Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

AQUACULTURE

Les principales filières aquacoles

Il existe en aquaculture de nombreuses formes d'élevage, qui se ramènent fondamentalement à trois grands types d'intervention humaine :

– une intervention sur le milieu d'élevage, qui peut se traduire par le confinement d'une surface (construction d'enclos, de bassins, fermeture de lagune, etc.), la fertilisation de zones permettant d'accroître la productivité naturelle, la gestion de l'eau (circulation et taux de renouvellement, aération forcée, mélange d'eaux de salinité différente, etc.) ;

– une intervention sur l'alimentation des organismes élevés (apports de nourriture naturelle, vivante ou inerte, d'aliments manufacturés, etc.) ;

– une intervention sur les cheptels en élevage avec l'introduction de juvéniles, l'éradication d'espèces indésirables ou compétitrices, la lutte contre les parasites, les pêches périodiques ou totales.

Diverses méthodes d'élevage combinant ces trois types d'intervention sont mises en œuvre. Le choix dépend du groupe zoologique produit. Compte tenu des différences importantes dans la biologie des organismes élevés, une analyse par grands groupes zoologiques – poissons, mollusques et crustacés – s'impose, les algues étant traitées après.

L'élevage des poissons

Selon un modèle classique en élevage animal, deux phases peuvent être distinguées : l'obtention des alevins et le grossissement jusqu'à une taille marchande.

L'obtention des alevins

Quelle que soit l'espèce considérée, le premier problème est de disposer, en nombre suffisant, de juvéniles destinés à être mis en élevage. Chez les poissons, trois techniques différentes sont utilisées : la collecte d'alevins dans le milieu naturel, la production d'alevins en milieu semi-contrôlé, enfin l'obtention d'alevins en milieu totalement contrôlé.

La collecte d'alevins dans le milieu naturel est à l'origine des premiers élevages de poissons, en eau douce puis en eau de mer. Le succès de cette collecte repose sur le savoir-faire des pêcheurs. Ces derniers utilisent des filets à maille très fine, adaptée à la taille des alevins de l'espèce recherchée, et opèrent dans des lieux et à une période favorables. Les alevins capturés, lorsqu'ils sont assez grands pour le supporter, font ensuite l'objet d'un tri ; dans le cas d'alevins de petite taille, très fragiles, ce tri n'est pas possible et il faut connaître précisément la période d'apparition des alevins de l'espèce recherchée. Le transport et la mise à l'eau dans les enceintes d'élevage sont des opérations d'autant plus délicates que les alevins ont déjà été stressés lors de la capture. Les chocs thermiques et osmotiques doivent être soigneusement évités. Cette technique très artisanale est encore utilisée dans de nombreuses régions du monde. Les alevins de poissons d'eau douce comme les cyprinidés (carpes, barbeaux) sont relativement robustes, alors que ceux des poissons marins, comme le bar, la daurade ou le mulet, de plus petite taille, sont plus fragiles.

La production d'alevins en milieu semi-contrôlé est la technique la plus utilisée pour la production d'alevins en eau douce. Les géniteurs, maintenus en captivité dans les écloseries, parviennent, naturellement ou avec utilisation d'hormones, à maturité sexuelle. Ils sont placés en bassins de ponte. Les œufs flottants sont recueillis dans un collecteur et transférés dans des incubateurs où une aération permanente et un renouvellement d'eau réduit sont maintenus. Après l'éclosion, les larves sont transférées dans des bassins extérieurs dans lesquels elles trouveront le plancton nécessaire pour se nourrir et se développer jusqu'à la métamorphose. Les alevins ainsi obtenus peuvent alors être introduits[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur émérite à l'université de la Méditerranée, Marseille

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Médias

Aquaculture : étapes du cycle de développement de "Porphyra tenera"

Aquaculture : étapes du cycle de développement de "Porphyra tenera"

Ferme d’algues, province de Fujian (Chine)

Ferme d’algues, province de Fujian (Chine)

Aquaculture : exploitation des filets

Aquaculture : exploitation des filets

Autres références

  • AZTÈQUES

    • Écrit par Rosario ACOSTA NIEVA, Alexandra BIAR, Mireille SIMONI
    • 12 577 mots
    • 22 médias
    Dernières survivances du passé lacustre de la grande Tenochtitlán, les chinampas de Xochimilco sont devenues un passage obligé pour tous les visiteurs à la recherche du paysage culturel de l’époque préhispanique. Composé de canaux de navigation sillonnant entre des parcelles de production agricole,...
  • BANGLADESH

    • Écrit par Alice BAILLAT, Universalis
    • 8 421 mots
    • 9 médias
    Ensuite, le développement de la culture intensive de crevettes contribue significativement à l’augmentation des échanges commerciaux du Bangladesh : la crevetticulture est devenue le deuxième secteur d’exportation du pays. Implantée dans les années 1970, elle est considérée comme une formidable opportunité...
  • BIOTECHNOLOGIES

    • Écrit par Pierre TAMBOURIN
    • 5 368 mots
    • 4 médias
    Le domaine d'application des biotechnologies modernes dans le monde aquatique en est encore à ses balbutiements. Il regroupe diverses techniques qui permettent d'augmenter le taux de croissance des espèces aquatiques d'élevage, d'améliorer la qualité nutritive des aliments aquacoles et la santé des poissons,...
  • ÉQUATEUR

    • Écrit par Jean-Paul DELER, Universalis, Yves HARDY, Catherine LAMOUR, Emmanuelle SINARDET
    • 8 605 mots
    • 9 médias
    ...exclusive), la pêche, qui représente 8 % des exportations, stimule une industrie de la conserverie (exportation de thon) et dynamise le port de Manta. L'aquaculture du delta du Guayas, étendue au détriment des mangroves littorales,a fait du pays le premier exportateur de crevettes au monde, mais...
  • Afficher les 8 références

Voir aussi