BERLIN (foyer culturel)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Vue aérienne de Berlin

Vue aérienne de Berlin
Crédits : S. Diemer/ Imagebroker/ Age Fotostock

photographie

Alexanderplatz, Berlin

Alexanderplatz, Berlin
Crédits : Lucien Levy/ AKG-Images

photographie

Alte Nationalgalerie, Berlin

Alte Nationalgalerie, Berlin
Crédits : A. Popov/ Shutterstock

photographie

Potsdamer Platz, Berlin

Potsdamer Platz, Berlin
Crédits : Mato/ Shutterstock

photographie


Un Eldorado problématique

Selon les statistiques officielles, une vingtaine de milliers d’artistes vivent, en 2013, à Berlin, environ 10 p. 100 de la population active. Pas moins de cinq cents galeries exposent leurs œuvres. Paradis des arts ? L’image relève du mythe. Un mythe entretenu par les potentats locaux, qui pensent ainsi procurer à leur ville une renommée internationale et, à travers celle-ci, gagner l’attention d’investisseurs financiers.

Cela dit, la nouvelle capitale respire d’une vitalité hors pair, tant le dynamisme de la reconstruction pousse à un épanouissement de créativité. En atteste la progression du profit que tire la ville de ses millions de visiteurs étrangers. En 1991, le bénéfice généré par la culture se limitait à 600 000 euros. En 2001, il s’élève à plus d’un milliard. En 1995, les activités culturelles représentaient 45 000 emplois. En 2002, ils sont 50 000, et 75 000 en 2010.

Des clubs de littérature aux salles de concert, plus de deux mille institutions sont disséminées dans les quartiers. Cependant, les jeunes gens artistiquement actifs qui choisissent de se fixer temporairement à Berlin et parviennent à y conquérir une relative célébrité sont rares. Le Danois Olafur Eliasson, qui a aménagé son atelier dans une ancienne brasserie de Prenzlauer-Berg en 2008, a été honoré d’une exposition en 2010 en un lieu exceptionnel, le Martin-Gropius-Bau, mais il était déjà fort connu avant même d’avoir élu domicile à Berlin.

En juin-juillet 2011, une exposition intitulée Based in Berlin a été organisée avec l’appui du maire social-démocrate, Klaus Wowereit. Rassemblant quatre-vingts artistes, elle avait pour objectif, à travers des installations, des performances, des vidéos, de montrer combien la ville avait « développé l’un des centres de production d’art contemporain les plus importants du monde ». Hélas, le résultat ne fut pas celui attendu. Signée par un millier d’artistes, une pétition dénonça une coûteuse opération de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Lionel RICHARD, « BERLIN (foyer culturel) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/berlin-foyer-culturel/