ÉNERGIES RENOUVELABLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Quelques définitions

Un certain nombre de termes sont utilisés pour désigner les énergies renouvelables, en référence à des périmètres assez divers. Ils ne sont pas toujours neutres et reflètent souvent les intérêts des acteurs qui les ont introduits. Ainsi, l’expression « énergies vertes » met l’accent sur l’approche écologique quand celle d’« énergies propres » s’oppose aux énergies considérées comme « sales » puisque productrices de pollutions et de déchets. Celle d’« énergies décarbonées » – signifiant sans émission de dioxyde de carbone (CO2) et, donc, implicitement sans impact sur le changement climatique – permet quant à elle de parer l’énergie nucléaire des principales vertus des énergies renouvelables. On rencontre également l’expression « énergies alternatives », qui porte l’idée de changement, celle d’« énergies nouvelles », qui introduit une notion de modernité, ou bien encore celle d’« énergies durables », qui insiste sur la convergence de ces formes d’énergies avec le développement durable et les critères environnementaux, mais aussi économiques et sociaux (dont l’emploi) qui le sous-tendent.

L’expression « énergies renouvelables » semble la plus neutre. Elle repose sur la distinction qui peut être faite entre une énergie produite en prélevant une ressource sur un stock qui, à terme, s’épuisera (c’est le cas du charbon, du gaz naturel, du pétrole ainsi que de l’uranium utilisé par les réacteurs nucléaires) et une énergie issue d’un flux (d’une source) qui n’est pas affecté par ce prélèvement, par exemple le Soleil ou les marées

Pour autant, toutes les énergies renouvelables ne sont pas systématiquement propres ni totalement décarbonées. Par exemple, le développement de la biomasse doit d’abord faire l’objet d’une attention particulière au niveau de sa production. En effet, celle-ci ne respecte pas nécessairement les meilleures pratiques culturales ou peut faire l’objet de substitution d’usage des sols et concurrencer la production alimentaire, conduire à du déboisement et avoir un impact négatif sur la biodiversité. La combustion de la biomasse, réalisée dans de mauvaises conditions ou sans dispositif de dépollution adapté, peut émettre des polluants atmosphériques comme des oxydes d’azote ou du monoxyde de carbone et des suies nuisibles à la santé. Par ailleurs, s’il est admis, par convention, que la quantité de dioxyde de carbone émise lors de la combustion de la biomasse équivaut à celle qui a été captée lors de sa croissance – ce qui conduirait à un bilan neutre –, il faut néanmoins tenir compte des émissions dues à la culture (production d’éventuels engrais, production et consommation des engins agricoles et de transport), voire à la fabrication des appareils de combustion. Tous ces éléments doivent être considérés lors de l’analyse du cycle de vie (dite aussi analyse du berceau à la tombe).

De même, la fabrication d’éoliennes ou de cellules photovoltaïques, comme de tout autre système, nécessite la mobilisation de matières premières et d’énergie qui peuvent impacter le bilan du cycle de vie. Cependant, en ce qui concerne ces technologies, le coût énergétique est rapidement amorti. Ainsi, une cellule photovoltaïque dont la durée de vie est supérieure à trente ans produira en moins de deux ans plus d’énergie que sa fabrication en nécessite.

Certaines énergies renouvelables ont une production variable et discontinue dans le temps car elles dépendent des conditions météorologiques et du cycle jour-nuit. On parle alors d’énergies intermittentes. Cette caractéristique a souvent été mise en avant comme une limite à leur développement. Qu’en est-il vraiment ? Alors que l’utilisation de la biomasse ou la géothermie permet une production continue et que les marées ont un cycle parfaitement prévisible, l’ensoleillement et le vent sont, il est vrai, sujets à des variations bien réelles. Pour autant, celles-ci ne conduisent pas nécessairement à une production en « tout ou rien ». Si la production électrique issue de l’éolien et du photovoltaïque est variable localement (au niveau d’une éolienne ou d’un toit photovoltaïque), elle peut cependant être lissée à l’échelle d’un pays et les installations peuvent être réparties s [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 23 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Consommation d’énergie primaire en France (métropole et départements ultramarins)

Consommation d’énergie primaire en France (métropole et départements ultramarins)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Consommation d’énergie finale en France (métropole et départements ultramarins)

Consommation d’énergie finale en France (métropole et départements ultramarins)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Production d’électricité en France (métropole et départements ultramarins)

Production d’électricité en France (métropole et départements ultramarins)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Production d’énergies renouvelables en France (métropole et départements ultramarins)

Production d’énergies renouvelables en France (métropole et départements ultramarins)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Afficher les 21 médias de l'article

Écrit par :

  • : ancien directeur de la recherche et directeur scientifique adjoint de l'Agence de l'environnement de la maîtrise de l'énergie (ADEME)

Classification

Autres références

«  ÉNERGIES RENOUVELABLES  » est également traité dans :

ARCHITECTURE ÉCOLOGIQUE ou ARCHITECTURE DURABLE

  • Écrit par 
  • Dominique GAUZIN-MÜLLER
  •  • 5 078 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des principes bioclimatiques aux bâtiments à énergie positive »  : […] L'application des principes bioclimatiques permet de réduire les besoins énergétiques d'un bâtiment et d'assurer le confort de manière passive, grâce à un choix judicieux de l'implantation, de l'orientation, de la forme du bâti et de ses prolongements vers l'extérieur, des matériaux et de la végétation plantée à proximité. Un bâti compact, avec au sud les pièces principales et au nord les espaces […] Lire la suite

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Vanessa CASTEJON, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  •  • 27 374 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Mines, énergie et industrie »  : […] L'Australie-Occidentale est, par excellence, l'État minier du pays dont il assure en valeur, tous minerais confondus, plus du quart de la production nationale. En fait, considérant la structure géologique du pays, les mines sont réparties de façon assez homogène sur l'ensemble du territoire australien, d'autant que l'activité extractive, contrairement à l'agriculture, n'est pas tributaire des alé […] Lire la suite

AUTOMOBILE - Défis

  • Écrit par 
  • Daniel BALLERINI, 
  • François de CHARENTENAY, 
  • André DOUAUD, 
  • Francis GODARD, 
  • Gérard MAEDER, 
  • Jean-Jacques PAYAN
  •  • 11 549 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Une alternative à la réduction des gaz à effet de serre : les biocarburants »  : […] La réflexion des constructeurs automobiles sur la notion de « mobilité durable » vise à définir de nouveaux enjeux et engagements portant sur l'amélioration des performances environnementales du transport automobile. Cette amélioration devra notamment se traduire par la réduction des émissions de gaz à effet de serre (G.E.S.), dont le dioxyde de carbone (CO 2 ) est le principal en termes de cont […] Lire la suite

BIOCARBURANTS ou AGROCARBURANTS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET, 
  • Anthony SIMON
  •  • 6 496 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Une histoire déjà longue, mais des développements récents »  : […] La production d’énergie grâce à des produits agricoles transformés n’est pas nouvelle : dans bien des régions du monde, en particulier en Europe et aux États-Unis, une part importante des labours était jadis consacrée à la production de grains (orge, avoine…) destinés aux animaux de trait. Quant aux biocarburants eux-mêmes, ils sont connus depuis les débuts de l’industrie automobile : les premier […] Lire la suite

BRÉSIL - Géographie

  • Écrit par 
  • Martine DROULERS
  •  • 9 981 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le modèle brésilien de développement »  : […] Le décollage industriel et la modernisation de l'économie brésilienne ont pris une impulsion décisive au moment du « miracle économique » qui a permis, de 1969 à 1974, de consacrer d'importants investissements à de nouveaux secteurs (aéronautique, informatique, nucléaire), ainsi qu'au montage de grandes entreprises publiques pour l'énergie (Petrobras, Eletrobras), les communications (Telebras) et […] Lire la suite

CARBURANTS

  • Écrit par 
  • Daniel BALLERINI, 
  • Jean-Claude GUIBET, 
  • Xavier MONTAGNE
  •  • 10 528 mots
  •  • 9 médias

Les carburants sont des produits dont la combustion en présence d'air permet le fonctionnement des moteurs thermiques à pistons (moteurs à essence ou Diesel) ou à flux continu (réacteurs d'avion, turbines à gaz). À la famille des carburants se rattachent également les ergols et les propergols utilisés pour la propulsion des fusées. Il s'agit de produits très spécifiques (hydrogène liquide, diméth […] Lire la suite

COP 21

  • Écrit par 
  • Catherine AUBERTIN
  •  • 3 290 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L’accord de Paris : le meilleur accord possible ? »  : […] L'accord de Paris, issu de ces journées de négociations, devait être « universel, ambitieux et contraignant ». Approuvé à l'unanimité, il peut être qualifié d'universel et relégitime le cadre multilatéral des Nations unies. Il illustre l'évolution des modèles de développement, validée par les États trois mois plus tôt, avec l’Agenda 2030 du développement durable et ses dix-sept objectifs de dével […] Lire la suite

ÉNERGIE - Les ressources

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CHEVALIER, 
  • Daniel CLÉMENT, 
  • François MOISAN, 
  • Jean-Pierre TABET
  •  • 6 340 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Prospectives »  : […] Au vu des analyses qui précèdent, on peut esquisser quelques éléments d'action qui devraient être menés au niveau mondial au cours de ce siècle. Il faut parvenir à une meilleure prise en compte des « externalités » négatives. On a sans doute sous-estimé l'importance des coûts sociaux associés à nos consommations d'énergie. On découvre chaque jour davantage le coût réel des pollutions locales et g […] Lire la suite

ÉNERGIE POLITIQUES DE L'

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CHEVALIER, 
  • Sophie MERITET
  •  • 8 043 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La politique énergétique du Brésil »  : […] Richement doté en ressources naturelles, le Brésil se donne depuis trente ans les moyens de devenir énergétiquement autosuffisant. Ce pays est devenu une référence en matière d'énergies renouvelables, qui représentent aujourd'hui, avec l'hydraulique et l'éthanol, 50 p. 100 de ses consommations d'énergie primaire . Le Brésil dispose ainsi d'un bilan CO 2 moins élevé que les autres grands pays émer […] Lire la suite

ÉOLIEN OFFSHORE

  • Écrit par 
  • Philippe BRUYERRE
  •  • 3 473 mots
  •  • 7 médias

En fort développement, l’éolien en mer – ou éolien offshore – est une filière de production d’électricité d’avenir dans le contexte du changement climatique. Avec près de vingt ans de retour d’expérience, cette énergie marine renouvelable poursuit sa progression avec des coûts de production en constante diminution et des centrales éoliennes de puissance importante, de 1 000 mégawatts (MW) et plus […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

22-26 septembre 2022 France. Inauguration d'un parc éolien offshore.

Le 26, la ministre de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher présente au Conseil des ministres le projet de loi d’« accélération des énergies renouvelables » qui vise à simplifier les procédures, à libérer des espaces, à mieux répartir la valeur générée par les installations et à réduire les délais de déploiement de celles-ci. […] Lire la suite

4 septembre 2022 Allemagne. Vaste plan de soutien au pouvoir d'achat.

Berlin envisage de financer ce plan notamment par un « prélèvement sur les bénéfices aléatoires » des entreprises productrices d’électricité à partir du charbon, du nucléaire ou des énergies renouvelables, qui tirent profit de l’augmentation du prix du gaz sur lequel est indexé celui de l’électricité. Le chancelier Olaf Scholz se dit résolu à recourir à ce moyen de financement même si aucun accord n’est trouvé sur le sujet au niveau européen. […] Lire la suite

7-16 août 2022 États-Unis. Adoption du projet de loi de « réduction de l'inflation ».

L’Inflation Reduction Act prévoit des mesures sociales – baisse du prix des médicaments pour les personnes âgées –, des mesures fiscales – taux d’imposition porté à 15 % pour les sociétés réalisant un chiffre d’affaires de plus de 1 milliard de dollars, taxe de 1 % sur les rachats d’action – et, surtout, des mesures en faveur de la défense du climat, pour un montant de 369 milliards de dollars sur dix ans – développement des énergies renouvelables, subvention à l’achat de voitures électriques, aides à la transition énergétique pour les ménages et les entreprises. […] Lire la suite

29 juin 2022 Union européenne. Accord sur le plan climat.

Ces textes sont relatifs à l’augmentation de 22 à 40 % des énergies renouvelables dans le mix énergétique, à l’arrêt dès 2035 de la vente de véhicules à moteur thermique, à l’extension du marché du carbone au logement et au transport des particuliers, à la fixation des économies d’énergie par secteur économique ou à l’introduction d’une taxe carbone aux frontières. […] Lire la suite

18 mars 2022 Belgique. Accord gouvernemental sur le programme énergétique.

Le gouvernement de coalition s’accorde sur un programme énergétique qui prévoit l’accélération de la transition vers les énergies renouvelables, l’investissement dans des « petits réacteurs modulaires » (SMR) et la prolongation de dix ans de la durée de vie de deux des sept réacteurs nucléaires du pays (Doel 4 et Tihange 3), couplée à la construction d’une ou deux centrales à gaz. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Daniel CLÉMENT, « ÉNERGIES RENOUVELABLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 janvier 2023. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/energies-renouvelables/