ATÉRIEN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'Atérien est connu du Maroc à la vallée du Nil, du rivage méditerranéen au sud du Sahara. Cette culture paléolithique (de 40 000 à 20 000 ans) est née du Moustérien. Le site éponyme est Bir el-Ater, en Algérie. On a observé et étudié plusieurs niveaux en stratigraphie à Taforalt et à Dar es-Soltan (Maroc). L'Atérien est également connu au Sahara par de nombreux sites de surface. Bien que gardant encore quelques traits techniques et typologiques du Moustérien, en particulier la méthode de débitage Levallois, l'Atérien évolue vers le Paléolithique supérieur et se caractérise par des pièces à pédoncule, la réduction progressive de la dimension des outils et l'utilisation de pièces à retouches bifaciales.

—  Jean CHAVAILLON

Écrit par :

  • : docteur ès sciences, directeur de recherche au C.N.R.S., ancien directeur du Laboratoire de recherche sur l'Afrique orientale

Classification


Autres références

«  ATÉRIEN  » est également traité dans :

AFRIQUE (Histoire) - Préhistoire

  • Écrit par 
  • Augustin HOLL
  •  • 6 307 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les chasseurs-cueilleurs du Paléolithique moyen et l'émergence d'« Homo sapiens » »  : […] centrale. La Nubie, la vallée du Nil, le Sahara et l'Afrique du Nord présentent des industries à affinité technique moustérienne, avec le développement d'un complexe unique, l'Atérien (de Bir el-Ater en Algérie), qui remonte à 100000 B.P. Une gamme d'outils particulière présente des pédoncules développés pour assurer un meilleur emmanchement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-prehistoire/#i_95520

Pour citer l’article

Jean CHAVAILLON, « ATÉRIEN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/aterien/