BIOÉTHIQUE ou ÉTHIQUE BIOMÉDICALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Tribunal de Nuremberg, 1946

Tribunal de Nuremberg, 1946
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

États généraux de la bioéthique, 2018

États généraux de la bioéthique, 2018
Crédits : Jean-Matthieu Gautier/ CIRIC

photographie


Définir la bioéthique est une entreprise délicate en raison de l’étendue et de la diversité des usages de ce néologisme qui fut introduit successivement et indépendamment en allemand (Bio-Ethik) puis en anglais (bioethics). Avec cette seconde introduction, la bioéthique articulait d’emblée l’éthique médicale à une éthique du vivant en général, laquelle s’est également développée de façon autonome comme « éthique environnementale » ou « écoéthique ». Cette articulation a accompagné la notion jusqu’aujourd’hui, bien que le pôle « éthique médicale » privilégiant la personne humaine ait le plus souvent dominé.

Après la Seconde Guerre mondiale, le développement de la bioéthique se réalise dans un contexte historique marqué par la prise de conscience de l’ambivalence des progrès techno-scientifiques et de la nécessité d’une évaluation éthique des progrès techno-scientifiques. Cette histoire fut d’abord américaine ; l’Europe y joua un rôle croissant dès les années 1980 et elle s’est mondialisée au cours de la décennie suivante. La création d’un nouveau type d’institutions – les comités de (bio)éthique – y est centrale ; elle montre que les enjeux en question sont également d’ordre biojuridique et biopolitique.

Bien que la bioéthique américaine se soit dotée dès le début d’une éthique spécifique (principlism), c’est l’éthique procédurale de la discussion qui offre le cadre le plus approprié aux comités pluridisciplinaires et pluralistes de haut niveau aidant à la gouvernance de sociétés démocratiques. Mais la pratique générale de la bioéthique est à la croisée de nombreuses approches qui alimentent la discussion sans nécessairement converger : l’éthique kantienne, l’éthique des droits de l’homme, l’éthique utilitariste, l’éthique narrative, l’éthique du soin, la casuistique, etc.

Les questions traitées par la bioéthique sont tantô [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Académie royale de Belgique, professeur émérite de l'université libre de Bruxelles (Belgique)

Classification


Autres références

«  BIOÉTHIQUE ou ÉTHIQUE BIOMÉDICALE  » est également traité dans :

COMITÉ CONSULTATIF NATIONAL D'ÉTHIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre LE_COZ
  •  • 828 mots

Le Comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE) est une instance pluridisciplinaire de réflexion dont la mission porte sur les « questions de société soulevées par les progrès de la connaissance dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé ». Le CCNE a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comite-consultatif-national-d-ethique/#i_92356

AGENCE DE LA BIOMÉDECINE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 1 148 mots

Dans le chapitre « Une institution flambant neuf »  : […] Située dans des locaux neufs, près du stade de France à Saint-Denis, l'Agence de la biomédecine est encore bien jeune pour qu'un bilan de son activité puisse être dressé. En tout cas, la journée qu'elle a organisée le 22 juin 2005 sur le don d'organes, qui renouvelait une opération mise en place cinq ans plus tôt par l'Établissement français des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agence-de-la-biomedecine/#i_92356

ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION (AMP) ou PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE (PMA)

  • Écrit par 
  • René FRYDMAN
  •  • 7 647 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Éthique et assistance médicale à la procréation »  : […] Sous cette appellation techniciste et froide se cachent deux sentiments fondamentaux de l’homme : l’espérance et l’inquiétude. Pour les médecins chercheurs qui se sont engagés dans l’aventure des assistances médicales à la procréation, il s’agissait de traiter une situation pathologique, la stérilité du couple, et de soulager une souffrance. Face à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assistance-medicale-a-la-procreation-procreation-medicalement-assistee/#i_92356

BREVET D'INVENTION

  • Écrit par 
  • Jacques AZÉMA, 
  • Bernard EDELMAN, 
  • Michel VIVANT
  •  • 10 726 mots

Dans le chapitre « Une mise au point éthique »  : […] En substance, il résulte de cet avis, en date du 8 juin 2000, que trois principes éthiques sont en jeu. En premier lieu, le principe de non-commercialisation du corps humain. Le comité, à cet égard, exprime la crainte que, si le gène est traité comme un « produit banal », on risque aussi, de proche en proche, de considérer comme un produit banal un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brevet-d-invention/#i_92356

CIVIL DROIT

  • Écrit par 
  • Muriel FABRE-MAGNAN
  •  • 9 088 mots

Dans le chapitre « Interprétation et réformes »  : […] Mais le Code civil n'est pas tout le droit civil. Au tournant du siècle, les travaux d'un Gény, qui insistait sur la « libre recherche scientifique » (dans deux ouvrages devenus classiques, Méthode d'interprétation et sources en droit privé positif , en 1899, et Science et technique en droit privé positif , en 1924), ont montré l'importance de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-civil/#i_92356

CLONAGE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Paul RENARD
  •  • 5 006 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le clonage à finalités thérapeutiques chez l'homme »  : […] L'importance de la question éthique soulevée par la perspective d'application du clonage à l'homme a rapidement conduit à distinguer le clonage reproductif, aboutissant à la naissance d'un individu, du clonage non reproductif – dit clonage à finalités thérapeutiques – se limitant à la production de cellules embryonnaires. Dans le premier cas, on l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clonage/#i_92356

COMITÉS D'ÉTHIQUE BIOMÉDICALE

  • Écrit par 
  • Christine FAURE
  •  • 4 358 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Histoire et représentation de l'expérimentation sur l'homme »  : […] L'histoire de l'expérimentation sur l'homme est fréquemment évoquée par les chercheurs et les médecins pour éclairer le sens des pratiques actuelles. Le développement du recours au jugement éthique rend nécessaires les évocations historiques. Mais de quelle histoire s'agit-il ? Le sociologue François Isambert, dans un article consacré à « L'Expérim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comites-d-ethique-biomedicale/#i_92356

DOLLY

  • Écrit par 
  • Jean-Paul RENARD
  •  • 1 083 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le clonage pour l’élevage : dans quel but ? »  : […] La réalité biologique du clonage comme technique compatible avec l’obtention d’animaux adultes et fertiles et permettant la multiplication plus rapide des meilleurs reproducteurs s’est imposée peu à peu avec des succès obtenus sur une trentaine d’espèces. Toutefois, le nombre d’animaux clonés dans le monde reste faible : quelques milliers de bovins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dolly/#i_92356

EUGÉNISME

  • Écrit par 
  • André PICHOT, 
  • Jacques TESTART
  • , Universalis
  •  • 4 941 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un eugénisme désirable ? »  : […] Pour la première fois, une perspective eugénique adaptée à ces exigences est apparue et elle devrait connaître des développements importants dans les prochaines décennies. Il s'agit de la sélection ultraprécoce des meilleurs produits de conception pour chaque couple, aussi nommée diagnostic pré-implantatoire des embryons (D.P.I.). Cette méthode, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eugenisme/#i_92356

EUTHANASIE

  • Écrit par 
  • Véronique RACHET-DARFEUILLE
  •  • 2 946 mots

Parmi les débats et les réformes suscités par l'emprise sans précédent des sciences et des techniques sur le corps humain, l'euthanasie est devenue une question emblématique pour les médecins, les juristes, les philosophes et parfois les sociologues, débordant le seul angle de la légalité. L'alternative « laisser vivre » ou « laisser mourir » est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/euthanasie/#i_92356

FAMILLE - Les enjeux de la parentalité

  • Écrit par 
  • Daniel BORRILLO
  •  • 6 680 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Avancées biotechnologiques »  : […] Les techniques de procréation artificielle permettent la dissociation entre sexualité et reproduction. Les progrès scientifiques en ce domaine – congélation de sperme, d'ovules ou d'embryons, insémination artificielle, fécondation in vitro, identification génétique des parents... – ont provoqué, pour reprendre l'expression de Ruwen Ogien, une « pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/famille-les-enjeux-de-la-parentalite/#i_92356

FILIATION, droit

  • Écrit par 
  • Françoise DEKEUWER-DÉFOSSEZ
  •  • 10 712 mots

Dans le chapitre « La filiation des enfants nés d'assistance médicale à la procréation »  : […] La procréation médicalement assistée (P.M.A.) regroupe diverses techniques, telles la fécondation in vitro, le transfert d'embryon ou les dons de gamètes permettant la procréation en dehors du processus naturel (art. L 2141-1 du Code de la santé publique). L'ensemble de ces techniques a été réglementé par les lois « de bioéthique » du 29 juillet 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/filiation-droit/#i_92356

FIVETE (fécondation in vitro et transfert d'embryon)

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 3 526 mots
  •  • 2 médias

Robert G. Edwards, physiologiste de Cambridge, a réalisé en 1977 la première fécondation in vitro humaine avec transfert d'embryon. Elle a conduit à la naissance de Louise Brown en juillet de l'année suivante . Depuis cette date, plusieurs centaines de milliers de bébés sont nés dans le monde grâce à cette technique. Les techniques médicales destin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fivete/#i_92356

ÉDITION DES GÉNOMES

  • Écrit par 
  • Gilles SAUCLIÈRES
  •  • 3 922 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Des applications à peine imaginables »  : […] Avec des systèmes aussi malléables, les organismes sur lesquels on applique ces techniques d’édition du génome sont très divers. La recherche dans ce domaine n’est pas dominée par la possibilité de modification transmissible du génome humain, actuellement au cœur d’un débat éthique fondamental. En revanche, la quasi-totalité des articles publiés p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition-des-genomes/#i_92356

ÉDITION DU GÉNOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Hugues DÉCHAUX
  •  • 6 468 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La controverse professionnelle »  : […] Dans un contexte scientifique aussi trépidant, la communauté internationale des généticiens s’est rapidement interrogée sur la légitimité de mener ou de poursuivre des recherches sur le génome germinal humain. Les premières réactions précèdent la révélation des expériences chinoises. Le 19 mars 2015, l’ISSCR (International Society for Stem Cell Res […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edition-du-genome-humain/#i_92356

GÉNOMIQUE - Génome artificiel

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 140 mots

Dans le chapitre « La synthèse chimique d'un chromosome bactérien complet »  : […] L'équipe qui a effectué ces travaux, c'est-à-dire une cinquantaine de personnes dont un fort noyau de bio-informaticiens, a choisi de travailler sur le génome de mycoplasmes – bactéries qui possèdent le plus petit nombre de gènes dans le monde bactérien –, lequel est très proche de celui qui a été déduit d'expériences d'évolution bactérienne in vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/genomique-genome-artificiel/#i_92356

HÉRÉDITÉ

  • Écrit par 
  • Charles BABINET, 
  • Luisa DANDOLO, 
  • Jean GAYON, 
  • Simone GILGENKRANTZ
  •  • 11 220 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le diagnostic prénatal »  : […] À partir de 1959, la découverte de la trisomie 21, puis la mise en évidence de translocations réciproques équilibrées permirent de prévoir et de calculer le risque d'enfants anormaux dans la descendance de couples où l'un des conjoints était porteur de ce type de remaniement chromosomique invisible dans le phénotype. Tant qu'il ne pouvait être conf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heredite/#i_92356

HÔPITAL

  • Écrit par 
  • Robert-Frédéric BRIDGMAN, 
  • Universalis
  •  • 4 223 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L’hôpital, cadre de l’enseignement et de la recherche médicale »  : […] L'hôpital est un instrument essentiel de l'enseignement pratique de la médecine, des soins infirmiers et des techniques paramédicales. Selon une tradition établie depuis plusieurs siècles, les enseignants des sciences cliniques sont à la fois membres de l’université et chefs de services hospitaliers. Trois solutions existent pour résoudre les probl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hopital/#i_92356

JEAN-PAUL II, KAROL WOJTYLA (1920-2005) pape (1978-2005)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT, 
  • Giancarlo ZIZOLA
  •  • 6 400 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Une éthique supérieure aux lois du marché et de l'État »  : […] L'Académie des sciences sociales, que Jean-Paul II installe au Vatican, a pour mission de contribuer à repenser, sur des bases éthiques fortes, le processus de globalisation et d'élaborer une nouvelle doctrine de l'interdépendance entre les peuples, fondée sur la valeur de l'Autre, le respect des différences et des cultures et les droits humains fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karol-jean-paul-ii/#i_92356

MÉDECINE - Relation malade-médecin

  • Écrit par 
  • Bernard GLORION, 
  • Lucien ISRAËL
  •  • 7 756 mots

Dans le chapitre « Aspects socio-économiques »  : […] La médecine ne doit pas être pratiquée comme un commerce. L'acte médical ne peut être considéré comme une denrée, une marchandise échangée pour une contrepartie financière. La médecine ne se vend pas, elle est un service. Le contrat de soins qui est à la base de la responsabilité n'est pas une convention commerciale ni un marché. Bien qu'il ne pui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-relation-malade-medecin/#i_92356

MÉDECINE - Médecine prédictive

  • Écrit par 
  • Jean-Yves NAU
  • , Universalis
  •  • 4 072 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Cancer et médecine prédictive »  : […] Examinons d'abord le cas des cancers héréditaires. Ils ne représentent qu'un petit groupe de tumeurs où l'influence de caractères génétiques transmissibles est prédominante. Les recherches de la génétique des formes familiales de cancers ont commencé par les études sur le rétinoblastome, études qui ont permis de bâtir la théorie des différentes mu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-medecine-predictive/#i_92356

MÉDICAL DROIT

  • Écrit par 
  • Louis RENÉ, 
  • André TUNC
  •  • 3 303 mots

Dans le chapitre « Les fondements de l'organisation professionnelle et de la déontologie »  : […] En France, le droit médical est, pour une assez large part, codifié. On le trouve dans le Code de la santé publique, promulgué par un décret du 5 octobre 1953 et plusieurs fois amendé, ainsi que dans des Codes de déontologie relatifs aux diverses professions médicales (pour les médecins : décret du 28 juin 1979). L'adaptation éventuelle du droit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-medical/#i_92356

NEUROSCIENCES COGNITIVES

  • Écrit par 
  • Michèle FABRE-THORPE, 
  • Simon THORPE
  •  • 4 855 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Neurosciences cognitives : limites et éthique »  : […] Avec l'essor des neurosciences cognitives, quelques rêves semblent ainsi presque réalisables… Va-t-on pouvoir déterminer les corrélats cérébraux du mensonge, de la conscience, voire lire dans les pensées d'autrui ? Va-t-on pouvoir modifier ou décupler nos capacités en stimulant notre cerveau ? Les premières sociétés et conférences s'interrogeant su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives/#i_92356

NULAND SHERWIN B. (1930-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 300 mots

Le chirurgien et auteur américain Sherwin Nuland démystifia la mort dans son ouvrage récompensé par un National Book Award How We Die   : Reflections on Life’s Final Chapter (1994, Mourir  : réflexions sur le dernier chapitre de la vie ), qui montre crûment la réalité de la fin de la vie et remet en question l’usage des technologies médicale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sherwin-b-nuland/#i_92356

O.G.M. - Production et utilisation

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 4 084 mots

Dans le chapitre « Problèmes bioéthiques de la transgenèse »  : […] Le problème éthique fondamental de la transgenèse est celui de savoir si l'homme peut s'autoriser à modifier génétiquement les organismes vivants pour quelque raison que ce soit. Très peu de gens s'opposent à une telle pratique en soi. Le contraire serait peu logique quand on considère toutes les modifications génétiques déjà apportées par la sélec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/o-g-m-production-et-utilisation/#i_92356

PHARMACOLOGIE

  • Écrit par 
  • Edith ALBENGRES, 
  • Jérôme BARRE, 
  • Pierre BECHTEL, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Georges HOUIN, 
  • Henri SCHMITT, 
  • Jean-Paul TILLEMENT
  •  • 20 274 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Techniques d'études utilisées lors des essais »  : […] Il existe deux grands types de méthodes : les essais dits ouverts, les essais dits contrôlés. Nous allons rapidement les passer en revue en essayant de dégager les avantages et les inconvénients de chacune de ces techniques et en précisant leur place dans les différentes phases. Quelle que soit la méthode utilisée, elle nécessite une équipe médical […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharmacologie/#i_92356

PHILOSOPHIE

  • Écrit par 
  • Jacques BILLARD, 
  • Jean LEFRANC, 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 21 037 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La vague éthique »  : […] C'est probablement le champ normatif de l'éthique et du politique qui tend à dominer la scène de la philosophie, tant dans son histoire académique que dans sa réception culturelle. L'éthique est devenue, après l'effondrement des grandes idéologies sociopolitiques, un point de passage obligé, quand elle ne tient pas lieu de slogan pour nos sociétés. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophie/#i_92356

PROCRÉATION

  • Écrit par 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Paul-François LEROLLE, 
  • Yves MALINAS, 
  • Jacques TESTART
  •  • 12 308 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Tendances actuelles »  : […] À côté de ces innovations dont l'intérêt médical est incontestable, même si elles ouvrent la porte à de nouvelles dérives, l'A.M.P. est riche de pseudo-« nouveautés », de nature technique ou seulement sociologique. Ainsi, aucune invention n'est nécessaire pour faire procréer une vierge célibataire ou une grand-mère ménopausée : pour la première il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/procreation/#i_92356

RECHERCHE SCIENTIFIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre PAPON
  •  • 9 161 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La recherche et la société »  : […] La recherche scientifique s'est profondément transformée pendant ces cinquante dernières années, tant dans son organisation que dans ses méthodes, tandis que la fin de la guerre froide, la mise en cause de l'État-providence et la dérégulation des économies ont conduit, au début des années 1990, à un changement de cap : la recherche et la technolog […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recherche-scientifique/#i_92356

RESPONSABILITÉ SOCIALE DES SCIENTIFIQUES

  • Écrit par 
  • Jacques TESTART
  •  • 7 658 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Chercheurs résistants »  : […] On ne peut pas accepter la charge sociale de producteur de savoir sans endosser la responsabilité de ce qu'il adviendra de ce savoir, au moins quand les enjeux technologiques ont été définis ou quand il y a déjà controverse sur l'usage à venir des innovations ainsi préparées. Bien sûr, nul ne sait exactement ce qui pourrait advenir d'un nouveau sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/responsabilite-sociale-des-scientifiques/#i_92356

SANTÉ - Économie de la santé

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOATTI
  •  • 9 632 mots

Dans le chapitre « Soins de santé et justice sociale »  : […] L'objectif utilitariste de « maximiser le résultat sanitaire global », indépendamment de sa distribution entre les individus et les groupes, ne reflète pas forcément les préférences d'une société. La collectivité peut ne pas accorder la même valeur au gain d'une année de vie selon les circonstances et les groupes concernés. Elle peut aussi souhaite […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sante-economie-de-la-sante/#i_92356

SCIENCES - Sciences et société

  • Écrit par 
  • Federico MAYOR, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 9 650 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Éthique et pouvoir »  : […] La science doit se doter d'une conscience. Les chercheurs ne doivent pas rester dans leur tour d'ivoire, ils doivent s'exprimer ; ils doivent s'intéresser de plus près au processus de la prise de décisions et, dans la mesure du possible, s'y intégrer au lieu d'en faire trop souvent l'objet. Ils doivent être libres d'informer et de conseiller sans s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-sciences-et-societe/#i_92356

SINGER PETER (1946- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 493 mots

Philosophe australien spécialisé en philosophie éthique et politique, Peter Singer est mondialement connu pour ses travaux en bioéthique et le rôle fondateur qu’il a joué dans le développement du mouvement en faveur des droits des animaux. Peter Albert David Singer est né le 6 juillet 1946 à Melbourne (Australie). Ses parents, qui sont juifs, ont q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-singer/#i_92356

SPORT (Histoire et société) - Le dopage

  • Écrit par 
  • Jean-François BOURG
  •  • 10 036 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Faut-il légaliser le dopage ? »  : […] À l'opposé de cette approche, plusieurs dirigeants sportifs, médecins et médias entendent réduire l'aire du dopage. Ainsi, Juan Antonio Samaranch, alors président du Comité international olympique (C.I.O.), avait souhaité une limitation drastique du nombre de produits illicites, estimant que les substances augmentant artificiellement le rendement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-le-dopage/#i_92356

TESTART JACQUES (1939- )

  • Écrit par 
  • Bernard SÈLE
  •  • 1 275 mots

Issu d'une famille nombreuse d'origine modeste, Jacques Testart, né le 3 octobre 1939 à Saint-Brieuc, voulait être trappeur ; il se retrouve à Hyères (Var), interne dans une école d'horticulture et d'arboriculture. C'est à cette époque qu'il découvre les écrits de Jean Rostand. Muni de son diplôme de jardinier, il entre ensuite au lycée agricole du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-testart/#i_92356

TESTS GÉNÉTIQUES

  • Écrit par 
  • Bertrand JORDAN
  •  • 2 410 mots

Dans le chapitre « En quoi ces tests posent-ils problème ? »  : […] Les difficultés liées à ces tests sont évidemment exacerbées lorsque ceux-ci sont librement disponibles, sans encadrement, ce qui est, pour l'essentiel, le cas aux États-Unis. Les tests de paternité ou de parenté – la criminologie n'entrant pas dans le cadre de cet article, puisque ces tests sont encadrés par la loi – offrent une très grande facil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tests-genetiques/#i_92356

TRANSPLANTATION D'ORGANES

  • Écrit par 
  • Henri BISMUTH, 
  • Jean-François DELFRAISSY, 
  • Jean DORMONT, 
  • Jean HAMBURGER, 
  • Didier SAMUEL
  •  • 5 602 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le receveur »  : […] Le receveur doit donner son consentement à l'opération, et l'on peut très bien admettre qu'un patient refuse la greffe en toute lucidité, sans qu'on soit en droit pour autant de considérer cette décision comme une forme de suicide. En pratique, un refus définitif du receveur est exceptionnel tant est grande la volonté de survie de l'immense majori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transplantation-d-organes/#i_92356

U.N.E.S.C.O.

  • Écrit par 
  • Victor-Yves GHEBALI
  •  • 2 317 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fin de la guerre froide et mondialisation »  : […] Frappée de plein fouet par la crise américaine, l'U.N.E.S.C.O. sut plier sans toutefois rompre. Depuis la fin de la séparation Est-Ouest, et dans la foulée des problèmes accompagnant le développement accéléré du phénomène de la mondialisation, elle fit de l'éthique des sciences et de la technologie l'une de ses grandes priorités. Cela se concrétis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/u-n-e-s-c-o/#i_92356

VOINNET AFFAIRE

  • Écrit par 
  • Nicolas CHEVASSUS-au-LOUIS
  •  • 1 068 mots

En septembre 2014, le site PubPeer, consacré à la discussion des articles scientifiques, publie une série de commentaires pointant des anomalies dans les figures présentant les données de plusieurs articles cosignés par le biologiste Olivier Voinnet. Ce chercheur français est alors mondialement connu pour sa participation à la mise en évidence de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affaire-voinnet/#i_92356

Voir aussi

Pour citer l’article

Gilbert HOTTOIS, « BIOÉTHIQUE ou ÉTHIQUE BIOMÉDICALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioethique-ethique-biomedicale/