BERLIN (foyer culturel)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Vue aérienne de Berlin

Vue aérienne de Berlin
Crédits : S. Diemer/ Imagebroker/ Age Fotostock

photographie

Alexanderplatz, Berlin

Alexanderplatz, Berlin
Crédits : Lucien Levy/ AKG-Images

photographie

Alte Nationalgalerie, Berlin

Alte Nationalgalerie, Berlin
Crédits : A. Popov/ Shutterstock

photographie

Potsdamer Platz, Berlin

Potsdamer Platz, Berlin
Crédits : Mato/ Shutterstock

photographie


L’originalité culturelle de Berlin s’ébauche à la fin du xixe siècle. Elle s’affirme dans les années 1920, après la formation du Grand Berlin résultant de l’annexion d’une partie de la banlieue. La capitale de la République de Weimar (1919-1933) s’impose alors comme un des pôles artistiques de l’Europe. S’y développent (avec l’agonie de l’expressionnisme dans l’entourage de la revue Der Sturm, la Nouvelle Objectivité, le réalisme social) les avant-gardes littéraire, théâtrale, photographique et ‒ notamment avec les films confusément catalogués « expressionnistes » ‒ cinématographique. Ce bouillonnement est étouffé en 1933, dès qu’Adolf Hitler occupe le poste de chancelier auquel il a été appelé par le président de la République, le maréchal Hindenburg. Le gouvernement nazi veut voir en Berlin le lieu représentatif de la politique du IIIe Reich. Après la défaite de l’Allemagne en 1945, la ville est scindée en quatre « zones d’occupation ». Elle est séparée en deux par un mur à partir de 1961. De chaque côté, urbanisme et vie culturelle vont être organisés conformément aux positions idéologiques réciproques des instances officielles. La « chute » du Mur en 1989 signifie pour la ville un redémarrage, tant dans l’Allemagne réunifiée que dans la Communauté européenne. L’urbanisme de la nouvelle capitale est réaménagé fondamentalement, et les traces de la mémoire historique de Berlin suscitent de nombreux débats.

Une ville en constante transformation

À la suite de l’avènement de la République de Weimar en 1919, Berlin a été réorienté par ses édiles vers une « métropole » à l’américaine structurée par de grands axes, avec un centre-ville et une grille de quartiers disposés tout autour. Son dynamisme d’alors a été transposé dans Berlin, symphonie d’une grande ville (1927) [Die Sinfonie der Großstadt], film muet de Walter Ruttmann, ou dans le roman d’Alfred Döblin, Berlin Alexanderplatz (1929). Ce fut le rayonnement de ses théâtres, avec des pièc [...]

Vue aérienne de Berlin

Vue aérienne de Berlin

Photographie

Au XXe siècle, notamment de 1912 à 1920, la ville de Berlin s'étend en intégrant un nombre important de communes adjacentes. Elle devient alors la plus grande ville industrielle du continent européen et un important foyer de création artistique. À nouveau capitale politique et administrative... 

Crédits : S. Diemer/ Imagebroker/ Age Fotostock

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Lionel RICHARD, « BERLIN (foyer culturel) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/berlin-foyer-culturel/