AFRIQUE (Histoire)Préhistoire

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Sites plio-pléistocènes et pléistocènes anciens, Afrique

Sites plio-pléistocènes et pléistocènes anciens, Afrique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Sites acheuléens, Afrique

Sites acheuléens, Afrique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afrique orientale : côte swahili du Xe au XVe s.

Afrique orientale : côte swahili du Xe au XVe s.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte


Les chasseurs-cueilleurs du Paléolithique moyen et l'émergence d'« Homo sapiens »

La transition de l'Acheuléen au Paléolithique moyen s'étale sur près de 200000 ans, de 400000 à 200000 B.P., quand les processus de régionalisation se déclenchent dans plusieurs parties du continent. Les hommes modernes apparaissent durant cette même période, suggérant une seconde migration hors d'Afrique. La technique de débitage Levallois (qui permet d'obtenir des éclats ou des pointes de formes prédéterminées, en préparant le nucléus et en prévoyant la suite d'opérations techniques multiphases) est représentée dans toutes les parties du continent. Les éléments de mobilité sont beaucoup plus évidents et l'exploitation des ressources marines est attestée aux deux extrémités du continent, à Klasies River Mouth sur la côte sud-africaine et Haua Fteah sur la côte libyenne au nord. L'Afrique du Sud, avec des sites comme Blombos, Bushman Rock Shelter, Duinefontein II, Eland's Bay Cave, Klasies River Mouth, etc., présente une forte densité de sites du Paléolithique moyen fouillé. Quatre sous-ensembles, M.S.A. I, M.S.A. II, Howieson's Poort Complex et M.S.A. III, semblent caractériser cette période en Afrique australe. La séquence de la vallée de Semliki présente une surprenante industrie osseuse, avec des harpons à simple et double rang de barbelures, date de 90000 B.P. Les deux grands types de culture, le Sangoen (du site de Sango Bay, sur les bords du lac Victoria en Ouganda) et le Lupembien (du site de Lupemba, au Zaïre), constituent l'essentiel de la séquence en Afrique centrale. La Nubie, la vallée du Nil, le Sahara et l'Afrique du Nord présentent des industries à affinité technique moustérienne, avec le développement d'un complexe unique, l'Atérien (de Bir el-Ater en Algérie), qui remonte à 100000 B.P. Une gamme d'outils particulière présente des pédoncules développés pour assurer un meilleur emmanchement.

L'apparition de l'homme moderne paraît se situer au cours du Paléolithique moyen, mais la chronologie et les lieux font encore l'objet de débats contradictoires. L'hypothèse multirégionale s'appuie sur une[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  AFRIQUE  » est également traité dans :

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 697 mots
  •  • 37 médias

Du point de vue géologique, on désigne sous le terme de bouclier africain ou, simplement, d'Afrique l'ensemble formé par le continent africain, la péninsule arabique et l'île de Madagascar. En effet, ces deux derniers éléments n'ont été séparés du premier que par l'ouverture plus ou moins ancienne de la mer Rouge , au nord, et du canal de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geologie/

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 443 mots
  •  • 27 médias

L'Afrique couvre environ 30 300 000 kilomètres carrés et comptait, en 2012, plus d'un milliard d'habitants. Située entre 370 21' de latitude nord et 340 51' de latitude sud, elle est comprise pour l'essentiel dans la zone tropicale, et se partage entre zones à climats chauds et secs sous les tropiques, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/

AFRIQUE (Structure et milieu) - Biogéographie

  • Écrit par 
  • Théodore MONOD
  •  • 5 804 mots
  •  • 15 médias

Suspendue aux flancs de l'Ancien Monde comme un « gigantesque point d'interrogation » – selon la pittoresque formule de Weulersse – l'Afrique représente le quart de la surface des terres émergées. De tous les continents c'est à la fois le plus massif (1 400 km2 pour 10 km de côtes, contre 300 pour l'Europe) mais surtout le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-biogeographie/

AFRIQUE (Histoire) - De l'entrée dans l'histoire à la période contemporaine

  • Écrit par 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Jean DEVISSE, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 666 mots
  •  • 6 médias

L'histoire du continent tout entier apparaît comme une entreprise récente et difficile. Pendant longtemps, seules l'égyptologie, l'islamologie et l'histoire coloniale l'ont, chacune de son point de vue, abordée ; il faut noter du reste que les très anciens systèmes d'écriture, en Égypte, à Méroé, en Éthiopie , sont encore loin d'avoir apporté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-de-l-entree-dans-l-histoire-a-la-periode-contemporaine/

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 320 mots
  •  • 25 médias

Alors que s'achève la décolonisation en Asie à la fin des années 1940, le mouvement se déplace en Afrique , tout spécialement au Maghreb, en pleine ébullition. Il existe pourtant déjà un pays d'Afrique du Nord qui a obtenu son indépendance : la Libye . C'est un précédent et un exemple. À leur tour, les nationalistes du Maroc , de Tunisie et d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-les-decolonisations/

Voir aussi

Pour citer l’article

Augustin HOLL, « AFRIQUE (Histoire) - Préhistoire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-prehistoire/