Antibiotiques


ANTIBIOTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 241 mots

Pathologiste à l'hôpital St. Mary de Londres, Alexander Fleming (1881-1955) étudiait les bactéries responsables, pensait-on, de l'épidémie de grippe espagnole qui fit vingt millions de morts en 1918. Cultivant ces bactéries pathogènes en boîtes de Pétri (plates, contenant des milieux de culture solidifiés), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antibiotherapie/#i_0

ANTIBIOTIQUES

  • Écrit par 
  • Patrice COURVALIN, 
  • François DENIS, 
  • Marie-Cécile PLOY, 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE, 
  • Patrick TRIEU-CUOT
  • , Universalis
  •  • 6 977 mots
  •  • 5 médias

Selon la définition donnée par S. A. Waksman, en 1941, un antibiotique est une substance produite par un micro-organisme et qui a le pouvoir d'inhiber la croissance d'autres micro-organismes et même de les détruire.L'antibiose est donc le fait que la prolifération d'une première espèce microbienne puisse être mise en échec par une seconde espèce. Celle-ci élabore à cet effet des substances nuisibl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antibiotiques/#i_0

ANTIBIOTIQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 361 mots

1903 Découverte du Trypan Röd (premier antibiotique anti-parasitaire) par Paul Ehrlich (1854-1915).1909 Découverte du Salvarsan (606), puissant anti-syphilitique par Paul Ehrlich.1921 Synthèse du Stovarsol (anti-microbien peu toxique dérivé de l'arsenic) par Ernest Fourneau (1872 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antibiotiques-reperes-chronologiques/#i_0

CHIMIOTHÉRAPIE ANTIBACTÉRIENNE

  • Écrit par 
  • François CHAST
  •  • 234 mots

En 1927, la firme pharmaceutique allemande I.G. Farben recrute Gerhard Domagk (1895-1964), avec un objectif : trouver un médicament anti-infectieux pouvant être administré par voie générale. Parmi les produits candidats, remarqués par Domagk, figure un colorant azoïque, la chrysoïdine, étudiée dès 1913 par P. Eisenberg. L'idée lui vient de greffer un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimiotherapie-antibacterienne/#i_0

FLEMING : DÉCOUVERTE DE LA PÉNICILLINE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 222 mots
  •  • 1 média

Alexander Fleming (1881-1955) connut une carrière surprenante, qui l'a d'abord mené de l'Écosse rurale au commerce, puis, très tardivement, à la médecine. Son intérêt pour la lutte contre les pathologies infectieuses a fait de lui l'un des rares praticiens à expérimenter le Salvarsan découvert par Paul Erhlich en 1909. Après la Première Guerre mond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fleming-decouverte-de-la-penicilline/#i_0

PLASMIDES

  • Écrit par 
  • Annie BUU HOÏ, 
  • Michel GUÉRINEAU
  •  • 6 622 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Plasmides R : plasmides de résistance aux antibiotiques »  : […] C'est vers la fin des années 1950 que deux microbiologistes japonais, Ochiai et Akiba, observèrent au cours d'une épidémie de dysenterie bacillaire l'apparition debactéries résistantes à trois antibiotiques à la fois, rendant les malades atteints insensibles au traitement par des antibiotiques habituellement efficaces. Un mécanisme de mutation chromosomique-sélection, auparavant décrit par Ledeber […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plasmides/3-plasmides-r-plasmides-de-resistance-aux-antibiotiques/

RÉSISTANCE BACTÉRIENNE

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 780 mots

L'activité d'un antibiotique sur une souche bactérienne peut être évaluée par une donnée mesurable, caractéristique de la souche, que l'on appelle « concentration minimale inhibitrice » (C.M.I.) : c'est la plus faible concentration de l'antibiotique capable d'inhiber, in vitro, la croissance de cette bactérie. Cette donnée permet de définir la résistance bactérienne et a l'avan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/resistance-bacterienne/#i_0

SULFAMIDES ET SULFONES

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 1 498 mots
  •  • 2 médias

Les sulfamides (ou mieux sulfonamides) et les sulfones sont des dérivés soufrés de noyaux aromatiques. Les sulfamides sont des para-amino-phenyl sulfonamides ; les sulfones sont des molécules du type di-amino-diphényl sulfones.Ces deux séries de produits ont reçu des applications pharmaceutiques de tout premier ordre, notamment dans plusieurs domaines de la chimiothérapie antimicrobienne, comme pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sulfamides-et-sulfones/#i_0

THÉRAPEUTIQUE - Chimiothérapie

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 4 955 mots

Dans le chapitre « Les antibiotiques »  : […] Chacun sait l'importance du rôle que les sulfamides et surtout les antibiotiques ont joué dans les progrès spectaculaires de la thérapeutique des maladies infectieuses depuis une soixantaine d'années. De nombreuses maladies, considérées il n'y a guère plus de deux générations comme fatales ou incurables, telles que la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-chimiotherapie/3-les-antibiotiques/


Affichage 

Antibiotiques : structure

Antibiotiques : structure

dessin

Structure des antibiotiques les plus employés en thérapeutique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Antibiotiques : concentrations minimales inhibitrices

Antibiotiques : concentrations minimales inhibitrices

tableau

Concentrations minimales inhibitrices (en µg/ml de milieu liquide) de quelques antibiotiques majeurs vis-à-vis des souches microbiennes les plus courantes (Gram + en haut et Gram - en bas). Le spectre d'activité (chaque colonne) est caractéristique pour chaque antibiotique :... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cibles cellulaires

Cibles cellulaires

tableau

Cibles cellulaires des principaux antibiotiques utilisés en clinique. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mécanisme d'action des sulfamides

Mécanisme d'action des sulfamides

dessin

Les sulfamides bloquent la réaction 1 ; le triméthoprim, inhibiteur de la dihydrolate réductase, bloque la réaction 2. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Découverte de la pénicilline

Découverte de la pénicilline

vidéo

En 1928, alors qu'il cultive une souche de staphylocoques, le bactériologiste écossais Alexander Fleming remarque les propriétés antibactériennes du penicillium. Il identifie une substance dans la moisissure capable d'inhiber la prolifération d'un grand nombre de bactéries... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Antibiotiques : structure

Antibiotiques : structure
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Antibiotiques : concentrations minimales inhibitrices

Antibiotiques : concentrations minimales inhibitrices
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Cibles cellulaires

Cibles cellulaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Mécanisme d'action des sulfamides

Mécanisme d'action des sulfamides
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Découverte de la pénicilline

Découverte de la pénicilline
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo