ANTHELME DE CHIGNIN saint (1107-1178)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né en 1107 au château de Chignin en Savoie, Anthelme, encore jeune, cumula les dignités ecclésiastiques à Genève et à Belley. Au cours d'une visite à la chartreuse de Portes, il changea subitement d'orientation et prit l'habit de chartreux. En 1137, encore novice, il fut nommé procureur de la Grande-Chartreuse, fort éprouvée par l'avalanche de 1132. Il la reconstruisit à l'emplacement actuel. En 1139, il fut élu septième prieur de la Grande-Chartreuse. Il publia un supplément aux Coutumes de Guigues portant uniquement sur les usages liturgiques. En 1141, il convoqua pour la première fois les prieurs des ermitages qui avaient adopté les coutumes de la Grande-Chartreuse, instituant ainsi le chapitre général qui donna sa cohésion à l'ordre des Chartreux.

En 1151, Anthelme démissionna et se retira à Portes. Il dut accepter l'année suivante la direction de cette maison, mais l'abandonna dès 1154 pour revenir vivre en simple moine à la Grande-Chartreuse. En 1163, le pape Alexandre III l'obligea à accepter l'évêché de Belley. Il gouverna son diocèse avec fermeté et charité, et mourut le 26 juin 1178. Son culte est resté populaire à Belley.

—  Jacques DUBOIS

Écrit par :

  • : moine bénédictin, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification

Autres références

«  ANTHELME DE CHIGNIN saint (1107-1178)  » est également traité dans :

CHARTREUX

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS, 
  • Universalis
  •  • 1 504 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La vie des moines »  : […] La caractéristique de la vie à la chartreuse est la solitude, soigneusement protégée parce qu'elle aide à trouver Dieu et à vivre avec Dieu seul. Mais les Chartreux ont toujours considéré que l'organisation sociale et communautaire propre à la vie cénobitique devait fournir le cadre nécessaire à la bonne observance de la règle et à la persévérance. Les Chartreux portent le vêtement monastique bla […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques DUBOIS, « ANTHELME DE CHIGNIN saint (1107-1178) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/anthelme-de-chignin/