BIOÉTHIQUE ou ÉTHIQUE BIOMÉDICALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une pensée du consensus

Les questions de bioéthique ne naissent pas simplement des avancées biomédicales ; elles sont également suscitées par le contexte politico-social : les démocraties pluralistes, libérales, évolutives et multiculturelles. Dans un cadre social culturellement et moralement homogène et stable, elles seraient réglées par l’application de la morale commune. Comme il existe plus d’une conception de la vie bonne, plus d’un système de valeurs, le comité d’éthique de haut niveau ne peut se référer à une autorité morale unique, magistère religieux ou idéologie totalitaire. La légitimité de ses avis dépend de la méthode suivant laquelle ils ont été obtenus. L’éthique en comité est procédurale et impose le respect de conditions. Il importe que le comité soit pluridisciplinaire (composé d’experts des sciences biomédicales et des sciences humaines y compris le droit, la théologie et la philosophie), pluraliste (représentation des grandes idéologies philosophiques et religieuses) et indépendant, dans ses délibérations et ses conclusions, du pouvoir politique qui l’a institué. Son fonctionnement interne doit permettre l’expression et la discussion argumentée des voix divergentes. La procédure éthique pour conclure n’est pas le vote à la majorité mais le consensus, avec, le cas échéant, l’expression des désaccords et de leurs arguments. S’agissant de questions touchant plus ou moins directement aux grandes interrogations de la vie humaine (naissance, mort, identité, sexualité, conscience, liberté, avenir…), il n’est pas surprenant que des désaccords persistent. Un consensus peut n’être que pragmatique : on s’accorde sur telle disposition – par exemple, interdire la transgenèse (OGM) – sans qu’il y ait d’entente sur les raisons de cet accord. Ainsi peut-on rejeter la transgenèse par respect de l’ordre naturel, par crainte pour la biodiversité, par compassion à l’égard des souffrances i [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Tribunal de Nuremberg, 1946

Tribunal de Nuremberg, 1946
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

États généraux de la bioéthique, 2018

États généraux de la bioéthique, 2018
Crédits : Jean-Matthieu Gautier/ CIRIC

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : membre de l'Académie royale de Belgique, professeur émérite de l'université libre de Bruxelles (Belgique)

Classification

Autres références

«  BIOÉTHIQUE ou ÉTHIQUE BIOMÉDICALE  » est également traité dans :

COMITÉ CONSULTATIF NATIONAL D'ÉTHIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre LE COZ
  •  • 828 mots

Le Comité consultatif national d'éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE) est une instance pluridisciplinaire de réflexion dont la mission porte sur les « questions de société soulevées par les progrès de la connaissance dans les domaines de la biologie, de la médecine et de la santé ». Le CCNE a été créé en 1983 par le président de la République […] Lire la suite

ÉDITION DU GÉNOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Jean-Hugues DÉCHAUX
  •  • 6 468 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La controverse professionnelle »  : […] Dans un contexte scientifique aussi trépidant, la communauté internationale des généticiens s’est rapidement interrogée sur la légitimité de mener ou de poursuivre des recherches sur le génome germinal humain. Les premières réactions précèdent la révélation des expériences chinoises. Le 19 mars 2015, l’ISSCR (International Society for Stem Cell Research) rend un avis dans lequel elle appelle à un […] Lire la suite

FAMILLE - Les enjeux de la parentalité

  • Écrit par 
  • Daniel BORRILLO
  •  • 6 680 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Avancées biotechnologiques »  : […] Les techniques de procréation artificielle permettent la dissociation entre sexualité et reproduction. Les progrès scientifiques en ce domaine – congélation de sperme, d'ovules ou d'embryons, insémination artificielle, fécondation in vitro, identification génétique des parents... – ont provoqué, pour reprendre l'expression de Ruwen Ogien, une « panique morale », amplifiée par les médias et exploi […] Lire la suite

CLONAGE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Paul RENARD
  •  • 5 006 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le clonage à finalités thérapeutiques chez l'homme »  : […] L'importance de la question éthique soulevée par la perspective d'application du clonage à l'homme a rapidement conduit à distinguer le clonage reproductif, aboutissant à la naissance d'un individu, du clonage non reproductif – dit clonage à finalités thérapeutiques – se limitant à la production de cellules embryonnaires. Dans le premier cas, on laisse le noyau initial participer à toutes les éta […] Lire la suite

FILIATION, droit

  • Écrit par 
  • Françoise DEKEUWER-DÉFOSSEZ
  •  • 10 712 mots

Dans le chapitre « La filiation des enfants nés d'assistance médicale à la procréation »  : […] La procréation médicalement assistée (P.M.A.) regroupe diverses techniques, telles la fécondation in vitro, le transfert d'embryon ou les dons de gamètes permettant la procréation en dehors du processus naturel (art. L 2141-1 du Code de la santé publique). L'ensemble de ces techniques a été réglementé par les lois « de bioéthique » du 29 juillet 1994. Certaines d'entre elles permettent à un couple […] Lire la suite

SINGER PETER (1946- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 493 mots

Philosophe australien spécialisé en philosophie éthique et politique, Peter Singer est mondialement connu pour ses travaux en bioéthique et le rôle fondateur qu’il a joué dans le développement du mouvement en faveur des droits des animaux. Peter Albert David Singer est né le 6 juillet 1946 à Melbourne (Australie). Ses parents, qui sont juifs, ont quitté Vienne en 1938, après l’Anschluss, pour écha […] Lire la suite

AGENCE DE LA BIOMÉDECINE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 1 148 mots

Dans le chapitre « Une institution flambant neuf »  : […] Située dans des locaux neufs, près du stade de France à Saint-Denis, l'Agence de la biomédecine est encore bien jeune pour qu'un bilan de son activité puisse être dressé. En tout cas, la journée qu'elle a organisée le 22 juin 2005 sur le don d'organes, qui renouvelait une opération mise en place cinq ans plus tôt par l'Établissement français des greffes, a été un succès. « Alors que l'on manque […] Lire la suite

COMITÉS D'ÉTHIQUE BIOMÉDICALE

  • Écrit par 
  • Christine FAURE
  •  • 4 358 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Histoire et représentation de l'expérimentation sur l'homme »  : […] L'histoire de l'expérimentation sur l'homme est fréquemment évoquée par les chercheurs et les médecins pour éclairer le sens des pratiques actuelles. Le développement du recours au jugement éthique rend nécessaires les évocations historiques. Mais de quelle histoire s'agit-il ? Le sociologue François Isambert, dans un article consacré à « L'Expérimentation sur l'homme comme pratique et comme repré […] Lire la suite

FIVETE (fécondation in vitro et transfert d'embryon)

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 3 526 mots
  •  • 2 médias

Robert G. Edwards, physiologiste de Cambridge, a réalisé en 1977 la première fécondation in vitro humaine avec transfert d'embryon. Elle a conduit à la naissance de Louise Brown en juillet de l'année suivante . Depuis cette date, plusieurs centaines de milliers de bébés sont nés dans le monde grâce à cette technique. Les techniques médicales destinées à faciliter la procréation et qui ont en commu […] Lire la suite

UNESCO (United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization)

  • Écrit par 
  • Victor-Yves GHEBALI
  •  • 2 317 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Fin de la guerre froide et mondialisation »  : […] Frappée de plein fouet par la crise américaine, l'U.N.E.S.C.O. sut plier sans toutefois rompre. Depuis la fin de la séparation Est-Ouest, et dans la foulée des problèmes accompagnant le développement accéléré du phénomène de la mondialisation, elle fit de l'éthique des sciences et de la technologie l'une de ses grandes priorités. Cela se concrétisa par l'adoption d'un certain nombre d'instruments […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Gilbert HOTTOIS, « BIOÉTHIQUE ou ÉTHIQUE BIOMÉDICALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bioethique-ethique-biomedicale/