PLAISIR

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le plaisir occupe une place décisive dans la culture occidentale, où il engage d'abord tout l'édifice moral. Faut-il l'éviter, le rechercher, le situer, le doser ? Tel est l'objet de la réflexion populaire, mais aussi des raffinements dialectiques des stoïciens, qui s'en défient, des hédonistes, qui le recommandent, des platoniciens et aristotéliciens, qui prétendent le mettre à sa place, avant que Bentham et Stuart Mill en proposent un calcul. Cette problématique est loin d'être épuisée, puisque Herbert Marcuse, reprenant la visée de Schiller, se demande si, après l'incompatibilité entre plaisir et travail accentuée par l'industrie naissante, la société industrielle avancée ne serait pas en mesure d'inaugurer un monde où ces deux exigences se rejoindraient. Et la part qu'occupe dans ce courant l'« esthétisation » de la vie quotidienne nous rappelle que c'est souvent par le biais du plaisir esthétique qu'en Occident plaisir et morale ont cherché à se concilier.

Mais la portée métaphysique du plaisir n'a guère été moindre. Platon et Aristote ne se demandent pas seulement quelle place lui faire dans la pratique, mais quels rapports il entretient avec le souverain bien, c'est-à-dire, étant donné l'importance de la cause finale dans leurs systèmes, s'il n'est pas un ressort dernier de l'univers, ou du moins du monde vivant, en tout cas de l'homme. Ces spéculations trouvent un écho dans ce que Freud appelle sa métapsychologie, quand il allègue un principe de plaisir, dont le principe de réalité n'est qu'une transformation plus modeste. Du reste, le plaisir ne sollicite pas uniquement les visions unitaires et rationalistes. C'est encore à lui que, chez Sade, Nietzsche et Gilles Deleuze, s'alimentent les courants antiplatoniciens qui, dans l'épistémologie comme dans l'ontologie, soulignent la force créatrice de la perversion, et sont plus attentifs à la singularité des événements et des « séries » qu'à l'universalité des lois.

Enfin, le plaisir intéresse cet autre projet occidental qu'est la psychologie comme science exacte. Et les études menées [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : docteur en philosophie, professeur à l'Institut des arts de diffusion, Bruxelles

Classification


Autres références

«  PLAISIR  » est également traité dans :

ADDICTION

  • Écrit par 
  • Bernard Pierre ROQUES, 
  • Eduardo VERA OCAMPO
  •  • 7 783 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'excès originaire »  : […] Rappelons que, d'un point de vue psychanalytique, le plaisir n'est pas à confondre avec le principe de plaisir. Freud, en érigeant le plaisir en « principe », ne fait pas allusion à un quelconque hédonisme, mais désigne un certain mode de fonctionnement de l'excès. En effet, dès le début de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/addiction/#i_2272

ARISTOTE

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 23 833 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le bonheur »  : […] D'où la divergence des opinions professées sur le bonheur : certains le réduisent au plaisir, d'autres aux honneurs, d'autres enfin à la richesse. Mais la première opinion dégrade l'homme au niveau de l'animalité ; quant aux autres, elles prennent pour la fin dernière ce qui n'est que moyen en vue de cette fin. Le bien suprême est donc au-delà des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristote/#i_2272

ART (Aspects esthétiques) - Le beau

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 5 572 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Du Beau transcendantal »  : […] analogie, qui valent pour toute chose dans la création. Dans le même temps, l'expérience du plaisir reçoit une place réduite, ce qui tranche avec la sensualité antique. Elle est évoquée en termes assez convenus (aspect agréable, aménité, ce qui réjouit le cœur). Ou bien, sous l'effet des critères d'ordre, de proportion et de clarté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-aspects-esthetiques-le-beau/#i_2272

ART (Aspects esthétiques) - La contemplation esthétique

  • Écrit par 
  • Didier DELEULE
  •  • 3 639 mots

Dans le chapitre « Catharsis et tragédie »  : […] étroit qui unit le statut de la contemplation esthétique et l'organisation de la société. La tragédie a bien pour but, selon Aristote, de procurer un plaisir, mais pas n'importe quel plaisir : il s'agit du plaisir « qui lui est propre », c'est-à-dire « le plaisir que donnent la crainte et la pitié suscitées à l'aide d'une imitation » ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-aspects-esthetiques-la-contemplation-esthetique/#i_2272

L'ART DE JOUIR, Julien Offray de La Mettrie - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 058 mots

Matérialiste, La Mettrie célèbre la joie organique, à laquelle incline, par propension naturelle, la substance corporelle de l'homme. Violemment opposé aux doctrines spiritualistes et ascétiques qui, en combattant cette propension, la pervertissent, il voit dans l'alliance sournoise du puritanisme et de la débauche une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-art-de-jouir/#i_2272

ASAG

  • Écrit par 
  • Marie-Odile MÉTRAL-STIKER
  •  • 398 mots

Technique amoureuse de l'amour courtois, l'asag se définit par son écart avec l'union conjugale. L'apparition de l'orgasme vaginal dépendant de la durée de l'acte sexuel, c'est-à-dire du temps indispensable à la préparation du désir féminin, l'épouse, au Moyen Âge, comme à bien d'autres époques, est portée à envisager l'acte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asag/#i_2272

BENTHAM JEREMY (1748-1832)

  • Écrit par 
  • Pierre TROTIGNON
  •  • 1 931 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du subjectif à l'objectif ou le prix du plaisir »  : […] l'un des fondateurs de ce que l'on appelle aujourd'hui « sciences humaines » : le plaisir et la douleur jouent dans l'analyse des phénomènes moraux le rôle que les faits jouent en physique. De même qu'un fait physique n'est pas une donnée immédiatement constatable, mais le produit d'une analyse, le plaisir et la douleur, bien qu'ils soient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeremy-bentham/#i_2272

BIEN, philosophie

  • Écrit par 
  • Monique CANTO-SPERBER
  •  • 6 604 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le bien comme perfection »  : […] bien-perfection. S'opposant à l'école moderne du droit naturel, Leibniz souligne que « le bien est agréable et utile, et [que] l'honnête lui-même consiste en un plaisir de l'esprit ». Mais le plaisir qui constitue la source du bonheur est un « sentiment de perfection » ou de perfection croissante. Leibniz fait de la gradation entre plaisir, joie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bien-philosophie/#i_2272

BONHEUR

  • Écrit par 
  • André COMTE-SPONVILLE
  •  • 7 851 mots

Dans le chapitre « Le bonheur en acte »  : […] chose de réel, de positif, et qui nous pousse à vivre encore, et joyeusement parfois. C'est ce que chacun expérimente, et qu'on appelle le plaisir. Peut-on penser qu'il ne soit que l'absence de souffrance ? Platon lui-même s'y est refusé (Philèbe, 43-44), et il fit bien. Il faudrait autrement généraliser, pour en faire une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bonheur/#i_2272

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 17 094 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le diencéphale : un cerveau à la fois végétatif et affectif »  : […] motivation vis-à-vis de l'environnement et la récompense reçue de celui-ci. Si, pendant des années, on a pu penser que le plaisir était lié à la valeur utilitaire des comportements, une biologie plus pertinente du plaisir dissocie aujourd'hui plaisir et satisfaction du besoin. Cette nouvelle vision repose, entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-humain/#i_2272

CORPS - Le corps et la psychanalyse

  • Écrit par 
  • Monique DAVID-MÉNARD
  •  • 3 959 mots

psychanalyse, une réalité difficile à penser, car elle défie les approches physiologiques et philosophiques, et décisive pourtant, puisque la sexualité humaine – considérée dans la jouissance ou dans des activités sublimatoires – a pour terrain le corps érogène, le corps capable d'angoisse et de plaisir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-le-corps-et-la-psychanalyse/#i_2272

DROGUE

  • Écrit par 
  • Alain EHRENBERG, 
  • Olivier JUILLIARD, 
  • Alain LABROUSSE
  • , Universalis
  •  • 12 112 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les paradoxes du corps mort »  : […] Mais les différents discours qui tentent d'expliquer l'absorption des produits psychotropes font tous référence à un certain plaisir, fût-ce sous la forme minimale de l'atténuation d'un mal d'être. C'est dans ce plaisir que l'être tout entier se trouverait emporté, jouissant d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drogue/#i_2272

DÉVELOPPEMENT DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • Sandrine GIL
  •  • 2 028 mots

Dans le chapitre « Le vécu émotionnel, son expression et sa régulation »  : […] vécu émotionnel bipolaire. Le nourrisson fait l’expérience de deux émotions générales, le plaisir et la détresse. Ces états émotionnels s’affinent et se déclinent en diverses émotions discrètes au cours des premiers mois de vie. De la dimension de plaisir émerge l’émotion de joie ; et de la détresse les émotions de tristesse et de colère, puis de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-des-emotions/#i_2272

ÉPICURE (-341--270)

  • Écrit par 
  • Graziano ARRIGHETTI
  •  • 6 205 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Éthique : se libérer de toute crainte »  : […] de même l'éthique épicurienne est tout entière fondée sur le postulat suivant : le plaisir est le bien, la douleur est le mal ; ce sont là les deux affections fondamentales auxquelles toutes les autres se ramènent. Sur le plaisir et la douleur, Épicure donne d'autres précisions très importantes : tout d'abord, les douleurs et plaisirs de l'âme sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epicure/#i_2272

ÉPICURISME

  • Écrit par 
  • Geneviève HÉBERT
  •  • 945 mots

commune, l'épicurisme souffre d'un malentendu. Il serait par excellence une philosophie du plaisir, un hédonisme, et l'épicurien un jouisseur, au mieux un bon vivant, au pire un débauché. Or, s'il fait l'éloge du plaisir, c'est dans le cadre d'un ascétisme raisonné. Une analyse rigoureuse des plaisirs véritables […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epicurisme/#i_2272

ÉROGÈNES ZONES

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LERICHE
  •  • 330 mots

Définies par Freud dans Trois Essais sur la théorie de la sexualité comme des « régions de l'épiderme ou de la muqueuse qui, excitées d'une certaine façon, procurent une sensation de plaisir d'une qualité particulière », les zones érogènes tiennent une place de première importance dans la sexualité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zones-erogenes/#i_2272

L'HARMONIE DES PLAISIRS (A. Corbin)

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 990 mots

L'Harmonie des plaisirs. Les manières de jouir du siècle des Lumières à l'avènement de la sexologie (Perrin, Paris, 2008) est un essai consacré au plaisir sexuel tel qu'il fut défini, décrit, limité durant plus de deux siècles par les médecins et les prêtres. Vaste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-harmonie-des-plaisirs/#i_2272

HÉDONISME

  • Écrit par 
  • Henri WETZEL
  •  • 3 982 mots
  •  • 1 média

de circonscrire les problèmes relatifs à la naissance du mot et de la notion d'hédonisme. Créé en 1890, par dérivation du grec ἡδονή qui signifie plaisir, ce terme désigne dès lors un ensemble de thèses éparses que la tradition philosophique gréco-latine attribuait aux cyrénaïques. Ces derniers, comme les mégariques par leur méthode […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hedonisme/#i_2272

INTRODUCTION AUX PRINCIPES DE LA MORALE ET DE LA LÉGISLATION, Jeremy Bentham - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 072 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un exercice de la raison classificatoire »  : […] « La nature a placé l'humanité sous l'égide de deux maîtres souverains, la peine et le plaisir. » Ainsi s'ouvre le premier chapitre dans lequel Bentham expose le principe d'utilité (ou, selon l'expression empruntée à Priestley dès 1776, du « plus grand bonheur pour le plus grand nombre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/introduction-aux-principes-de-la-morale-et-de-la-legislation/#i_2272

JOUISSANCE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 413 mots

Dans le chapitre « Transgression du péché »  : […] s'épanouir au xviiie siècle. Le mot « plaisir » l'emporte cependant en fréquence sur le mot jouissance. Il est de connotation plus légère et plus éphémère. L'époque s'accommodait mieux d'émotions rapides et fugaces. Ce qu'il y a de passion irrépressible et, en quelque sorte, d'absolu dans la nature de la jouissance la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jouissance/#i_2272

KĀMA

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 4 147 mots
  •  • 2 médias

champ sémantique que le grec erôs : s'y combinent, pour former des configurations variables suivant les textes et les contextes, les notions de « désir » et de « plaisir ». Le kāma sanscrit est avant tout le désir du plaisir des sens, et plus particulièrement du plaisir sexuel. Il fait l'objet, dans la tradition indienne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kama/#i_2272

LOISIRS

  • Écrit par 
  • Philippe COULANGEON
  •  • 4 821 mots
  •  • 4 médias

temps sociaux (temps professionnel, temps domestique, temps physiologique), activités gratuites, personnelles, et accomplies pour le plaisir. Mais cette définition n'est pas exempte d'ambiguïté. Bien des activités accomplies pour le plaisir obéissent aussi à des nécessités fonctionnelles : cuisine, bricolage, jardinage. De même, chez l'étudiant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loisirs/#i_2272

MARCUSE HERBERT (1898-1979)

  • Écrit par 
  • Michel de CERTEAU
  •  • 2 738 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des « sans-espoir » à l'esthétique »  : […] à l'art. Elle renvoie à une transformation progressive du corps, devenu instrument de plaisir, et à des modes de perception « entièrement nouveaux ». Une révolution est en puissance, cachée dans le corps profond. Elle doit, par le plaisir, inaugurer socialement et individuellement une libération de l'être, sans laquelle toute révolution politique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-marcuse/#i_2272

MORALE

  • Écrit par 
  • Éric WEIL
  •  • 15 730 mots

Dans le chapitre « L'individu et la société »  : […] dans ses formes radicales (chez Bentham, par exemple), ne reconnaît que le critère du plaisir qu'il soumet à un calcul, d'ailleurs impossible à effectuer concrètement, et ne peut alors plus faire entrer en ligne de compte la différence de valeur entre les plaisirs d'un Socrate et ceux d'un joueur de trictrac ; il y a là une faiblesse que certains […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morale/#i_2272

MOTIVATION

  • Écrit par 
  • Gaston RICHARD, 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 5 062 mots

sur la motivation, sous la forme de l'hédonisme, théorie selon laquelle toutes les actions seraient motivées par le plaisir ou l'absence de douleur. Notons cependant l'ambiguïté de cette définition, telle qu'elle avait été ressentie par les Anciens. Faut-il, avec Aristippe de Cyrène ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/motivation/#i_2272

MOTIVATION (psychologie)

  • Écrit par 
  • Céline DARNON
  •  • 1 051 mots

Dans le chapitre « Sources de motivation »  : […] ouvrage parce que celui-ci fait partie des lectures obligatoires pour le baccalauréat ou parce que ses parents ou enseignants l’y obligent, alors sa motivation est plus extrinsèque. Dans ce dernier cas, le plaisir retiré de l’activité est moindre et l’on peut s’attendre à ce que l’élève abrège sa lecture dès lors qu’il sera libéré des obligations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/motivation-psychologie/#i_2272

OPPOSITION CONCEPT D'

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 18 814 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Kant »  : […] En premier lieu, avance Kant, le déplaisir (Unlust) n'est pas une simple négation, par défaut, du plaisir (Lust). C'est un plaisir négatif (nihil privativum) tout en étant par ailleurs un sentiment réel. Car « le déplaisir aussi bien que le plaisir est positif ». La négation par défaut ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concept-d-opposition/#i_2272

PASSION

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 6 821 mots

Dans le chapitre « Passion et discours »  : […] en tant qu'espèce de persuasion produite par le discours. La passion, comme le plaisir et la peine, appartient en effet au genre de l'assentiment et du refus, fondant par là même le caractère positif ou négatif du jugement. « Admettons, écrit Aristote, que les passions sont les causes qui font varier les hommes dans leurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/passion/#i_2272

PROSTITUTION EN EUROPE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Yannick RIPA
  •  • 3 064 mots

est valorisée. La prostitution est ainsi sans cesse instrumentalisée à des fins qui dépassent la question du plaisir sexuel, qui pourrait ne relever que de la sphère privée. Aussi, l’histoire de la prostitution alterne, sans logique chronologique, des phases d’acceptation, comme dans l’Antiquité, de rejet moral dans le Moyen Âge chrétien, de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostitution-en-europe-histoire-de-la/#i_2272

PROSTITUTION DANS L'ANTIQUITÉ

  • Écrit par 
  • Violaine SEBILLOTTE CUCHET
  •  • 2 338 mots
  •  • 1 média

ci dure plusieurs mois, voire plusieurs années. Par ailleurs, la sexualité n’est pas dissociée des autres formes de plaisirs, qu’ils soient intellectuels et artistiques, ou corporels (notamment les plaisirs de table). Ils sont tous régis par la même morale fondée sur la mesure et le respect des hiérarchies sociales. La prostitution s’insère par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostitution-dans-l-antiquite/#i_2272

REFOULEMENT

  • Écrit par 
  • Pierre FISZLEWICZ
  •  • 3 618 mots

Dans le chapitre « Le mécanisme du refoulement »  : […] de la liaison au corporel ». La vie psychique obéit au principe de constance, lui-même soumis au jeu du plaisir-déplaisir, principe constamment menacé par les sources d'excitation venues tant de l'intérieur du corps que du monde extérieur. C'est donc cette liaison entre le corporel et le psychique qui va déterminer le destin de la pulsion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/refoulement/#i_2272

RÉPÉTITION, philosophie et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 1 086 mots

« Si Dieu lui-même n'avait pas voulu la répétition, écrivait Kierkegaard, le monde n'aurait jamais existé. » Mais vouloir la répétition, n'est-ce pas aussi vouloir la mort ? La répétition est d'abord un vécu qu'il appartient à l'analyse phénoménologique de ressaisir dans les champs qui lui sont propres et, en particulier, sur les registres cosmique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/repetition-philosophie-et-psychanalyse/#i_2272

SEXUALITÉ, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Claude CONTÉ, 
  • Moustapha SAFOUAN
  •  • 4 976 mots

Dans le chapitre « Sexualité et langage »  : […] identité de perception, c'est-à-dire à rendre présente à nouveau l'expérience qui fut la première à lui avoir apporté satisfaction, et à avoir du même coup laissé une trace indélébile ; mais il y a sur cette voie une difficulté, qui tient à la nature du psychisme, car le système qui perçoit ne peut pas être le même que celui qui enregistre les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sexualite-psychanalyse/#i_2272

SEXUALITÉ HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Michel BOZON
  •  • 6 731 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Contraception, intimité, et recomposition contemporaine des rapports de genre : une sexualité des individus »  : […] Vers le milieu du xxe siècle, une nouvelle sexologie apparaît, dans laquelle le thème de la normalité sexuelle passe au second plan. La question du plaisir, principalement féminin, devient l'objet fondamental, avec comme corollaire, celle du fonctionnement conjugal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-sexualite/#i_2272

SUBLIMATION, psychanalyse

  • Écrit par 
  • Baldine SAINT GIRONS
  •  • 5 960 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sources infantiles et l'excès de plaisir »  : […] courant qui implique la répudiation des objets sexuels de l'enfance. Deux types de plaisir d'inégale intensité sont alors conjugués : le « plaisir terminal », lié à l'accomplissement entier de l'acte sexuel, est rendu possible par le plaisir qui lui est préliminaire, et consiste en la répétition de satisfactions déjà obtenues dans l'enfance : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sublimation-psychanalyse/#i_2272

SULZER JOHANN GEORG (1720-1779)

  • Écrit par 
  • Marie-José MONDZAIN-BAUDINET
  •  • 1 072 mots

Tout d'abord destiné au clergé, Johann Georg Sulzer, originaire de Winterthur, s'orienta vite vers la philosophie et l'histoire naturelle sous l'influence du chanoine naturaliste Jean Gessner. Il devint instituteur puis vicaire d'un curé de campagne pendant quelques années, « partageant son temps entre l'étude, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-georg-sulzer/#i_2272

UTILITARISME

  • Écrit par 
  • Philippe DEVAUX
  •  • 1 890 mots

Dans le chapitre « De Bentham à Sidgwick »  : […] et eudémoniste : « La nature a placé l'homme sous le gouvernement de deux souverains maîtres, le plaisir et la douleur. Le principe d'utilité reconnaît cette sujétion et la suppose comme fondement du système qui a pour objet d'ériger, avec le secours de la raison et de la loi, l'édifice de la félicité » (Principes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utilitarisme/#i_2272

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri VAN LIER, « PLAISIR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/plaisir/