Ecclésiastiques


ABBÉ PIERRE HENRI GROUÈS dit L' (1912-2007)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT
  •  • 1 098 mots

L'abbé Pierre, de son vrai nom Henri Grouès, voit le jour à Lyon le 5 août 1912. Il est le cinquième d'une famille de huit enfants qu'il qualifie lui-même de bourgeoise. Cette famille nombreuse lui vaudra d'avoir cent vingt-trois neveux et nièces, tous âges, tous degrés et toutes conditions confondus, qui lui demanderont de répondre à leurs questions à l'occasion du cinquantième anniversaire de so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbe-pierre/#i_0

ABRAHAM A SANCTA CLARA JOHANN ULRICH MEGERLE dit (1644-1709)

  • Écrit par 
  • Hélène FEYDY
  •  • 646 mots

Prédicateur populaire de l'Autriche baroque, Abraham a Sancta Clara fut aussi un grand moraliste. Apprécié pour son éloquence et sa verve caustique, il est resté célèbre pour ses effets de style.Son vrai nom est Johann Ulrich Megerle. Né en 1644 à Kreeheinstetten dans le pays de Bade, il mourut à Vienne en 1709. D'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abraham-a-sancta-clara/#i_0

ADHÉMAR DE MONTEIL (mort en 1098)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 133 mots

Clerc d'origine noble, évêque du Puy (1087), pèlerin de Terre sainte, Adhémar de Monteil joua un rôle essentiel dans la préparation de la première croisade, grâce à la connaissance qu'il avait de la situation en Orient. Le pape Urbain II le nomma légat et lui confia la direction de l'entreprise, lui adjoignant comme chef militaire le comte de Toulouse, Raymond de Saint-Gilles, que d'autres initiat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adhemar-de-monteil/#i_0

ALBORNOZ GIL ÁLVAREZ CARRILLO DE (1310-1367)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 601 mots

Cardinal espagnol, restaurateur des États pontificaux en Italie durant le séjour des papes en Avignon. Issu d'une noble famille de Cuenca, le cardinal Albornoz fut le condisciple à l'université de Toulouse d'Étienne Aubert, qui monta en 1352 sur le trône de saint Pierre sous le nom d'Innocent VI. Il fit d'abord carrière ecclésiastique en Castille et devint archevêque de Tolède en 1338. Il joua un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albornoz-gil-alvarez-carrillo-de/#i_0

ALCUIN, lat. ALBINUS FLACCUS (730 env.-804)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 196 mots
  •  • 1 média

Clerc anglo-saxon, né à York, Alcuin fut dans cette ville l'élève d'Aelbert, auquel il succéda à la tête de l'école cathédrale. Il fut alors regardé comme l'un des maîtres de la culture chrétienne anglaise. En 782, il est appelé par Charlemagne pour présider l'école du palais d'Aix-la-Chapelle et mettre en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alcuin-lat-albinus-flaccus/#i_0

ALFRINK BERNARD JAN (1900-1987)

  • Écrit par 
  • Kees MIDDELHOFF
  •  • 2 125 mots

Archevêque d'Utrecht pendant les tumultueuses années soixante, le cardinal Bernard Jan Alfrink fut l'initiateur de l'idée de collégialité lors du IIe concile du Vatican. Président international de Pax Christi, il restera celui dont l'élimination par Rome fut, selon Hans Küng, le scandale du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-jan-alfrink/#i_0

ANACLET II, PIETRO PIERLEONI cardinal (mort en 1138)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 128 mots

Personnage cultivé, né à Rome dans une famille de banquiers israélites convertis, le cardinal Pietro Pierleoni obtint, à la mort du pape Honorius II (1130), la majorité des voix du Sacré Collège et prétendit monter sur le trône de saint Pierre sous le nom d'Anaclet II. Une forte minorité élut contre lui Innocent II. Malgré l'appui des Romains et de la Sicile, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pietro-anaclet-ii/#i_0

ANASTASE LE BIBLIOTHÉCAIRE (810 env.-env. 880)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 457 mots

Linguiste distingué et cardinal de Rome né autour de 810, probablement à Rome (Italie), mort vers 880, Anastase le bibliothécaire est un conseiller politique influent des papes du ixe siècle.Apparenté à un évêque italien et reconnu pour sa parfaite connaissance du grec, Anastase est nommé cardinal-prêtre de la paro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anastase-le-bibliothecaire/#i_0

ANDRÉ DE LONGJUMEAU (mort en 1270)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 219 mots

Frère prêcheur, qui fit partie du groupe de religieux que le pape Innocent IV et le roi Saint Louis utilisèrent pour leur politique orientale. En 1244, André de Longjumeau accomplit une première mission, proprement religieuse, en Syrie et dans les régions voisines, et consolida les retours au catholicisme précédemment obtenus dans les milieux jacobites ; en revanche, il ne réussit guère avec les n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-de-longjumeau/#i_0

ANTHELME DE CHIGNIN saint (1107-1178)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 213 mots

Né en 1107 au château de Chignin en Savoie, Anthelme, encore jeune, cumula les dignités ecclésiastiques à Genève et à Belley. Au cours d'une visite à la chartreuse de Portes, il changea subitement d'orientation et prit l'habit de chartreux. En 1137, encore novice, il fut nommé procureur de la Grande-Chartreuse, fort éprouvée par l'avalanche de 1132. Il la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthelme-de-chignin/#i_0

ANTONELLI GIACOMO cardinal (1806-1876)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 754 mots

Cardinal, secrétaire d'État de Pie IX (1806-1876). Fils d'un marchand de biens dont il tenait son esprit positif et le sens des affaires, Giacomo Antonelli entre en 1830 dans l'administration pontificale, où il fait une carrière rapide. Créé cardinal le 11 juin 1847, il demeurera simple diacre, comme beaucoup de prélats chargés de fonctions civiles ou politiques ; et son genre de vie évoquera touj […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-antonelli/#i_0

ARNAUD DE BRESCIA (1090 env.-1155)

  • Écrit par 
  • Gilbert GIANNONI
  •  • 988 mots

« Arnaud, originaire de Brescia » : par Otton de Freisingen (Chronica sive historia de duabus civitatibus, et Gesta Friderici imperatoris) et par Gunther, ses contemporains (à une cinquantaine d'années près pour le second), on n'en saura pas plus quant à sa date de naissance. On s'accorde à la situer à la fin du xie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnaud-de-brescia/#i_0

ARNAULD, ARNAULT ou ARNAUT LES

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 264 mots

Famille originaire d'Auvergne, établie à Paris au milieu du xvie siècle, époque de sa première ascension et, sans doute, de son anoblissement. Gens de loi et de finances, hommes d'épée, hommes d'État s'y côtoient. Cependant c'est dans le domaine des lettres et surtout dans celui de la vie religieuse qu'elle atte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnauld-arnault-arnaut/#i_0

ARNOLFINI OCTAVE (mort en 1641)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 205 mots

Nommé, en 1598, abbé commendataire de l'abbaye cistercienne de la Charmoye (diocèse de Châlons-sur-Marne, commune de Montmort), Octave Arnolfini, qui ne voulait pas se borner à être bénéficier, alla faire son noviciat à Clairvaux en 1602 pour devenir vraiment moine. En 1605, il fut élu abbé de Châtillon (diocèse de Verdun, commune de Pillon). Avec deux autres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/octave-arnolfini/#i_0

ARRUPE PEDRO (1907-1991)

  • Écrit par 
  • Alain WOODROW
  •  • 1 076 mots

Le vingt-septième successeur d'Ignace de Loyola n'était pas seulement originaire du Pays basque comme le fondateur de la Compagnie de Jésus. Pedro Arrupe ressemblait à ce dernier de façon étonnante — le même profil, la calvitie, la maigreur ascétique et le regard de braise —, mais il avait surtout le même désir de ramener ses contemporains aux valeu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-arrupe/#i_0

BAKER AUGUSTINE DAVID (1575-1641)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 286 mots

Après des études à Oxford et à Londres, Augustine Baker devint greffier de justice ; converti au catholicisme en 1603 (il prit le prénom de David pour sa confirmation), il reçut l'habit bénédictin à Padoue (1605) et fit profession (1607) dans la petite congrégation bénédictine qui était en train de renaître en Angleterre. Ordonné prêtre à Reims (en 1612 environ), il s'occupe de questions historiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/augustine-david-baker/#i_0

BARCOS MARTIN DE (1600-1678)

  • Écrit par 
  • Jean MESNARD
  •  • 453 mots

Neveu de l'illustre abbé de Saint-Cyran, comme lui originaire de Bayonne. Élève de Jansénius à l'université de Louvain, il sera réputé pour l'étendue de sa science théologique. Son oncle le place comme précepteur auprès des enfants d'Arnauld d'Andilly, puis, en 1629, le prend à ses côtés comme secrétaire. Il lui donne sans doute part à la rédaction de ses œuvres, notamment du Petrus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-de-barcos/#i_0

BARTOLI DANIELLO (1608-1685)

  • Écrit par 
  • Paul LARIVAILLE
  •  • 334 mots

Admis très jeune parmi les novices de la Compagnie de Jésus, Daniello Bartoli, après des études approfondies de rhétorique, puis de philosophie et de théologie, enseigne d'abord la rhétorique et devient bientôt un prédicateur apprécié. En 1646, il se voit conférer la lourde charge d'historien de la Compagnie de Jésus. Il publie, dès 1650, une biographie en cinq livres de saint […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniello-bartoli/#i_0

BÈDE LE VÉNÉRABLE (672 env.-735)

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 1 800 mots

On le considère aujourd'hui comme le premier historien de l'Angleterre, et pourtant Bède le Vénérable fut avant tout, pour les siècles qui l'ont immédiatement suivi, l'auteur de quelques ouvrages techniques qui fondèrent la culture littéraire, historique, voire scientifique du haut Moyen Âge, ainsi que le grand commentateur de la Bible, celui qui rassembla, résuma et transmit la somme des interpré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bede-le-venerable/#i_0

BENELLI GIOVANNI (1921-1982)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 886 mots

Deux fois, en 1978, le cardinal Benelli aurait pu être pape. Il avait juste un an de moins que Jean-Paul II. Tandis que le pape polonais se remettait d'un grave attentat, une crise cardiaque a emporté celui dont, lors de deux conclaves, on parlait davantage parce qu'il était plus connu de la presse. S'il avait été élu, on serait ainsi revenu à la solution qui a prévalu, au prix d'un troisième conc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-benelli/#i_0

BENIGNI UMBERTO (1862-1934)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 436 mots

Prélat romain qu'on peut sans hésitation qualifier de personnage hors pair et qu'auréole encore la noire légende créée de son vivant même.Né à Pérouse, en Ombrie (Italie), Umberto Benigni fut ordonné prêtre en 1884. Il commença aussitôt une triple carrière de professeur d'histoire, de directeur de journal et d'animateur d'œuvres. Pionnier d'un catholicisme social intransigeant, stimulé par l'encyc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/umberto-benigni/#i_0

BERNARD DÉLICIEUX (mort en 1320)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 625 mots

Né à Montpellier, entré chez les Frères mineurs en 1284, Bernard Délicieux était lecteur, c'est-à-dire professeur, au couvent de Carcassonne, dans lequel en 1296 plusieurs citoyens de la ville poursuivis par les inquisiteurs vinrent chercher refuge. Bernard et les autres religieux défendirent les accusés avec tant d'énergie que les poursuivants n'osèrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-delicieux/#i_0

BERNARD GUI (1261 env.-1331)

  • Écrit par 
  • Edina BOZOKY
  •  • 286 mots

Né à Royère en Limousin, Bernard Gui meurt au château de Lauroux en Roussillon (département actuel de l'Hérault). Frère prêcheur en 1280, il devient inquisiteur dans le Toulousain en 1307 ; évêque de Tuy (en Galice) en 1323, il est transféré au siège de Lodève l'année suivante par Jean XXII.Il est l'auteur de nombreux ouvrages : chroniques des papes, des empereurs, des rois de France ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-gui/#i_0

BESSARION JEAN cardinal (1403-1472)

  • Écrit par 
  • Jean GOUILLARD
  •  • 680 mots
  •  • 1 média

Issu d'une très modeste famille de Trébizonde, alors capitale des grands Comnènes. Bessarion étudie à Constantinople, où il compte parmi ses maîtres le médecin et astronome Chrysokokkès, et se fait des amis, tel Francesco Filelfo le Vénitien. En 1423, il prend l'habit monastique et, à cette occasion, échange son nom de baptême, probablement Basile, contre celui de Bessarion. Il est ordonné prêtre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-bessarion/#i_0

BONOMELLI GEREMIA (1831-1914)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 393 mots

Évêque de Crémone (Italie), de 1871 à sa mort. Geremia Bonomelli fut le symbole du « libéralisme », opposé à l'orientation « intransigeante » du catholicisme qui prévalait dans l'Église depuis Grégoire XVI et la condamnation de Lamennais, et que Pie IX avait confirmée en 1864 par son fameux Syllabus.Dans la situation particulière de l'Italie, l'opposition avait pris sa signific […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geremia-bonomelli/#i_0

BOSSUET JACQUES BÉNIGNE (1627-1704)

  • Écrit par 
  • Jacques TRUCHET
  • , Universalis
  •  • 3 934 mots
  •  • 1 média

Bossuet est comme un homme du Moyen Âge planté au cœur d'un siècle de crises qui s'ouvre, dès 1598, avec le traité de Vervins et la mort de Philippe II, et s'achève, en 1715, avec la mort de Louis XIV. Son intelligence exceptionnelle et sa foi inébranlable sont tout au service de l'ordre établi, de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-benigne-bossuet/#i_0

BOURDALOUE LOUIS (1632-1704)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 365 mots

Jésuite français, Bourdaloue est l'un des plus grands prédicateurs, et sans doute le plus apprécié, du siècle de Louis XIV. Il fait ses débuts à Paris à la fin de 1669, au moment même où Bossuet, nommé évêque puis précepteur du grand dauphin, délaisse la chaire. Ses sermons provoquent un engouement extraordinaire (dont témoignent les lettres de M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-bourdaloue/#i_0

BRÉBEUF JEAN DE (1593-1649)

  • Écrit par 
  • André VACHON
  •  • 490 mots

Missionnaire français, Jean de Brébeuf a vécu pendant quinze années au milieu des Hurons. Nul ne les connaissait mieux que lui : il leur a consacré des pages qui comptent parmi les plus précieuses de l'ethnographie amérindienne.Né à Condé-sur-Vire, il entre chez les Jésuites en 1617 : il est ordonné prêtre en 1622. Dés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-brebeuf/#i_0

BRIÇONNET GUILLAUME (1472 env.-1534)

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 440 mots

Ecclésiastique qui se trouva jouer un rôle important dans les questions religieuses du début du xvie siècle (les relations entre le pouvoir royal et la papauté, les querelles autour de l'humanisme et de la Réforme), Guillaume Briçonnet, évêque de Lodève en 1504, abbé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-briconnet/#i_0

BRUCKBERGER RAYMOND (1907-1998)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 874 mots

Moine libertin, agitateur d'idées à travers trois films, une revue littéraire et vingt-cinq livres, le père Bruckberger a traversé le siècle en pamphlétaire. S'il fut élu, en 1985, membre de l'Académie des sciences morales et politiques, au fauteuil de Raymond Aron, ce dominicain avait su, quand l'Église institutionnell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-bruckberger/#i_0

CAMARA HELDER PESSOA (1909-1999)

  • Écrit par 
  • Rubens RICUPERO
  •  • 897 mots

Peter Hebblethwaite, biographe des grands pontifes du xxe siècle, disait que Jean XXIII avait été le premier pape « chrétien » (au sens évangélique) tandis que Paul VI aurait été le premier pape moderne. Helder Câmara, ou dom Helder, comme il était généralement nommé, a été moderne et chrétien en même temps. Il est devenu le symbole même du renouveau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helder-pessoa-camara/#i_0

CAMPANELLA TOMMASO (1568-1639)

  • Écrit par 
  • Michel-Pierre LERNER
  •  • 2 015 mots

Dans une lettre du 6 juillet 1638 à Ferdinand II de Médicis, Campanella déclarait : « Le siècle futur nous jugera, car, pour le présent, il crucifie toujours ses bienfaiteurs : mais ceux-ci ressuscitent le troisième jour ou le troisième siècle. » Confirmant pour ainsi dire cette prophétie, le renouveau d'intérêt pour le dominicain calabrais s'est manifesté à partir des années 1860-1880 : mais si a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tommaso-campanella/#i_0

CANET LOUIS (1883-1958)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 340 mots

Agrégé de grammaire, élève de l'École pratique des hautes études (sciences religieuses), membre de l'École française de Rome, où le trouve la déclaration de guerre de 1914 et où le gouvernement français le maintient en mission, Louis Canet est appelé après l'armistice à la direction des cultes au commissariat de la République à Strasbourg, chargé des affaires d'Alsace-Lorraine. En 1921, il est nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-canet/#i_0

CASAROLI AGOSTINO (1914-1998)

  • Écrit par 
  • Roland MINNERATH
  •  • 843 mots

Le 8 juin 1998 disparaissait le cardinal Agostino Casaroli, ancien secrétaire d'État, figure emblématique de la diplomatie du Saint-Siège des années 1960 à 1990. Né en 1914 près de Plaisance (Piacenza, Émilie-Romagne), prêtre en 1937, il fut formé à la diplomatie pontificale. Il ne sera jamais en poste dans une nonciature, mais travaillera toujours à la secrétairerie d'État, accomplissant à l'exté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agostino-casaroli/#i_0

CAULET ÉTIENNE FRANÇOIS DE (1610-1680)

  • Écrit par 
  • Jean MESNARD
  •  • 145 mots

Issu d'une famille parlementaire de Toulouse, Caulet fait ses études à Paris où il se lie avec Condren ainsi qu'avec Olier et Vincent de Paul, qui le fait nommer, en 1644, évêque de Pamiers. Il entreprend la réforme de son diocèse et le soulagement des misères. À l'exemple de son voisin, Nicolas Pavillon (1597-1677), évêque d'Alet, il défend farouchement l'indépendance des évêques contre les empiè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-francois-de-caulet/#i_0

CHARLES BORROMÉE saint (1538-1584)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 214 mots

Archevêque de Milan, particulièrement attaché à l'application des réformes tridentines. D'une noble famille milanaise, ce neveu du pape Pie IV est fait cardinal à vingt-deux ans. Après la fin du concile de Trente (1563), Charles Borromée se consacre à l'application, dans son propre diocèse, des réformes conciliaires : fondation d'un séminaire, restauration des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-borromee/#i_0

CHARRON PIERRE (1541-1603)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 1 132 mots

Homme d'Église et homme de lettres français, Pierre Charron est connu surtout comme moraliste. Il abandonne l'étude du droit pour celle de la théologie et est ordonné prêtre. Il se signale par son enseignement et surtout par ses sermons. Les évêques se disputent bientôt, en ces temps troublés, cet éloquent champion de la foi catholique, chez qui la clarté et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-charron/#i_0

CICOGNANI AMLETO GIOVANNI (1883-1973)

  • Écrit par 
  • Paul MORELLE
  •  • 808 mots

Né le 24 février 1883 dans une famille modeste de Brisighella, en Romagne (Italie), frère cadet du cardinal Gaetano Cicognani, Amleto Giovanni Cicognani fit ses études au séminaire de Faenza avant d'être ordonné prêtre le 23 septembre 1905. Énergique, passionné pour l'étude, imbattable en droit canon, il obtint les grades de docteur en philosophie, en théologie et en droit ecclésiastique.En 1910, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amleto-giovanni-cicognani/#i_0

CISNEROS FRANCISCO JIMÉNEZ DE (1456-1517) cardinal espagnol

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 902 mots

Issu d'une famille de noblesse ancienne mais sans fortune, Cisneros étudie le droit et la théologie à Salamanque. Après un séjour prolongé à Rome, il exerce différentes fonctions ecclésiastiques. En 1484, il entre chez les franciscains de Tolède, puis mène une existence érémitiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cisneros-francisco-jimenez-de-cardinal-espagnol/#i_0

CLORIVIÈRE PIERRE JOSEPH PICOT DE LA (1735-1820)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 164 mots

Jésuite français, lié à la Compagnie quelques jours avant sa dissolution par Clément XIV (1773), Clorivière connaît l'exil, puis la clandestinité et la prison entre 1793 et 1809, à cause de ses amitiés royalistes. Il reste fidèle, dans ses épreuves, à sa vocation de directeur de conscience et de religieux. Après des essais de reconstitution clandestine de la Compagnie, après la fondation des Fille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cloriviere-pierre-joseph-picot-de-la/#i_0

COLET JOHN (1466-1519)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 330 mots

Humaniste anglais, John Colet était fils d'un lord-maire de Londres et élève d'Oxford. Son séjour de trois ans en Italie, de 1493 à 1496, lui vaut de connaître les Florentins Marcile Ficin, Pic de La Mirandole, Savonarole ; ils lui inspirent son exigence de pureté, sa croyance en la valeur de toutes les religions, son idéal de régénération du chr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-colet/#i_0

CONRAD DE MARBURG (mort en 1233)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 156 mots

Célèbre inquisiteur du xiiie siècle. Conrad de Marburg appartenait à l'ordre de Prémontré, qui s'était considérablement développé en Allemagne à la fin du siècle précédent et était très attentif à la christianisation des populations. Homme rigide, Conrad fut d'abord le confesseur de sainte Élisabeth de Hongrie, épouse du landgrave Louis de Thuringe. E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conrad-de-marburg/#i_0

COTON PIERRE (1564-1626)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 295 mots

Ce jésuite, confesseur de Henri IV, est entré dans l'histoire sous la forme d'une boutade : « Le roi a du coton dans les oreilles ! » Il fait partie de ce groupe de religieux qui ont dû leur célébrité à leurs prédications à la fin du xvie siècle. Le choix d'un jésuite par Henri IV relève évidemment de la politi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-coton/#i_0

DESCHAMPS dom (1716-1774)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 297 mots

Bénédictin français, né à Rennes, Léger Marie Deschamps semble avoir mené une vie tranquille, comme procureur du petit monastère bénédictin de Montreuil-Bellay, près de Saumur. L'événement le plus marquant de sa vie est sans doute, après 1760, la rencontre d'un protecteur et ami, bientôt d'un disciple, en la personne du marquis de Voyer, fils du comte d'Arg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dom-deschamps/#i_0

DÖLLINGER JOHANN IGNAZ VON (1799-1890)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 928 mots

Ecclésiastique et universitaire allemand, historien de l'Église et adversaire de l'infaillibilité pontificale. Né dans une famille de professeurs à Bamberg (Bavière), ordonné prêtre en 1822, docteur en théologie en 1826, Döllinger est nommé cette même année professeur à l'université de Munich, où il d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-ignaz-von-dollinger/#i_0

DUNSTAN saint (909-988)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 252 mots

Né près de Glastonbury, en Angleterre, Dunstan fut élevé dans l'abbaye de ce nom, où l'on ne suivait plus aucune règle monastique, mais où l'on avait conservé la précieuse bibliothèque. Il pensait à se marier quand il fut atteint d'une grave maladie dont il devait souffrir toute sa vie. Il se rendit alors à Winchester, où l'évêque, son oncle, lui imposa la consécration monastique et l'ordonna prêt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dunstan/#i_0

DUPANLOUP FÉLIX (1802-1878)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 1 277 mots

Évêque d'Orléans, Dupanloup fut une personnalité marquante de l'Église et de la politique française dans la seconde moitié du xixe siècle. Enfant naturel, peut-être d'un des « grands noms de France » (selon P. Lasserre), il reçut à Paris, où sa mère se fixa en 1809, une excellente éducation et se trouva dès son adolescence en contact avec l'élite de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-dupanloup/#i_0

DUVAL LÉON-ÉTIENNE (1903-1996)

  • Écrit par 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 1 028 mots

Comment se fait-il que certaines personnalités se heurtent constamment à l'actualité la plus brûlante ? Le cardinal Duval fut de celles-là : jeune clerc, il est envoyé à Rome pour finir ses études en 1926, alors qu'éclate la crise entre Pie XI et l'Action française ; en 1942, il devient vicaire général du diocèse d'Annecy, bientôt déchiré par une guerre civile […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-etienne-duval/#i_0

ÉMERY JACQUES ANDRÉ (1732-1811)

  • Écrit par 
  • Irénée NOYE
  •  • 530 mots

Né à Gex, formé au collège des jésuites de Mâcon, puis par les sulpiciens de Paris, Émery fut agrégé à la Compagnie de Saint-Sulpice en 1758 et envoyé comme professeur dans les séminaires d'Orléans puis de Lyon. Après avoir dirigé le séminaire d'Angers pendant six ans, il fut élu supérieur général de Saint-Sulpice en 1782 et s'attaqua avec succès aux abus d'indiscipline et de mondanité qui s'étaie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-andre-emery/#i_0

ESTOUTEVILLE GUILLAUME D' (1403 env.-1483)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 389 mots

Prélat français. Fils de Jean, seigneur d'Estouteville, et de Marguerite d'Harcourt, Guillaume d'Estouteville fut licencié en droit canonique en 1435. Evêque d'Angers en 1439, il ne put prendre possession de ce siège, auquel l'avait nommé le pape Eugène IV au mépris d'une élection faite canoniquement par le chapitre ; il résigna finalement son évêché en 1447. Cardinal du titre de Saint-Martin-au-M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-d-estouteville/#i_0

FELTIN MAURICE (1883-1975)

  • Écrit par 
  • Jean BOURDARIAS
  •  • 589 mots

Né à Delle (Territoire-de-Belfort), le cardinal Maurice Feltin, après des études classiques chez les bénédictins de Delle-Mariastein, puis chez les jésuites de Lyon, a reçu sa formation philosophique et théologique au séminaire Saint-Sulpice d'Issy-les-Moulineaux, près de Paris. Ordonné prêtre le 3 juillet 1909, il est vicaire de la paroisse Sainte-Marie-Madeleine de Besançon jusqu'à la Première G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-feltin/#i_0

FOULQUES DE NEUILLY (mort en 1201)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 216 mots

Prédicateur français, converti à la vie religieuse après une jeunesse agitée, Foulques s'adonne à la prédication itinérante et reprend à son compte tous les thèmes de la morale évangélique qui doivent, quelques années plus tard, faire le succès de l'ordre franciscain. Foulques dénonce les usuriers, fustige l'orgueil aristocratique, aide les prostituées à se racheter. À cet homme qui fait quelque p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foulques-de-neuilly/#i_0

GARASSE FRANÇOIS (1585-1631)

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 161 mots

Jésuite français, que son ardeur de polémiste a rendu fameux. D'abord prédicateur, il est éloigné de la chaire par ses supérieurs en raison de la violence extravagante de ses sermons. Il se met alors à écrire des pamphlets où il pourfend de ses anathèmes et de ses invectives, voire de ses calomnies ordurières, libertins et protestants, ennemis de la Compag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-garasse/#i_0

GAUTIER DE COINCI ou COINCY (1177-1236)

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 364 mots

Successivement moine de Saint-Médard de Soissons, prieur à Vic-sur-Aisne, enfin grand prieur à l'église Saint-Médard, Gautier vit sous la protection de la haute noblesse, notamment des comtesses Ade de Soissons, et Marguerite de Blois. L'essentiel de son œuvre est rassemblé dans les deux parties d'un recueil comportant cinquante-huit Miracles de Notre-Dame, des chansons pieuses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gautier-de-coinci-coincy/#i_0

GIBIEUF GUILLAUME (1580 env.-1650)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 184 mots

Oratorien français. Après des études à Paris, Gibieuf entre en 1612 dans la société que Bérulle venait de fonder ; il devient rapidement l'associé étroit du fondateur, qu'il remplace pour gouverner la société pendant ses longues absences en Italie et en Angleterre. À la mort de Bérulle, en 1629, Gibieuf se retrouve à la tête de ceux qui veulent conserver l'esprit séculier de l'Oratoire, contre les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-gibieuf/#i_0

GILLES DE VITERBE (1465-1532)

  • Écrit par 
  • François SECRET
  •  • 240 mots

Ermite de Saint-Augustin, Gilles (Aegidius Viterbiansis — Egidio Antonino da Viterbo), né à Viterbe, fut général de son ordre au temps de la jeunesse de Luther, puis cardinal. Il fut le maître de Girolamo Seripando (1492-1563) et il est resté longtemps célèbre pour avoir, au concile du Latran de 1512, invité l'Église à se réformer. Cet humaniste, dont l'œuvre, en raison de ses activités, est resté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilles-de-viterbe/#i_0

GRATRY ALPHONSE (1805-1872)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 438 mots

Oratorien français dont l'influence marqua les milieux catholiques du xixe siècle. Après une crise d'incroyance, Gratry retrouve la foi à vingt ans ; reçu en 1825 à l'École polytechnique, il abandonne ses études scientifiques pour aller, à Strasbourg, étudier la théologie. Accueilli dans le brillant groupe d'intellectuels catholiques dominé par Louis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alphonse-gratry/#i_0

GRÉBAN ARNOUL (1420 env.-1473)

  • Écrit par 
  • Daniel POIRION
  •  • 444 mots

Maître ès arts, bachelier en théologie, organiste à la maîtrise de Notre-Dame de Paris, qu'il dirige, plus tard chanoine de Saint-Julien du Mans, Arnoul Gréban peut, dès 1452, vendre le texte de son Mystère de la Passion à Abbeville. Mais le plus ancien manuscrit dont nous disposions date de 1458. Fait pour être joué en quatre séances ou « journées », ce mystère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnoul-greban/#i_0

GRÉGOIRE HENRI dit L'ABBÉ (1750-1831)

  • Écrit par 
  • Bernard PLONGERON
  •  • 818 mots

Né à Vého, près de Lunéville, fils unique d'un tailleur d'habits. Des études chez les Jésuites de Nancy, de 1763 à 1768, mènent Henri Grégoire au séminaire de Metz, où enseigne le lazariste Lamourette, futur évêque et député de Rhône-et-Loire. Ordonné prêtre en 1775, il obtient, en 1782, la cure d'Embermesnil. Une ample correspondance avec l'Europe savante, des voyages en Suisse et en Allemagne, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregoire-l-abbe/#i_0

GUÉRANGER dom PROSPER (1805-1875)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 625 mots

Troisième et avant-dernier fils du directeur du collège de Sablé (Sarthe), Prosper Guéranger passa plusieurs années au collège royal d'Angers, puis au séminaire du Mans. Le vieil évêque impotent, Mgr de La Myre-Morry, le prit pour secrétaire avant son ordination sacerdotale, qui eut lieu le 7 octobre 1827. Après la mort de l'évêque, il fut nommé administrateur de la paroisse des Missions étrangère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gueranger-dom-prosper/#i_0

GUIGUES LE CHARTREUX (1083-1136)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 520 mots

Né à Saint-Romain, dans le diocèse de Valence, Guigues est le cinquième prieur de la Chartreuse. Saint Bruno, qui avait fondé la Chartreuse en 1084, l'avait quittée pour Rome en 1088 et était mort en Calabre en 1101. Guigues ne le rencontra donc jamais, mais, quand il entra lui-même à la Chartreuse en 1106, il trouva des moines qui avaient connu le fondateur. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guigues-le-chartreux/#i_0

GUILLAUME DE MOERBECKE (1215-1286)

  • Écrit par 
  • Édouard-Henri WÉBER
  •  • 203 mots

Après avoir séjourné à Nicée, à Thèbes (en 1260) et à Corinthe, Guillaume, dominicain flamand, est nommé pénitencier à la curie papale, à Viterbe, où il a accès au fonds grec provenant de Palerme et où le rejoint, en 1267, son confrère Thomas d'Aquin. Il devient archevêque de Corinthe en 1278. Guillaume de Moerbecke est le principal traducteur d'ouvrages grecs au xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-de-moerbecke/#i_0

GUILLAUME DE SAINT-AMOUR (1202-1272)

  • Écrit par 
  • Michel-Marie DUFEIL
  •  • 728 mots

Né à Saint-Amour (dans l'actuel département du Jura), Guillaume Dumont fut écolier à Mâcon au chapitre cathédral, puis étudiant à Paris où il conquit lentement ses grades ès Artes et Decretum. Finalement maître en sacra pagina, il entre comme régent à la faculté de théologie vers 1250-1252. Il demeure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guillaume-de-saint-amour/#i_0

GUTIÉRREZ GUSTAVO (1928- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 419 mots

Prêtre dominicain et théologien péruvien, Gustavo Gutiérrez est né à Lima en 1928. Ordonné prêtre en 1959, il est titulaire d'un diplôme de médecine de l'université nationale du Pérou à Lima (1950). Il étudie également la philosophie et la psychologie à l'université catholique de Louvain et la théologie à l'université grégo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustavo-gutierrez/#i_0

GUY DE CHAULIAC (1300-1368)

  • Écrit par 
  • Jacqueline BROSSOLLET
  •  • 569 mots
  •  • 1 média

Né dans le diocèse de Mende, cet humble paysan fut remarqué par l'Église qui le fit étudier. Devenu clerc de la cathédrale de Mende, Guy de Chauliac alla suivre à Montpellier les cours de l'école de médecine (la chirurgie n'était pas encore enseignée) et il y obtint les grades de maître en médecine de cette ville. Il séjourna ensuite à l'université de Bolo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guy-de-chauliac/#i_0

HALIFAX CHARLES LINDLEY WOOD 2e vicomte de (1839-1934)

  • Écrit par 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 342 mots

Né dans une famille proche du trône d'Angleterre — son père, premier vicomte de Halifax fut, à plusieurs reprises, ministre de la reine Victoria —, C. L. Wood, compagnon de jeunesse et ami du futur Édouard VII, se prépare à une brillante carrière publique par la fréquentation d'Eton et d'Oxford. C'est là que son anglicanisme de naissance reçoit le choc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-lindley-wood-halifax/#i_0

HEENAN JOHN CARMEL (1905-1975)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 945 mots

Cardinal-prêtre de l'Église romaine, huitième archevêque de Westminster et primat de l'Église catholique d'Angleterre et du pays de Galles, John Carmel Heenan est né à Ilford (Essex) dans une famille d'Irlandais émigrés. Il fit ses études classiques au collège des jésuites de Stamford Hill, puis au collège St. Cuthbert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-carmel-heenan/#i_0

HINCMAR (806 env.-882)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 366 mots

Né d'une grande famille carolingienne, Hincmar est, en 832, moine bénédictin à Saint-Denis ; appelé par Louis le Pieux à la cour impériale, il assiste les évêques dans leurs assemblées. En 845, le roi de France Charles le Chauve lui confie le siège archiépiscopal de Reims, qu'il occupera jusqu'à sa mort, survenue alors qu'il fuyait devant les envahisseurs normands avec les reliques de saint Remi. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hincmar/#i_0

JEAN DE BRITTO saint (1647-1693)

  • Écrit par 
  • Joseph DEHERGNE
  •  • 141 mots

Jésuite portugais, missionnaire aux Indes. Né à Lisbonne (son père sera vice-roi du Brésil), Jean de Britto devient page du futur roi Pierre II, puis entre au noviciat des jésuites, en 1662. Il réussit à l'âge de vingt-six ans à gagner les Indes et se rend dans la mission du Madurai ; il se fait pandaramswami à la vie pénitente afin d'ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-britto/#i_0

JEAN GUALBERT saint (995 env.-1073)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 255 mots

Le récit de la vie de Jean Gualbert a été surchargé de tant de légendes qu'il est difficile de fixer une chronologie. Jean serait né à Florence à la fin du xe siècle. L'épisode qui aurait provoqué son entrée au monastère est célèbre. Jeune homme, il rencontre l'assassin d'un de ses parents en situation d'infériorité : cédant à ses supplications, il lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-gualbert/#i_0

KARÉKINE Ier NECHAN SARKISSIAN, catholicos (1932-1999)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 640 mots

Premier catholicos de l'ère post-soviétique et de l'Arménie indépendante, Karékine Ier, patriarche de l'Église apostolique arménienne, n'aura régné que cinq ans.Né Nechan Sarkissian le 27 août 1932, à Kessab, dans le nord de la Syrie, il entre au séminaire du catholicosat de Cilicie en octobre 1946. Il est ordonné diacre trois ans plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nechan-karekine-ier/#i_0

KEBLE JOHN (1792-1866)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 469 mots

Ecclésiastique, théologien et poète anglais, John Keble est né le 25 avril 1792 à Fairford (Gloucestershire) et mort le 29 mars 1866 à Bournemouth (Hampshire). Ordonné pasteur anglican en 1816, il suit son cursus à l'université d'Oxford, où il sera directeur d'études de 1818 à 1823. Il quitte ensuite ses fonctions pour assister son père, lui-même révérend, dans sa paroisse. En 1827, il publie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-keble/#i_0

LACORDAIRE HENRI DOMINIQUE (1802-1861)

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 869 mots

Fils d'un ancien médecin de la marine, Henri Lacordaire fit ses études au lycée puis à l'école de droit de Dijon, et devint avocat stagiaire à Paris en 1823. Il se convertit en 1824 et entra presque aussitôt au séminaire d'Issy. Ordonné prêtre le 22 septembre 1827, nommé chapelain de la Visitation (févr. 1828) puis second aumônier du lycée Henri-IV (1829), il entretenait en lui sans relâche l'ambi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-dominique-lacordaire/#i_0

LAGRANGE ALBERT, en religion MARIE-JOSEPH (1855-1938)

  • Écrit par 
  • Paul AUVRAY
  •  • 770 mots

Né à Bourg-en-Bresse, Albert Lagrange s'orienta d'abord vers les études de droit. En 1878, il entra au séminaire d'Issy, puis chez les dominicains à Saint-Maximin (1879). Prêtre en 1883, chargé de divers enseignements aux jeunes de son ordre, détaché ensuite à Vienne (Autriche) pour y étudier les langues orientales (1888), il fut envoyé à Jérusalem (1890), où se déroula toute sa carrière scientifi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lagrange-albert-en-religion-marie-joseph/#i_0

LALLEMANT LOUIS (1587-1635)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 208 mots

Jésuite français, dont la spiritualité a marqué le xviie siècle. Après avoir enseigné la philosophie au collège de La Flèche, Louis Lallemant passe trois ans à Rouen comme maître des novices ; de 1627 à sa mort, il est chargé de la direction spirituelle du « troisième an », année de réflexion et de retraite prévue par saint Ignace avant la profession […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-lallemant/#i_0

LAMENNAIS FÉLICITÉ DE (1782-1854)

  • Écrit par 
  • Louis LE GUILLOU
  •  • 1 705 mots

Voir, comme on le fait parfois, dans la rupture de Lamennais avec le catholicisme romain une réaction d'orgueil blessé après la condamnation de Paroles d'un croyant, et tenir sa révolte pour un affrontement purement personnel avec le pape Grégoire XVI, c'est risquer de passer à côté du drame qui s'est joué dans l'Église du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felicite-de-lamennais/#i_0

LAVAL FRANÇOIS DE (1623-1708)

  • Écrit par 
  • André VACHON
  •  • 848 mots

Avant l'arrivée à Québec de Mgr François de Laval en 1659, il n'existait pas, à proprement parler, d'Église canadienne. Il appartenait à ce jeune évêque français de trente-six ans d'en jeter les fondements : il lui fallut à la fois créer l'armature ecclésiastique de la Nouvelle-France, aider les congrégations, notamment la Compagnie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-de-laval/#i_0

LAVIGERIE CHARLES ALLEMAND- (1825-1892)

  • Écrit par 
  • Xavier de MONTCLOS
  •  • 795 mots

Cardinal français, archevêque d'Alger et de Carthage, fondateur des Pères blancs et des Sœurs blanches, Lavigerie se consacra principalement à l'évangélisation de l'Afrique et à l'amélioration des relations entre l'Église et l'État en France. Né à Bayonne dans une famille de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lavigerie-allemand/#i_0

LEDÓCHOWSKI MIECZYSŁAW HALKA comte (1822-1902)

  • Écrit par 
  • Zofia BOBOWICZ-POTOCKA
  •  • 252 mots

Cardinal et archevêque de Poznań-Gniezno, Ledóchowski se rendit célèbre en prenant parti contre la politique de Kulturkampf de Bismarck. Nonce à Bruxelles et à Munich, délégué du pape Pie IX à la Nouvelle-Grenade, à la mort de Przyłuski, en 1873, il lui succéda à l'archevêché de Poznań-Gniezno. Prélat cosmopolite, étranger à la lutte de la nation polonaise contre la germanisation, il se montra d'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mieczyslaw-halka-ledochowski/#i_0

LEFEBVRE MARCEL (1905-1991)

  • Écrit par 
  • Luc PERRIN
  •  • 1 069 mots
  •  • 1 média

Populaire défenseur de la messe en latin ou maurrassien impénitent, « Athanase du xxe siècle » ou « avocat obstiné d'une théologie attardée », Mgr Lefebvre a suscité toute une imagerie d'Épinal. Rend-elle bien compte d'une affaire qui eut un large écho, spécialement en France, et aboutit à un nouveau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-lefebvre/#i_0

LÉKAI LÁSZLÓ (1910-1986)

  • Écrit par 
  • János BOÓR
  •  • 837 mots

Primat de Hongrie, archevêque d'Esztergom, le cardinal László Lékai est né le 12 mars 1910 à Zalalövő, dans le sud-ouest de la Hongrie, dans une famille chrétienne pratiquante de trois enfants. Son père était un potier aisé. D'origine allemande, il s'est toujours senti hongrois, et, prêtre, il fait changer son nom, Lung, en Lékai. Il fut élève des piaristes, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laszlo-lekai/#i_0

LEMIRE JULES AUGUSTE (1853-1928)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie MAYEUR
  •  • 738 mots

Né à Vieux-Berquin, près d'Hazebrouck, dans une famille de fermiers, Jules Lemire étudie au collège Saint-François d'Hazebrouck puis au grand séminaire de Cambrai ; il est ordonné prêtre en 1878. Professeur de philosophie et de rhétorique au collège Saint-François d'Hazebrouck pendant quinze ans, catholique intransigeant, légitimiste, il évolue à partir de 1883. Il souhaite l'acceptation par l'Égl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-auguste-lemire/#i_0

LERCARO GIACOMO (1891-1976)

  • Écrit par 
  • Jacques NOBÉCOURT
  •  • 1 150 mots

Dans un épiscopat italien dont les principaux représentants hésitent à manifester une autonomie de pensée et d'action face au Saint-Siège, sans pour autant en contester l'autorité, Giacomo Lercaro, après le IIe concile du Vatican, a surgi comme l'exemple même de la difficulté de cette ligne de conduite, et de son échec. Peut-être en avance sur l'évolution de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giacomo-lercaro/#i_0

LIÉNART ACHILLE cardinal (1884-1973)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 328 mots

Évêque et cardinal français. Né à Lille en 1884 – « l'année de la loi sur les syndicats », dira-t-il souvent –, prêtre en 1907, professeur au grand séminaire de 1910 à 1926, aumônier militaire pendant la Grande Guerre, curé-doyen de Tourcoing, évêque de Lille en 1928, cardinal en 1930, grand-croix de la Légion d'honneur.Dès le début de son long épiscopat, le cardinal Liénart s'est affirmé comme un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/achille-lienart/#i_0

LOMÉNIE DE BRIENNE ÉTIENNE CHARLES DE (1727-1794)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 490 mots

Orienté vers l'état ecclésiastique, évêque de Condom en 1760, archevêque de Toulouse en 1763, Loménie de Brienne se révèle bon administrateur, s'occupe de travaux publics, d'industrie, de commerce, d'instruction publique, fait creuser le canal entre la Garonne et le canal du Midi. Membre des assemblées du clergé, de la commission des Réguliers pour amorcer la réforme des ordres religieux, il y exe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-charles-de-lomenie-de-brienne/#i_0

LOUIS-MARIE GRIGNION DE MONTFORT saint (1673-1716)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 304 mots

Prêtre et spirituel français, Grignion de Montfort, d'origine bretonne, fut d'abord l'élève des jésuites de Rennes avant d'aller se préparer au sacerdoce à Paris, au séminaire de Saint-Sulpice. Ordonné en 1700, il se consacre à la prédication dans des missions rurales, qui s'organisaient alors dans l'ouest et le cent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-marie-grignion-de-montfort/#i_0

LUBAC HENRI DE (1896-1991)

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ
  •  • 1 148 mots

Né à Cambrai le 20 février 1896, entré au noviciat de la Compagnie de Jésus en 1913, Henri de Lubac vécut l'essentiel de sa carrière théologique à Lyon. À la faculté de théologie de l'Institut catholique d'une part, où il enseigna, à partir de 1929, la théologie fondamentale et l'histoire des religions. Au scolasticat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-de-lubac/#i_0

LUSTIGER JEAN-MARIE (1926-2007)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT
  •  • 1 333 mots

Singulière destinée que celle d'Aaron Lustiger, né à Paris le 17 septembre 1926, petit-fils d'un rabbin polonais du même nom, fils de commerçants juifs du XVIIIe arrondissement de Paris et devenu, le 2 février 1981, archevêque de Paris ! Cette singularité ne quittera pas une personnalité hors du commun, admirée par les uns, contestée par les autres, que les médias chouchoute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-marie-lustiger/#i_0

MABILLON JEAN (1632-1707)

  • Écrit par 
  • Anne BEN KHEMIS
  •  • 254 mots

Moine bénédictin de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, où il aide dom Luc d'Achery à la bibliothèque, Jean Mabillon voyage beaucoup pour prendre copie d'actes conservés dans les abbayes d'Europe. Il est amené à tirer les conclusions de ce travail en publiant le De re diplomatica, qui fonde la diplomatique ou étude des actes officiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-mabillon/#i_0

MANNING HENRY EDWARD (1808-1892)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis KLEIN
  •  • 248 mots
  •  • 1 média

Prêtre anglican, qui, converti au catholicisme, devint archevêque de Westminster et cardinal de l'Église romaine. Né à Totteridge, Manning fut ordonné prêtre en 1832 et nommé archidiacre de Chichester en 1841. Tout d'abord partisan de la Low Church, mouvement de tendance protestante influencé par le méthodisme, il se rallie ensuite à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henry-edward-manning/#i_0

MARQUETTE JACQUES (1637-1675)

  • Écrit par 
  • Jean-Marcel CHAMPION
  •  • 285 mots
  •  • 1 média

Missionnaire et explorateur français. Membre de la Compagnie de Jésus, Jacques Marquette est envoyé au Canada en 1666. Pendant deux ans, il s'initie aux langues et aux mœurs des Indiens avant d'être affecté à l'évangélisation des Algonkins des Grands Lacs, d'abord à la pointe du Saint-Esprit, sur la rive sud du lac Supérieur, puis à Michilimackinac, entre le lac Huron et le lac Michigan. C'est le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-marquette/#i_0

MARTY FRANÇOIS (1904-1994)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 834 mots

Un large béret, le sourire inimitable et le parler rocailleux, tel était le nouvel archevêque à qui Paul VI, en ce printemps de 1968, donnait la succession du cardinal Veuillot sur le siège de Paris. Il arriva le 29 avril. Ce jour-là, et bien qu'il fût Rouergat, il devint le plus illustre des Auvergnats de Paris. Pourquoi aurait-il écouté les conseilleurs qui l'invitaient à « perdre son accent » ? […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-marty/#i_0

MASSILLON JEAN-BAPTISTE (1663-1742)

  • Écrit par 
  • Louise LAMBRICHS
  •  • 1 108 mots

Oratorien, évêque de Clermont et grand prédicateur dès la fin du xviie siècle, Jean-Baptiste Massillon, né à Hyères, fit ses études à Marseille dans une des premières et des plus importantes maisons de l'Oratoire ; en 1681, il entra comme novice dans cette congrégation à Aix-en-Provence, puis alla étudier la théologie à Arles. Ne se croyant pas fait p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-massillon/#i_0

MAUBURNUS JEAN MOMBAER dit (1460 env.-env. 1501)

  • Écrit par 
  • Denis COUTAGNE
  •  • 308 mots

Un des derniers représentants du mouvement spirituel flamand qu'on appelle la devotio moderna. Né à Bruxelles, Mauburnus entra dans la maison du Mont-Sainte-Agnès, chez les chanoines réguliers de la congrégation de Windesheim, après avoir étudié au collège de Deventer et à l'école du chapitre d'Utrecht. Il semble bien qu'il n'ait pas connu Thomas a Kempis mais l'un des fils spi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauburnus/#i_0

MAURICE dit DE SULLY (mort en 1196)

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 403 mots
  •  • 1 média

La destinée de ce fils de paysans est exemplaire. Né à Sully-sur-Loire, près d'Orléans, Maurice de Sully entra dans les ordres ; il fut rapidement nommé chanoine puis archidiacre de Paris. Il professait la théologie à l'université lorsqu'il fut nommé évêque de Paris le 12 octobre 1160. D'exceptionnelles qualités morales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-de-sully/#i_0

MAURY JEAN SIFFREIN (1746-1817)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 246 mots

Entré à l'Académie française en 1785 grâce à sa réputation de prédicateur, Maury siège à la Constituante, où il se révèle l'orateur le plus vigoureux de la droite. Ses mots sont célèbres. Aux révolutionnaires qui le poursuivent en criant : « Maury à la lanterne ! », il répond : « Y verrez-vous plus clair ? » Émigré en 1791, il reçoit du pape l'évêché de Montefiascone et le chapeau de cardinal. Cha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-siffrein-maury/#i_0

MERCIER DÉSIRÉ JOSEPH (1851-1926)

  • Écrit par 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 674 mots

Archevêque de Malines, l'un des promoteurs du renouveau thomiste dès la fin du xixe siècle, ainsi que du mouvement œcuménique, notamment avec les « Conversations de Malines ». Né à Braine-l'Alleud, gros bourg du Brabant belge, dans une famille catholique aisée, Désiré Joseph Mercier, très tôt orphelin de père, fait ses études au collège Saint-Rombaut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desire-joseph-mercier/#i_0

MÈRE TERESA (1910-1997)

  • Écrit par 
  • Anne SEBBA
  •  • 1 120 mots
  •  • 2 médias

Décédée le 5 septembre 1997 dans sa quatre-vingt-septième année, mère Teresa restera, au beau milieu du xxe siècle largement sécularisé, un témoin intransigeant de la foi religieuse traditionnelle. Elle a su capter la soif de spiritualité du monde entier, attirant à elle des soutiens bien au-delà de l'Église cath […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mere-teresa/#i_0

MERRY DEL VAL RAFAEL (1865-1930)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 404 mots

Cardinal secrétaire d'État de Pie X, né d'une mère irlandaise et d'un père espagnol, à Londres, où celui-ci était ambassadeur. Merry del Val y reçut sa première éducation et c'est là que le baron von Hügel le connut enfant. Léon XIII le distingua dès l'époque où il faisait ses études au séminaire, à Rome : il le nomma à trente-deux ans archevêque de Nicée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rafael-merry-del-val/#i_0

MICHEL DE CÉZÈNE (mort en 1342)

  • Écrit par 
  • Edina BOZOKY
  •  • 264 mots

Ministre général de l'ordre des Franciscains, appartenant à la tendance des spirituels. Né à Cesena, Michel fait ses études à Paris (1315-1316), où il devient maître en théologie ; il est élu ministre général des Frères mineurs au chapitre général de Naples, en 1316. Il essaie d'abord de réconcilier les deux camps adverses (les spirituels et les Frères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-de-cezene/#i_0

MIGNOT EUDOXE IRÉNÉE (1842-1918)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 349 mots

Archevêque français dont le nom, comme celui de Bonomelli en Italie à la même époque, a symbolisé l'ouverture catholique à la société et à la culture modernes, Mignot était fils d'un instituteur du Soissonnais. Ordonné prêtre en 1865, il fut successivement professeur de séminaire, vicaire de ville, curé de campagne, aumônier d'hôpital et vicaire général, évêque de Fréjus en 1890, archevêque d'Albi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eudoxe-irenee-mignot/#i_0

MINDSZENTY JÓZSEF (1892-1975)

  • Écrit par 
  • Thomas SCHREIBER
  •  • 788 mots

Toute sa vie, Joseph Mindszenty redouta la destruction des structures traditionnelles de la Hongrie, nation millénaire, vieux pays catholique. D'ou son opposition, de sa jeunesse à sa mort, aux mouvements de gauche et d'extrême gauche. Né à Csehmindszent, petit village transdanubien, fils d'une famille de paysans, Joseph Pehm (il fait magyariser son nom en 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jozsef-mindszenty/#i_0

MOLINOS MIGUEL DE (1628-1696)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 461 mots

Spirituel espagnol, né près de Saragosse. Après avoir étudié à Valence, Molinos est envoyé à Rome en 1663 ; membre et dignitaire des Écoles du Christ, à Valence et à Rome, il cultive une piété de type ascétique qui lui fait néanmoins découvrir, au contact des spirituels italiens, l'oraison de quiétude (en particulier chez Petrucci, alors évêque de Iesi et futur cardinal). Il reste, en Italie, dire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/miguel-de-molinos/#i_0

MUARD JEAN-BAPTISTE (1809-1854)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 209 mots

Fondateur du monastère bénédictin de la Pierre-Qui-Vire, dans le Morvan. Né à Vireaux, près de Tonnerre, Jean-Baptiste Muard est ordonné prêtre à Sens en 1834.Après avoir été curé de Joux-la-Ville puis de Saint-Martin d'Avallon, il se prépare à devenir missionnaire dans les campagnes du diocèse de Sens. Avant d'inaugurer son apostolat, il consulte le curé d'Ars et le pape Grégoire XVI, va en pèler […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-baptiste-muard/#i_0

NOAILLES LOUIS ANTOINE DE (1651-1729)

  • Écrit par 
  • Jean MESNARD
  •  • 556 mots

Archevêque de Paris en 1695, après avoir été évêque de Cahors (1679), puis de Châlons (1680). Cardinal en 1700, Noailles doit son élévation au caractère illustre de sa famille, à sa réputation de piété, à la protection de Mme de Maintenon.Il est mêlé à la querelle quiétiste. En 1694-1695, il participe, aux côtés de Bossuet, à l'examen des écrits de Fénelon et de M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-antoine-de-noailles/#i_0

NOBILI ROBERTO DE (1577-1656)

  • Écrit par 
  • Joseph DEHERGNE
  •  • 231 mots

Jésuite italien, missionnaire aux Indes. Né à Montepulciano (Toscane), Roberto De Nobili entre au noviciat de la Compagnie de Jésus en 1596. Il part pour les Indes, en 1604, et s'établit dans le Madurai, où il exerce son apostolat pendant quarante ans. Pour convertir les brahmes qui fuient les missionnaires en contact avec les castes inférieures, il adopte le genre de vie des samnyā […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roberto-de-nobili/#i_0

OSTY ÉMILE (1887-1981)

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 678 mots

C'est en 1973 que le chanoine (c'est ainsi qu'il signait) Émile Osty, sulpicien, publia aux éditions du Seuil la Bible en un seul volume qui porte son nom. Cette version avait déjà paru, en vingt-deux volumes, aux éditions Rencontre de Lausanne, de 1970 à 1973, elle était illustrée d'une riche iconographie rassemblée par l'abbé F. Garnier.Né en 1887, Osty avai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-osty/#i_0

OTTAVIANI ALFREDO (1890-1979)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 858 mots

Le terrible cardinal Ottaviani n'est plus, il est allé rejoindre l'ombre de Torquemada : c'est du moins ce qu'ont pu dire ou penser ses adversaires et ses victimes, se fondant sur l'image qu'ils se faisaient de lui, associée à celle qu'ils avaient du sinistre Saint-Office où le prélat avait fait sa carrière, la Congrégation pour la doctrine de la foi, héritière de la Sainte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfredo-ottaviani/#i_0

PAUL DIACRE PAUL WARNEFRIED dit (720 env.-apr. 787)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 239 mots

Né d'une grande famille lombarde du Frioul, élevé à la cour du roi Ratchis à Pavie, Paul devint moine bénédictin à Civitate près de Côme, puis au Mont-Cassin ; lié à la famille royale lombarde, il fut attiré à Aix-la-Chapelle par Charlemagne qui chercha en vain à le retenir pour son savoir et son talent. Ce barbare illustre l'acculturation des envahisseurs germaniques par le rôle qu'il joue dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-diacre/#i_0

PAVILLON NICOLAS (1597-1677)

  • Écrit par 
  • Jean MESNARD
  •  • 326 mots

Vincent de Paul fait nommer en 1637 Nicolas Pavillon à l'évêché d'Alet. Lorsque celui-ci quitte Paris pour cette région assez ingrate du Languedoc pyrénéen, c'est pour n'en plus revenir. Homme d'action, il s'emploie à la réorganisation religieuse de son diocèse — développant l'instruction, fondant un séminaire — et à la défense de ses diocésains, pour la plupart paysans pauvres, contre les exactio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicolas-pavillon/#i_0

PETRE MAUDE (1863-1942)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 287 mots

Miss Petre, ainsi qu'elle était et demeure connue, a été, avec l'Italienne Antonietta Giacomelli, l'une des deux femmes du modernisme catholique. Elle appartenait à une vieille et noble famille catholique anglaise où, de tradition, la fidélité à l'Église romaine et la haute culture s'alliaient à une allergie pour l'ultramontanisme. Entrée dans une congrég […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maude-petre/#i_0

PFLUG JULIUS (1499-1564)

  • Écrit par 
  • Jacques Vincent POLLET
  •  • 1 164 mots

Humaniste, diplomate et homme d'Église, Julius Pflug fut le dernier évêque catholique de Naumburg-Zeitz (Saxe), évêché fondé au xe siècle ; il fut aussi l'instrument de la politique religieuse de Charles Quint dans les années 1540 et les suivantes. C'est à de double titre qu'il est entré dans l'histoire.Issu d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julius-pflug/#i_0

PORTAL FERNAND (1855-1926)

  • Écrit par 
  • Étienne FOUILLOUX
  •  • 666 mots

Lazariste français, l'un des principaux artisans, avec lord Halifax, de l'effort de rapprochement entre anglicans et catholiques, dans le premier quart du xxe siècle. Né à Laroque, dans l'Hérault cévenol, d'une famille modeste, Fernand Portal est confié à un oncle prêtre, puis aux petits séminaires de Beaucaire et de Montpellier. Attiré par la mission […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fernand-portal/#i_0

QUESNEL PASQUIER (1634-1719)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 247 mots

Oratorien français, lié à la défense du jansénisme et à ses controverses. Né à Paris, élève des jésuites du collège de Clermont, Quesnel entre à l'Oratoire en 1657. Il y est dirigé par le père Berthad. Ordonné prêtre en 1659, il est mêlé aux querelles jansénistes (il se trouve en 1666 au séminaire oratorien de Saint-Magloire, où se cache alors Antoine Arn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pasquier-quesnel/#i_0

RADEWIJNS FLORENT (1350 env.-1400)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 289 mots

Spirituel néerlandais, organisateur des frères de la Vie commune. Né près d'Utrecht, Radewijns fait des études universitaires à Prague. Maître ès arts en 1378, il revient aux Pays-Bas ; on le retrouve bientôt à Deventer, aux côtés de Gérard Groote, dont il devient le plus proche disciple : Groote, qui se juge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/florent-radewijns/#i_0

RAINIER SACCONI (mort en 1262)

  • Écrit par 
  • Denis COUTAGNE
  •  • 153 mots

On ne sait rien des origines de Rainier Sacconi, dit de Plaisance. Après avoir vécu dans l'hérésie pendant plus de dix-sept ans (il a même été « évêque » cathare), il se convertit au catholicisme et, du même mouvement, entre dans l'ordre des Frères prêcheurs. C'est la prédication de Pierre de Vérone qui stimule son zèle contre les cathares ; après la mort de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rainier-sacconi/#i_0

RAMPOLLA DEL TINDARO MARIANO (1843-1913)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 592 mots

Cardinal et secrétaire d'État de Léon XIII. Originaire d'une famille noble de Sicile, Rampolla del Tindaro commence sa carrière en 1870 comme attaché à la congrégation des Affaires ecclésiastiques extraordinaires. Conseiller (1875) puis chargé d'affaires (1876) à la nonciature de Madrid, il contribue à rapprocher les deux groupes catholiques, celui des intransigeants carlistes et celui des modérés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mariano-rampolla-del-tindaro/#i_0

RANCÉ ARMAND JEAN LE BOUTHILLIER DE (1626-1700)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 326 mots

Ecclésiastique français, réformateur de son abbaye cistercienne de la Trappe. Né à Paris, d'une grande famille, Rancé reçoit une excellente éducation d'humaniste ; neveu de l'archevêque de Tours, il est ordonné prêtre en 1651, sans pour autant renoncer aux plaisirs de sa condition. Sa seconde conversion, en 1657, à la suite de la mort de son amie, la duchesse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rance-armand-jean-le-bouthillier-de/#i_0

RATRAMNE DE CORBIE (mort en 868 env.)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 536 mots

Théologien, prêtre et moine de l'abbaye bénédictine de Corbie (Royaume des Francs occidentaux) mort vers 868, Ratramne de Corbie entreprend vers 850, à la demande de Charles II le Chauve, empereur d'Occident, la rédaction de deux traités majeurs : De corpore et sanguine Domini (Du corps et du sang du Seigneur) et De praedestinatione (« De […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ratramne-de-corbie/#i_0

RAYMOND ou RAIMOND DE PEÑAFORT saint (1180 env.-1275)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 404 mots

Né entre 1175 et 1185 à Villafranca del Panadés, près de Barcelone, Raymond fit ses études à la cathédrale de Barcelone, où il enseigna ensuite la rhétorique et la logique. En 1210, il partit étudier le droit à Bologne. Reçu docteur en 1216, il devint professeur, donnant gratuitement ses cours, vivant d'une pension servie par la ville. En 1218, l'évêque de Barcelone passa à Bologne. Il invita Raym […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-raimond-de-penafort/#i_0

REMI D'AUXERRE (mort en 908 env.)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 134 mots

Moine à Saint-Germain d'Auxerre, disciple de Heiric et, par lui, de Loup de Ferrières et de Jean Scot Érigène, Remi succède à Heiric comme écolâtre d'Auxerre ; en 893, il est appelé avec Hucbald à enseigner à Reims, puis il enseigne à Paris, où il a parmi ses élèves le futur saint Odon, abbé de Cluny. L'attribution de ses œuvres est difficile au se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/remi-d-auxerre/#i_0

RICCI MATTEO (1552-1610)

  • Écrit par 
  • Joseph DEHERGNE
  •  • 332 mots

Missionnaire italien en Chine, dont l'attitude vis-à-vis des coutumes religieuses locales donna naissance à ce l'on appela la « querelle des rites ». Né à Macerata, novice jésuite à Rome en 1571, Matteo Ricci s'embarque à Lisbonne en 1578, et est ordonné prêtre à Cochin (Inde) en 1580. Il gagne le Guangdong et s'arrête à Macao en 1582 ; il arrive en 1583 avec Ruggieri à Canton, puis à Shiuhing (Zh […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matteo-ricci/#i_0

ROBERT D'ARBRISSEL (1047 env.-1117)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 126 mots

Célèbre prédicateur itinérant qui, dans les dernières années du xie siècle, prêcha la pénitence dans l'ouest et le sud-ouest de la France. Robert d'Arbrissel entraîna avec lui une foule nombreuse d'hommes et de femmes qui jusqu'alors, sans doute, avaient été mal encadrés par le clergé. Il fonda pour eux, en 1100-1101, le monastère de Fontevrault, près […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-d-arbrissel/#i_0

ROBERT LE PETIT dit ROBERT LE BOUGRE (XIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 274 mots

Célèbre inquisiteur, réputé pour sa rigueur et ses excès. Adepte du catharisme (de là vient son surnom de Bougre), dans lequel il avait atteint le grade de parfait et dont il était tenu pour un docteur, il revint à l'orthodoxie et entra dans l'ordre des Frères prêcheurs. Il entreprit en 1233 son action d'inquisiteur en Bourgogne et fit alors brûler ses premières victimes à La Charité-sur-Loire. De […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-le-petit-dit-robert-le-bougre/#i_0

ROQUETAILLADE JEAN DE (XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 406 mots

L'aile franciscaine des spirituels, attachés au respect strict de la pauvreté volontaire, a fourni à l'alchimie plusieurs adeptes. Connu sous les noms, français, de Roquetaillade, catalan, de Rochatallada et, latin, de Rupescissa, l'auteur du traité De la quintessence est né en Catalogne et a fait ses études à Toulouse, où il s'initia au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roquetaillade-jean-de/#i_0

SADOLET JACQUES, ital. IACOPO SADOLETO (1477-1547)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 256 mots

Homme d'Église italien, né à Modène. Fils d'un jurisconsulte, Iacopo Sadoleto reçoit une excellente éducation d'humaniste. Il se rend à Rome, protégé par le cardinal Olivier Caraffa, puis par Fregoso, archevêque de Salerne. Il est connu pour ses qualités d'écrivain et de poète : Léon X le prend comme secrétaire et lui donn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sadolet-jacques-ital-iacopo-sadoleto/#i_0

SEMERIA GIOVANNI (1867-1931)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 301 mots

Religieux barnabite et prédicateur italien. Ami d'Alfred Loisy, de Paul Sabatier et du baron von Hügel, Giovanni Semeria fut regardé par ses adversaires comme un des modernistes les plus insidieux en raison même de son prestige, de sa popularité et des ses hautes relations. « Vous êtes un chenapan », lui dit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-semeria/#i_0

SINGLIN ANTOINE (1607-1664)

  • Écrit par 
  • André-Hubert MESNARD
  •  • 290 mots

Confesseur, puis supérieur des religieuses de Port-Royal. Fils et frère de marchands de vin, Antoine Singlin a d'abord été destiné au négoce. Sa vocation à l'état ecclésiastique est tardive, mais irrésistible. Il se tourne vers saint Vincent de Paul, qui le mène à la prêtrise ; puis fait en 1634 la connaissance de Saint-Cyran, auquel il s'attache exclusiv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-singlin/#i_0

SLIPYJ JOSYP (1892-1984)

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 760 mots

Né à Zazdrist, près de Lvov, et ordonné prêtre en 1917, le cardinal Josyp Slipyj (Kobernyckyj-Dyčkowskyj) enseigna la théologie avant d'être nommé, en 1939, coadjuteur du métropolite André Szeptyckyj, chef de l'Église ukrainienne catholique, auquel il succéda le 1er novembre 1944.À la suite du pacte germano-soviétique, l'U.R.S.S. occupa une première fois l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/josyp-slipyj/#i_0

SŒUR EMMANUELLE (1908-2008)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT
  •  • 838 mots
  •  • 1 média

C'est le 16 novembre 1908 que naît, à Bruxelles, Madeleine Cinquin qui deviendra, sous le nom de sœur Emmanuelle, la religieuse la plus populaire auprès des Français, véritable icône de la solidarité. Son père, qui dirige une entreprise de lingerie fine, est belge, sa mère française. Madeleine est la deuxième de leurs trois enfants. La famille, aisée, appartient à la bourgeoisie textile et mène un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soeur-emmanuelle/#i_0

SORETH JEAN (1394-1471)

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 219 mots

Réformateur du Carmel au xve siècle. Profès du Carmel à Caen, Jean Soreth poursuit des études universitaires à Paris. Provincial de France en 1440 et commissaire général pour la région rhénane et les Pays-Bas, il est élu 25e prieur général de l'ordre en 1451. Son activité de réformateur ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-soreth/#i_0

STAUPITZ JOHANN VON (1469-1524)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 209 mots

Connu surtout comme ayant été le supérieur de Luther. Johan von Staupitz, noble saxon, entre, en 1490, après des études à Cologne et à Leipzig, dans l'ordre des Augustins, où il gravit rapidement les échelons. Prieur à Tübingen en 1498, il est appelé, en 1502, à Wittenberg pour y édifier, en qualité de doyen, la faculté de théologie. En 1503, il devient vicaire général de la congrégation allemande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-von-staupitz/#i_0

STÉNON, STENONIS NICOLAS ou STEENSEN NIELS (1638-1686)

  • Écrit par 
  • Françoise DREYER
  •  • 1 955 mots
  •  • 2 médias

Niels Steensen, né à Copenhague le 1er janvier 1638 (selon le calendrier julien), est fils d’un orfèvre, Steen Pedersen. Il porte le nom de Nicolaus Stenonis en latin, Niccoló Stenone en italien, Nicolas Sténon en français et Nicolas Steno en anglais. En 1884, « Stensen » devient l’usage courant en danois.Du fait d’une enfance malad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stenon-stenonis-steensen/#i_0

ŠTROSMAJER JOSIP JURAJ, ou STROSSMAYER JOSEF GEORG (1815-1905)

  • Écrit par 
  • Roger AUBERT
  •  • 352 mots

Prélat croate, partisan de l'idée d'une nation yougoslave et d'un rassemblement des Slaves du Sud. Ordonné prêtre en 1838, professeur de théologie au séminaire de Diakovo en 1840, directeur spirituel au Frintaneum de Vienne en 1847, Štrosmajer fut nommé en 1849, grâce à l'influence du leader croate Jelačić, évêque de Diakovo, dont il fit pour un demi-siècle l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/strosmajer-strossmayer/#i_0

STURZO LUIGI (1871-1959)

  • Écrit par 
  • Paul GUICHONNET
  •  • 1 090 mots

L'un des pères de la démocratie chrétienne en Italie, Sturzo naît à Caltagirone, en Sicile ; élève au séminaire de sa cité natale puis aux académies thomiste et grégorienne de Rome, il est ordonné prêtre en 1894 et devient professeur de philosophie à Caltagirone. Dominant une santé fragile par une énergie as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luigi-sturzo/#i_0

SUENENS LÉON-JOSEPH (1904-1996)

  • Écrit par 
  • Xavier MABILLE
  •  • 807 mots
  •  • 1 média

Figure éminente de l'Église de Belgique, Léon-Joseph Suenens, distingué très jeune par le cardinal Mercier, lui doit de pouvoir effectuer à l'Université grégorienne de Rome des études de philosophie, de théologie et de droit canon. Ordonné prêtre le 4 septembre 1927, il commence sa carrière dans l'enseignement avant d'être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-joseph-suenens/#i_0

SUHARD EMMANUEL, cardinal (1874-1949)

  • Écrit par 
  • Jean-François SIX
  •  • 640 mots

Archevêque de Paris de 1940 à 1949, fondateur de la Mission de France. Né en Mayenne, Emmanuel Suhard fait ses études au petit, puis au grand séminaire de son diocèse (Laval) mais les termine à Rome, où il est ordonné prêtre (1897). Il est nommé au grand séminaire de Laval, où il sera professeur de philosophie, puis de théologie et dont il sera enf […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-suhard/#i_0

TASSIN RENÉ PROSPER (1697-1777)

  • Écrit par 
  • Louis TRENARD
  •  • 238 mots

Bénédictin de la congrégation de Saint-Maur, René Tassin fait sa profession, en 1718, à l'abbaye de Jumièges. Il collabore avec dom Toustain à l'édition des œuvres de Théodore le Studite. Appelés à l'abbaye Saint-Ouen de Rouen, les deux bénédictins doivent prouver l'authenticité des droits de leur abbaye et sont ainsi amenés à approfondir et à renouveler la diplomatique : Défense de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-prosper-tassin/#i_0

TAULER JOHANN (1300 env.-1361)

  • Écrit par 
  • Maurice de GANDILLAC
  •  • 1 306 mots

Comme Suso et dans le même milieu que lui, les couvents et les paroisses citadines de Rhénanie, Tauler fut avant tout prédicateur et directeur de conscience. Avec Suso, il fut l'un des plus célèbres disciples et continuateurs de Maître Eckhart. Néanmoins, estimé de Luther, Tauler échappera aux méfiances de Bossuet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-tauler/#i_0

TETZEL HANS DIEDTZ dit JOHANNES (1465 env.-1519)

  • Écrit par 
  • Bernard ROUSSEL
  •  • 285 mots

Dominicain allemand, Tetzel est le prédicateur des indulgences auquel s'en prit Luther en 1517. Il fit ses études à Leipzig. Entré dans les ordres en 1487 il prêche l'indulgence liée au Jubilé, avant d'être nommé inquisiteur pour la Pologne (1505). En 1515, Léon X renouvelle l'indulgence accordée par Jules II en 1507, afin de permettre l'achèvement de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tetzel-hans-diedtz-dit-johannes/#i_0

THÉODULF (750 env.-821)

  • Écrit par 
  • Denis COUTAGNE
  •  • 409 mots

Wisigoth d'Espagne réfugié en France, Théodulf, avant de devenir évêque d'Orléans, fut, avec Pierre de Pise, Paul Diacre, Paulin d'Aquilée, Agobard et le grand Alcuin, l'un des hommes d'Église sur lesquels Charlemagne s'appuya pour réorganis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodulf/#i_0

THOMAS A KEMPIS THOMAS HEMERKEN dit (1379 env.-1471)

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 215 mots

Né en 1379 ou 1380 à Kempen en Rhénanie (d'où lui vient son surnom « a Kempis »), Thomas Hemerken rejoint son frère Jean, en 1393, chez les Frères de la vie commune à Deventer, où il commence par suivre des cours de grammaire. En 1398, il est admis dans la communauté et, l'année suivante, suit son frère à Mont-Sainte-Agnès, près de Zwolle. La règle interdisant la présence de deux frères dans la mê […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-a-kempis/#i_0

TORQUEMADA TOMÁS DE (1420-1498)

  • Écrit par 
  • Marcel PACAUT
  •  • 531 mots

Célèbre inquisiteur espagnol. Neveu du théologien Jean de Torquemada (archevêque de Valladolid et défenseur du pape contre la théorie conciliaire au concile de Bâle), Tomás était, comme son oncle, frère prêcheur. Prieur du couvent de Santa Cruz de Ségovie, de 1452 à 1474, il réforme les prieurés aragonais de son ordre. Il devient confesseur de la reine Is […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tomas-de-torquemada/#i_0

TORRES RESTREPO CAMILO (1929-1966)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 615 mots

Né à Bogotá, dans une famille de la grande bourgeoisie citadine, Camilo Torres fait des études de droit et collabore au journal La Razón. Ordonné prêtre en 1952, il étudie la sociologie à Louvain, où il est nommé vice-recteur pour l'Amérique latine. À Paris, il travaille un temps avec l'abbé Pierre, puis obtient sa licence de sociologie en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/camilo-torres-restrepo/#i_0

TRITHEIM JOHANNES HEIDENBERG dit JOHANNES (1462-1516)

  • Écrit par 
  • François SECRET
  •  • 465 mots

Bénédictin humaniste, Johannes Heidenberg, né à Trittenheim et connu sous le nom de Trithème (Trithemius), réforma le couvent de Spanheim (diocèse de Mayence), dont il fut l'abbé de 1483 à 1506 et qu'une cabale de moines l'obligea à quitter pour l'abbaye de Saint-Jacques à Würzburg. La bibliothèque du couvent, qu'il avait enrichie, et sa culture lui attirèrent d'illustres visiteurs : J. Reuchlin, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tritheim-johannes-heidenberg-dit-johannes/#i_0

TRONSON LOUIS (1622-1700)

  • Écrit par 
  • Émile GOICHOT
  •  • 458 mots

Né dans une famille parlementaire, prêtre en 1647, Louis Tronson entra dans la Compagnie de Saint-Sulpice, congrégation fondée par Jean-Jacques Olier, pour administrer la paroisse parisienne de ce nom et former les cadres du clergé dans les établissements créés selon les directives du concile de Trente : les séminaires. Sa vie est tout entière con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-tronson/#i_0

TUTU DESMOND (1931- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 368 mots

Archevêque anglican sud-africain, Desmond Mpilo Tutu est né le 7 octobre 1931 à Klerksdorp, au sud-est de Johannesburg. De parents xhosa et tswana, il reçoit son instruction dans les établissements missionnaires d'Afrique du Sud où enseigne son père. Renonçant à des études de m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desmond-tutu/#i_0

TYRRELL GEORGE (1861-1909)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 331 mots

La principale figure du modernisme catholique anglais. Irlandais, de famille ouvrière pauvre, George Tyrrell se convertit au catholicisme à dix-huit ans et entra peu après chez les Jésuites. Prêtre en 1891, nommé professeur de philosophie morale, il fut écarté de sa chaire en 1896, ses supérieurs le jugeant trop « thomiste ». C'est alors qu'il se lia avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-tyrrell/#i_0

UBERTIN DE CASALE (1259 env.-env. 1328)

  • Écrit par 
  • Edina BOZOKY
  •  • 227 mots

Frère mineur, l'un des chefs des Spirituels de Toscane, Ubertin de Casale s'oriente vers ceux-ci après ses études à Paris et subit alors l'influence des conceptions de Joachim de Flore. D'abord lecteur en théologie à Florence puis, dès 1289, prédicateur, il propage ses idées rigoristes et joachimites en Toscane, dans la vallée de Spolète et dans la Marche d'Ancône. En 1304, ses supérieurs lui reti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ubertin-de-casale/#i_0

VALIGNANO ALESSANDRO (1539-1606)

  • Écrit par 
  • Joseph DEHERGNE
  •  • 488 mots

Jésuite italien né à Chieti (Abruzzes), Valignano joua un rôle de premier plan dans l'action missionnaire en Inde, en Chine et au Japon. Après avoir été reçu docteur en droit à l'université de Padoue, il entre au noviciat de la Compagnie de Jésus à Rome en 1566. Devenu maître des novices, il y connaît Matteo Ricci. Nommé par Aquaviva visiteur — avec les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alessandro-valignano/#i_0

VIEIRA ANTÓNIO (1608-1697)

  • Écrit par 
  • Raymond CANTEL
  •  • 1 197 mots

Célèbre jésuite portugais du xviie siècle, Vieira est la figure à la fois la plus extraordinaire et la plus représentative de son temps au Portugal. On le trouve partout au premier plan, dans l'éloquence sacrée, la politique, l'apostolat, dans la défense des esclaves et des nouveaux chrétiens, dans la littératu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-vieira/#i_0

VILLOT JEAN (1905-1979)

  • Écrit par 
  • René RÉMOND
  •  • 1 483 mots

L'histoire retiendra le nom du cardinal Villot comme celui de l'ecclésiastique français qui, au xxe siècle, accéda aux fonctions les plus hautes : ce prêtre auvergnat, devenu le second personnage de l'Église catholique romaine, eut à présider à deux reprises les délibérations du Sacré Collège réuni en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-villot/#i_0

VINCENT FERRIER saint (1350-1419)

  • Écrit par 
  • Jean-Robert ARMOGATHE
  •  • 375 mots

Dominicain espagnol qui eut un rôle religieux important à la période du schisme d'Avignon. Né à Valence (Espagne), Vincent Ferrier commence de brillantes études de philosophie et de théologie dans cette ville ; il entre chez les Frères prêcheurs en 1370 et est ordonné en 1378. Il obtient le doctorat en théologie à Lérida.Enseignement, prédication, politique seront les trois grandes activités de sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincent-ferrier/#i_0

WILLEBRANDS JOHANNES (1909-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 179 mots

Ecclésiastique néerlandais. Ordonné prêtre en 1934, Johannes Willebrands étudie à Rome la pensée de John H. Newman, pasteur anglican converti au catholicisme en 1845, et s'engage dans l'œcuménisme. Il participe à la préparation du deuxième concile du Vatican avec le cardinal allemand Augustin Bea, créateur du Secrétariat pour l'unité des chrétiens. Ami du pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johannes-willebrands/#i_0

WRÉSINSKI JOSEPH (1917-1988)

  • Écrit par 
  • Louis JOIN-LAMBERT
  •  • 799 mots

« Là où les hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l'homme sont violés. S'unir pour les faire respecter est un devoir sacré » (Père Joseph).Quatre mois avant son décès survenu le 14 février 1988, le fondateur et secrétaire général du Mouvement international A.T.D. quart monde a fait graver cette inscription sur le parvis des Li […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-wresinski/#i_0

WYSZYNSKI STEFAN (1901-1981)

  • Écrit par 
  • Jean OFFREDO
  •  • 1 236 mots

Stefan Wyszynski est né le 3 août 1901 dans un petit village au bord du Bug, à Zuzela, dans une famille de condition modeste, à un moment où la Pologne est encore une nation sans État. Mais c'est dans un pays redevenu indépendant qu'il entre au séminaire en 1920, à Wloclawek. Ordonné prêtre en 1924, Stefan Wyszynski étudie à Lublin le droit canon et les scie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stefan-wyszynski/#i_0