MESSIANISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pendant longtemps, l'étude du phénomène messianique a été l'apanage quasi exclusif de la christologie, c'est-à-dire d'une théologie appliquée au personnage central du christianisme tenu et retenu, sinon exclusivement du moins archétypiquement, pour le Messie. Dans l'entre-deux-guerres, néanmoins, les sciences humaines des religions – histoire, sociologie, ethnologie, anthropologie – élaborent peu à peu les éléments d'une approche inductive et comparative de ce phénomène messianique définitivement pluralisé. Ainsi se présente toute une population de personnages – des messies –, de mouvements spécifiques – des messianismes – ou de mouvements apparentés – des millénarismes. C'est à partir de ces populations que peuvent être envisagés la définition, les cycles et la typologie du messianisme.

Définition du messianisme

On a défini le messianisme comme étant « essentiellement la croyance religieuse en la venue d'un rédempteur qui mettra fin à l'ordre actuel des choses soit de manière universelle soit pour un groupe isolé et qui instaurera un ordre nouveau fait de justice et de bonheur » (Hans Kohn, « Messianism », in The Encyclopædia of Social Sciences). Pratiquement, ce terme revêt souvent une signification voisine de celle de « millénarisme », qui désigne le mouvement socio-religieux dont le Messie est le personnage. Les deux notions, en tout cas, impliquent une liaison essentielle des facteurs religieux et des facteurs sociaux, du spirituel et du temporel, des valeurs célestes et des valeurs terrestres, aussi bien dans le désordre dont ils préconisent l'abolition que dans l'ordre nouveau dont ils annoncent l'instauration. À la différence du prophète, qui se réclame seulement d'une mission reçue de Dieu ou de l'agent surnaturel suprême, la messianité implique un lien d'identification plus poussé avec ce dieu, généralement un lien de parenté : si le prophète est uni au dieu par un lien électif, le Messie est uni à Dieu par un lien natif.

L'étymologie des termes « Messie » et « messiani [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 13 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales
  • : professeur des Universités, directeur du département d'études hébraïques et juives de l'université de Strasbourg-II, professeur associé à l'Université libre de Bruxelles

Classification


Autres références

«  MESSIANISME  » est également traité dans :

AMÉRIQUE LATINE - Les religions afro-américaines

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 3 190 mots

Dans le chapitre « Le dynamisme des religions afro-américaines »  : […] Les religions africaines sont non seulement toujours vivantes en Amérique, mais encore elles rayonnent. Les candomblés de Bahia ont des succursales à Rio et aujourd'hui à São Paulo ; la pagelance nègre, venue du Maranhão, s'étend en Amazonie. Les exilés de Cuba et de Haïti ont apporté leurs cultes aux États-Unis, et des Noirs nord-américains, mais aussi parfois des Blancs y adhèrent ; on compte de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-les-religions-afro-americaines/#i_3860

CONGO RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU

  • Écrit par 
  • Jules GÉRARD-LIBOIS, 
  • Henri NICOLAÏ, 
  • Patrick QUANTIN, 
  • Benoît VERHAEGEN, 
  • Crawford YOUNG
  • , Universalis
  •  • 24 758 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Frustrations et résistances »  : […] Les réponses ou résistances africaines à la domination coloniale furent diffuses et sporadiques durant presque toute cette période. À côté des chefs-marchands arabo-swahilis, quelques-uns des systèmes les plus centralisés, tels le Yaka de Kiamfu ou le Luba de Kasongo-Nyembo, offrirent une résistance sérieuse. Les agissements de l'État indépendant provoquèrent la révolte de quelques groupes inorgan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-democratique-du-congo/#i_3860

CRESPY GEORGES (1920-1976)

  • Écrit par 
  • André DUMAS
  •  • 1 093 mots

Méridional, malin certes, mais avec cette réserve enjouée, souvent plus attentive que bavarde, qui fait du Languedocien un homme chaleureux et toutefois difficile à circonscrire, le pasteur Georges Crespy a vécu toute sa vie à Montpellier. Extrêmement doué pour la parole, il a consacré une portion considérable de sa trop brève existence à une double écoute, pastorale et psychologique, sans pourtan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-crespy/#i_3860

DERRIDA JACQUES (1930-2004)

  • Écrit par 
  • Catherine MALABOU
  •  • 3 353 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  La question théologico-politique »  : […] Les textes tardifs de Jacques Derrida interrogent avec insistance les motifs du possible et de la croyance, de la foi et de la promesse, toutes questions comprises, dès Spectres de Marx (1993), sous le terme « messianique ». Derrida découvre le lien structurel qui existe entre possibilité , croyance et dénégation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-derrida/#i_3860

DIEU FILS DE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 614 mots
  •  • 2 médias

L'origine de la notion et du titre Fils de Dieu est à chercher dans les anciennes religions orientales. Dans la mythologie antique, l'expression « fils de dieu » désignait les dieux fils d'une divinité plus importante : en Phénicie, Baal et Mot étaient fils de El, le dieu suprême ; en Babylonie, Sin était fils d'Anu ; ou bien les demi-dieux (Gilgamesh) ou encore les rois et certains hommes aux ver […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fils-de-dieu/#i_3860

ECCLÉSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Bernard DUPUY
  •  • 5 742 mots

Dans le chapitre « Église et royaume de Dieu »  : […] Les exégètes contemporains (depuis J. Weiss et A. Schweitzer) ont rappelé le lien qui existe dans le Nouveau Testament entre l'Église et le Royaume de Dieu, notion beaucoup plus largement présente dans la prédication de Jésus que celle d'Église. Appréciant le constat et forçant un peu les choses, Alfred Loisy écrivait vers 1900 : « Jésus annonçait le Royaume, et c'est l'Église qui est venue » ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecclesiologie/#i_3860

ETHNOLOGIE - Ethnologie religieuse

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 6 092 mots

Dans le chapitre « La bataille des dieux »  : […] Avec les phénomènes de possession, on passe de l'étude des systèmes religieux à celle des réponses religieuses à des problèmes posés par le changement social. Ce qui caractérise le xx e siècle, c'est à coup sûr l'accélération des contacts entre civilisations différentes. Cette situation ne pouvait pas ne pas influencer l'ethnologie religieuse, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnologie-religieuse/#i_3860

GUARANI

  • Écrit par 
  • Hélène CLASTRES
  •  • 1 389 mots

Dans le chapitre « Guarani et Jésuites »  : […] On ne saurait parler des Guarani sans évoquer cet épisode original de leur histoire postcolombienne : la vie dans les missions jésuites. En 1609, le roi d'Espagne Philippe III, à la demande du gouverneur du Paraguay, accordait aux Jésuites le droit d'entreprendre la « conquête spirituelle » des 150 000 Indiens du Guaira. L'année suivante, la première mission était fondée ; trente ans plus tard, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guarani/#i_3860

GUILLELMITES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 994 mots

Le rassemblement, autour d'une certaine Guiglelma qui s'est acquis une réputation de sainteté, de fidèles prêchant l'imminence du troisième âge semble, à première vue, ne relever que de l'agitation joachimite si fréquente dans la seconde moitié du xvi e siècle. Deux traits prêtent cependant au phénomène un caractère particulier : l'un, qui reste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillelmites/#i_3860

INDONÉSIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Denys LOMBARD
  •  • 10 678 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Réactions des sociétés autochtones »  : […] Si les nouvelles « techniques coloniales » ont déjà fait l'objet d'études assez précises, il s'en faut que l'on connaisse aussi bien l'histoire des sociétés indonésiennes elles-mêmes. Tout au plus est-on en droit de supposer qu'aux changements profonds intervenus dans la conjoncture mondiale et dans l'attitude des autorités coloniales ont dû correspondre certaines modifications au niveau des écono […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/indonesie-histoire/#i_3860

JEAN LE BAPTISTE (mort en 28)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 849 mots

Jean, dit le Baptiste, nous est connu à travers la présentation interprétative, très diversifiée selon les livres, des Évangiles et des Actes des Apôtres. Si sa parenté avec Jésus, sa conception miraculeuse, sa naissance du prêtre Zacharie et de la stérile Élisabeth sont laissées à la seule responsabilité des sources de Luc, par contre, bien des traits évangéliques du personnage concordent avec le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-le-baptiste/#i_3860

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre «  Les discours sur le Christ »  : […] Le mot « christologie » francise le grec logos pour le faire désigner la parole ou, mieux, le « discours », qui porte, en ce cas, sur christos . Un christos qui fait penser d'emblée à celui que les chrétiens appellent « le Christ » et dont ils tirent justement leur nom. Cette sommaire explication de mots peut suffire à poser au moins deux problèmes dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/#i_3860

KIMBANGU SIMON (1889 env.-1951)

  • Écrit par 
  • Antoine LION
  •  • 362 mots

Né au Congo belge dans la province de Léopoldville, Simon Kimbangu essaie sans succès de devenir catéchiste dans une mission baptiste. Ouvrier dans les huileries de Kinshasa vers 1920, il est en contact avec des militants américains anticolonialistes. De retour dans son village natal de Nkamba en avril 1921, il commence à prêcher le Royaume de Dieu et l'observance de la monogamie. Il se révèle com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simon-kimbangu/#i_3860

MAHDISME

  • Écrit par 
  • Yves THORAVAL
  •  • 436 mots

Terme arabe qui signifie « celui qui est guidé » et, par extension, étant donné que toute sage directive vient de Dieu, « celui qui est guidé par Dieu dans la bonne voie », mahdī désigne, dans l'islam (avec un succès prédominant dans le Maghreb), un prophète qui doit venir à la fin des temps pour purifier la communauté, rassembler les croyants et convertir le monde à la foi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahdisme/#i_3860

MILLÉNARISME

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 3 425 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Contenu et potentialités »  : […] Des liens étroits unissent millénarisme et messianisme. Le millénarisme, attente d'un Royaume qui serait le Paradis retrouvé, se place souvent sous la direction d'un chef charismatique, un messie ; ainsi, au Moyen Âge, Tanchelm, Fra Dolcino, François d'Assise pour certains franciscains « spirituels ». Mais il peut y avoir des millénarismes sans messie, celui des flagellants aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/millenarisme/#i_3860

MILLER WILLIAM (1782-1849)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 432 mots

Le prédicateur William Miller est à l'origine des mouvements adventistes. Agriculteur dans le Massachusetts, il se convertit en 1816 et entreprend alors une étude des livres bibliques, en particulier de Daniel et de l'Apocalypse. En 1818, il acquiert la conviction que le retour de Jésus-Christ doit s'opérer entre le 21 mars 1843 et le 21 mars 1844, conviction qui s'appuie sur Daniel ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-miller/#i_3860

PROPHÉTISME

  • Écrit par 
  • Julien FREUND
  •  • 4 063 mots

Dans le chapitre « Le prophétisme missionnaire »  : […] Sous sa forme missionnaire, le prophétisme s'attache au prédire, en ce sens qu'il annonce ou prétend dévoiler l'avenir. Il prend alors souvent, mais non toujours, un aspect politico-religieux, dans la mesure où la parole essaie de peser sur les événements sociaux. Il est davantage le fait de l'inspiré qui indique la voie à suivre à partir du but qu'il propose que de l'élu qui se borne à expliquer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prophetisme/#i_3860

RASTAFARISME

  • Écrit par 
  • Elizabeth A. MCALISTER
  •  • 726 mots

Mouvement religieux et politique né en Jamaïque dans les années 1930 à l'instigation de Leonard Percival Howell et adopté par de nombreux groupes dans le monde entier, le rastafarisme mêle des éléments du protestantisme, du mysticisme et du panafricanisme. Les rastafariens, ou rastas, nom par lequel se désignent les membres de ce mouvement, ont une conception très particulière de leur passé, de le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rastafarisme/#i_3860

RELIGION - L'anthropologie religieuse

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 6 598 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Problèmes des changements »  : […] La dernière série de problèmes est celle qui porte sur les changements. On a souvent insisté sur la résistance des religions aux changements : Mircea Eliade a mis en lumière la persistance des archétypes à travers tous les bouleversements religieux, celui du Paradis perdu, celui du Centre du monde et les analogies des épiphanies ; Halbwachs a mis en relief l'importance de la « mémoire collective » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/religion-l-anthropologie-religieuse/#i_3860

ROYAUME DE DIEU

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 393 mots

D'après les évangiles synoptiques, l'annonce de la proximité du Royaume de Dieu (ou « des cieux », selon Matthieu) tient la première place dans la prédication de Jésus. Une expression synthétique s'en trouve dans Marc, i , 15 : « Le Royaume de Dieu est tout proche ; reconsidérez votre vie et croyez en la bonne nouvelle. » Jamais Jésus ne définit à proprement parler ce Roy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-de-dieu/#i_3860

SIOUX

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 611 mots
  •  • 1 média

Indiens des plaines d'Amérique du Nord, les Sioux (nom d'origine péjorative regroupant trois tribus qui se nomment elles-mêmes Dakota, Lakota et Nakota) appartiennent tous à la famille linguistique sioux, qui regroupe : les Assiniboin, les Crow, les Dakota, les Hidatsa, les Iowa, les Kansa, les Mandan, les Missouri, les Omaha, les Osage, les Oto et les Ponca. Les Sioux étaient avant tout des chass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sioux/#i_3860

SITTING BULL TATANKA IYOTAKE dit (1831-1890)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 879 mots

Célèbre chef indien sioux né vers 1831 près de la région de Grand River, en territoire dakota (auj. dans le Dakota du Sud), Tatanka Iyotake (Taureau assis, ou Sitting Bull en anglais) est mort le 15 décembre 1890 près de Grand River. Membre de la bande Hunkpapa, Sitting Bull fait partie du peuple des Sioux Teton, appelés aussi Sioux Dakota. Il participe à sa première expédition guerrière dès l'â […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tatanka-iyotake-sitting-bull/#i_3860

TAOÏSME

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 8 929 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Écoles et sectes »  : […] Sur cet arrière-fond liturgique commun à tout taoïsme communautaire se développent diverses écoles et sectes. La plus importante est sans doute celle du Maoshan, montagne sacrée à proximité de Nankin. C'est là que, entre les années 364 et 370, des Immortels du Ciel de Grande Pureté ( Shangqing ) apparurent à un adepte nommé Yang Xi (né en 330), auquel ils transmirent un gran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/taoisme/#i_3860

TÉMOINS DE JÉHOVAH

  • Écrit par 
  • Jean SÉGUY
  •  • 1 010 mots

Dans le chapitre « Origines et développement »  : […] Le fondateur du mouvement, Charles Taze Russell (1852-1916), Américain de famille presbytérienne, s'était écarté de la pratique chrétienne lorsqu'il s'unit, en 1870, à un groupe adventiste. Il se convainquit que le retour du Christ devait être invisible. Cette présence du Christ dans le monde – visible aux seuls yeux de la foi – devait commencer en 1874. En 1914 devait finir le « temps des gentil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/temoins-de-jehovah/#i_3860

TUPI

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 671 mots

Indiens d'Amérique du Sud qui parlent des langues appartenant à la famille tupi. Au moment de la conquête, les Tupi étaient dispersés dans une vaste région qu'ils avaient atteinte au cours de migrations relativement récentes. Les Tupi étaient divisés en trois sous-groupes : les Tupinamba et les Guarani, dispersés le long de la côte atlantique et sur la partie de l'intérieur qui s'étend de l'embouc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tupi/#i_3860

UTOPIE

  • Écrit par 
  • Henri DESROCHE, 
  • Joseph GABEL, 
  • Antoine PICON
  •  • 12 030 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Utopie, rêve et psychose »  : […] Une première approche du problème est l'étude des analogies existant entre le travail du rêve et la structure du fantasme utopique. L. Gondor et J. Servier soulignent ces analogies : déplacements symboliques, réalisations de désirs, mécanismes de projection et d'évasion. Servier parle de la « vision rassurante d'un avenir planifié », qui exprime par « les symboles classiques du rêve » la « nostal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/utopie/#i_3860

Voir aussi

Pour citer l’article

Henri DESROCHE, Roland GOETSCHEL, « MESSIANISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/messianisme/