Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

DISNEY WALT (1901-1966)

Des contemporains ont situé Walt Disney dans la mouvance d'autres grandes figures du Nouveau Monde, de Thomas Edison à Henry Ford. Plus qu'un apôtre du taylorisme à outrance, on serait tenté de rapprocher le souverain de Disneyland d'un impresario hors du commun tel que Diaghilev, qui réunit dans son sillage de multiples talents (peintres, compositeurs, librettistes et chorégraphes). Comme lui, Disney joua un rôle de révélateur et de catalyseur dans son domaine.

Walt Disney et Mickey Mouse - crédits : General Photographic Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

Walt Disney et Mickey Mouse

Lors d'une rétrospective mondiale du Septième Art-bis, en 1967, à Montréal, un maître animateur hollywoodien du nom de Chuck Jones fut applaudi par ses pairs en reconnaissant, entre autres hommages aux pionniers du dessin animé, le rôle éminent du père putatif de Mickey. À l'entendre, il n'était ni musicien, ni peintre, ni plumitif ou animateur émérite. Et pourtant : « Il est sorti de ses studios des œuvres parmi les plus réputées jamais réalisées... »

Un petit gars du Middle West

Né le 5 décembre 1901 à Chicago, avant-dernier enfant d'une famille nombreuse, Walter Elias Disney situera souvent ses meilleurs souvenirs dans une ferme du Missouri. Après ce trop bref séjour durant lequel il croquera ses premiers porcelets sur le vif, le jeune garçon connaît des moments moins amènes quand son père, entreprenant mais versatile, choisit de délaisser les verts pâturages pour diffuser des gazettes dans la grisaille d'une grande cité. Détenteur d'une concession à Kansas City, il charge deux de ses fils, dont Walt, de la distribution des quotidiens. Celui-ci s'adonnera à bien d'autres tâches au détriment de sa scolarité, mais sans cesser de dessiner (il fréquente alors le Kansas City Art Institute). Son frère Roy (1893-1971) s'étant engagé dans la marine durant la Première Guerre mondiale, Walt, qui n'a pas encore dix-sept ans, se porte à son tour volontaire dans un service de la Croix-Rouge en falsifiant sa date de naissance. Affecté en France comme ambulancier dans la région parisienne, il agrémente l'ordinaire en caricaturant ses compagnons de cantine.

De retour au pays, Walt s'associe, entre deux périodes de chômage, avec Ub Iwerks (1901-1971), un graphiste rencontré dans une agence de publicité de Kansas City. Les deux amis s'initient sur le tas au maniement de la caméra, tant à l'arrêt sur image qu'à la prise de vues réelles, pour des programmes promotionnels distribués dans les salles locales. Après diverses expériences conduites avec des silhouettes découpées, l'entreprenant Walt constitue une petite équipe pour réaliser une première collection de contes de fées adaptés au goût du jour et qui demeureront confidentiels.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Michel ROUDEVITCH. DISNEY WALT (1901-1966) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 19/12/2017

Médias

Walt Disney et Mickey Mouse - crédits : General Photographic Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

Walt Disney et Mickey Mouse

Blanche-Neige et les sept nains (1937) - crédits : PRNewsFoto/Walt Disney Studios Home Entertainment/ AP Images

Blanche-Neige et les sept nains (1937)

Autres références

  • FANTASIA, film de Walt Disney

    • Écrit par
    • 1 146 mots

    Ancien réalisateur de films d'animation devenu producteur, créateur de Mickey Mouse, Walt Disney (1901-1966) avait connu un grand succès en inventant le dessin animé de long-métrage avec Blanche-Neige et les sept nains (Snow White and the Seven Dwarfs, 1938), première étape d'une longue...

  • LES STUDIOS DISNEY

    • Écrit par
    • 202 mots
    • 1 média

    Longtemps sous contrat à la R.K.O., mais jouissant déjà d'une liberté certaine, Walt Disney (1901-1966) gagne son autonomie financière en créant les studios de Burbank, au nord d'Hollywood, dont il a lui-même dessiné les plans. Après les Silly Symphonies, c'est le succès inattendu...

  • BANDE DESSINÉE

    • Écrit par
    • 22 913 mots
    • 15 médias
    ...burlesque triomphe quand Elzie Crisler Segar (1894-1938) invente Popeye (1929), un marin qui acquiert une force surhumaine en mangeant des épinards. Les personnages des dessins animés produits par Walt Disney (1901-1966) sont adaptés en bandes dessinées par des artistes qui restèrent longtemps anonymes....
  • BARKS CARL (1901-2000)

    • Écrit par
    • 152 mots

    Auteur américain de bandes dessinées. Carl Barks commence en 1935 à travailler pour les dessins animés produits par Walt Disney. En 1942, il est chargé de réaliser des bandes dessinées centrées sur Donald, un canard grincheux et malchanceux apparu dans des dessins animés en 1934. Carl Barks le...

  • CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'animation

    • Écrit par et
    • 17 657 mots
    • 6 médias
    Avec Walt Disney, la rude imagerie caricaturale, chorégraphique et animalière des prédécesseurs se plie à des formes plus élaborées de cocasserie et de gentillesse pastorale qui caractérisent les séries Mickey Mouse (qui naît en 1928 dans Steamboat Willie, premier cartoon sonore) et Silly...
  • FLEISCHER RICHARD (1916-2006)

    • Écrit par
    • 775 mots

    Né le 8 décembre 1916, dans le quartier de Brooklyn, à New York, le réalisateur américain Richard Fleischer est le fils de Max et le neveu de Dave Fleischer, pionniers du dessin animé qui, avec les Cartoons des séries « Out of the Inkwell », « Betty Boop » et « Popeye », furent, dans les années...

  • Afficher les 7 références