ARACHNIDES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Arachnides fossiles

Le plus ancien fossile d’arachnides connu est un scorpion qui a été découvert en Écosse dans les sédiments datant du Silurien inférieur (— 435 millions d’années). Les espèces de scorpions du Carbonifère (autour de — 280 millions d’années) ressemblent beaucoup aux formes actuelles, raison pour laquelle ces animaux sont souvent qualifiés de véritables fossiles vivants.

Des fossiles d’araignées ont ensuite été mis au jour. Bien que leur corps relativement mou se prête mal à une bonne conservation, des fragments remontent à la période dévonienne (autour de — 390 millions d’années). La plus ancienne de ces araignées est l’espèce Attercopus fimbriunguis. Des traces d’acariens datant de cette période ont également été observées.

Araignée fossile

Photographie : Araignée fossile

En raison de leur corps mou, les fossiles d'araignées sont souvent de qualité médiocre. Néanmoins, des dépôts de cendres volcaniques de la Mongolie intérieure ont bien conservé cette Mongolarachne jurassica (anciennement appelée Nephila jurassica), une espèce d'araignée fossile... 

Crédits : P. A. Selden/ Biology Letters/ The Royal Society Publishing

Afficher

La connaissance des autres groupes d’arachnides remontent essentiellement autour de — 320 millions d’années (durant le Carbonifère), les espèces y sont encore peu diversifiées mais en grand nombre avec une large répartition géographique. La plupart des espèces paléozoïques diffèrent nettement des formes actuelles. S’il existe peu de fossiles datés du Mésozoïque (de — 251 à — 65 millions d’années), ceux-ci sont de nouveau bien représentés au Cénozoïque : des formes très variées se retrouvent en particulier dans des terrains oligocènes (autour de — 30 millions d’années), tant en Europe qu’en Amérique, soit fossilisées (empreintes dans des roches), soit conservées dans l’ambre de la Baltique. Ces espèces oligocènes d’arachnides sont presque semblables aux actuelles.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Médias de l’article

Arachnides

Arachnides
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Argyronète

Argyronète
Crédits : D. Kucharski; K. Kucharska/ Shutterstock

photographie

Arachnides : classification

Arachnides : classification
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Uropyge

Uropyge
Crédits : R. M. Bolton/ Shutterstock

photographie

Afficher les 10 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur en sciences biologiques, maître de conférences au Muséum national d'histoire naturelle, Paris, enseignant-chercheur

Classification

Autres références

«  ARACHNIDES  » est également traité dans :

ACARIENS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CONNAT, 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 6 635 mots
  •  • 4 médias

Le terme acarien fait souvent penser aux êtres minuscules qui vivent dans la poussière des habitations et sont responsables de nombreuses allergies. En fait, ce groupe zoologique comprend un très grand nombre d'espèces dont les tailles varient de quelques dixièmes de millimètres (pour le sous-groupe des acariformes) à plus de 1 centimètre pour les tiques (encore appelées ixodes) gorgées de sang ( […] Lire la suite

ARAIGNÉES ou ARANÉIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 5 367 mots
  •  • 7 médias

Les araignées (qui constituent l'ordre des Aranéides) sont des animaux à huit pattes capables de sécréter des fils de soie qui peuvent servir, pour certaines espèces, à tisser des toiles. Elles appartiennent au groupe des arachnides comme les scorpions, les acariens, les opilions et les pseudo-scorpions. Ce ne sont pas des insectes (qui sont des animaux à six pattes) mais, tout comme eux, les ara […] Lire la suite

CHÉLICÉRATES

  • Écrit par 
  • Roland LEGENDRE, 
  • Max VACHON
  •  • 2 478 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Composition du sous-embranchement »  : […] Tels que nous venons de les définir, les Chélicérates comprennent à la fois des formes actuelles (marines ou terrestres) et des formes fossiles (marines ou saumâtres). Certains d'entre eux sont connus depuis le Cambrien, c'est-à-dire depuis plus d'un demi-milliard d'années. L'ensemble des spécialistes considère généralement que les Chélicérates sont formés de deux classes, celle des Mérostomes et […] Lire la suite

EXCRÉTION

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 261 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les produits terminaux du catabolisme azoté »  : […] Les réactions du catabolisme cellulaire conduisent, d'une part, à la formation d'eau, de gaz carbonique et, d'autre part, à celle de divers composés azotés (fig. 1) . Ceux-ci sont les seuls que l'on doive envisager dans le cadre de l'excrétion au sens strict. La dégradation des acides aminés et des bases pyrimidiques produit de l' ammoniac par des réactions de désamination (fig. 2) . Ces réaction […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Christine ROLLARD, « ARACHNIDES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/arachnides/