MESSINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située dans le nord-est de la Sicile sur le détroit qui sépare celle-ci de l'Italie continentale, Messine est le point de passage obligé des liaisons entre l'île et la péninsule. Son rôle économique s'est affirmé au cours des siècles, malgré les catastrophes qui ont perturbé sa croissance : peste de 1743, séismes de 1783 et de 1908.

Italie : carte administrative

Italie : carte administrative

carte

Carte administrative de l'Italie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Centre méditerranéen sous les Normands, carrefour régional avant le rattachement de la Sicile à l'Italie, Messine a vu son rôle d'escale décliner ; mais ses activités de redistribution intéressent toute la Sicile et une partie de la Calabre. Le port, la gare, les entreprises de commerce, de transit et de transport entretiennent l'industrie (chimie, pharmacie, agroalimentaire, conserverie).

Fixée près d'un port bien protégé par une flèche de sable, la ville a été reconstruite suivant un maillage très large après le séisme de 1908 ; elle s'étire dans la plaine littorale sud-ouest - nord-est, mais n'a pas gagné l'escarpement des monts Péloritains qui la dominent à l'ouest.

Sa population, qui était de 246 300 habitants en 2006, augmente régulièrement, mais moins vite que celles de Catane, de Palerme ou de villes siciliennes récemment industrialisées ; en effet, son site ne convient pas aux grandes usines : raffineries de pétrole et industries associées sont implantées à Augusta et à Priolo (province de Syracuse) et à Gela (province de Caltanissetta).

La construction d'un pont enjambant le détroit pour relier la Sicile au continent est en suspens depuis plusieurs années.

—  Pierre-Yves PÉCHOUX

Écrit par :

  • : maître assistant à l'université de Toulouse-Le-Mirail, expert de l'Organisation des Nations unies à Chypre

Classification


Autres références

«  MESSINE  » est également traité dans :

HIÉRON II LE JEUNE (env. 306-215 av. J.-C.) tyran de Syracuse (270-215 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 350 mots

Tyran de Syracuse d’environ 270 av. J.-C. jusqu’à sa mort, né vers 306, mort en 216 ou 215. Lorsque le roi d’Épire, Pyrrhus, quitte la Sicile en 276, les habitants de Syracuse nomment Hiéron chef de l’armée (stratège). Ce dernier conforte sa position en épousant la fille de Leptines, un notable de la ville. Avant ces événements, les Mamertins, mercenaires de Campanie privés de solde depuis la mor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hieron-ii-le-jeune/#i_39399

MAMERTINS

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 352 mots

Terme qui désigne les membres d'une colonie du peuple osque, originaire de Campanie, qui s'installe en Sicile, à Messine plus précisément, sous le règne du tyran de Syracuse Agathocle. Comme c'est l'usage, ces émigrants se placent sous la protection d'un dieu, en l'occurrence le dieu Mars (en osque Mamers). La tutelle du dieu de la guerre donne courage et vaillance militaire aux Mamertins qui sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mamertins/#i_39399

MESSINE SÉISME DE (1908)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 498 mots

Le 28 décembre 1908, à 5 heures 58, une brève secousse sismique éveille la ville de Messine au nord-ouest de la Sicile. Elle est suivie d'une autre d'une dizaine de secondes, puis d'une succession de secousses d'une durée de 30 à 40 secondes. Un tsunami en résulte, formant une vague d'une douzaine de mètres de hauteur, qui ravage tout le détroit de Messine. La ville sicilienne fut détruite à 98 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seisme-de-messine/#i_39399

Pour citer l’article

Pierre-Yves PÉCHOUX, « MESSINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/messine/