang, les ganglions, l'intestin ; les toxi-infections alimentaires, dans lesquelles les bactéries restent cantonnées essentiellement dans l'intestin (la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salmonelloses/#i_11619

TULARÉMIE

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 810 mots

Maladie infectieuse aiguë ressemblant à la peste mais beaucoup moins sévère. C'est en 1911 que le germe a été isolé à partir de cadavres d'écureuils dans le comté de Tulare (Californie), d'où son nom ; la tularémie a été observée pour la première fois chez l'homme, aux États-Unis, en 1914. L'agent pathogène est une très petite bactérie : Pasteurella tularensis . La maladie atteint primitivement l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tularemie/#i_11619

USUTU VIRUS

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 2 253 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Propagation du virus Usutu en Europe  »  : […] Le virus a été identifié pour la première fois en Europe en 2001, en Autriche, à la suite d'une mortalité aviaire massive. Une étude approfondie a révélé la présence du virus Usutu chez plusieurs animaux décédés démontrant ainsi un début d’extension sur le continent européen. Par la suite, il a été signalé dans de nombreux pays européens – Autriche, Allemagne, Belgique, Croatie, Espagne, France, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/virus-usutu/#i_11619

VICQ D'AZYR FÉLIX (1748-1794)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 611 mots

Après des études de sciences et de médecine entreprises en 1765, Félix Vicq d'Azyr enseigne dès 1773 l'anatomie comparée, supplée A. Petit dans l'enseignement de cette discipline au Jardin des Plantes. Daubenton, dont il épouse la nièce, encourage ses travaux ; Vicq d'Azyr entre en 1774 à l'Académie des sciences à laquelle il adressera de nombreux mémoires. En 1775, il est chargé d'étudier l'épizo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-vicq-d-azyr/#i_11619

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard TOMA, « ÉPIZOOTIES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/epizooties/