BAPTÊME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'usage rituel de l'eau sous la forme de l'ablution, de l'immersion, de l'effusion est commun à la plupart des religions. Il se rattache au symbolisme naturel de l'eau, qui exprime à la fois désintégration et régénération. « L'ablution d'eau précédait les principaux actes religieux, préparant ainsi l'insertion de l'homme dans l'économie du sacré » (M. Eliade). Aussi la trouve-t-on pratiquée par les prêtres avant qu'ils n'entrent dans les temples. Elle jouait un rôle dans l'initiation aux mystères d'Isis et de Mithra, comme le remarque Tertullien (Sur le baptême, V, 1). Le bain dans le fleuve sacré, le Gange ou le Nil, exprime le renouvellement dans les forces sacrales. L'ablution purifie du crime, délivre des influences démoniaques. Tertullien relève aussi l'usage de baptiser les idoles, en vue de les consacrer. On asperge d'eaux lustrales les maisons, les villes, les sanctuaires. Tous ces rites sont l'expression d'un sens du sacré inhérent à la nature humaine et non de structures culturelles liées à une mentalité périmée. Ils présentent des caractères communs dans toutes les religions païennes, tout en se diversifiant d'après les caractères propres de chacune de ces religions. Toutefois ce n'est pas dans ces rites qu'il faut chercher les origines du baptême chrétien. Le christianisme est né dans un milieu juif et ne s'est étendu que plus tard dans le monde païen, grec et latin. C'est donc aux rites d'eau du judaïsme contemporain du Christ que nous devons nous référer.

Baptêmes juifs

La religion juive comportait des rites d'ablutions, qui sont consignés dans le Lévitique. Ainsi, pour l'ordination des prêtres (Lév., viii, 1), pour la consécration de l'autel : « Moïse fit sept aspersions sur l'autel et oignit, pour les consacrer, l'huile et les ustensiles » (Lév., viii, 11). Très importantes étaient les ablutions destinées à purifier ce qui était rituellement devenu impur. Ainsi en était-il pour celui qui avait touché un cadavre, pour tout ce qui concernait la vie sexuelle : « Quand une femme aura couché maritalement avec un homme, ils devront tous les deux se laver à l'eau et ils seront impurs jusqu'au soir » (Lév., xv, 18). Le lépreux était tenu à de sévères purifications rituelles. Ces ablutions rituelles étaient particulièrement soulignées au temps du Christ et poussées à un degré de minutie extrême. C'était en particulier le cas chez les Esséniens. Un bain de purification précédait pour eux chaque repas. On a retrouvé à Qumrān les piscines qui servaient à ces ablutions quotidiennes. Le Christ est accusé par les Pharisiens de ne pas tenir compte de ces obligations (Matth., xv, 2). Les judéo-chrétiens conserveront l'usage de ces purifications, comme on le voit en particulier dans les écrits pseudo-clémentins.

Saint Louis

Photographie : Saint Louis

Scènes de la vie de Saint Louis (1214-1270), roi de France (1226-1270) :.baptême d'un Juif en présence de Saint Louis ; départ de Saint Louis et de Marguerite de Provence pour la croisade ; mort de Saint Louis aux portes de Tunis. Enluminure extraite du Livre des faiz Monseigneur Saint Louis... 

Crédits : AKG

Afficher

Toutefois, le baptême chrétien apparaît comme radicalement différent de ces rites d'ablutions. Il n'était donné qu'une fois, comme rite d'initiation à la communauté. Il faut donc chercher si, dans le milieu juif, on trouve des analogies meilleures. L'initiation à la communauté essénienne impliquait un bain rituel. Mais ce n'était que la première participation aux bains quotidiens de la communauté et cette analogie doit être écartée. Plus sérieuse est la question du baptême des prosélytes. Tout païen converti à la religion juive devait prendre un bain, avant de recevoir la circoncision, pour faire disparaître son état d'impureté rituelle. Mais il n'est pas certain que l'usage existait au temps du Christ. Plus importante est l'existence d'un bain dans le Jourdain, que l'on trouve dans les communautés baptistes de cette région au temps des origines chrétiennes. Ce baptême a persisté chez les mandéens. Il est vraisemblable que Jean-Baptiste s'est inspiré de cet usage quand il baptisait dans le Jourdain. Le bain dans ce fleuve ne tient, en effet, aucune place dans l'Ancien Testament, à l'exception du bain de Naaman (II Rois, v, 1-28). Mais si JeanBaptiste s'est inspiré de cet usage, il lui donne une signification nouvelle. Son baptême est un geste prophétique, qui accomplit la promesse eschatologique de l'effusion d'eau purificatrice de la fin des temps. Il est le signe de la conversion et de l'entrée dans la communauté des pénitents qui se préparent à l'imminence de la Visite de Iahweh.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  BAPTÊME  » est également traité dans :

ANABAPTISME

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 1 399 mots

Le vocable « anabaptisme » désigne, étymologiquement, les pratiques et les doctrines des groupes chrétiens qui préconisent un second baptême. L'anabaptisme lui-même prétend seulement que le baptême doit être accordé aux adultes qui le demandent, aucun enfant ne pouvant faire cette démarche. Dans sa perspective, il n'existe donc qu'un baptême ; dans celle des Églises pédo-baptistes, il y a, par con […] Lire la suite

ASSEMBLÉES DE DIEU

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 189 mots

Tendance qui regroupe 90 p. 100 des adhérents français du pentecôtisme, les Assemblées de Dieu éditent une revue, Pentecôte . Comme dans les autres mouvements pentecôtistes, les Assemblées de Dieu exaltent chez leurs membres une grâce supplémentaire accordée au chrétien qui a vécu sa propre Pentecôte et reçu le baptême du Saint-Esprit, signe manifeste du salut. Ce baptême donne la puissance de tém […] Lire la suite

BAPTISME

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 1 083 mots

Le terme générique « baptisme » et l'adjectif qui en est dérivé calquent le mot grec β́απτισμα, par l'intermédiaire du latin ecclésiastique ( baptisma ) et de l'anglais moderne ( baptism ). Ils désignent une doctrine particulière du baptême et de l'Église comme communauté des baptisés. Dans un sens large sont baptistes tous les groupes qui se réclament de cette doctrine. Ainsi les pentecôtistes, […] Lire la suite

CANONIQUE DROIT

  • Écrit par 
  • Patrick VALDRINI
  •  • 8 014 mots

Dans le chapitre « Le droit des personnes »  : […] Le livre II du Code latin, un des sept livres de ce Code, est, sans aucun doute, l'ensemble législatif central tant par son contenu que par le nouvel équilibre qu'il présente par rapport au Code précédent. Ce dernier organisait les relations entre les personnes en référence, comme nous l'avons déjà dit, à une ecclésiologie où étaient développés les aspects hiérarchiques en raison de la menace que […] Lire la suite

CARÊME

  • Écrit par 
  • Robert CABIÉ
  •  • 495 mots

Temps qui, dans toutes les Églises chrétiennes, est réservé à la préparation de Pâques, et s'étend du mercredi des Cendres à la messe du soir du jeudi saint. Le carême (en latin populaire, quaresima  ; en latin classique, quadragesima [ dies ], « le quarantième » [jour avant Pâques] ) dure en principe quarante jours (comptés à l'époque où les dimanches en étaient exclus et où il se prolongeait ju […] Lire la suite

CATHARES

  • Écrit par 
  • Christine THOUZELLIER
  •  • 6 769 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Liturgie, hiérarchie, morale »  : […] D'un commun accord et à l'exemple des hérésiarques antérieurs, les cathares contestent la valeur des sacrements : le baptême d'eau, sans valeur, donné même aux enfants ; l'eucharistie, dépourvue de présence christique. Mais, quotidiennement, ils fractionnent le pain, qu'ils bénissent et distribuent aux assistants. Toutefois, les Albanenses refusent de bénir cet élément matériel. Tous condamnent l […] Lire la suite

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 423 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La vie de la communauté chrétienne »  : […] Ces conflits font apparaître combien est fausse une certaine image idyllique de la première Église. Le tableau que donne Luc de la communauté de Jérusalem, de son unité spirituelle et matérielle, outre qu'il a un caractère littéraire très marqué, ne convient qu'aux mois qui ont immédiatement suivi la Pentecôte. On doit dire au contraire que les premières décennies du christianisme comptent parmi c […] Lire la suite

CHRISTIANISME

  • Écrit par 
  • Pierre LIÉGÉ
  • , Universalis
  •  • 7 122 mots

Dans le chapitre « L'entrée en christianisme »  : […] C'est dans la mouvance des événements de Pâques et de Pentecôte et du témoignage des Apôtres que devait s'opérer le premier regroupement des chrétiens. On devenait chrétien d'abord par une conversion à la personne de Jésus identifié comme Seigneur, le rite du baptême venant sanctionner cette conversion. En se convertissant, les croyants avaient conscience d'entrer dans l'espace final de l'histoir […] Lire la suite

CYRILLE DE JÉRUSALEM (315 env.-env. 387)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 283 mots

Évêque de Jérusalem de 348 ou 350 à sa mort. Consacré par l'évêque homéen Acace de Césarée, Cyrille se rapproche rapidement du courant homéousien, ce qui lui vaut les attaques de ses anciens amis. Déposé par Acace en 357, réhabilité au concile de Séleucie (359), exilé de nouveau lors du concile de Constantinople de 360, il rentre à Jérusalem sous Julien (362) pour perdre encore une fois son siège […] Lire la suite

EAUX SYMBOLISME DES

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 4 078 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'eau baptismale ou lustrale »  : […] Une troisième orientation peut alors s'amorcer dans le symbolisme aquatique : celle de la purification, de l'eau baptismale ou lustrale. Nous saisissons là sur le vif cette logique si particulière du symbole où une image suscite une autre image qui peut jusqu'à un certain point contester la première tout en prolongeant une part importante de son sens. C'est ainsi que la méditation de l'archétype […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

22-27 septembre 2001 Vatican – Kazakhstan – Arménie. Voyage du pape Jean-Paul II au Kazakhstan et en Arménie

baptême » de l'Arménie, première nation officiellement christianisée. Il lance à cette occasion un nouvel appel au rapprochement des Églises d'Orient et d'Occident.  […] Lire la suite

19-22 septembre 1996 Vatican – France. Visite du pape Jean-Paul II en France pour le quinzième centenaire du baptême de Clovis

baptême de Clovis. De son côté, le souverain pontife émet le vœu que cette commémoration se déroule « sans confusion », dans le respect de la diversité « des sensibilités et des croyances ». Par ailleurs, le pape invite les chrétiens à dialoguer davantage « avec les autres composantes de la nation, spécialement avec les membres des autres confessions […] Lire la suite

6-13 juin 1988 U.R.S.S. Célébration du millénaire de l'Église orthodoxe russe

baptême du grand-prince Vladimir, événement fondateur du christianisme en Russie. Il représente Jean-Paul II qui n'a pas été invité. Le 10, au cours d'une cérémonie officielle à laquelle assiste Raïssa Gorbatchev, le patriarche Pimène, primat de Russie, se félicite de la politique de perestroïka (restructuration) menée par l'« architecte infatigable […] Lire la suite

2-22 février 1987 France. Baptême de l'Airbus A-320 et mesures de rétorsion envisagées par les États-Unis contre l'avion européen

baptême du biréacteur Airbus A-320, en présence de la marraine, lady Diana, et du prince de Galles. Cette cérémonie est, pour le Premier ministre, l'occasion d'annoncer que le programme concernant l'avion de combat futur (A.C.F.) français est engagé, et que le choix du gouvernement s'est porté sur le prototype Rafale, conçu par le groupe Dassault-Breguet […] Lire la suite

1er-29 mars 1982 Pologne. Lancement d'une campagne d'épuration

baptême de la dernière fille de Lech Wałęsa. Environ vingt mille personnes assistent à cette cérémonie, qui prend, en l'absence du leader de Solidarité, l'allure d'une manifestation politique. Le 23, le journal télévisé annonce que, sur ordre personnel du général Jaruzelski, des « groupes opérationnels » militaires vont se rendre dans les campagnes […] Lire la suite

Pour citer l’article

Louis-Marie CHAUVET, Jean DANIÉLOU, « BAPTÊME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/bapteme/