Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AQUACULTURE

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Le mot aquaculture, qui s'est progressivement substitué à celui d'aquiculture, désigne l'ensemble des activités qui ont pour objet la production par l'homme d'espèces aquatiques animales ou végétales. Cette définition, d'ordre scientifique, doit être prise au sens le plus large : il y a aquaculture dès lors qu'il existe au moins une intervention humaine (habituellement plusieurs) au cours du cycle de vie des organismes élevés, intervention distincte de l'opération de capture ou de récolte, et donc antérieure à la mort de l'organisme. On distingue de nombreuses formes d'aquaculture, de la transplantation (déplacement des organismes au sein de leur aire de répartition géographique naturelle) et l'acclimatation (introduction des organismes dans un lieu situé en dehors de leur aire de répartition) jusqu'à l'élevage intensif avec distribution de nourriture artificielle dans des bassins aménagés ou des cages à fort renouvellement d'eau. En ce sens, l'aquaculture peut être définie comme la gestion d'un écosystème aquatique en vue d'y favoriser la production d'une ou de plusieurs espèces d'intérêt commercial.

Il existe également une définition d'ordre juridique de l'aquaculture : une activité d'élevage d'espèces aquatiques dont la propriété du stock appartient à une personne juridique identifiée tout au long du cycle d'élevage. Cette définition est adoptée par exemple par la F.A.O. (Food and Agriculture Organization of the United Nations). Les activités de transformation, conditionnement et commercialisation des produits de l'aquaculture, propriété d'une personne juridique, comportent en effet des particularités qui les distinguent de la pêche.

L' aquaculture concerne aussi bien les eaux douces (où elle a pris naissance 1 500 ans avant notre ère) que les eaux saumâtres et marines. À la différence de la pêche, dont 90 p. 100 des apports mondiaux proviennent des océans, les produits de l'aquaculture (animaux et végétaux) sont issus à peu près à parts égales des eaux douces (27 Mt) et marinees (32 Mt). Cette activité, en plein essor depuis les années 1980, devrait permettre de contenter des besoins toujours croissants et qui ne peuvent plus être satisfaits par la pêche, dont la production est stabilisée depuis cette époque.

Bref historique

L' idée d'élever des organismes aquatiques n'est pas nouvelle. C'est en Chine et en Inde qu'une pisciculture d'eau douce très simple s'est développée 1 500 ans avant notre ère. Le premier traité de pisciculture connu a été écrit par Fan-Li en 475 avant J.-C. Sur les rives de la Méditerranée, à peu près à la même époque, la pisciculture extensive en lagune est développée par les Étrusques et les Romains, pendant que le grossissement d'huîtres est entrepris en Grèce, puis en Italie. C'est de façon empirique, à partir de l'observation des animaux aquatiques conservés en viviers et avec des techniques de pêche archaïques, que les premières formes effectives d'élevage se sont développées. Ainsi, les juvéniles de nombreuses espèces nées en mer pénètrent naturellement dans les lagunes qui communiquent avec la mer. Leur capture, après une saison de grossissement en lagune, lors de leur retour en mer, est facile à l'aide de grilles, de claies ou de filets barrant les passes. Cette technique, à mi-chemin entre la pêche et l'élevage, a peu à peu évolué au cours de la Renaissance vers un véritable engraissement. Elle est alors à cette époque largement pratiquée en Asie (étangs côtiers aménagés d'Indonésie, dits tambaks), mais aussi en Europe (valli de la plaine du Pô, réservoirs à poissons de la région d'Arcachon, etc.). En Europe centrale, la pisciculture d'eau douce de la carpe[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur émérite à l'université de la Méditerranée, Marseille

Classification

Pour citer cet article

Lucien LAUBIER. AQUACULTURE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009

Médias

Aquaculture : étapes du cycle de développement de "Porphyra tenera" - crédits : Encyclopædia Universalis France

Aquaculture : étapes du cycle de développement de "Porphyra tenera"

Ferme d’algues, province de Fujian (Chine) - crédits : Raywoo/ Shutterstock

Ferme d’algues, province de Fujian (Chine)

Aquaculture : exploitation des filets - crédits : Encyclopædia Universalis France

Aquaculture : exploitation des filets

Autres références

  • AZTÈQUES

    • Écrit par , et
    • 12 580 mots
    • 22 médias
    Dernières survivances du passé lacustre de la grande Tenochtitlán, les chinampas de Xochimilco sont devenues un passage obligé pour tous les visiteurs à la recherche du paysage culturel de l’époque préhispanique. Composé de canaux de navigation sillonnant entre des parcelles de production agricole,...
  • BANGLADESH

    • Écrit par et
    • 8 418 mots
    • 9 médias
    Ensuite, le développement de la culture intensive de crevettes contribue significativement à l’augmentation des échanges commerciaux du Bangladesh : la crevetticulture est devenue le deuxième secteur d’exportation du pays. Implantée dans les années 1970, elle est considérée comme une formidable opportunité...
  • BIOTECHNOLOGIES

    • Écrit par
    • 5 368 mots
    • 4 médias
    Le domaine d'application des biotechnologies modernes dans le monde aquatique en est encore à ses balbutiements. Il regroupe diverses techniques qui permettent d'augmenter le taux de croissance des espèces aquatiques d'élevage, d'améliorer la qualité nutritive des aliments aquacoles et la santé des poissons,...
  • ÉQUATEUR

    • Écrit par , , , et
    • 8 605 mots
    • 9 médias
    ...exclusive), la pêche, qui représente 8 % des exportations, stimule une industrie de la conserverie (exportation de thon) et dynamise le port de Manta. L'aquaculture du delta du Guayas, étendue au détriment des mangroves littorales,a fait du pays le premier exportateur de crevettes au monde, mais...
  • Afficher les 8 références