ARACHNIDES

Médias de l’article

Argyronète

Argyronète
Crédits : D. Kucharski; K. Kucharska/ Shutterstock

photographie

Arachnides : classification

Arachnides : classification
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Arachnides

Arachnides
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Opilion

Opilion
Crédits : A. Hakola/ Shutterstock

photographie

Tous les médias


Les arachnides (Arachnida) – dont les représentants les plus connus sont les araignées, les scorpions et les acariens – sont des animaux largement répandus sur la Terre : ils occupent à peu près tous les types de milieux. Dans l’état actuel de nos connaissances, on en dénombre environ 90 000 espèces. Les arachnides sont des arthropodes (animaux présentant une carapace externe ou exosquelette et un corps segmenté) qui appartiennent à l’ensemble des chélicérates, lui-même inclus dans le groupe des chélicériformes. Certaines espèces sont cosmopolites, c’est-à-dire largement répandues, d’autres sont plus localisées, voire endémiques (n’existant que dans une zone bien définie), avec des exigences écologiques précises.

Si les plus primitifs des chélicériformes (c’est-à-dire les pycnogonides et les mérostomes) sont aquatiques, tous les arachnides sont essentiellement terrestres, à l’exception de quelques espèces adaptées à la vie en eau douce (comme les hydracariens ou l’araignée du genre Argyroneta) ou marine (halacariens), ce qui correspond, sur le plan évolutif, à un retour à l’eau.

Argyronète

Argyronète

photographie

Encore appelée araignée-scaphandrier, l'argyronète (Argyroneta aquatica) est la seule espèce d'araignée aquatique. On peut voir ici les bulles d'air, ramenées de la surface, qui recouvrent ses pattes et enveloppent son abdomen. Celles-ci sont maintenues grâce à ses soies hydrofuges.... 

Crédits : D. Kucharski; K. Kucharska/ Shutterstock

Afficher

Au sein des arachnides, on peut distinguer 11 groupes (ordres dans la classification classique). Ceux-ci, bien qu’ils possèdent des caractères communs, sont morphologiquement très différents les uns des autres. Les tropiques hébergent tous ces groupes dont trois sont exclusivement représentés sous ces latitudes : les ricinules, les schizomides et les uropyges. Les autres sont également présents en Europe : les acariens, les amblypyges, les araignées, les opilions, les palpigrades, les pseudoscorpions, les scorpions et les solifuges.

Arachnides : classification

Arachnides : classification

dessin

Cet arbre phylogénétique montre les relations qui existent entre les différents groupes (ordres) d'Arachnides. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Arachnides

Arachnides

diaporama

Les divers groupes (ordres) d'Arachnides. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Opilion

Opilion

photographie

Rilaena triangularis est une espèce d'opilion ou faucheux. Elle se rencontre en France dans une très large variété de biotopes : jardins, bois, parcs, buissons, bord des rivières. Cet arachnide, caractérisé par ses longues pattes frêles, a un corps qui mesure environ 5 mm. 

Crédits : A. Hakola/ Shutterstock

Afficher

Caractères distinctifs des [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : docteur en sciences biologiques, maître de conférences au Muséum national d'histoire naturelle, Paris, enseignant-chercheur

Classification


Autres références

«  ARACHNIDES  » est également traité dans :

ACARIENS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CONNAT, 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 6 635 mots
  •  • 5 médias

, par opposition aux arthropodes antennates encore appelés mandibulates) et quatre pattes à l'état adulte (ce sont donc, comme les araignées, des arachnides). Ils ont conquis la quasi-totalité des milieux à la surface de la Terre, y compris ceux des régions polaires, des déserts et des sources chaudes. Les espèces varient non seulement par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acariens/#i_6835

ARAIGNÉES ou ARANÉIDES

  • Écrit par 
  • Christine ROLLARD
  •  • 5 366 mots
  •  • 8 médias

animaux à huit pattes capables de sécréter des fils de soie qui peuvent servir, pour certaines espèces, à tisser des toiles. Elles appartiennent au groupe des arachnides comme les scorpions, les acariens, les opilions et les pseudo-scorpions. Ce ne sont pas des insectes (qui sont des animaux à six pattes) mais, tout comme eux, les araignées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/araignees-araneides/#i_6835

CHÉLICÉRATES

  • Écrit par 
  • Roland LEGENDRE, 
  • Max VACHON
  •  • 2 477 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Composition du sous-embranchement »  : […] sont formés de deux classes, celle des Mérostomes et celle des Arachnides, et ils s'accordent à faire une place à part à un groupe très particulier, essentiellement marin, les Pycnogonides ou Pantopodes. Pour certains spécialistes, les Pycnogonides, de par la présence de chélicères, font partie des Chélicérates où ils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chelicerates/#i_6835

EXCRÉTION

  • Écrit par 
  • René LAFONT
  •  • 5 260 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les produits terminaux du catabolisme azoté »  : […] comparables de deux des trois composés précédents (exemple les uréo-uricotèles). Les Arachnides, enfin, se distinguent de l'ensemble en éliminant essentiellement de la guanine (guanotélisme). Il ne faudrait pas pour autant croire que les choses sont aussi simples. À côté des composés majeurs, il existe de nombreuses substances azotées dont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/excretion/#i_6835

Voir aussi

Pour citer l’article

Christine ROLLARD, « ARACHNIDES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arachnides/