ÉMOTION (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Si « émotion » et « passion » sont souvent confondues, c’est qu’outre leur proximité sémantique ces termes présentent une analogie sur le plan de l’étymologie. « Émotion » vient du latin movere qui signifie « ébranler », « mettre en mouvement », tandis que « passion » vient du grec παθειν (pathein) signifiant « subir ». Si l’on se fie à l’étymologie, le passionné subirait une force incontrôlable, il n’agirait pas, mais « serait agi » par quelque chose qui le dépasse. De même, bien qu’à un moindre degré, l’individu ému serait un être passif perdant la maîtrise de ses actes.

On peut de ce fait comprendre pourquoi passion et émotion ont suscité aussi longtemps la méfiance des philosophes. Le passionné apparaît comme une marionnette dont une puissance inconnue tire les ficelles. Quant à l’individu en proie à une émotion, il serait « mû » par une force dont il ignore l’origine, comme une boule est mise en mouvement sur une table de billard à la suite d’un choc avec une autre boule (métaphore omniprésente chez tous les penseurs des xviie et xviiie siècles).

Mais est-il légitime de rapprocher ainsi « passion » et « émotion » ? L’émotion ne relève-t-elle pas d’un autre registre interprétatif que la passion ?

Puissance de la raison, passivité de l’émotion

Les penseurs de l’Antiquité grecque ont presque tous été sévères à l’égard de la passion et des émotions. Alors qu’on a souvent considéré comme antithétiques les morales stoïcienne et épicurienne, réduisant la première à une éthique austère prêchant une extrême sobriété, et limitant la seconde à une doctrine qui valoriserait le plaisir, elles sont en réalité tout à fait proches sur de nombreux plans, et tout particulièrement sur celui des émotions. L’une comme l’autre se donnent pour objectif d’éradiquer en l’homme toutes les émotions négatives qui représentent autant d’obstacles sur le chemin de la sérénité que le sage se doit de viser.

Deux notions jouent ainsi un rôle majeur dans les deux doctrines : cell [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur de khâgne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « ÉMOTION (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/emotion-notions-de-base/