PETTIFORD OSCAR (1922-1960)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Oscar Pettiford est le premier bassiste à faire bénéficier le be-bop naissant des innovations apportées par Jimmy Blanton, dans la filiation duquel il s'inscrit directement. Avant Ray Brown et Charlie Mingus, sur lesquels il exercera une influence profonde, Pettiford confère à la contrebasse le statut d'instrument soliste, capable de rivaliser avec les bois et les cuivres. S'il dispose bien entendu d'une technique éprouvée et d'une très enviable agilité, il reste avant tout un incomparable mélodiste. Ce musicien raffiné et rompu aux plus fines subtilités harmoniques sidère par son prodigieux sens de l'anticipation. Grâce à une sonorité d'une remarquable plénitude – que ce soit à la contrebasse ou au violoncelle –, à une imagination toujours en éveil, à l'intelligence de ses interventions, son instrument parle avec une force de conviction rare. On retrouvera dans les thèmes qu'il a signés – Oscalypso, The Laverne Walk, Tricotism, Blues in the Closet, Bohemia after Dark, Swingin' Till the Girls Come Home... – un écho de ce jeu idéalement flexible et inventif.

Oscar Collins Pettiford naît le 30 septembre 1922 dans une réserve indienne à Okmulgee (Oklahoma) : sang-mêlé, il est d'ascendance amérindienne et afro-américaine. Sa famille, très musicienne, s'établit à Minneapolis alors qu'il a trois ans. Il commence à étudier le piano à onze ans puis la contrebasse à quatorze ; il aurait également pratiqué la trompette et le trombone. C'est comme chanteur qu'il se produit d'abord, jusqu'en 1941, avec l'orchestre familial que dirige son père, le pianiste et ex-vétérinaire Harry « Doc » Pettiford, qui effectue des tournées dans le Midwest et le Sud. De janvier à mai 1943, il est bassiste dans le big band de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « PETTIFORD OSCAR - (1922-1960) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oscar-pettiford/