Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SULFAMIDES ET SULFONES

Les sulfamides (ou mieux sulfonamides) et les sulfones sont des dérivés soufrés de noyaux aromatiques. Les sulfamides sont des para-amino-phenyl sulfonamides ; les sulfones sont des molécules du type di-amino-diphényl sulfones.

Ces deux séries de produits ont reçu des applications pharmaceutiques de tout premier ordre, notamment dans plusieurs domaines de la chimiothérapie antimicrobienne, comme produits antidiabétiques utilisables par voie buccale, et comme agents diurétiques.

Structure

Sulfamides et des sulfones - crédits : Encyclopædia Universalis France

Sulfamides et des sulfones

Les structures générales des sulfamides, ou sulfonamides, et des sulfones, représentées dans le tableau (formules 1 et 2), montrent, d'une part, que, du fait des substitutions possibles, le nombre de ces substances que l'on peut obtenir par synthèse est pratiquement illimité, d'autre part, que les sulfamides sont des analogues de structure de l'acide p-aminobenzoïque qui est une vitamine hydrosoluble désignée sous le nom de vitamine Bx.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : ingénieur-docteur, docteur ès sciences, professeur au Conservatoire national des arts et métiers, ingénieur E.S.C.I.L.

Classification

Pour citer cet article

Michel PRIVAT DE GARILHE. SULFAMIDES ET SULFONES [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Médias

Sulfamides et des sulfones - crédits : Encyclopædia Universalis France

Sulfamides et des sulfones

Mécanisme d'action des sulfamides - crédits : Encyclopædia Universalis France

Mécanisme d'action des sulfamides

Autres références

  • ANTIBIOTIQUES

    • Écrit par , et
    • 6 760 mots
    • 6 médias
    ...d’utiliser l’acide folique préformé présent dans le milieu extracellulaire et doivent synthétiser leur propre acide folique. Deux classes d’antibiotiques, les sulfamides (les premiers antibiotiques couramment utilisés en clinique dès 1935) et le triméthoprime empêchent cette synthèse – et donc la formation de...
  • BOVET DANIEL (1907-1992)

    • Écrit par et
    • 470 mots

    Pharmacologue italien d'origine helvétique. Né en Suisse à Neuchâtel, il étudie à Genève où il devient assistant d'anatomie comparée à l'université de cette ville ; après son doctorat ès sciences en 1929, il entre comme assistant (puis en 1937 comme chef de laboratoire), au laboratoire de chimie...

  • CHIMIOTHÉRAPIE ANTIBACTÉRIENNE

    • Écrit par
    • 232 mots

    En 1927, la firme pharmaceutique allemande I.G. Farben recrute Gerhard Domagk (1895-1964), avec un objectif : trouver un médicament anti-infectieux pouvant être administré par voie générale. Parmi les produits candidats, remarqués par Domagk, figure un colorant azoïque, la chrysoïdine, étudiée...

  • DIABÈTE

    • Écrit par
    • 8 205 mots
    • 5 médias
    ...100 des patients. La metformine réduit la mortalité et améliore le pronostic cardio-vasculaire chez les patients diabétiques de type 2 en surpoids. Les sulfamides hypoglycémiants stimulent la sécrétion d'insuline par les cellules bêta (β) des îlots de Langerhans. Leur risque principal est l’induction...
  • Afficher les 8 références