LÉPANTE BATAILLE DE (1571)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Depuis le règne de Soliman le Magnifique (1521-1566), la suprématie navale en Méditerranée appartient aux Turcs. Son successeur, Sélim II, entreprend la conquête de Chypre : le 1er août 1571, les Vénitiens de Famagouste capitulent, ce qui provoque un grand émoi en Europe. La république de Venise réagit en s'alliant au pape Pie V et au royaume d'Espagne : c'est la « Sainte Ligue ». Une flotte chrétienne de plus de deux cents galères est alors constituée et placée sous la direction de don Juan d'Autriche, fils naturel de Charles Quint et demi-frère du roi d'Espagne Philippe II. Le 7 octobre 1571, dans le golfe de Patras, la coalition hispano-vénitienne inflige une sévère défaite à la flotte ottomane, dirigée par le grand-amiral Alī Pacha. Seuls une trentaine de navires turcs échappent à la destruction. Malgré sa célébrité, cette victoire navale chrétienne eut peu de conséquences dans le rapport des forces en Méditerranée : en effet, dès 1573, la conquête turque de Chypre est consacrée par un traité de paix passé entre l'empire ottoman et Venise. Et, en 1574, avec l'aide de leur marine qu'ils ont eu le temps de reconstituer, les Ottomans s'emparent de Tunis qui appartenait aux Espagnols.

Bataille de Lépante

Bataille de Lépante

photographie

Le 7 octobre 1571, au large de Lépante (Grèce), une coalition des puissances chrétiennes organisée par le pape Pie V et commandée par le prince espagnol don Juan d'Autriche écrase la flotte turque d'Ali Pacha. Jost Amman, La Bataille de Lépante, 1571. Gravure sur bois colorée avec rehauts... 

Crédits : AKG

Afficher

—  Pascal BURESI

Écrit par :

Classification


Autres références

«  LÉPANTE BATAILLE DE (1571)  » est également traité dans :

EXPLORATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 13 774 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les missions »  : […] L'action des missionnaires étend sur terre le domaine acquis par la mer. L'œuvre des grands ordres mendiants est décisive dans le domaine ibérique : dominicains et augustins aux marges du Mexique, mercédaires aux franges du Pérou. Les grands missionnaires franciscains relaient les conquistadores de la première conquête. Saint François Solano (1549-1610) découvre le Chili, le nord de l'Argentine a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explorations/#i_20054

JUAN D'AUTRICHE don (1545-1578)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 316 mots

Fils naturel de Charles Quint et demi-frère de Philippe II, qui lui donne le nom de don Juan d'Autriche, ce vaillant capitaine s'illustre d'abord en réprimant un soulèvement des Maures à Grenade en 1570. En 1571, il est choisi pour commander la flotte que l'Espagne, Venise et le pape envoient contre les Turcs (deux cents galères et six galéasses fortement armées d'artillerie). Le 7 octobre, la ren […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-d-autriche/#i_20054

MARINE

  • Écrit par 
  • Michel MOLLAT DU JOURDIN
  •  • 7 862 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Les marines à voile des grands États européens modernes (XVIe-XIXe s.) »  : […] Il ne faut pas exagérer, dans l'Europe de la Renaissance, le déclin des marines méditerranéennes. Venise, sous l'impulsion d'un Cristoforo Da Canal, chercha à adapter sa flotte de galères à la défense de ce qui lui restait d'empire contre une piraterie croissante et un nouvel ennemi, la flotte turque. À partir des guerres d'Italie, les marines atlantiques franchirent en force le détroit de Gibral […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marine/#i_20054

PHILIPPE II D'ESPAGNE (1527-1598)

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 3 004 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La lutte contre l'islam »  : […] Les Turcs avaient la maîtrise de la mer en Méditerranée. En 1560, une expédition contre l'île de Djerba tourna au désastre. Patiemment, le roi constitua de puissantes forces navales et put ainsi reprendre le Peñón de Vélez, sur la côte du Rif, puis envoyer l'escadre de don García de Toledo porter secours à Malte assiégée par les Turcs (1565). Ces brillants résultats furent compromis par la révol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philippe-ii-d-espagne/#i_20054

SÉLIM II (1524-1574) sultan ottoman (1566-1574)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 295 mots

Sultan ottoman (1566-1574), né en mai 1524, mort en décembre 1574 à Constantinople. Fils de Soliman I er le Magnifique, Sélim II, dit l'Ivrogne ou le Blond, accède au trône en 1566 au terme d'intrigues de palais et d'une lutte acharnée avec ses frères. Davantage enclin à mener une vie de plaisirs qu'à assumer la difficile tâche de gouverner l'empire, il confie les affaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/selim-ii/#i_20054

Pour citer l’article

Pascal BURESI, « LÉPANTE BATAILLE DE (1571) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-lepante/