BIOCARBURANTS ou AGROCARBURANTS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après une période d’engouement, les biocarburants sont aujourd’hui l’objet de débats. La consommation d’énergie que nécessite leur production fait qu’ils ne présentent, dans certains cas (tel celui de l’éthanol produit à partir du maïs), qu’un intérêt modeste sur le plan énergétique. Sur un plan économique, la concurrence qu’ils exercent à l’égard des productions alimentaires par les superficies agricoles qu’ils mobilisent est de plus en plus soulignée, en particulier depuis l’envolée des cours des principales denrées agricoles survenue en 2007-2008.

En fait, les différents biocarburants demandent à être analysés au cas par cas et pays par pays. Ainsi, en France, le développement de la production de biocarburants a répondu à des enjeux à la fois environnementaux (réduction des émissions de gaz à effet de serre générées par les transports), économiques (réduire la dépendance du pays dans le domaine de l’énergie mais aussi dans celui de l’approvisionnement en protéines des activités d’élevage en récupérant les sous-produits de la production de biocarburants), sociaux (création d’emplois agricoles et industriels) et territoriaux (réindustrialisation de territoires ruraux).

Les carburants correspondent à des composés chimiques, liquides ou gazeux, dont la combustion en présence d’air permet l’obtention d’énergie mécanique dans les moteurs thermiques. Ces produits qui alimentent divers types de moteurs peuvent provenir d’hydrocarbures, du charbon ou de la biomasse (essentiellement des matières végétales). Selon la directive 2003/30/CE de l’Union européenne, « un biocarburant est un combustible liquide ou gazeux utilisé pour le transport et produit à partir de la biomasse ». La liste de ces composés est assez longue, car elle rassemble des produits organiques oxygénés relevant des alcools, éthers et esters utilisables comme carburants. En France, on utilise également l’appellation agrocarburants à la place de celle de biocarburants dans la mesure où ceux-ci sont principalement obtenus à partir de plantes cultivées et afin d’éviter d’éventuelles confusions avec les produits issus de l’agriculture biologique. En anglais, il n’existe qu’un seul terme, biofuels, qui signifie que ces produits sont obtenus à partir de la biomasse, et il n’y a aucun risque de confusion avec ceux de l’agriculture biologique qui se dit organic farming.

Les principales filières de biocarburants

Une histoire déjà longue, mais des développements récents

La production d’énergie grâce à des produits agricoles transformés n’est pas nouvelle : dans bien des régions du monde, en particulier en Europe et aux États-Unis, une part importante des labours était jadis consacrée à la production de grains (orge, avoine…) destinés aux animaux de trait. Quant aux biocarburants eux-mêmes, ils sont connus depuis les débuts de l’industrie automobile : les premiers moteurs furent alimentés par des carburants d’origine végétale. Ainsi, le moteur à explosion construit par l’ingénieur allemand Nikolaus Otto (1832-1891) fonctionnait avec de l’éthanol, tout comme la Ford T produite aux États-Unis de 1908 à 1927. Un autre ingénieur allemand, Rudolf Diesel (1858-1913), qui a mis au point le moteur thermique portant son nom, a présenté cette invention en 1900 lors de l’Exposition universelle de Paris en la faisant fonctionner avec de l’huile d’arachide. Toutefois, l’essor rapide de la production de carburants obtenus par raffinage de pétrole brut a ramené assez vite les biocarburants à un niveau confidentiel.

Par la suite, les fluctuations de la production pétrolière mondiale et des cours des carburants fossiles ont relancé l’intérêt pour les biocarburants à différentes périodes de l’histoire : pendant la Seconde Guerre mondiale, avec le recours aux gazogènes (appareils permettant de convertir un combustible solide – comme le bois ou le charbon – en combustible gazeux) ; au moment des chocs pétroliers de 1973 et de 1979, avec des études sur les énergies renouvelables menées aux États-Unis ainsi qu’avec le lancement, dès 1975, du programme « Proalcool » au Brésil.

Le contre-choc pétrolier des années 1980 a ensuite mis temporairement un frein au développement des biocarburants : ent [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Médias de l’article

Biocarburants : production mondiale de bioéthanol

Biocarburants : production mondiale de bioéthanol
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Colza en fleurs

Colza en fleurs
Crédits : Lightpoet/ Shutterstock

photographie

Biocarburants : production mondiale de biodiesel  (2011)

Biocarburants : production mondiale de biodiesel  (2011)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Biocarburants :   production de biodiesel dans l’Union européenne

Biocarburants :   production de biodiesel dans l’Union européenne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 10 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, membre de l'Académie d'agriculture de France
  • : agrégé de l'Université, maître de conférences en géographie, université de Lyon-II, docteur en géographie

Classification

Autres références

«  BIOCARBURANTS ou AGROCARBURANTS  » est également traité dans :

AGRICULTURE - Agriculture et industrialisation

  • Écrit par 
  • François PAPY
  •  • 7 394 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Bilans »  : […] Quels bilans retenir ? Tout d'abord les rendements ont poursuivi leur croissance, moins fortement sans doute qu'au cours de la période précédente, mais de façon significative : de 1989 à 2005, ils sont passés de 65 quintaux par hectare à 72 pour le blé, de 70 à 85 pour le maïs et de 28 à 37 pour le colza, signe que le modèle productiviste est tenace. Les bilans écologiques demandent de tenir com […] Lire la suite

AUTOMOBILE - Défis

  • Écrit par 
  • Daniel BALLERINI, 
  • François de CHARENTENAY, 
  • André DOUAUD, 
  • Francis GODARD, 
  • Gérard MAEDER, 
  • Jean-Jacques PAYAN
  •  • 11 549 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Une alternative à la réduction des gaz à effet de serre : les biocarburants »  : […] La réflexion des constructeurs automobiles sur la notion de « mobilité durable » vise à définir de nouveaux enjeux et engagements portant sur l'amélioration des performances environnementales du transport automobile. Cette amélioration devra notamment se traduire par la réduction des émissions de gaz à effet de serre (G.E.S.), dont le dioxyde de carbone (CO 2 ) est le principal en termes de cont […] Lire la suite

BRÉSIL - Géographie

  • Écrit par 
  • Martine DROULERS
  •  • 9 981 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « São Paulo, une région façonnée par l'industrie  »  : […] L'industrialisation de la région doit son essor à une grande capacité d'adaptation économique et à la mixité féconde des activités. São Paulo a effectué le passage d'une tradition agro-exportatrice à une économie industrielle tournée vers le marché intérieur. La ville a d'abord concentré l'essentiel du dynamisme industriel avec des industries alimentaires, textiles, industrie du bois puis, au cou […] Lire la suite

BRÉSIL - Économie

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 6 368 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le « miracle économique brésilien » : 1964-1980 »  : […] Les généraux au pouvoir mettent en place ce qu'on a appelé le modèle brésilien de croissance, à l'origine du « miracle économique » de la fin des années 1960 et des années 1970. Ce modèle comporte trois volets. Il repose d'abord sur l'idée que la perte de dynamisme vient de l'insuffisance de l'investissement, lui-même dû à la faiblesse de l'épargne. Il faut donc favoriser celle-ci en maîtrisant l' […] Lire la suite

CARBURANTS

  • Écrit par 
  • Daniel BALLERINI, 
  • Jean-Claude GUIBET, 
  • Xavier MONTAGNE
  •  • 10 528 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les carburants et l'effet de serre »  : […] La combustion des produits issus de matières premières d'origine fossile (charbon, gaz naturel, pétrole) fournit du dioxyde de carbone (CO 2 ) et d'autres substances (méthane, oxydes d'azote) qui, directement ou indirectement, contribuent à accroître l'effet de serre dont on redoute à terme les conséquences planétaires, en particulier sur le plan climatique. Compte tenu de sa concentration élevée […] Lire la suite

CARBURANTS POUR L'AVIATION

  • Écrit par 
  • Paul NASH, 
  • Odile PÉTILLON
  •  • 3 227 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Positionnement des différentes filières »  : […] Les essais réalisés depuis le début des années 2000, tant au sol qu'en vol, ont montré que les carburants issus de la technologie Fischer-Tropsch ou de la transformation par hydrotraitement des huiles végétales répondent totalement à l'ensemble des contraintes de l'aéronautique. Les carburants issus de la filière Fischer-Tropsch (filière dite XTL – Anything to Liquids) sont appelés CTL (Coal to L […] Lire la suite

CÉRÉALES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 6 245 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Céréales et civilisations »  : […] Les céréales constituent depuis le Néolithique la base de l'alimentation humaine dans la plupart des régions du monde . Tout au long de l'histoire des civilisations, une relation étroite a existé entre le développement des cultures céréalières et l'accroissement des densités de population. La « boucle de la riziculture asiatique » , illustre de façon remarquable comment une augmentation de la prod […] Lire la suite

ÉNERGIES RENOUVELABLES

  • Écrit par 
  • Daniel CLÉMENT
  •  • 15 608 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Bioénergie : biomasses végétale et animale »  : […] Au Moyen Âge, 95 p. 100 de l’énergie utilisée dans le monde provenaient du bois. En 2017, avec environ 10 p. 100 de la consommation d’énergie primaire, la biomasse représentait encore plus de 70 p. 100 des énergies renouvelables consommées, essentiellement pour des usages thermiques (chauffage, cuisson…). La biomasse est définie comme l’ensemble des organismes vivant sur la Terre. Cependant, quan […] Lire la suite

LAND GRABBING ou ACCAPAREMENT DE TERRES AGRICOLES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 4 961 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une demande alimentaire dynamique »  : […] La situation alimentaire sur notre planète compose la toile de fond du phénomène de prises de contrôle de terres à l'étranger. Selon l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (F.A.O.), la malnutrition – c'est-à-dire les personnes souffrant de carences alimentaires qualitatives, en particulier en vitamines et en protéines – touche actuellement plus de deux milliards de […] Lire la suite

LEVURES

  • Écrit par 
  • Jacques BOIDIN, 
  • Jean-Bernard FIOL, 
  • Simone PONCET
  • , Universalis
  •  • 3 441 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Agro-industrie »  : […] Les Levures représentent certainement le groupe le plus important de micro-organismes exploités par l'homme. Depuis la plus haute antiquité, elles ont joué un rôle de premier ordre dans l'alimentation humaine : vinification, panification, brasserie, fromagerie. La plus ancienne utilisation est la fabrication de boissons alcoolisées : à partir de fruits mûrs aux sucres solubles, la fermentation pe […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Paul CHARVET, Anthony SIMON, « BIOCARBURANTS ou AGROCARBURANTS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/biocarburants-agrocarburants/