Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

Henri SCHMITT

Docteur en médecine, docteur ès sciences, professeur à la faculté de médecine Broussais-Hôtel-Dieu

Articles

  • CIRCULATOIRES (SYSTÈMES) - Appareil circulatoire humain

    • Écrit par Universalis, Claude GILLOT, Jean PAUPE, Henri SCHMITT
    • 17 004 mots
    • 13 médias

    Au cours du développement humain, l'appareil circulatoire est l'un des premiers à s'ébaucher. Ce fait traduit l'importance vitale du flux circulatoire dès le début de l'embryogenèse. Il alimente en effet les tissus en formation et draine les résidus de la nutrition. Très...

  • DIURÈSE

    • Écrit par Henri SCHMITT
    • 3 237 mots
    • 2 médias

    Les diurétiques sont les substances qui permettent d'augmenter le débit urinaire. On reconnaît deux causes essentielles aux variations de la diurèse, toutes deux liées au maintien de la composition chimique du milieu intérieur, donc de l'homéostasie.

    La réabsorption de l'eau, qui dépend...

  • NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

    • Écrit par Jean-Marc GOAILLARD, Michel HAMON, André NIEOULLON, Henri SCHMITT
    • 13 752 mots
    • 11 médias

    Alors que l'on définissait un neurone exclusivement par ses caractéristiques morphologiques et électrophysiologiques, on peut maintenant y ajouter un caractère essentiel : la nature du neurorégulateur qu'il synthétise et qu'il libère. Le formidable développement de la biochimie...

  • PHARMACOLOGIE

    • Écrit par Edith ALBENGRES, Jérôme BARRE, Pierre BECHTEL, Jean-Cyr GAIGNAULT, Georges HOUIN, Henri SCHMITT, Jean-Paul TILLEMENT
    • 20 323 mots
    • 9 médias

    Dans son sens le plus restreint, la pharmacologie est la science des médicaments. Mais une telle définition ne peut actuellement satisfaire un pharmacologue, car la différence entre médicament, poison et substance jouant un rôle hormonal ou neurohumoral n'est pas claire et dépend souvent de la dose...

  • RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Pharmacologie

    • Écrit par Henri SCHMITT
    • 1 517 mots
    • 1 média

    Les médicaments utilisés chez l'homme dans le traitement des maladies de l'appareil respiratoire appartiennent à des séries pharmacologiques variées. Il paraît en conséquence logique de les grouper suivant le but qu'ils se proposent d'atteindre.