HOUND DOG (E. Presley)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'année 1956 marque un tournant dans la carrière de celui qui est probablement l'artiste le plus important de la musique populaire américaine du xxe siècle. Lorsqu'il écoute la version de Hound Dog par Freddie Bell & The Bellboys, Elvis Presley trouve le titre séduisant et se remémore l'interprétation originale de la chanteuse de blues Willie Mae « Big Mama » Thorton. Le 1er juillet 1956, alors qu'il est au faîte de sa popularité, il interprète cette chanson au cours du Steve Allen Show diffusé sur la chaîne N.B.S. : un Américain sur quatre est devant son poste de télévision. Son déhanchement lascif choque l'Amérique : « Elvis The Pelvis » ne sera désormais plus cadré qu'en plan américain ! Le tollé général ne l'empêche pas, le 2 juillet 1956, d'enregistrer Hound Dog ainsi que Don't Be Cruel et Any Way You Want Me. Craignant le rock and roll comme vecteur de libération des mœurs, les adultes accusent l'artiste d'entraîner la jeunesse dans la décadence. Mais les adolescents plébiscitent leur idole et s'arrachent le disque. Hound Dog et Don't Be Cruel mettent en lumière l'importance de l'apport du créateur au-delà de l'impact social indéniable d'un chanteur devenu icône. Après avoir été un des premiers Blancs à s'approprier le rhythm and blues des Noirs, Presley a créé les fondements du rock and roll en opérant cette fusion entre blues et country appelée rockabilly. Il a également incorporé des éléments du gospel (dans les chœurs de Don't Be Cruel) et même du bluegrass, élargissant sa palette jusqu'à se fondre dans le mainstream de la pop music naissante. Tous les ingrédients de cette alchimie musicale sont réunis dans Hound Dog : une rythmique hypertrophiée s'appuyant sur une caisse claire et des claquements de mains festifs et syncopés, une guitare sautillante, une contrebasse slapée et un piano au motif répétitif joué par intermittence. Cette manière sauvage d'attaquer les mots influencera plusieurs générations de chanteurs de rock.

Elvis Presley

Elvis Presley

photographie

Le chanteur américain Elvis Presley (1935-1977) signe des autographes à ses fans tenus à distance derrière un grillage. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

—  Eugène LLEDO

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Eugène LLEDO, « HOUND DOG (E. Presley) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hound-dog/