CONTREBASSE, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Œuvres majeures

Les premières pièces concertantes pour contrebasse apparaissent dans la seconde moitié du xviiie siècle. C'est le Concerto pour contrebasse en majeur de Joseph Haydn (perdu) qui semble avoir été le premier de l'histoire de la musique (1763), précédant de peu le Double Concerto pour alto et contrebasse de Carl Ditters von Dittersdorf (1767).

C'est spécifiquement pour les contrebasses que Beethoven a pensé ses célèbres traits au tout début du scherzo de la Cinquième Symphonie (1807). Dans sa Sixième Symphonie « Pastorale », composée en 1808, Beethoven figure également l'orage et la tempête (début du quatrième mouvement, Allegro) par des traits de contrebasses et de violoncelles très difficiles à exécuter, mélangeant les doubles croches et les quintolets. Premier exemple de « bruit coloré », ces traits parfaitement notés devaient produire un grand effet, mais ils n'étaient pas destinés à être audibles précisément. Rarement soliste à l'orchestre, le rôle de la contrebasse est plus important dans la musique de chambre, ainsi dans le Quintette avec piano en la majeur « La Truite » de Franz Schubert (1819).

Au xxe siècle, quelques compositeurs développeront un répertoire soliste pour cet instrument : George Crumb (Madrigals, Book I, pour soprano, contrebasse et vibraphone, 1965), Luis de Pablo (Una cantata perdida, pour soprano, contrebasse et percussion, 1981), Franco Donatoni (Lem, deux pièces pour contrebasse, 1984), Georges Aperghis (La Signature, la date, etc., pour contrebasse solo, 1985), Betsy Jolas (Épisode huitième, pour contrebasse seule, 1984), Philippe Hersant (Melancholia, quatre pièces pour contrebasse solo, 1989), Philippe Fénelon (Notti, pour voix et contrebasse obligatoire, 1991), Vinko Globokar (Dialog über Feuer, pour contrebasse, 1994)...

De grands jazzmen se sont illustrés à la contrebasse : Pops Foster (avec Luis Russell et L [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Contrebasse

Contrebasse
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Archets

Archets
Crédits : Éditions J.M. Fuzeau (Courlay, France)

dessin

Contrebasse : exemple sonore (1)

Contrebasse : exemple sonore (1)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Contrebasse : exemple sonore (5)

Contrebasse : exemple sonore (5)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

musique

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

  • : musicologue, analyste, chef de chœur diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris, chargée de cours à Columbia University, New York (États-Unis)

Classification

Pour citer l’article

Juliette GARRIGUES, « CONTREBASSE, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/contrebasse-en-bref/