BAPTÊME

Le symbolisme du baptême chrétien

Le baptême chrétien est apparu dans un milieu juif. C'est donc en fonction des significations de l'eau dans ce milieu que son symbolisme peut être compris. On peut distinguer ici deux lignes principales.

La première est celle des eaux de la mort. « L'eau est figure de la mort » (Lactance, Les Institutions divines). L'analogie la plus importante est celle du Déluge. De même que l'eau du Déluge a détruit le monde pécheur, de même l'eau du baptême détruit l'homme pécheur. Une autre analogie est celle de la traversée de la mer Rouge : les eaux de la mer détruisirent le pharaon et ses troupes ; de même, l'eau du baptême détruit les démons qui dominaient l'homme. Une autre conception est voisine de celle-ci : pour la cosmologie hébraïque, la Terre est placée sur les eaux inférieures, qui sont les enfers, le royaume de la mort ; le Christ est descendu dans les enfers ; de même, la descente du baptisé dans la piscine baptismale symbolise la descente dans le monde de la mort. On peut rapprocher de ce thème celui de l'eau purificatrice, bien qu'il soit d'une autre origine. L'eau du baptême signifiera alors la destruction de la souillure originelle.

La seconde ligne est celle des eaux de la vie. Elle est en relation avec l'eau en tant qu'elle suscite et entretient la vie. D'après la Genèse (i, 20), les êtres vivants sont nés de l'eau. De même, selon saint Ambroise, l'eau du baptême suscite une nouvelle créature (Sur les sacrements). L'eau du baptême est comparée aussi aux fleuves du paradis (Gen., ii, 10), au bord desquels poussent des arbres de vie. Ézéchiel montre dans les temps messianiques un fleuve d'eau vive jaillissant du rocher du Temple et se répandant dans le désert de Juda, où il fait pousser des arbres de vie, et dans la mer Morte, où il fait pulluler les poissons (Ézéch., xlvii, 2-11). Le Christ applique cette prophétie au baptême (Jean, vii, 38). Dans cette perspective, l'eau est souvent associée à l'Esprit : « Nul, s'il n'est créé à nouveau de l'eau et de l'Esprit, n'entrera dans le Royaume » (Jean, iii,


pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BAPTÊME  » est également traité dans :

ANABAPTISME

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 1 399 mots

Le vocable « anabaptisme » désigne, étymologiquement, les pratiques et les doctrines des groupes chrétiens qui préconisent un second baptême. L'anabaptisme lui-même prétend seulement que le baptême doit être accordé aux adultes qui le demandent, aucun enfant ne pouvant faire cette démarche. Dans sa perspective, il n'existe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anabaptisme/#i_3640

ASSEMBLÉES DE DIEU

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 189 mots

Tendance qui regroupe 90 p. 100 des adhérents français du pentecôtisme, les Assemblées de Dieu éditent une revue, Pentecôte. Comme dans les autres mouvements pentecôtistes, les Assemblées de Dieu exaltent chez leurs membres une grâce supplémentaire accordée au chrétien qui a vécu sa propre Pentecôte et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assemblees-de-dieu/#i_3640

BAPTISME

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 1 083 mots

(baptisma) et de l'anglais moderne (baptism). Ils désignent une doctrine particulière du baptême et de l'Église comme communauté des baptisés. Dans un sens large sont baptistes tous les groupes qui se réclament de cette doctrine. Ainsi les pentecôtistes, les adventistes, les mennonites..., sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baptisme/#i_3640

CANONIQUE DROIT

  • Écrit par 
  • Patrick VALDRINI
  •  • 8 001 mots

Dans le chapitre « Le droit des personnes »  : […] d'une charte des droits et devoirs revenant à tout baptisé, du fait même de son baptême. C'est, en effet, cette condition fondamentale de baptisé qui forme le statut juridique commun (le fidèle) puisque, par ce sacrement du baptême, la personne, incorporée à l'Église, reçoit du Christ lui-même le devoir et le droit de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-canonique/#i_3640

CARÊME

  • Écrit par 
  • Robert CABIÉ
  •  • 495 mots

Temps qui, dans toutes les Églises chrétiennes, est réservé à la préparation de Pâques, et s'étend du mercredi des Cendres à la messe du soir du jeudi saint. Le carême (en latin populaire, quaresima ; en latin classique, quadragesima [dies], « le quarantième » [jour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/careme/#i_3640

CATHARES

  • Écrit par 
  • Christine THOUZELLIER
  •  • 6 768 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Liturgie, hiérarchie, morale »  : […] Les plus résolus d'entre eux s'engagent ensuite dans la voie qui mène au rang des « parfaits » et sollicitent le baptême. Ils s'y préparent pendant un an, s'astreignent à des périodes de jeûne et ne sont admis à recevoir le consolamentum que sur un nouvel avis et avec l'approbation des ordines : ce sont, en quelque sorte, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathares/#i_3640

CATHOLICISME - Histoire de l'Église catholique des origines au pontificat de Jean-Paul II

  • Écrit par 
  • Jean DANIÉLOU, 
  • André DUVAL
  •  • 16 422 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La vie de la communauté chrétienne »  : […] au Temple, ont constitué une communauté cultuelle propre. Le rite d'initiation est le baptême, qui confère le don de l'Esprit. L'origine du rite paraît être le baptême de pénitence de Jean-Baptiste, lui-même en relation avec l'usage, dans le judaïsme marginal, de bains sacrés dans le Jourdain. Le baptême est donné au nom du Père, du Fils et de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catholicisme-histoire-de-l-eglise-catholique/#i_3640

CHRISTIANISME

  • Écrit par 
  • Pierre LIÉGÉ
  • , Universalis
  •  • 7 122 mots

Dans le chapitre « L'entrée en christianisme »  : […] conversion à la personne de Jésus identifié comme Seigneur, le rite du baptême venant sanctionner cette conversion. En se convertissant, les croyants avaient conscience d'entrer dans l'espace final de l'histoire du monde, les temps messianiques, d'accéder à un renouvellement d'existence, d'entrer dans le salut, d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christianisme/#i_3640

CYRILLE DE JÉRUSALEM (315 env.-env. 387)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 283 mots
  •  • 1 média

Évêque de Jérusalem de 348 ou 350 à sa mort. Consacré par l'évêque homéen Acace de Césarée, Cyrille se rapproche rapidement du courant homéousien, ce qui lui vaut les attaques de ses anciens amis. Déposé par Acace en 357, réhabilité au concile de Séleucie (359), exilé de nouveau lors du concile de Constantinople de 360, il rentre à Jérusalem sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cyrille-de-jerusalem/#i_3640

EAUX SYMBOLISME DES

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 4 082 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'eau baptismale ou lustrale »  : […] vi, 3, 4). Le baptême lui-même participe de cette ambivalence surdéterminante qui est celle de l'eau pure, à la fois purificatrice par contagion, fécondante et régénérescente. C'est ce que note très bien saint Jean Chrysostome (Homil. in Joh. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-des-eaux/#i_3640

ÉGLISE, architecture

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 8 041 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'Église triomphante et l'architecture aulique »  : […] Le christianisme, étant une religion d'initiés, exigeait le passage par le baptême avant l'entrée dans l'édifice de culte. À l'âge de trente ans, le catéchumène était plongé dans une piscine d'eau vive. Il fallut imaginer pour cela un édifice indépendant de la cathédrale. Le plan centré fut adopté, la piscine généralement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-architecture/#i_3640

ENLUMINURE

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN, 
  • Eric PALAZZO
  •  • 11 850 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La représentation imaginaire d'un rituel »  : […] les différents ordres de la société, dont les points de départ et d'arrivée sont le baptême d'un fidèle et la Crucifixion. Raccourci extraordinaire du parcours liturgique indispensable pour tout chrétien, cette image accorde une place à la ritualité idéale – saint Pierre baptise et l'Église personnifiée recueille le sang du Christ dans un calice […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enluminure/#i_3640

HUT HANS (1490 env.-1527)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 530 mots

Prédicateur anabaptiste et fondateur de nombreuses communautés en Franconie, en Bavière, en Moravie, en Silésie et, surtout, en Autriche. Né à Haina, en Thuringe, Hans Hut (ou encore : Hutt, Huth, Huet) est pendant quelque temps sacristain des seigneurs Hans et Georg de Bibra-Schwebenheim, puis devient relieur et colporteur de livres, ce qui l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-hut/#i_3640

JEAN LE BAPTISTE (mort en 28)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 849 mots

Jean, dit le Baptiste, nous est connu à travers la présentation interprétative, très diversifiée selon les livres, des Évangiles et des Actes des Apôtres. Si sa parenté avec Jésus, sa conception miraculeuse, sa naissance du prêtre Zacharie et de la stérile Élisabeth sont laissées à la seule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-le-baptiste/#i_3640

MANDÉISME

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 1 842 mots

Dans le chapitre « Textes et doctrines »  : […] aux premiers siècles du christianisme et qu'il faut traduire par « observants ». Un troisième nom leur est attribué, celui de sabaya (« baptistes »), qui souligne l'importance prise dans cette secte par les rites du baptême. C'est de cette appellation que les auteurs musulmans se servent de préférence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandeisme/#i_3640

MENNONITES

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 1 198 mots

Dans le chapitre « L'anabaptisme pacifique suisse »  : […] Corpus Christi au Corpus christianum de la chrétienté médiévale. Elle trouva son expression symbolique dans le baptême des seuls adultes sur profession de leur foi, d'où le nom de re-baptiseurs (« anabaptistes ») donné au groupe, puisque tous ses membres avaient déjà été baptisés enfants. Les intéressés refusaient quant à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mennonites/#i_3640

PÉCHÉ ORIGINEL

  • Écrit par 
  • André-Marie DUBARLE, 
  • André DUMAS
  •  • 6 927 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Thomas d'Aquin et Luther »  : […] Augustin avait dit que la concupiscence, née du péché, était pardonnée au baptême, non pas pour être supprimée, mais pour n'être plus imputée comme péché. Luther reprend la formule, mais en la modifiant. C'est le péché lui-même qui est pardonné, non pas pour être supprimé, mais pour n'être pas imputé. Car la concupiscence, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peche-originel/#i_3640

SACREMENTS

  • Écrit par 
  • Louis-Marie CHAUVET, 
  • Jean TROUILLARD
  • , Universalis
  •  • 3 801 mots

Dans le chapitre « Les interrogations contemporaines »  : […] paradigmatiques dans les deux sacrements reconnus traditionnellement comme majeurs (baptême et eucharistie), du caractère analogique du concept de sacrement (déjà souligné dans la grande scolastique) et ainsi de l'impossibilité de couper les sacrements des autres manifestations du Christ Sauveur dans les Écritures et dans l'existence historique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacrements/#i_3640

SYMÉON LE NOUVEAU THÉOLOGIEN (949-1022)

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT
  •  • 1 285 mots

Dans le chapitre « Le baptême d'Esprit »  : […] l'expérience de la foi. L'Esprit repose sur l'Église comme corps sacramentel du Christ. Mais le baptême n'est rien s'il n'est actualisé par une naissance consciente dans l'Esprit ; l'eucharistie n'est rien si nous n'éprouvons pas que le Christ, en nous incorporant à son corps comme paille dans le feu du Buisson ardent, rencontre et accueille chacun […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symeon-le-nouveau-theologien/#i_3640

TERTULLIEN (155 env.-env. 225)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude FREDOUILLE
  •  • 3 943 mots

Dans le chapitre « Traités concernant la « discipline » »  : […] ), premier commentaire que nous possédions du Pater Noster ; le traité Sur le baptême (De baptismo), particulièrement important pour l'histoire de la liturgie sacramentaire, écrit pour réfuter les arguments d'une secte gnostique qui rejetait le baptême ; le traité Sur la patience (De patientia), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tertullien/#i_3640

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean DANIÉLOU, Louis-Marie CHAUVET, « BAPTÊME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bapteme/