PRESLEY ELVIS

Ce pourrait être le début d'un roman de Faulkner. Le 8 janvier 1935, Gladys, vingt-trois ans, épouse de Vernon Presley, dix-neuf ans, un petit Blanc surendetté d'East Tupelo, dans le Mississippi, accouche de jumeaux. Le premier, Jesse Garon, est mort-né. Elvis Aaron (ou Aron), le second, se présente une demi-heure plus tard. On peut gloser à l'infini sur les répercussions qu'une naissance aussi tragique a pu avoir sur l'inconscient de celui qui restera un des plus grands mythes de la seconde moitié du xxe siècle.

Rock'n'roll attitude et apothéose américaine

L'enfance d'Elvis fut passablement conformiste, celle d'un élève moyen sans histoires. La vraie vie, de toute façon, est ailleurs, dans la parure et la musique. Dès l'âge de deux ans, il écoute et chante le gospel des Noirs à l'église pentecôtiste. Son oncle lui apprend la guitare quand il a une dizaine d'années, et il brille dans les concours musicaux locaux. Ce qu'il aime, c'est la gomina et les tenues voyantes, un look qui inspirera de fait ses costumes de scène au cours de toute sa carrière. Quand il suit ses parents qui partent s'installer à Memphis, il fréquente un collège où on refuse qu'il fasse partie de l'équipe de football et où on se moque de sa coiffure à la mode des voyous. C'est cependant pour lui l'occasion d'interpréter avec brio, au cours des fêtes scolaires, les succès du tout jeune rock'n'roll, et de jouer de ses talents d'amuseur, qu'il n'abandonnera jamais tout à fait. Il pratique plusieurs métiers – routier par exemple –, mais seuls comptent pour lui le gospel, la country et le rhythm and blues. Il n'a pas vingt ans quand il enregistre, en août 1953 et en janvier 1954, quelques titres dans le studio de Sam Phillips, fondateur de la firme Sun Records. Sans grand succès, mais Phillips comprend qu'il vient peut-être de trouver ce « Blanc qui chante comme un Noir » qui, selon lui, devrait faire sa fortune.

Le 5 juillet 1954 se produit le miracle : c'est en faisant le pitre sur That's All Right (Mama [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification


Autres références

«  PRESLEY ELVIS (1935-1977)  » est également traité dans :

PRESLEY ELVIS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 499 mots

8 janvier 1935 Elvis Aaron (Aron) Presley naît à East Tupelo (Mississippi). 1952 Jerry Leiber et Mike Stoller écrivent Hound Dog, interprété par la chanteuse et harmoniciste de blues Willie Mae « Big Mama » Thornton. 12 avril 1954 Bill Haley & […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/presley-reperes-chronologiques/

HOUND DOG (E. Presley)

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 362 mots
  •  • 1 média

L'année 1956 marque un tournant dans la carrière de celui qui est probablement l'artiste le plus important de la musique populaire américaine du xxe siècle. Lorsqu'il écoute la version de Hound Dog par Freddie Bell & The Bellboys, Elvis Presley trouve le titre séduisant et se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hound-dog/#i_27331

COUNTRY, musique

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 154 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Du country-blues au rock and roll »  : […] 1923-1953) assimile des composantes du blues et du honky-tonk, la musique des tripots ; ses compositions préfigurent le rock and roll. Elvis Presley, qui avouera avoir été très influencé par son style, s'est d'ailleurs fait les dents, au début de sa carrière, sur des classiques du country, notamment sous la houlette de Chet Atkins (1924-2001), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/country-musique/#i_27331

PHILLIPS SAM (1923-2003)

  • Écrit par 
  • Gérard HERZHAFT
  •  • 824 mots

il enregistre les multi-instrumentistes Doctor Ross ou Joe Hill Louis, contraint Junior Parker à graver ses disques avec une formation dépouillée alors que le musicien souhaitait un grand orchestre avec cuivres. Et il forcera en 1954 un jeune camionneur nommé Elvis Presley à enregistrer accompagné d'une seule contrebasse et d'une guitare électrique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sam-phillips/#i_27331

POP MUSIC

  • Écrit par 
  • Paul ALESSANDRINI, 
  • Gérard JOURD'HUI, 
  • Philippe JUGÉ, 
  • Christian LEBRUN
  •  • 7 700 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'époque du rock and roll »  : […] Camionneur à Memphis dans le Tennessee, Presley, en bon fils, dédie à sa mère son premier disque. Il signe un contrat d'exclusivité avec une petite marque spécialisée dans le country and western : Sun. Son quatrième disque, Hound Dog, détrône le sirupeux Whatever Will Be, Will Be (du film d'Alfred Hitchcock […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pop-music/#i_27331

ROCK

  • Écrit par 
  • Stéphane KŒCHLIN
  •  • 547 mots

Mais c'est un autre jeune homme qui va vraiment lancer le rock. Sam Phillips, le patron de la firme discographique Sun Records, l'avait prédit : « Si je trouve un Blanc qui chante comme un Noir, je ferai fortune. » Elvis Presley entre alors en scène et stupéfie l'Amérique tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rock-and-roll/#i_27331

ROCKABILLY

  • Écrit par 
  • Graig MORRISON
  • , Universalis
  •  • 962 mots

Sun Records, le label de Sam Phillips, Elvis Presley interprète deux chansons qui deviendront les modèles de référence du rockabilly : That's All Right, Mama, écrit par le chanteur de blues du Mississippi Arthur « Big Boy » Crudup, et une version endiablée de Blue Moon of Kentucky […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rockabilly/#i_27331

SUN RECORDS

  • Écrit par 
  • Charlie GILLETT
  • , Universalis
  •  • 386 mots

L'année suivante, Sam Phillips commence à faire enregistrer son premier chanteur blanc, Elvis Presley, alors inconnu, mais dont les cinq singles (dix titres) qui seront enregistrés chez Sun Records restent parmi les plus grands succès pop du xxe siècle : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sun-records/#i_27331

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « PRESLEY ELVIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/elvis-presley/