ZOLA ÉMILE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le naturalisme

De la Préface de la deuxième édition de Thérèse Raquin au Roman expérimental (1880), Zola a élaboré une théorie générale du roman, qui lui sert à la fois d'étalon de mesure pour juger ses prédécesseurs et ses contemporains, et de modèle de production romanesque. Il a emprunté les termes naturaliste et naturalisme, à la fois aux sciences biologiques, à la philosophie, où, depuis le xvie siècle, naturaliste a été le synonyme de matérialiste et d'athée, et au vocabulaire des beaux-arts, où naturalisme désigne une représentation authentique et expressive de la nature et des corps. C'est en ce dernier sens que Stendhal, Baudelaire, Taine ont employé ces deux mots. Zola connaît sans doute aussi l'usage que fait de l'équivalent russe, naturalnyi, la critique russe, pour l'opposer à « l'école rhétorique ». Il fond ensemble tous ces héritages conceptuels pour en faire une machine de guerre contre la tradition académique du Beau idéal.

Son idée dominante est l'exigence de vérité dans l'art, et en particulier dans le roman. La vérité naturaliste se veut le résultat d'une démarche comparable à celle de la science : observation, documentation, analyse, expérimentation, déterminisme... Elle se définit aussi par ses refus : elle rejette toutes les formes de l'idéalisme, du dogmatisme et de la censure. Seule compte « l'humanité vue et peinte, résumée en des créations réelles et éternelles » (Le Naturalisme au théâtre). Le souci d'allier la « méthode analytique » et la « personnalité » de l'artiste crée évidemment une tension au sein de la théorie naturaliste. Mais il montre que chez Zola le créateur ne se laissera jamais enfermer dans le corset des certitudes esthétiques.

Zola n'a pas insisté outre mesure sur l'idée – illusoire – que la méthode expérimentale était commune au savant et au romancier. Mais les valeurs naturalistes fondamentales lui ont permis de juger exactement le roman et le théâtre de son temps. Au surplus, le naturalisme théorique et critique de Zola a été en son temps une forme de la vérité moderne, par l'influence qu'on y décèle de la pensée et de [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Émile Zola, É. Manet

Émile Zola, É. Manet
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Émile Zola et l'affaire Dreyfus

Émile Zola et l'affaire Dreyfus
Crédits : Time Life Pictures/ Mansell/ The LIFE Picture Collection/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  ZOLA ÉMILE (1840-1902)  » est également traité dans :

ZOLA ÉMILE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 553 mots

2 avril 1840 Naissance à Paris d'Émile Zola.Avril 1843 La famille Zola s'installe à Aix-en-Provence.24 février 1848 Chute de la monarchie de Juillet. Proclamation de la république.2 décembre 1851 Coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte. L'Empire est proclam […] Lire la suite

AU BONHEUR DES DAMES, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 131 mots

Publié en feuilleton dans Gil Blas entre décembre 1882 et mars 1883 et aussitôt après en volume chez Charpentier, Au Bonheur des dames est le onzième volume de la série des Rougon-Macquart. Il suit Pot-Bouille (1882), avec lequel il constitue une sorte de diptyque d'Octave Mouret. Médité depuis longtemps (dès 1868, Zol […] Lire la suite

GERMINAL, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 896 mots

À propos de Germinal, Émile Zola (1840-1902) écrivait à un correspondant : « J'ai toujours, dans la série des Rougon-Macquart, gardé une large place à l'étude du peuple, de l'ouvrier, et cela dès l'idée première de l'œuvre. Mais ce n'est qu'au moment de L'Assommoir que, ne pouvant mettre dans ce […] Lire la suite

NANA, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 896 mots
  •  • 1 média

Fille de Gervaise et de Coupeau, Nana apparaît pour la première fois dans L'Assommoir (1877) et fut immortalisée, avant la parution même du roman qui lui est consacré, par une toile de Manet. Comme la plupart des romans d'Émile Zola (1840-1902), Nana a d'abord paru en feuilleton dans Le Voltaire, du 16 octobre 1879 au 5 février 1880, et s […] Lire la suite

L'ŒUVRE, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 978 mots
  •  • 1 média

Publiée en 1886 chez Charpentier après avoir paru en feuilleton dans la revue Gil Blas, L'Œuvre occupe une place un peu à part au sein des Rougon-Macquart. Cette singularité ne tient ni aux personnages ni au milieu évoqué : Claude Lantier est le fils de Gervaise, déjà rencontré dans L'Assommoir et Le Ven […] Lire la suite

LE ROMAN EXPÉRIMENTAL, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 284 mots

L'ouvrage, édité en 1880 chez Charpentier sous le titre Le Roman expérimental, est un recueil d'articles parus d'abord, pour la plupart, dans Le Messager de l'Europe, revue littéraire de Saint-Pétersbourg, avant d'être repris en France dans Le Bien public ou Le Voltaire. Impressionné par la […] Lire la suite

LES ROUGON-MACQUART, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 1 117 mots
  •  • 1 média

Les Rougon-Macquart, ou Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le second Empire comptent vingt romans qui s'échelonnent de La Fortune des Rougon (1871) au Docteur Pascal (1893). Le projet remonte à 1868, alors qu'Émile Zola (1840-1902) est plongé […] Lire la suite

L'ASSOMMOIR, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 997 mots
  •  • 1 média

Dans Le Crépuscule des Idoles (1889), Friedrich Nietzsche émet ce jugement laconique et définitif : « Zola, ou le plaisir de puer ». C'est ce que durent penser les premiers critiques de l'Assommoir, qui firent au roman un succès de scandale. La réprobation fut à peu près unanime : à droite, on fustigeait cette « littérature de l'ordure » ; à gauche, on s'off […] Lire la suite

LE VENTRE DE PARIS, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 206 mots

Après La Fortune des Rougon (1871) et La Curée (1872), Le Ventre de Paris est le troisième roman de la série des Rougon-Macquart. Sa parution en feuilleton dans le quotidien L'État en mars 1873, puis en volume chez Charpentier deux mois plus tard, est accueillie assez fraîchement. Si de rares confrè […] Lire la suite

AFFAIRE DREYFUS

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 247 mots
  •  • 1 média

Passé en conseil de guerre en 1894 pour intelligence avec l'Allemagne, le capitaine Dreyfus est condamné grâce à de fausses preuves. Lorsque celles-ci sont découvertes, la défense d'Alfred Dreyfus s'organise. C'est « J'accuse », l'article du romancier Émile Zola, qui, le 13 janvier 1898, donne à l'affaire toute sa publicité. Les passions s'enflamment et ce plus encore à partir du suicide de l'offi […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri MITTERAND, « ZOLA ÉMILE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-zola/