BRONZES ANTIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les bronzes romains

L'étude des bronzes romains est très en retard par rapport à celle des bronzes grecs et même étrusques. Nos connaissances sont fort inégales selon les régions, à la fois parce que la production a été très variable et parce que la publication du matériel est très inégalement avancée. D'autre part, la carte de cette production se dessine mieux que sa chronologie : la complexité des influences, le retour volontaire à des types anciens, et surtout le poids de la tradition et de la routine dans un artisanat de valeurs très diverses rendent délicate l'application des méthodes de l'analyse stylistique (voir pourtant le catalogue d'Avenches). En outre, peu de statuettes ont été découvertes dans des conditions qui aident à les dater : c'est le cas de quelques trouvailles faites dans les camps de Rhénanie et sur quelques sites d'Italie du Nord. En revanche, on a pu dans plusieurs cas isoler dans un ensemble la production d'un atelier ; par exemple à Straubing, en Bavière, à Brèves (Nièvre), plusieurs fois en Italie du Nord, et c'est dans cette direction, apparemment, qu'on peut attendre les progrès les plus nets.

En Italie, deux régions seulement ont eu une production importante, et aucune n'est réellement étudiée. La première est la Campanie, active au moins jusqu'à la fin du ier siècle de notre ère. Le classement des réserves du musée de Naples devrait permettre d'avoir enfin une vue d'ensemble des découvertes des « villes du Vésuve », bien datées par l'éruption de 79 après J.-C. : repère capital, par rapport à quoi un grand nombre d'autres objets pourront être situés. En même temps, la qualité très médiocre de beaucoup de statuettes de Pompéi et d'Herculanum devrait dissuader d'utiliser trop simplement le critère de la qualité pour distinguer, dans les trouvailles de Gaule par exemple, les importations italiennes des produits locaux. Pour les vases, le rôle des ateliers campaniens est connu depuis [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages

Médias de l’article

Tête d'Hypnos, le sommeil

Tête d'Hypnos, le sommeil
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Statue de Riace

Statue de Riace
Crédits : G. Nimatallah/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Figurine de guerrier, art étrusque

Figurine de guerrier, art étrusque
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Statuette de cavalier, art étrusque

Statuette de cavalier, art étrusque
Crédits : City of Detroit Purchase, Bridgeman Images

photographie

Afficher les 7 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  BRONZES ANTIQUES  » est également traité dans :

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La période irano-hellénistique »  : […] Des céramiques, des petites terres cuites, des objets de bronze sont également découverts dans les villes construites par les satrapes achéménides pour servir de bases à leur organisation politique et financière ; mais en dehors de ces objets, ces capitales de la Drangiane, de la Bactriane et de l'Arachosie livrent peu d'informations ; leurs murs d'argile crue, séchée au soleil du désert, se sont […] Lire la suite

ART (L'art et son objet) - Le faux en art

  • Écrit par 
  • Germain BAZIN
  •  • 6 714 mots

Dans le chapitre « Faux antiques »  : […] Dans l'Antiquité, le faux est apparu tout d'abord, sans intention dolosive, sous la forme de copies des originaux célèbres de la sculpture grecque classique que les princes hellénistiques, puis les patriciens romains, recherchaient pour orner leurs palais. Mais nous savons par Pline l'Ancien et Vitruve que, rapidement, des répliques revêtues de fausses signatures, de Phidias, Praxitèle, Polyclète, […] Lire la suite

ARTISANAT DU BRONZE (Gaule préromaine)

  • Écrit par 
  • Cécile BRETON
  •  • 2 449 mots
  •  • 1 média

L'objet archéologique est un palimpseste. Il accumule les traces entremêlées de son histoire que l'archéologie doit savoir distinguer : traces de fabrication, d'utilisation ou d'abandon. Les artisans bijoutiers de la Gaule préromaine nous enseignent leur maîtrise de la métallurgie du bronze ; et c'est grâce au matériau lui-même, et à nos techniques modernes, que nous réapprenons, pour les comprend […] Lire la suite

CAMPANA COLLECTION

  • Écrit par 
  • Dominique BRIQUEL
  •  • 2 230 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La collection vient en France »  : […] L'achat par la France fut conclu en mai 1861, à la suite de tractations menées par un familier de l'empereur, le peintre Sébastien Cornu, assisté par un épigraphiste, Léon Renier. Entre-temps, la collection avait déjà subi des amputations. John Charles Robinson avait acheté des sculptures et majoliques de la Renaissance italienne, destinées au musée de South Kensington de Londres, ouvert en 1851 ( […] Lire la suite

CORÈ & COUROS, sculpture

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 868 mots
  •  • 2 médias

Statue féminine, la korè (plur. k orai ) apparaît au début de la sculpture monumentale grecque (milieu du ~ vii e s.) et se maintiendra jusqu'à la fin de l'archaïsme (~ 480 env.). Ce type, dont l'origine doit être cherchée en Égypte et en Mésopotamie, demeure particulièrement constant. Il représente toujours une figure féminine debout, les pieds joints ou, parfois, le pied gauche légèrement avanc […] Lire la suite

CRÈTE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude POURSAT
  •  • 3 930 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La Crète gréco-romaine »  : […] L'archéologie de la Crète permet, mieux que celle d'autres régions de Grèce, de suivre le passage de l'âge du bronze à l'âge du fer, au début du I er  millénaire. Des sites comme Cnossos sont occupés sans interruption jusqu'à la période protogéométrique. L'histoire de cette période, qui voit l'arrivée des Doriens en Crète, reste cependant obscure. C'est à partir du début du viii e  siècle, jusqu'a […] Lire la suite

DELPHES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Giulia SISSA
  •  • 9 597 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Monuments et offrandes »  : […] Plus qu'aucun autre site archéologique, Delphes permet de suivre le développement de la grande architecture sacrée en pierre, à travers les quelques types de bâtiments et les modes de construction (ordres) auxquels elle s'est très vite limitée. En dépit de la ruine très avancée de presque tous les monuments, la régularité de tous ces édifices est telle qu'on peut reconstituer avec une quasi-certi […] Lire la suite

ÉTRUSQUES

  • Écrit par 
  • Françoise-Hélène MASSA-PAIRAULT
  •  • 13 416 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L’art et l’artisanat archaïques »  : […] Le cadre complexe des échanges et les tendances nouvelles de la société éclairent l'histoire de l'art et de l' artisanat archaïques. La création d'un domaine public, bien caractérisé par les temples et les édifices d'utilité commune, donne une impulsion prodigieuse à l'architecture et à la coroplathie (art de travailler l'argile). Les formes du temple «  toscan », décrites par Vitruve, sont invent […] Lire la suite

FIGURINE VOTIVE DE CHEVAL (Grèce)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 191 mots

Dans la très nombreuse production de figurines votives de chevaux en bronze de l'époque géométrique, cette statuette haute de 16 centimètres, sans doute réalisée par un atelier corinthien, s'impose comme un chef-d'œuvre (Staatliche Museen, Berlin). La stylisation, qui accentue mais aussi équilibre avec élégance les contrastes de formes chers à l'esthétique géométrique, s'accompagne ici d'une rare […] Lire la suite

MÉTAL ARTS DU

  • Écrit par 
  • Catherine ARMINJON
  •  • 24 462 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le cuivre, le bronze, le laiton »  : […] Le cuivre pur est à l'origine des alliages que sont le bronze et le laiton. Il a été mis en forme au repoussé à toutes les époques, mais il a souvent été doré, émaillé, recouvert ou incrusté d'autres matières. Il a beaucoup servi à la fabrication d'objets de la vie quotidienne. La chaudronnerie regroupe ce type de production et certains pays, comme ceux de l'Orient musulman, ont préféré ce trait […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Claude ROLLEY, « BRONZES ANTIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bronzes-antiques/