LES ROUGON-MACQUART, Émile ZolaFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Rougon-Macquart, ou Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le second Empire comptent vingt romans qui s'échelonnent de La Fortune des Rougon (1871) au Docteur Pascal (1893). Le projet remonte à 1868, alors qu'Émile Zola (1840-1902) est plongé dans l'œuvre de Taine et La Comédie humaine de Balzac. Il a écrit La Confession de Claude (1865), Le Vœu d'une morte (1866), Thérèse Raquin (1867) et Madeleine Férat (1868). Son expérience chez Hachette et sa pratique du journalisme font de lui un observateur lucide du mouvement littéraire. Il cherche alors à construire une œuvre qui ne répète ni les Goncourt ni Flaubert. L'idée d'une puissante composition en plusieurs volumes s'impose peu à peu.

Émile Zola, É. Manet

Émile Zola, É. Manet

photographie

Édouard Manet, Émile Zola, 1868. Huile sur toile, 146,5 cm × 114 cm. Musée d'Orsay, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

« Histoire naturelle et sociale d'une famille sous le second Empire »

Zola découvre d'abord ce que Henri Mitterand nomme le « lien familial ». Le cycle projeté par Zola se déploiera livre après livre en suivant l'arbre généalogique d'une famille. « Je ne veux pas peindre la société contemporaine, mais une seule famille, en montrant le jeu de la race modifiée par les milieux. Si j'accepte un cadre historique, c'est uniquement pour avoir un milieu qui réagisse ; de même le métier, le lieu de résidence sont des milieux. Ma grande affaire est d'être purement naturaliste, purement physiologiste. » Le coup de génie de l'écrivain sera d'introduire sous l'influence du Traité de l'hérédité naturelle (1847-1850) de Prosper Lucas la notion d'hérédité et, à partir de l'ancêtre de cette famille, la tante Dide, de faire bifurquer cet arbre en deux branches, la légitime et l'adultérine qui opposeront deux réalités, l'officielle et la marginale, que les romans exploreront systématiquement. Là où Balzac utilisait le principe du retour des personnages pour organiser son univers, Zola pouvait alors introduire une cohérence génétique et spatiale entre toutes ses compositions.

L'origine du projet des Rougon-Mac [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LES ROUGON-MACQUART, Émile Zola  » est également traité dans :

L'ASSOMMOIR, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 998 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Grandeur et décadence de Gervaise Macquart »  : […] Publié dans sa version intégrale et définitive chez Charpentier en 1877, septième roman de la série des Rougon-Macquart, L'Assommoir a d'abord paru en feuilleton au cours de l'année 1876, dans Le Bien public, puis dans La République des Lettres. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-assommoir/#i_25609

AU BONHEUR DES DAMES, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 131 mots

Publié en feuilleton dans Gil Blas entre décembre 1882 et mars 1883 et aussitôt après en volume chez Charpentier, Au Bonheur des dames est le onzième volume de la série des Rougon-Macquart. Il suit Pot-Bouille (1882), avec lequel il constitue une sorte de diptyque d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/au-bonheur-des-dames/#i_25609

GERMINAL, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 896 mots

À propos de Germinal, Émile Zola (1840-1902) écrivait à un correspondant : « J'ai toujours, dans la série des Rougon-Macquart, gardé une large place à l'étude du peuple, de l'ouvrier, et cela dès l'idée première de l'œuvre. Mais ce n'est qu'au moment de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germinal/#i_25609

NANA, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 896 mots
  •  • 2 médias

Fille de Gervaise et de Coupeau, Nana apparaît pour la première fois dans L'Assommoir (1877) et fut immortalisée, avant la parution même du roman qui lui est consacré, par une toile de Manet. Comme la plupart des romans d'Émile Zola […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nana/#i_25609

NATURALISME, notion de

  • Écrit par 
  • Florence FILIPPI
  •  • 1 541 mots

Dans le chapitre « Un « révélateur » social »  : […] En hommage à la Comédie humaine de Balzac, Zola fait de son œuvre un ensemble cohérent, un grand corps que l'auteur dissèque et analyse à la manière d'un médecin (Préface générale des Rougon-Macquart, La Fortune des Rougon, 1871). Son projet, construit autour d'un arbre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naturalisme-notion-de/#i_25609

L'ŒUVRE, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 979 mots
  •  • 1 média

Publiée en 1886 chez Charpentier après avoir paru en feuilleton dans la revue Gil Blas, L'Œuvre occupe une place un peu à part au sein des Rougon-Macquart. Cette singularité ne tient ni aux personnages ni au milieu évoqué : Claude Lantier est le fils de Gervaise, déjà rencontré dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-oeuvre/#i_25609

LE VENTRE DE PARIS, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 206 mots

Après La Fortune des Rougon (1871) et La Curée (1872), Le Ventre de Paris est le troisième roman de la série des Rougon-Macquart. Sa parution en feuilleton dans le quotidien L'État en mars 1873, puis en volume chez Charpentier deux mois plus tard, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-ventre-de-paris/#i_25609

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Didier WAGNEUR, « LES ROUGON-MACQUART, Émile Zola - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-rougon-macquart/